Un japonais star du cinéma muet

Proposé par
le
dans

Sessue Hayakawa fut une célébrité internationale, avant de sombrer dans l'oubli. Star du cinéma muet américain et sex-symbol de son époque, il était aussi connu que Charlie Chaplin. Il fut toutefois victime du racisme anti-japonais et quitta Hollywood au début des années 1920, mais fit un retour au cinéma parlant, interprétant notamment le colonel Saïto dans "Le Pont de la rivière Kwaï" en 1957.


Commentaires préférés (2)

Un autre contemporain de Sessue Hayakawa, fut (de son nom de scène) Stepin Fetchit, le premier Afro-Américain de renom, du cinéma Hollywoodien.
Acteur Humoristique, il fit une carrière réussie qui le rendit millionnaire, bien qu'il eût maille à partir avec celles et ceux qui militaient pour les Droits Civiques des Minorités.
Son personnage véhiculait tout l'éventail de stéréotypes de la population Afro-Américaine, perçu dans cette époque de l'entre-deux-guerres, par la majorité de la population blanche des États-Unis.
Rétroactivement, une réhabilitation de sa carrière s'est faite sentir, lui attribuant plutôt un rôle de subversif.

Je vous invite vivement à lire la page wikipédia qui lui est consacrée.
Elle est bien plus explicite que le résumé ci-dessus.
fr.m.wikipedia.org/wiki/Stepin_Fetchit

Pour voir le premier acteur Afro-Américain des studios de cinéma Hollywoodien récompensé par les Oscars, il faut attendre 1964, avec celui du meilleur acteur attribué à Sidney Poitier, en 1964.
-----------+------------
De retour à Sessue Hayakawa.
Je vous invite à lire le deuxième lien Wikipédia (en version Anglaise), proposé comme complément d'anecdote par SCMB.
Dans le paragraphe "barrières raciales", vous trouverez les explications relatives à ce racisme anti-asiatique.
------------+--------------
Une autre minorité dont l'image a évolué au cours des décennies dans le cinéma Américain, est celle relative à la communauté LGTBI.
fr.m.wikipedia.org/wiki/LGBT_au_cin%C3%A9ma#:~:text=Les%20Gar%C3%A7ons%20de%20la%20bande,accueillie%20parmi%20les%20activistes%20LGBT.

Le Code Hays (apparu en 1934), conditionnera également Hollywood, quant à ce qui pouvait être montré et dit.
fr.m.wikipedia.org/wiki/Code_Hays
------------+--------------
Je ne terminerai pas ce commentaire, sans me référer à l'image de "l'indien" représentée par les studios Hollywoodiens.
Ce lien me paraît le plus approprié, en termes informatifs:
journals.openedition.org/lisa/2756

a écrit : Le premier acteur afro-américain à être récomplensé d'un Oscar est une actrice, et c'est Hattie McDaniel pour Autant en Emporte le Vent en 1940 (meilleur second rôle) ; C'est quand même assez connu, peut-être voulais-tu dire autre chose ? Mea culpa, mea culpa, met culpa.

Loin de moi, de vouloir transmettre une connotation sexiste. Ceci serait tout à fait contraire à mon éthique et mes principes.

J'ignorais l'oscar reçu par Hattie MacDaniel en 1940.
Lors de la recherche Net, j'ai par ailleurs écrit "acteur Afro-Americain", alors que "personne Afro-Americaine" n'aurait pas fait une distinction de Genre.

Merci d'avoir rectifié.
JMCMB.


Tous les commentaires (3)

Un autre contemporain de Sessue Hayakawa, fut (de son nom de scène) Stepin Fetchit, le premier Afro-Américain de renom, du cinéma Hollywoodien.
Acteur Humoristique, il fit une carrière réussie qui le rendit millionnaire, bien qu'il eût maille à partir avec celles et ceux qui militaient pour les Droits Civiques des Minorités.
Son personnage véhiculait tout l'éventail de stéréotypes de la population Afro-Américaine, perçu dans cette époque de l'entre-deux-guerres, par la majorité de la population blanche des États-Unis.
Rétroactivement, une réhabilitation de sa carrière s'est faite sentir, lui attribuant plutôt un rôle de subversif.

