Jupiter et ses 79 satellites

Proposé par
le
dans

Si la Terre possède un seul satellite, la Lune, Jupiter est la planète en possédant le plus dans le système solaire avec 79 satellites naturels. Ce nombre évolue au gré des découvertes scientifiques, ainsi 12 satellites supplémentaires furent découverts l'été dernier.

Seulement deux planètes du système solaire n'en possèdent pas, les deux plus proches du Soleil : Mercure et Vénus.


Commentaires préférés (3)

Il arrive également que la Terre ait d'autres satellites temporaires, qui font quelques tours et puis s'en vont. Mais ils sont trop petits et lointains pour être facilement repérables.

La plupart des « lunes » de Jupiter sont d’anciens astéroïdes capturés par l’attraction immense de Jupiter.

Il faut d’ailleurs lui dire merci car bon nombre d’objets célestes ont été déviés ou capturés sur l’orbite jupiterien sauvant ainsi la Terre de possibles collisions.

D’ailleurs Jupiter est suffisamment grosse pour faire tourner le Soleil « un petit peu » autour du barycentre Jupiter-Soleil.

Parmi les lunes de Jupiter, les quatre plus connues furent observées par Galilée et lui ont permis de démontrer que tout ne tourne pas autour de la Terre. Avec une bonne paire de jumelles on peut les distinguer !

Le plus gros satellite : Ganymède, est plus gros que Mercure.

Callisto est criblée de cratères et ressemble un peu à la Lune.

Io est le satellite le plus proche de Jupiter, et subit un volcanisme intense. Ses 400 volcans peuvent rejetter des gaz jusqu'à 500 km d'altitude.

Et enfin, Europe, le plus petit des 4 satellites galiléens, est recouverte de glace, et abriterait peut-être un océan liquide...


Tous les commentaires (57)

Il arrive également que la Terre ait d'autres satellites temporaires, qui font quelques tours et puis s'en vont. Mais ils sont trop petits et lointains pour être facilement repérables.

Si on cherche un peu, je suis certain qu'on trouvera quelques cailloux qui tournent autour de Mercure et Vénus, mais tout petits! ^^

Pour l'anecdote, les satellites sont des corps qui sont piégés dans le puis gravitationnel d'une planète... on a pas fini d'en découvrir. Par exemple, Déimos est une lune martienne qui mesure au pifomètre 10 kilomètres de diamètre bien qu'elle ne soit pas sphérique et pourtant, c'est une lune au même titre que nos satellites artificiels autour de notre planète qui sont des lunes (artificielles^^)

La plupart des « lunes » de Jupiter sont d’anciens astéroïdes capturés par l’attraction immense de Jupiter.

Il faut d’ailleurs lui dire merci car bon nombre d’objets célestes ont été déviés ou capturés sur l’orbite jupiterien sauvant ainsi la Terre de possibles collisions.

D’ailleurs Jupiter est suffisamment grosse pour faire tourner le Soleil « un petit peu » autour du barycentre Jupiter-Soleil.

Parmi les lunes de Jupiter, les quatre plus connues furent observées par Galilée et lui ont permis de démontrer que tout ne tourne pas autour de la Terre. Avec une bonne paire de jumelles on peut les distinguer !

Le plus gros satellite : Ganymède, est plus gros que Mercure.

Callisto est criblée de cratères et ressemble un peu à la Lune.

Io est le satellite le plus proche de Jupiter, et subit un volcanisme intense. Ses 400 volcans peuvent rejetter des gaz jusqu'à 500 km d'altitude.

Et enfin, Europe, le plus petit des 4 satellites galiléens, est recouverte de glace, et abriterait peut-être un océan liquide...

a écrit : Parmi les lunes de Jupiter, les quatre plus connues furent observées par Galilée et lui ont permis de démontrer que tout ne tourne pas autour de la Terre. Avec une bonne paire de jumelles on peut les distinguer !

Le plus gros satellite : Ganymède, est plus gros que Mercure.

Callisto est criblé
e de cratères et ressemble un peu à la Lune.

Io est le satellite le plus proche de Jupiter, et subit un volcanisme intense. Ses 400 volcans peuvent rejetter des gaz jusqu'à 500 km d'altitude.

Et enfin, Europe, le plus petit des 4 satellites galiléens, est recouverte de glace, et abriterait peut-être un océan liquide...
Afficher tout
Si Europe abrite la vie, on va les appeler comment ?

a écrit : Si Europe abrite la vie, on va les appeler comment ? Au vu de la distance entre Jupiter et la Terre, la vie tel que nous la définissons n'existe pas. Après tout dépend de ta définition de vie et la encore, tout le monde est pas d'accord alors comment se comprend...

Dans quelle mesure les différents satellites géostationnaires ne sont-ils pas des lunes de la Terre ? Techniquement, ce sont des objets célestes verrouillés dans l'orbite d'une planète par la gravité. Soit la même chose qu'une lune. Et par rapport à la question de savoir s'ils sont artificiels, comment faire la différence si un jour on capte un astéroïde ou une comète et on le stabilise en orbite pour l'étudier ou l'exploiter ? Est-ce que ce sera une lune ou un satellite ? Je pense que la distinction est un peu artificielle.

