L’avion du président américain coûte dix fois plus cher en vol qu’un avion classique

Proposé par
Invité
le
dans

Si un Boeing 747 coûte environ 20 000 dollars de l’heure de vol, le Boeing 747 qui sert au président des Etats-Unis (Air Force One) coûte dix fois plus, en raison du matériel et des équipements supplémentaires qu’il embarque (moyens de communication, de défense etc.), et du fait qu’il vole moins qu’un avion commercial.


Commentaires préférés (3)

Je rajouterais que l'âge de l'appareil doit aussi rajouté un coût non négligeable puisque ce sont des 747-200, modèle conçu lors des années 70 et les deux qui servent au président ont été reçu en 1989. Rajouté à ça un équipage augmenté par rapport à un vol commercial (cuisiniers, garde du corps....) et vous comprenez aisément pourquoi il coûte plus cher.
D'aileur le remplacement est en projet par des 747 plus récent ou des A380.

a écrit : Je rajouterais que l'âge de l'appareil doit aussi rajouté un coût non négligeable puisque ce sont des 747-200, modèle conçu lors des années 70 et les deux qui servent au président ont été reçu en 1989. Rajouté à ça un équipage augmenté par rapport à un vol commercial (cuisiniers, garde du corps....) et vous comprenez aisément pourquoi il coûte plus cher.
D'aileur le remplacement est en projet par des 747 plus récent ou des A380.
Afficher tout
A380 ? Aucune chance.

Ce serait comme si le Président de la République française roulait en Ford.

a écrit : L'A380 n'est pas un avion français mais européen. Je crois qu'il faut mettre les choses au point, Airbus bien qu'étant européen par la force des choses est avant tout français de même que la section hélicoptère de EADS.
Tout est pensé et créé en France.
Nos partenaires européens ne sont ni plus ni moins que des sous traitants.
Cela paraît peut-être excessif mais c'est comme ça.
Pour avoir travaillé dans ce secteur je sais que la section hélicoptère à toujours eu des centaines de sous traitants français ou étranger bien avant l'Europe.
En ce qui concerne les hélicos, nous sommes le premier vendeur mondial et ceci malgré la concurrence américaine.

D'ailleurs ces mêmes américains nous achètent beaucoup d'appareils, comme les coast guards par exemple pour leur stabilité inégalée en vol stationnaire et les écureuils qu'ils ont rebaptisé star et y ont mis une moteur de chez eux.


Tous les commentaires (44)

Je rajouterais que l'âge de l'appareil doit aussi rajouté un coût non négligeable puisque ce sont des 747-200, modèle conçu lors des années 70 et les deux qui servent au président ont été reçu en 1989. Rajouté à ça un équipage augmenté par rapport à un vol commercial (cuisiniers, garde du corps....) et vous comprenez aisément pourquoi il coûte plus cher.
D'aileur le remplacement est en projet par des 747 plus récent ou des A380.

On parle du coût par heure de vol ? Le faite qu'il vole moin ne devrai pas influancer cette statistique non ?

a écrit : Il s'agit d'un vol non commercial. Financièrement parlant, difficile de l'amortir je pense. Amortissement >< rentabilité

a écrit : On parle du coût par heure de vol ? Le faite qu'il vole moin ne devrai pas influancer cette statistique non ? Plus l'avion vole plus son coût initial est amorti

a écrit : Plus l'avion vole plus son coût initial est amorti Il s'agit d'un vol non commercial. Financièrement parlant, difficile de l'amortir je pense.

a écrit : Je rajouterais que l'âge de l'appareil doit aussi rajouté un coût non négligeable puisque ce sont des 747-200, modèle conçu lors des années 70 et les deux qui servent au président ont été reçu en 1989. Rajouté à ça un équipage augmenté par rapport à un vol commercial (cuisiniers, garde du corps....) et vous comprenez aisément pourquoi il coûte plus cher.
D'aileur le remplacement est en projet par des 747 plus récent ou des A380.
Afficher tout
A380 ? Aucune chance.

Ce serait comme si le Président de la République française roulait en Ford.

a écrit : Il s'agit d'un vol non commercial. Financièrement parlant, difficile de l'amortir je pense. Très juste.

a écrit : Je rajouterais que l'âge de l'appareil doit aussi rajouté un coût non négligeable puisque ce sont des 747-200, modèle conçu lors des années 70 et les deux qui servent au président ont été reçu en 1989. Rajouté à ça un équipage augmenté par rapport à un vol commercial (cuisiniers, garde du corps....) et vous comprenez aisément pourquoi il coûte plus cher.
D'aileur le remplacement est en projet par des 747 plus récent ou des A380.
Afficher tout
Je vois mal un président américain acheter un avion français et Trump encore moins.

a écrit : On parle du coût par heure de vol ? Le faite qu'il vole moin ne devrai pas influancer cette statistique non ? Si tu construis un avion à 100€ qui vole une fois une heure il aura coûté en moyenne 100€/heure de vol si tu construis le même avion mais qui vole 10 fois 1h il aura coûté 10€/heure de vol

a écrit : A380 ? Aucune chance.

