Les 3 présidents de la Bosnie-Herzégovine

Proposé par
le

Le gouvernement de la Bosnie-Herzégovine est unique : c'est le seul pays à être dirigé par un triumvirat ! La constitution veut en effet que les trois ethnies majoritaires du pays (serbe, bosniaque et croate) soient chacune représentées par un président. Cela conduit souvent à des conflits, chacun voulant défendre les intérêts de son peuple plutôt que l'intérêt général du pays.


Commentaires préférés (3)

Le problème du Liban c'est que ça a "marché" jusqu'en 1958. Même si ce n'est pas l'unique raison, l'arrivée massive de réfugiés palestiniens a bouleversé tout le système politique, les musulmans sunnites sont devenus majoritaires devant les maronites qui avaient le pouvoir présidentiel, et ont donc voulu une réévaluation du partage du pouvoir. Et ça a conduit à une guerre.

Après c'est difficile de comparer la Bosnie et le Liban, les frontières de ce dernier sont "officieuses" depuis un moment malgré la présence de nombreuses ethnies (si ça vous intéresse il y a un excellent Dessous des Cartes dessus sur youtube), alors que la Bosnie est beaucoup plus "artificielle", les frontières ont été tracées à la création des fédérations de Yougoslavie -d'où la répartition ethnique très éparpillée- et l'identité bosniaque n'est que très récente. Pour simplifier un bosniaque est originellement un serbe ou un slave du sud qui s'est convertit à l'islam pendant la domination ottomane : à l'image d'Emir Kusturica, qui est né bosniaque mais qui s'est converti à l'église orthodoxe pour renouer avec ses ascendances serbes encore plus vieille. Ses ancêtres s'étaient (selon ses dires) convertis à l'islam pour pouvoir survivre sous le joug très autoritaire des ottomans (ils pratiquaient quelques fois des purges ethniques contre ceux qui refusaient justement de se convertir).

Un rattachement des subdivisions aux pays serait trop compliqué, à part la partie serbe de Bosnie où il n'y a que des serbes et une très faible minorité croate, l'autre partie est très divisée entre des îlots ethniques.
Donc pour l'instant difficile d'en faire un pays stable, et les tensions de la guerre de Bosnie sont encore là, rien qu'à voir la semaine dernière le nouveau président de la Serbie s'est positionné en négationniste de Srebenica et on le sait assez xénophobe envers les bosniaque. Et bien sûr le président serbe de bosnie va soutenir ses intérêts ...

(désolé du pavé ^^)

Posté le

website

(136)

Répondre

a écrit : Le problème du Liban c'est que ça a "marché" jusqu'en 1958. Même si ce n'est pas l'unique raison, l'arrivée massive de réfugiés palestiniens a bouleversé tout le système politique, les musulmans sunnites sont devenus majoritaires devant les maronites qui avaient le pouvoir présidentiel, et ont donc voulu une réévaluation du partage du pouvoir. Et ça a conduit à une guerre.

Après c'est difficile de comparer la Bosnie et le Liban, les frontières de ce dernier sont "officieuses" depuis un moment malgré la présence de nombreuses ethnies (si ça vous intéresse il y a un excellent Dessous des Cartes dessus sur youtube), alors que la Bosnie est beaucoup plus "artificielle", les frontières ont été tracées à la création des fédérations de Yougoslavie -d'où la répartition ethnique très éparpillée- et l'identité bosniaque n'est que très récente. Pour simplifier un bosniaque est originellement un serbe ou un slave du sud qui s'est convertit à l'islam pendant la domination ottomane : à l'image d'Emir Kusturica, qui est né bosniaque mais qui s'est converti à l'église orthodoxe pour renouer avec ses ascendances serbes encore plus vieille. Ses ancêtres s'étaient (selon ses dires) convertis à l'islam pour pouvoir survivre sous le joug très autoritaire des ottomans (ils pratiquaient quelques fois des purges ethniques contre ceux qui refusaient justement de se convertir).

