Les micrométéorites sont très courantes

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Un doute m'assaille... Ça arrive à quelle vitesse ces trucs ? Si on s'en prend une sur la tronche en binant ses betteraves dans le potager ?

a écrit : Un doute m'assaille... Ça arrive à quelle vitesse ces trucs ? Si on s'en prend une sur la tronche en binant ses betteraves dans le potager ? Ils sont grandement ralentis par l’atmosphère (atmosphère qui explique aussi pourquoi ils sont si petits car ils s’y consument en rentrant), par conséquent ils arrivent à des vitesses de quelques dizaines ou grand max à une centaine de km/h donc étant donné leur petite taille, ils ne tuent pas.
Quand on sait que le corps humain peut atteindre une vitesse maximum de 195 km/h en chute libre dans l’atmosphère alors qu’il est beaucoup plus lourd que ces petits cailloux, je ne m’en fais pas trop pour ceux qui binent leurs betteraves ;)

Ça se calcule ce genre de chose mais il ne faut pas prendre la racine carré de 2gh pour ceux qui connaissent cette formule de calcul de la vitesse terminale car elle néglige les frottements de l’air, alors que c’est justement ce qui est important ici.
Vous avez la bonne formule dans l’onglet « Expression » de ce lien :

fr.m.wikipedia.org/wiki/Vitesse_terminale

J'ai habité pendant 15 mois dans le logement officiel d'un atelier industriel de 2200 mètres carrés.
Durant la nuit, il n'y a aucun bruit, ni aucune activité dans cette zone.
Il est fréquent d'entendre la nuit, l'impact de ces micro-météorites sur une surface de toit aussi importante.

Les gouttières et les descentes d'évacuation des eaux de pluie, sont des endroits idéaux pour tenter de récolter quelques-uns.
Si vous possédez un de ces puissants aimant en Neodymium destinés à la Pêche à l'aimant, ne doutez pas à tenter votre chance.
-----------------------
Officieusement, il n'y a qu'un seul cas certifié connu de personne blessée par une météorite de 3,8 kilos. ( dimension bien plus grande qu'une micro-météorite ).
Il s'agit de Ann Hodges, blessée à la hanche, le 30 novembre 1957, dans l'Alabama, aux États-Unis.
Je crois me souvenir qu'une anecdote SCMB existe sur le sujet.

Récemment, un cas assez fiable de mort pour cause de chute de météorite, fut découvert dans les Archives Nationales de l'Empire Ottoman.
Elle eut lieu le 22 août 1888, à Sulaymaniyak, en Irak.
Le cas était passé inaperçu dans l'Histoire, car les trois documents officiels le relatant, sont écrits dans une ancienne langue Turco-Ottomane, mélangeant l'Arabe et le Perse.

D'autres cas de personnes blessées par météorites existeraient, mais, soit par manque de preuves, soit par doutes existant sur la véracité des faits, ils restent uniquement plausibles.
Quelques exemples:
1825, Oriang, Inde: un homme aurait été tué et une femme blessée.
Toujours en Inde, à Mhow, en 1827, un homme aurait été blessé au bras. D'autres témoignages parlent de bovins et de chevaux tués par la chute d'une météorite.
En 2007, dans un village Péruvien, plusieurs personnes seraient tombées malades, suite à la chute d'une météorite qui aurait répandu de l'arsenic dans l'air environnant.
En 1924, la chute d'une météorite aurait perturbé un enterrement.
En 1929, un autre aurait mis fin à un mariage en Ex-Yougoslavie (un homme mort ?).
Le cas le plus récent aurait eu lieu dans le sud de l'Inde, en février 2016. La NASA a des doutes sur la véracité des faits.


Tous les commentaires (35)

Un doute m'assaille... Ça arrive à quelle vitesse ces trucs ? Si on s'en prend une sur la tronche en binant ses betteraves dans le potager ?

a écrit : Un doute m'assaille... Ça arrive à quelle vitesse ces trucs ? Si on s'en prend une sur la tronche en binant ses betteraves dans le potager ? Ils sont grandement ralentis par l’atmosphère (atmosphère qui explique aussi pourquoi ils sont si petits car ils s’y consument en rentrant), par conséquent ils arrivent à des vitesses de quelques dizaines ou grand max à une centaine de km/h donc étant donné leur petite taille, ils ne tuent pas.
Quand on sait que le corps humain peut atteindre une vitesse maximum de 195 km/h en chute libre dans l’atmosphère alors qu’il est beaucoup plus lourd que ces petits cailloux, je ne m’en fais pas trop pour ceux qui binent leurs betteraves ;)