Ce serait comme si le Président de la République française roulait en Ford.
Surtout maintenant avec Trump et son protectionnisme au pouvoir.
Mais fut un temps où l'A380 était évoqué. Mais il semblerait qu'airbus n'a effectivement pas fait de proposition au pentagone.

a écrit : Je vois mal un président américain acheter un avion français et Trump encore moins. L'A380 n'est pas un avion français mais européen.

a écrit : Surtout maintenant avec Trump et son protectionnisme au pouvoir.
Mais fut un temps où l'A380 était évoqué. Mais il semblerait qu'airbus n'a effectivement pas fait de proposition au pentagone.
Et il a bien raison de faire marcher son économie plutôt que la nôtre , nous faisons pareil et tant mieux

a écrit : A380 ? Aucune chance.

Ce serait comme si le Président de la République française roulait en Ford.
Le scooter de F. Hollande c'était un Piaggio :D

a écrit : L'A380 n'est pas un avion français mais européen. Je crois qu'il faut mettre les choses au point, Airbus bien qu'étant européen par la force des choses est avant tout français de même que la section hélicoptère de EADS.
Tout est pensé et créé en France.
Nos partenaires européens ne sont ni plus ni moins que des sous traitants.
Cela paraît peut-être excessif mais c'est comme ça.
Pour avoir travaillé dans ce secteur je sais que la section hélicoptère à toujours eu des centaines de sous traitants français ou étranger bien avant l'Europe.
En ce qui concerne les hélicos, nous sommes le premier vendeur mondial et ceci malgré la concurrence américaine.

D'ailleurs ces mêmes américains nous achètent beaucoup d'appareils, comme les coast guards par exemple pour leur stabilité inégalée en vol stationnaire et les écureuils qu'ils ont rebaptisé star et y ont mis une moteur de chez eux.

a écrit : Je rajouterais que l'âge de l'appareil doit aussi rajouté un coût non négligeable puisque ce sont des 747-200, modèle conçu lors des années 70 et les deux qui servent au président ont été reçu en 1989. Rajouté à ça un équipage augmenté par rapport à un vol commercial (cuisiniers, garde du corps....) et vous comprenez aisément pourquoi il coûte plus cher.
D'aileur le remplacement est en projet par des 747 plus récent ou des A380.
Afficher tout
Je pense pas que les États-Unis vont prendre des A380.... ils vont pas aller vers la concurrence européenne alors qu'ils ont Boeing.

a écrit : A380 ? Aucune chance.

Ce serait comme si le Président de la République française roulait en Ford.
Par forcément dans les Ford il y a des moteurs Peugeot

a écrit : Je vois mal un président américain acheter un avion français et Trump encore moins. Airbus est européen.... encore un bien beau projet européen que les nationalistes de tous poils oublient

a écrit : On parle du coût par heure de vol ? Le faite qu'il vole moin ne devrai pas influancer cette statistique non ? Si, car il y a des frais fixes qui sont les mêmes quelque soit le nombre d’heures de vol. Et évident si l’avion vole 12h/jour 7j/7 ou 10h/semaine, le coût n’est plus le même

a écrit : Je crois qu'il faut mettre les choses au point, Airbus bien qu'étant européen par la force des choses est avant tout français de même que la section hélicoptère de EADS.
Tout est pensé et créé en France.
Nos partenaires européens ne sont ni plus ni moins que des sous traitants.
Cela paraî
t peut-être excessif mais c'est comme ça.
Pour avoir travaillé dans ce secteur je sais que la section hélicoptère à toujours eu des centaines de sous traitants français ou étranger bien avant l'Europe.
En ce qui concerne les hélicos, nous sommes le premier vendeur mondial et ceci malgré la concurrence américaine.

D'ailleurs ces mêmes américains nous achètent beaucoup d'appareils, comme les coast guards par exemple pour leur stabilité inégalée en vol stationnaire et les écureuils qu'ils ont rebaptisé star et y ont mis une moteur de chez eux.
Afficher tout
Il y a à peu près autant d’employés d’Airbus en Allemagne qu’en France (chiffres de 2016)…