a écrit : Il arrive également que la Terre ait d'autres satellites temporaires, qui font quelques tours et puis s'en vont. Mais ils sont trop petits et lointains pour être facilement repérables. Oui est aussi des satellites qu’on pense être un geocroiseur et pour finir et juste le 3ème étage d’une fusée Saturne V dès mission apollo qui repasse à côté de la terre 25ans après :)

a écrit : Dans quelle mesure les différents satellites géostationnaires ne sont-ils pas des lunes de la Terre ? Techniquement, ce sont des objets célestes verrouillés dans l'orbite d'une planète par la gravité. Soit la même chose qu'une lune. Et par rapport à la question de savoir s'ils sont artificiels, comment faire la différence si un jour on capte un astéroïde ou une comète et on le stabilise en orbite pour l'étudier ou l'exploiter ? Est-ce que ce sera une lune ou un satellite ? Je pense que la distinction est un peu artificielle. Afficher tout Pourquoi tu comptes seulement les satellites géostationnaires ? Toi aussi tu fais une distinction artificielle !

a écrit : Dans quelle mesure les différents satellites géostationnaires ne sont-ils pas des lunes de la Terre ? Techniquement, ce sont des objets célestes verrouillés dans l'orbite d'une planète par la gravité. Soit la même chose qu'une lune. Et par rapport à la question de savoir s'ils sont artificiels, comment faire la différence si un jour on capte un astéroïde ou une comète et on le stabilise en orbite pour l'étudier ou l'exploiter ? Est-ce que ce sera une lune ou un satellite ? Je pense que la distinction est un peu artificielle. Afficher tout C'est l'erreur que la plupart des gens ont fait dans les commentaires.
La lune est le satellite naturel de la terre. Le mot Lune ne s'emploie donc que pour désigner le satellite terrien.
Les autres (comme Europe par exemple) sont des satellites et pas des Lunes.
Si un jour un objet se stabilise autour de la terre se sera un satellite.

a écrit : Au vu de la distance entre Jupiter et la Terre, la vie tel que nous la définissons n'existe pas. Après tout dépend de ta définition de vie et la encore, tout le monde est pas d'accord alors comment se comprend... Des chaînes carbonées viennent d'être découvertes dans les anneaux de Saturne, 2 fois plus lointaine que Jupiter.
Elles sont expulsées de la surface d'Encelade, l'un de ses satellites, abritant un océan sous une couche de glace. Les expulsions suggèrent que la température de l'océan est suffisamment importante pour éjecter l'eau composée du satellite.

Ces chaînes carbonées ne signifient pas qu'il y ait la vie, mais l'idée est assez séduisante pour aller y voir de plus près... ;-)

a écrit : Au vu de la distance entre Jupiter et la Terre, la vie tel que nous la définissons n'existe pas. Après tout dépend de ta définition de vie et la encore, tout le monde est pas d'accord alors comment se comprend... Son commentaire était humoristique, il voulais savoir le nom des habitants du satellite Europe.
Si de la vie il ya ce sont des organismes unicellulaires, personnes ne s'attend a voir des petits hommes verts.

a écrit : La plupart des « lunes » de Jupiter sont d’anciens astéroïdes capturés par l’attraction immense de Jupiter.

Il faut d’ailleurs lui dire merci car bon nombre d’objets célestes ont été déviés ou capturés sur l’orbite jupiterien sauvant ainsi la Terre de possibles collisions.

D’ailleurs Jupiter e
st suffisamment grosse pour faire tourner le Soleil « un petit peu » autour du barycentre Jupiter-Soleil. Afficher tout
On se demande justement si le rôle d'aspirateur céleste de Jupiter, qui a probablement contribué au développement de la vie sur Terre, est une condition nécessaire à l'apparition de celle-ci dans d'autres systèmes solaires...

a écrit : Son commentaire était humoristique, il voulais savoir le nom des habitants du satellite Europe.
Si de la vie il ya ce sont des organismes unicellulaires, personnes ne s'attend a voir des petits hommes verts.
Merci...

a écrit : Si Europe abrite la vie, on va les appeler comment ? J'ignore s'il y a de la vie sur Europe, mais il me semble bien qu'il y a par contre une espèce de grand monolithe noir et parallèlépipédique...

C'est moi ou l'anecdote est illisible ???

a écrit : C'est l'erreur que la plupart des gens ont fait dans les commentaires.
La lune est le satellite naturel de la terre. Le mot Lune ne s'emploie donc que pour désigner le satellite terrien.
Les autres (comme Europe par exemple) sont des satellites et pas des Lunes.
Si un jour un objet se
stabilise autour de la terre se sera un satellite. Afficher tout
C'est toi qui fais une erreur et tu mélanges les minuscules et les majuscules. La Lune avec une majuscule est le satellite naturel de la Terre (avec une majuscule aussi). Les lunes sans majuscule peuvent désigner les satellites naturels de n'importe quelle planète. On peut dire "les lunes de Jupiter". De même pour le Soleil et les soleils. De ce fait, si un jour un objet se stabilise en orbite de la Terre, ce sera une lune, mais pas la Lune. La Lune c'est le nom de notre lune actuelle, s'il y en a une deuxième il faudra lui donner son propre nom.

a écrit : C'est moi ou l'anecdote est illisible ??? Il y a effectivement un complément d’objet de trop dans la première phrase.

a écrit : Si Europe abrite la vie, on va les appeler comment ? Les Europeeeeeeeeéens ! :D

(Parce qu’ils sont looooooooin)...

a écrit : La plupart des « lunes » de Jupiter sont d’anciens astéroïdes capturés par l’attraction immense de Jupiter.

Il faut d’ailleurs lui dire merci car bon nombre d’objets célestes ont été déviés ou capturés sur l’orbite jupiterien sauvant ainsi la Terre de possibles collisions.

D’ailleurs Jupiter e
st suffisamment grosse pour faire tourner le Soleil « un petit peu » autour du barycentre Jupiter-Soleil. Afficher tout
C'est peut être d'ailleurs une des conditions pour que la vie évoluée apparaissaient dans un système solaire. Avoir une ou plusieurs géantes gazeuses qui attirent tout les astéroïdes.