Un rattachement des subdivisions aux pays serait trop compliqué, à part la partie serbe de Bosnie où il n'y a que des serbes et une très faible minorité croate, l'autre partie est très divisée entre des îlots ethniques.
Donc pour l'instant difficile d'en faire un pays stable, et les tensions de la guerre de Bosnie sont encore là, rien qu'à voir la semaine dernière le nouveau président de la Serbie s'est positionné en négationniste de Srebenica et on le sait assez xénophobe envers les bosniaque. Et bien sûr le président serbe de bosnie va soutenir ses intérêts ...

(désolé du pavé ^^)
Afficher tout
Je dis merci du pavé JCMB deux fois ce soir :)

Posté le

iphone

(57)

Répondre

Ce qui est malheureux c'est qu'il y a meme trois polices différentes ce qui cause beaucoup de probleme!
Désolé de contredire Qzan avec son "pavé" mais l'empire ottoman ayant colonisé ce quideviendra la yougoslavie tout le monde etait musulman c'est par la suite que certains sont devenus orthodoxe ou catholique etc. C'est la raison pour laquelle nous (bosniaques) sommes appelés turques par les serbes!
De plus, pour repondre a certains, ce qui serait logique ce n'est pas qu'il ai un president bosniaque avec mere serbe et pere croate, mais la logique voudrait que le president soit bosniaque point barre! Pourquoi en serbie et croatie n'y a t il qu'un president !? Pourquoi devrions nous une fois de plus nous melanger pour ainsi dire et accepter tous ca alors qu'eux ne le font pas !? Et pire, ils continuent a nier ce qu'ils ont fait!

Posté le

iphone

(20)

Répondre


Tous les commentaires (58)

Pour concilier tous les intérêts ethniques, ils auraient mieux fait d'appliquer le modèle du Liban, en l'adaptant : l'un des trois postes majeurs (président de la République, premier ministre et président du Sénat) par ethnie. Et comme ça, tout le monde est content et tout le monde va dans le sens de l'intérêt général !

Posté le

website

(1)

Répondre

Espérons qu'ils n'aient pas des législatives avec une cohabitation possible en plus!

Posté le

iphone

(0)

Répondre

En fait la guerre continue. Le sang en moins !

Posté le

iphone

(2)

Répondre

Le petit Bosniaque : "Moi, mon président c'est un triumvirat." Le Français : "Et nous alors ? Encore plus fort. La femme du président c'est une Trierweiler !"

Posté le

android

(0)

Répondre

Le problème du Liban c'est que ça a "marché" jusqu'en 1958. Même si ce n'est pas l'unique raison, l'arrivée massive de réfugiés palestiniens a bouleversé tout le système politique, les musulmans sunnites sont devenus majoritaires devant les maronites qui avaient le pouvoir présidentiel, et ont donc voulu une réévaluation du partage du pouvoir. Et ça a conduit à une guerre.

Après c'est difficile de comparer la Bosnie et le Liban, les frontières de ce dernier sont "officieuses" depuis un moment malgré la présence de nombreuses ethnies (si ça vous intéresse il y a un excellent Dessous des Cartes dessus sur youtube), alors que la Bosnie est beaucoup plus "artificielle", les frontières ont été tracées à la création des fédérations de Yougoslavie -d'où la répartition ethnique très éparpillée- et l'identité bosniaque n'est que très récente. Pour simplifier un bosniaque est originellement un serbe ou un slave du sud qui s'est convertit à l'islam pendant la domination ottomane : à l'image d'Emir Kusturica, qui est né bosniaque mais qui s'est converti à l'église orthodoxe pour renouer avec ses ascendances serbes encore plus vieille. Ses ancêtres s'étaient (selon ses dires) convertis à l'islam pour pouvoir survivre sous le joug très autoritaire des ottomans (ils pratiquaient quelques fois des purges ethniques contre ceux qui refusaient justement de se convertir).

