Dans les États du Sud, jusqu'à un tiers de la population fut esclave

Proposé par
le

Peu avant la guerre de Sécession aux États-Unis, le phénomène de l'esclavage avait pris une telle ampleur dans les États du Sud confédérés que sur une population totale de 12 millions de personnes, environ 4 millions étaient des esclaves. 385 000 blancs possédaient des esclaves, ce qui veut dire qu'un tiers de la population était la "propriété" de 3 % de la population.


Commentaires préférés (3)

a écrit : A se demander pourquoi il n’y a jamais eu de révolte d’ampleurs durant cette période Aïe. La remarque est peut-être innocente mais il y a hélas souvent du mode pour penser que les esclaves noirs étaient dociles voire disposés à leur condition d'esclave.
En réalité des centaines de rebellions (qui impliquent 10+ esclaves) ont été documentées, et il faut prendre en compte que la recherche historique ne se souciait pas forcément de cette question (au contraire) avant le milieu du XXème siècle environ.
D'un point de vue pratique, même s'ils étaient plus nombreux à l'échelle du pays, chaque rébellion était rapidement -et violemment- matée par l'arrivée de milices d'état, dotés d'armes à feu là où les esclaves n'avaient souvent pas plus qu'au mieux des armes blanches.
L'organisation d'une rébellion n'était pas non plus chose facile, encore moins après la célèbre rébellion de Nat Turner (1831), après laquelle l'éducation des esclaves fut prohibée, leur droit de réunion restreint, et leurs assemblée religieuses systématiquement surveillées.

Attention donc aux préjugés, une simple recherche internet peut nous éviter de telles idées erronées :)

a écrit : Cela n’a pas beaucoup changé aujourd’hui. Sauf que maintenant on appelle ça,pdg ou actionnaire riche et salarié pauvres.

Au moins contrairement à la croyance populaire,les esclaves en grandes majorités était très bien traité
Je serais bien curieux d'avoir tes sources par rapport au bon traitement des esclaves. Mes études m'ont amené à étudier la question de l'esclavage aux US, son abolition et ses suites, et tout ce que j'ai pu lire n'a jamais mentionné que le contraire de ce que tu affirmes

a écrit : Parlons plutôt de la situation actuelle au lieu de faire acte de repentance sans cesse... Ah non les statistiques sont interdites à part quand c est pour descendre les "blancs" là aucun filtre ! C'est ça, et puis laissons aux puissants le soin de s'arranger avec l'histoire comme bon leur semble, ce qui compte c'est le direct, l'émotionnel, peu importe la réflexion et l'histoire.
Je te signale juste qu'il n'y a aucune notion de moralisation dans l'anecdote mais simplement des faits historiques qui sont tout de même impressionnants. Le problème semble venir d'ailleurs (mais d'où???)

Pour finir sur une meilleure note je partage un bref sketch de Raymond Devos qui nous propose une historique de "la situation actuelle, quelle qu'elle soit"
youtu.be/hz5xWgjSUlk?t=1m29s


Tous les commentaires (94)

A se demander pourquoi il n’y a jamais eu de révolte d’ampleurs durant cette période

Cela n’a pas beaucoup changé aujourd’hui. Sauf que maintenant on appelle ça,pdg ou actionnaire riche et salarié pauvres.

Au moins contrairement à la croyance populaire,les esclaves en grandes majorités était très bien traité

Comme le disait si bien Simone Weil :

La vérité, c’est que l’esclavage avilit l’homme jusqu’à s’en faire aimer ; que la liberté n’est précieuse qu’aux yeux de ceux qui la possèdent effectivement.

Et après ça donne des leçons sur les droits de l'homme...

Ah, la belle époque où les blancs ne se faisaient pas voler leur pain au chocolat !

Parlons plutôt de la situation actuelle au lieu de faire acte de repentance sans cesse... Ah non les statistiques sont interdites à part quand c est pour descendre les "blancs" là aucun filtre !

a écrit : A se demander pourquoi il n’y a jamais eu de révolte d’ampleurs durant cette période Aïe. La remarque est peut-être innocente mais il y a hélas souvent du mode pour penser que les esclaves noirs étaient dociles voire disposés à leur condition d'esclave.
En réalité des centaines de rebellions (qui impliquent 10+ esclaves) ont été documentées, et il faut prendre en compte que la recherche historique ne se souciait pas forcément de cette question (au contraire) avant le milieu du XXème siècle environ.
D'un point de vue pratique, même s'ils étaient plus nombreux à l'échelle du pays, chaque rébellion était rapidement -et violemment- matée par l'arrivée de milices d'état, dotés d'armes à feu là où les esclaves n'avaient souvent pas plus qu'au mieux des armes blanches.
L'organisation d'une rébellion n'était pas non plus chose facile, encore moins après la célèbre rébellion de Nat Turner (1831), après laquelle l'éducation des esclaves fut prohibée, leur droit de réunion restreint, et leurs assemblée religieuses systématiquement surveillées.

Attention donc aux préjugés, une simple recherche internet peut nous éviter de telles idées erronées :)

a écrit : Cela n’a pas beaucoup changé aujourd’hui. Sauf que maintenant on appelle ça,pdg ou actionnaire riche et salarié pauvres.

Au moins contrairement à la croyance populaire,les esclaves en grandes majorités était très bien traité
Je serais bien curieux d'avoir tes sources par rapport au bon traitement des esclaves. Mes études m'ont amené à étudier la question de l'esclavage aux US, son abolition et ses suites, et tout ce que j'ai pu lire n'a jamais mentionné que le contraire de ce que tu affirmes

a écrit : Parlons plutôt de la situation actuelle au lieu de faire acte de repentance sans cesse... Ah non les statistiques sont interdites à part quand c est pour descendre les "blancs" là aucun filtre ! C'est ça, et puis laissons aux puissants le soin de s'arranger avec l'histoire comme bon leur semble, ce qui compte c'est le direct, l'émotionnel, peu importe la réflexion et l'histoire.
Je te signale juste qu'il n'y a aucune notion de moralisation dans l'anecdote mais simplement des faits historiques qui sont tout de même impressionnants. Le problème semble venir d'ailleurs (mais d'où???)