Je vous invite vivement à lire la page wikipédia qui lui est consacrée.
Elle est bien plus explicite que le résumé ci-dessus.
fr.m.wikipedia.org/wiki/Stepin_Fetchit

Pour voir le premier acteur Afro-Américain des studios de cinéma Hollywoodien récompensé par les Oscars, il faut attendre 1964, avec celui du meilleur acteur attribué à Sidney Poitier, en 1964.
-----------+------------
De retour à Sessue Hayakawa.
Je vous invite à lire le deuxième lien Wikipédia (en version Anglaise), proposé comme complément d'anecdote par SCMB.
Dans le paragraphe "barrières raciales", vous trouverez les explications relatives à ce racisme anti-asiatique.
------------+--------------
Une autre minorité dont l'image a évolué au cours des décennies dans le cinéma Américain, est celle relative à la communauté LGTBI.
fr.m.wikipedia.org/wiki/LGBT_au_cin%C3%A9ma#:~:text=Les%20Gar%C3%A7ons%20de%20la%20bande,accueillie%20parmi%20les%20activistes%20LGBT.

Le Code Hays (apparu en 1934), conditionnera également Hollywood, quant à ce qui pouvait être montré et dit.
fr.m.wikipedia.org/wiki/Code_Hays
------------+--------------
Je ne terminerai pas ce commentaire, sans me référer à l'image de "l'indien" représentée par les studios Hollywoodiens.
Ce lien me paraît le plus approprié, en termes informatifs:
journals.openedition.org/lisa/2756

a écrit : Un autre contemporain de Sessue Hayakawa, fut (de son nom de scène) Stepin Fetchit, le premier Afro-Américain de renom, du cinéma Hollywoodien.
Acteur Humoristique, il fit une carrière réussie qui le rendit millionnaire, bien qu'il eût maille à partir avec celles et ceux qui militaient pour les Droits Civi
ques des Minorités.
Son personnage véhiculait tout l'éventail de stéréotypes de la population Afro-Américaine, perçu dans cette époque de l'entre-deux-guerres, par la majorité de la population blanche des États-Unis.
Rétroactivement, une réhabilitation de sa carrière s'est faite sentir, lui attribuant plutôt un rôle de subversif.

Je vous invite vivement à lire la page wikipédia qui lui est consacrée.
Elle est bien plus explicite que le résumé ci-dessus.
fr.m.wikipedia.org/wiki/Stepin_Fetchit

Pour voir le premier acteur Afro-Américain des studios de cinéma Hollywoodien récompensé par les Oscars, il faut attendre 1964, avec celui du meilleur acteur attribué à Sidney Poitier, en 1964.
-----------+------------
De retour à Sessue Hayakawa.
Je vous invite à lire le deuxième lien Wikipédia (en version Anglaise), proposé comme complément d'anecdote par SCMB.
Dans le paragraphe "barrières raciales", vous trouverez les explications relatives à ce racisme anti-asiatique.
------------+--------------
Une autre minorité dont l'image a évolué au cours des décennies dans le cinéma Américain, est celle relative à la communauté LGTBI.
fr.m.wikipedia.org/wiki/LGBT_au_cin%C3%A9ma#:~:text=Les%20Gar%C3%A7ons%20de%20la%20bande,accueillie%20parmi%20les%20activistes%20LGBT.

Le Code Hays (apparu en 1934), conditionnera également Hollywood, quant à ce qui pouvait être montré et dit.
fr.m.wikipedia.org/wiki/Code_Hays
------------+--------------
Je ne terminerai pas ce commentaire, sans me référer à l'image de "l'indien" représentée par les studios Hollywoodiens.
Ce lien me paraît le plus approprié, en termes informatifs:
journals.openedition.org/lisa/2756
Afficher tout
Le premier acteur afro-américain à être récomplensé d'un Oscar est une actrice, et c'est Hattie McDaniel pour Autant en Emporte le Vent en 1940 (meilleur second rôle) ; C'est quand même assez connu, peut-être voulais-tu dire autre chose ?

a écrit : Le premier acteur afro-américain à être récomplensé d'un Oscar est une actrice, et c'est Hattie McDaniel pour Autant en Emporte le Vent en 1940 (meilleur second rôle) ; C'est quand même assez connu, peut-être voulais-tu dire autre chose ? Mea culpa, mea culpa, met culpa.

Loin de moi, de vouloir transmettre une connotation sexiste. Ceci serait tout à fait contraire à mon éthique et mes principes.

J'ignorais l'oscar reçu par Hattie MacDaniel en 1940.
Lors de la recherche Net, j'ai par ailleurs écrit "acteur Afro-Americain", alors que "personne Afro-Americaine" n'aurait pas fait une distinction de Genre.

Merci d'avoir rectifié.
JMCMB.