Un rattachement des subdivisions aux pays serait trop compliqué, à part la partie serbe de Bosnie où il n'y a que des serbes et une très faible minorité croate, l'autre partie est très divisée entre des îlots ethniques.
Donc pour l'instant difficile d'en faire un pays stable, et les tensions de la guerre de Bosnie sont encore là, rien qu'à voir la semaine dernière le nouveau président de la Serbie s'est positionné en négationniste de Srebenica et on le sait assez xénophobe envers les bosniaque. Et bien sûr le président serbe de bosnie va soutenir ses intérêts ...

(désolé du pavé ^^)

Posté le

website

(136)

Répondre

a écrit : Le problème du Liban c'est que ça a "marché" jusqu'en 1958. Même si ce n'est pas l'unique raison, l'arrivée massive de réfugiés palestiniens a bouleversé tout le système politique, les musulmans sunnites sont devenus majoritaires devant les maronites qui avaient le pouvoir présidentiel, et ont donc voulu une réévaluation du partage du pouvoir. Et ça a conduit à une guerre.

Après c'est difficile de comparer la Bosnie et le Liban, les frontières de ce dernier sont "officieuses" depuis un moment malgré la présence de nombreuses ethnies (si ça vous intéresse il y a un excellent Dessous des Cartes dessus sur youtube), alors que la Bosnie est beaucoup plus "artificielle", les frontières ont été tracées à la création des fédérations de Yougoslavie -d'où la répartition ethnique très éparpillée- et l'identité bosniaque n'est que très récente. Pour simplifier un bosniaque est originellement un serbe ou un slave du sud qui s'est convertit à l'islam pendant la domination ottomane : à l'image d'Emir Kusturica, qui est né bosniaque mais qui s'est converti à l'église orthodoxe pour renouer avec ses ascendances serbes encore plus vieille. Ses ancêtres s'étaient (selon ses dires) convertis à l'islam pour pouvoir survivre sous le joug très autoritaire des ottomans (ils pratiquaient quelques fois des purges ethniques contre ceux qui refusaient justement de se convertir).

Un rattachement des subdivisions aux pays serait trop compliqué, à part la partie serbe de Bosnie où il n'y a que des serbes et une très faible minorité croate, l'autre partie est très divisée entre des îlots ethniques.
Donc pour l'instant difficile d'en faire un pays stable, et les tensions de la guerre de Bosnie sont encore là, rien qu'à voir la semaine dernière le nouveau président de la Serbie s'est positionné en négationniste de Srebenica et on le sait assez xénophobe envers les bosniaque. Et bien sûr le président serbe de bosnie va soutenir ses intérêts ...

(désolé du pavé ^^)
Afficher tout
Je dis merci du pavé JCMB deux fois ce soir :)

Posté le

iphone

(57)

Répondre

On sait comment ça se termine, les triumvirat... Il va y avoir du sang

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Intéressant... Je ne savais pas que ça existait.

Posté le

website

(2)

Répondre

Toujours des guerres alors qu'ils parlent tous la même langue...

Posté le

android

(0)

Répondre

QZan : Mea culpa pour cette comparaison, alors ! Mon manque évident de connaissances précises sur le sujet m'a induit en erreur. En tout cas, ne sois pas désolé du pavé, il est hautement instructif ! =)

Posté le

website

(7)

Répondre

Prendre un individu de nationalité croate mais de mère serbe et de père bosniaque un délire du genre ca les aiderait bien.