Pour finir sur une meilleure note je partage un bref sketch de Raymond Devos qui nous propose une historique de "la situation actuelle, quelle qu'elle soit"
youtu.be/hz5xWgjSUlk?t=1m29s

a écrit : A se demander pourquoi il n’y a jamais eu de révolte d’ampleurs durant cette période Il y en a eu... L'historien Herbert Aptheker répertorie 250 révoltes et complots du XVIIe siècle à la fin du XIXe siècle dont celle du très célèbre Nat Turner mais suite à ça, tout a été mis en place pour que ça ne se reproduise plus.

Ok j'ai posté mon commentaire depuis 10 secondes et il y a deja un -1. C'était une allusion a ce qu'avait dit kanye west. Même si je reconnais que cette "blague" n'était pas drôle (et que j'ai voulu la supprimer dès que je l'ai postée) je ne pense pas mériter des votes négatifs :(

ben l'esclavage n'a pas 400 ans, mais bien plus
Les Romains n'auraient rien pu faire sans leurs esclaves. Qui étaient de toutes les couleurs, y compris des blancs, y compris même des Romains
Quant aux révoltes, demandez à Spartacus comment il a fini. De même, les Grecs ont souvent eu des problèmes avec leurs esclaves, mais ça s'est toujours terminé par des massacres.

a écrit : Parlons plutôt de la situation actuelle au lieu de faire acte de repentance sans cesse... Ah non les statistiques sont interdites à part quand c est pour descendre les "blancs" là aucun filtre ! D'abords un bref documentaire sur le sujet :
www.youtube.com/watch?v=3_OMKt4uZkM

Ensuite, par rapport à ton commentaire, une petite comparaison simple : deux personnes se tapent dessus dans la rue, l'un est grand et costaud, il est debout, et l'autre est petit et maigre, et il est à terre. Il essaie de se relever, mais à chaque fois le grand recommence à le frapper.

Est-ce que tu vas plaindre le grand gars parce que :
1. Frapper fort comme ça, ça fait mal au mains
2. Autour d'eux les gens se sont regroupés, et personne ne soutiens le mec costaud qui gagnent, ils plaignent tous le faible qui perd.
3. il y a deux ou trois autre petits maigres qui se sont interposés pour défendre leur pote, et du coup maintenant le grand gagne moins facilement.
4. Ceux qui étaient là au débuts de la bagarre sont formels, le costaud est aller chez le maigre, il l'a sorti de chez lui, et à commencé à le taper.
5. Les statistiques ne parlent que des os cassés du faible, et jamais des petits bobos du costaud.

Et bien les hommes blancs sont économiquement et politiquement grands et costauds, et historiquement ça fait 20 siècles qu'il tapent sur les noirs/arabes/juifs/homo et femmes de toutes les couleurs, et toi tu te sens mal parce que ton camps gagne moins facilement qu'avant, et ne va peut être plus gagner du tout.

Et tu ne te rend pas compte que tu as de la chance, parce que la plupart des gens ne veulent même pas se venger, il veulent juste que la bagarre s’arrête.

Il y a effectivement une minorité violente qui veut la vengeance et qui porte ses coups, mais tout le monde la condamne, y compris ceux qui se sont fait taper dessus.

Bisous.

a écrit : Parlons plutôt de la situation actuelle au lieu de faire acte de repentance sans cesse... Ah non les statistiques sont interdites à part quand c est pour descendre les "blancs" là aucun filtre ! Hier on eut un Jean-Michel Complotisme, aujourd'hui on un Jean-Marcel Racisme-anti-blanc.

On peut ajouter que la plupart des propriétaires d'esclaves en détenaient moins de 10. Les grands propriétaires avec plusieurs centaines voir milliers d'esclaves étaient l'exception. De plus, certains affranchis avaient eux-mêmes des esclaves

a écrit : C'est ça, et puis laissons aux puissants le soin de s'arranger avec l'histoire comme bon leur semble, ce qui compte c'est le direct, l'émotionnel, peu importe la réflexion et l'histoire.
Je te signale juste qu'il n'y a aucune notion de moralisation dans l'anecdote mai
s simplement des faits historiques qui sont tout de même impressionnants. Le problème semble venir d'ailleurs (mais d'où???)

Pour finir sur une meilleure note je partage un bref sketch de Raymond Devos qui nous propose une historique de "la situation actuelle, quelle qu'elle soit"
youtu.be/hz5xWgjSUlk?t=1m29s
Afficher tout
Ce sketch est délicieux ^^

a écrit : A se demander pourquoi il n’y a jamais eu de révolte d’ampleurs durant cette période Kanye sort de ce corps !!!!

a écrit : A se demander pourquoi il n’y a jamais eu de révolte d’ampleurs durant cette période Mais plus sérieusement pourquoi tu voulais que les mecs se révolte ? Ils étaient nourrit logé blanchi ! Et en plus on leur trouvé du boulot !!!!!

a écrit : Je serais bien curieux d'avoir tes sources par rapport au bon traitement des esclaves. Mes études m'ont amené à étudier la question de l'esclavage aux US, son abolition et ses suites, et tout ce que j'ai pu lire n'a jamais mentionné que le contraire de ce que tu affirmes Il confond probablement avec l’esclavage par les Romains.