Posté le

android

(1)

Répondre

Ce qui est malheureux c'est qu'il y a meme trois polices différentes ce qui cause beaucoup de probleme!
Désolé de contredire Qzan avec son "pavé" mais l'empire ottoman ayant colonisé ce quideviendra la yougoslavie tout le monde etait musulman c'est par la suite que certains sont devenus orthodoxe ou catholique etc. C'est la raison pour laquelle nous (bosniaques) sommes appelés turques par les serbes!
De plus, pour repondre a certains, ce qui serait logique ce n'est pas qu'il ai un president bosniaque avec mere serbe et pere croate, mais la logique voudrait que le president soit bosniaque point barre! Pourquoi en serbie et croatie n'y a t il qu'un president !? Pourquoi devrions nous une fois de plus nous melanger pour ainsi dire et accepter tous ca alors qu'eux ne le font pas !? Et pire, ils continuent a nier ce qu'ils ont fait!

Posté le

iphone

(20)

Répondre

Il y a encore bcp de choses qui m'échappent et il y a 6 mois je n'y connaissais pas grand chose sur le sujet ^^ Mais c'est vrai que tous les contentieux ethniques se ressemblent (Liban, Kurdistan, Balkans, Ferghana et Baloutchistan bientôt sûrement) et malgré tout ça débouche partout sur un chaos politique ou une guerre ...

@ bosanka : je me suis peut-être trompé (j'ai lu quelques livres sur les balkans qui peuvent être faux) mais j'avais cru comprendre que les croates n'avaient pas été colonisés ou avaient moins subi une forme de domination et que les serbes se présentaient comme les "héros" qui avaient résisté à toutes les occupations (ils étaient toujours resté orthodoxes et avaient tenus tête aux ottomans et aux austros-hongrois).
Après je suis d'accord avec toi, la Bosnie doit avoir légitimement seulement un président bosniaque (j'ai l'impression que actuellement ça ressemble à un protectorat que se dispute serbes et croates), sauf que il y a approximativement 1/3 de croates 1/3 de serbes et 1/3 de bosniaques répartis un peu partout sur ce territoire de bosnie donc les serbes et les croates voudront jamais d'une Bosnie 100% bosniaque vu que ça irait contre leurs intérêts, et ils sont bien capables de redéclencher une guerre :/

Posté le

website

(1)

Répondre

a écrit : Le problème du Liban c'est que ça a "marché" jusqu'en 1958. Même si ce n'est pas l'unique raison, l'arrivée massive de réfugiés palestiniens a bouleversé tout le système politique, les musulmans sunnites sont devenus majoritaires devant les maronites qui avaient le pouvoir présidentiel, et ont donc voulu une réévaluation du partage du pouvoir. Et ça a conduit à une guerre.

Après c'est difficile de comparer la Bosnie et le Liban, les frontières de ce dernier sont "officieuses" depuis un moment malgré la présence de nombreuses ethnies (si ça vous intéresse il y a un excellent Dessous des Cartes dessus sur youtube), alors que la Bosnie est beaucoup plus "artificielle", les frontières ont été tracées à la création des fédérations de Yougoslavie -d'où la répartition ethnique très éparpillée- et l'identité bosniaque n'est que très récente. Pour simplifier un bosniaque est originellement un serbe ou un slave du sud qui s'est convertit à l'islam pendant la domination ottomane : à l'image d'Emir Kusturica, qui est né bosniaque mais qui s'est converti à l'église orthodoxe pour renouer avec ses ascendances serbes encore plus vieille. Ses ancêtres s'étaient (selon ses dires) convertis à l'islam pour pouvoir survivre sous le joug très autoritaire des ottomans (ils pratiquaient quelques fois des purges ethniques contre ceux qui refusaient justement de se convertir).

Un rattachement des subdivisions aux pays serait trop compliqué, à part la partie serbe de Bosnie où il n'y a que des serbes et une très faible minorité croate, l'autre partie est très divisée entre des îlots ethniques.
Donc pour l'instant difficile d'en faire un pays stable, et les tensions de la guerre de Bosnie sont encore là, rien qu'à voir la semaine dernière le nouveau président de la Serbie s'est positionné en négationniste de Srebenica et on le sait assez xénophobe envers les bosniaque. Et bien sûr le président serbe de bosnie va soutenir ses intérêts ...

(désolé du pavé ^^)
Afficher tout
Le problème du pavé c'est que quand on voit l'immensité du texte : on a pas (du tout) envie de le lire... ^^'

Posté le

android

(0)

Répondre

Déjà que nous avec un seul président il y a des millions de mécontents..... Les pauvres.

Posté le

iphone

(2)

Répondre

a écrit : On sait comment ça se termine, les triumvirat... Il va y avoir du sang Je pense aussi. C'est malheureux .

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ce qui est malheureux c'est qu'il y a meme trois polices différentes ce qui cause beaucoup de probleme!
Désolé de contredire Qzan avec son "pavé" mais l'empire ottoman ayant colonisé ce quideviendra la yougoslavie tout le monde etait musulman c'est par la suite que certains sont deve
nus orthodoxe ou catholique etc. C'est la raison pour laquelle nous (bosniaques) sommes appelés turques par les serbes!
De plus, pour repondre a certains, ce qui serait logique ce n'est pas qu'il ai un president bosniaque avec mere serbe et pere croate, mais la logique voudrait que le president soit bosniaque point barre! Pourquoi en serbie et croatie n'y a t il qu'un president !? Pourquoi devrions nous une fois de plus nous melanger pour ainsi dire et accepter tous ca alors qu'eux ne le font pas !? Et pire, ils continuent a nier ce qu'ils ont fait!
Afficher tout
Bosanka,
Et avant l'invasion des Turcs, tu pense vraiment que tout le monde était musulman ?

Posté le

iphone

(7)

Répondre

Je ne manquerais pas d'en parler si je tombe sur ce thème au bac histoire/geo ! JMCB!

Posté le

iphone

(1)

Répondre

a écrit : Le problème du Liban c'est que ça a "marché" jusqu'en 1958. Même si ce n'est pas l'unique raison, l'arrivée massive de réfugiés palestiniens a bouleversé tout le système politique, les musulmans sunnites sont devenus majoritaires devant les maronites qui avaient le pouvoir présidentiel, et ont donc voulu une réévaluation du partage du pouvoir. Et ça a conduit à une guerre.

Après c'est difficile de comparer la Bosnie et le Liban, les frontières de ce dernier sont "officieuses" depuis un moment malgré la présence de nombreuses ethnies (si ça vous intéresse il y a un excellent Dessous des Cartes dessus sur youtube), alors que la Bosnie est beaucoup plus "artificielle", les frontières ont été tracées à la création des fédérations de Yougoslavie -d'où la répartition ethnique très éparpillée- et l'identité bosniaque n'est que très récente. Pour simplifier un bosniaque est originellement un serbe ou un slave du sud qui s'est convertit à l'islam pendant la domination ottomane : à l'image d'Emir Kusturica, qui est né bosniaque mais qui s'est converti à l'église orthodoxe pour renouer avec ses ascendances serbes encore plus vieille. Ses ancêtres s'étaient (selon ses dires) convertis à l'islam pour pouvoir survivre sous le joug très autoritaire des ottomans (ils pratiquaient quelques fois des purges ethniques contre ceux qui refusaient justement de se convertir).

Un rattachement des subdivisions aux pays serait trop compliqué, à part la partie serbe de Bosnie où il n'y a que des serbes et une très faible minorité croate, l'autre partie est très divisée entre des îlots ethniques.
Donc pour l'instant difficile d'en faire un pays stable, et les tensions de la guerre de Bosnie sont encore là, rien qu'à voir la semaine dernière le nouveau président de la Serbie s'est positionné en négationniste de Srebenica et on le sait assez xénophobe envers les bosniaque. Et bien sûr le président serbe de bosnie va soutenir ses intérêts ...

(désolé du pavé ^^)
Afficher tout
Juste un mot, bravo!

Posté le

iphone

(0)

Répondre