Ça se calcule ce genre de chose mais il ne faut pas prendre la racine carré de 2gh pour ceux qui connaissent cette formule de calcul de la vitesse terminale car elle néglige les frottements de l’air, alors que c’est justement ce qui est important ici.
Vous avez la bonne formule dans l’onglet « Expression » de ce lien :

fr.m.wikipedia.org/wiki/Vitesse_terminale

Du coup est ce que le fait de les détecter et les ramasser on peut les revendre ?

a écrit : Ils sont grandement ralentis par l’atmosphère (atmosphère qui explique aussi pourquoi ils sont si petits car ils s’y consument en rentrant), par conséquent ils arrivent à des vitesses de quelques dizaines ou grand max à une centaine de km/h donc étant donné leur petite taille, ils ne tuent pas.
Quand on sait que
le corps humain peut atteindre une vitesse maximum de 195 km/h en chute libre dans l’atmosphère alors qu’il est beaucoup plus lourd que ces petits cailloux, je ne m’en fais pas trop pour ceux qui binent leurs betteraves ;)

Ça se calcule ce genre de chose mais il ne faut pas prendre la racine carré de 2gh pour ceux qui connaissent cette formule de calcul de la vitesse terminale car elle néglige les frottements de l’air, alors que c’est justement ce qui est important ici.
Vous avez la bonne formule dans l’onglet « Expression » de ce lien :

fr.m.wikipedia.org/wiki/Vitesse_terminale
Afficher tout
la masse n'influe pas sur la vitesse, mais sur l'inertie au moment de l'impact

a écrit : Ils sont grandement ralentis par l’atmosphère (atmosphère qui explique aussi pourquoi ils sont si petits car ils s’y consument en rentrant), par conséquent ils arrivent à des vitesses de quelques dizaines ou grand max à une centaine de km/h donc étant donné leur petite taille, ils ne tuent pas.
Quand on sait que
le corps humain peut atteindre une vitesse maximum de 195 km/h en chute libre dans l’atmosphère alors qu’il est beaucoup plus lourd que ces petits cailloux, je ne m’en fais pas trop pour ceux qui binent leurs betteraves ;)

Ça se calcule ce genre de chose mais il ne faut pas prendre la racine carré de 2gh pour ceux qui connaissent cette formule de calcul de la vitesse terminale car elle néglige les frottements de l’air, alors que c’est justement ce qui est important ici.
Vous avez la bonne formule dans l’onglet « Expression » de ce lien :

fr.m.wikipedia.org/wiki/Vitesse_terminale
Afficher tout
De la masse dépend l’accélération, non la vitesse. La vitesse terminale est atteinte lorsque les frottements de l’air (proportionnels à la surface) compensent l’accélération (proportionnelle à la masse). C’est donc le rapport masse/surface qui est déterminant. Ce qui explique qu’un corps humain chute à environ 200 km/h À PLAT, mais on peut atteindre une vitesse bien supérieure en piqué !

a écrit : la masse n'influe pas sur la vitesse, mais sur l'inertie au moment de l'impact Dans l'atmosphère, ça influe énormément.

a écrit : la masse n'influe pas sur la vitesse, mais sur l'inertie au moment de l'impact C'est lors d'une chute libre que la masse n'a pas d'influence sur la vitesse : on a la formule classique ma=mg et les masses se simplifient, l'accélération ne dépend donc plus de la masse, mais on ne peut plus non plus prédire de vitesse terminale. Lorsqu'on ajoute les frottements, un second terme qui n'est pas proportionnel à la masse apparaît dans le second terme, elle ne se simplifie donc plus.

a écrit : la masse n'influe pas sur la vitesse, mais sur l'inertie au moment de l'impact Si, justement la masse influe sur la vitesse dans ce cas là (comme je l’ai précisé pour éviter ce commentaire) car nous prenons en compte les frottements de l’air, si tu n’y crois pas regarde l’onglet « Expression » du lien que j’ai partagé, et énumère-nous les différents paramètres dans la formule.
Tu verras un « m » et ce n’est pas le m de mètres.

J'ai habité pendant 15 mois dans le logement officiel d'un atelier industriel de 2200 mètres carrés.
Durant la nuit, il n'y a aucun bruit, ni aucune activité dans cette zone.
Il est fréquent d'entendre la nuit, l'impact de ces micro-météorites sur une surface de toit aussi importante.

Les gouttières et les descentes d'évacuation des eaux de pluie, sont des endroits idéaux pour tenter de récolter quelques-uns.
Si vous possédez un de ces puissants aimant en Neodymium destinés à la Pêche à l'aimant, ne doutez pas à tenter votre chance.
-----------------------
Officieusement, il n'y a qu'un seul cas certifié connu de personne blessée par une météorite de 3,8 kilos. ( dimension bien plus grande qu'une micro-météorite ).
Il s'agit de Ann Hodges, blessée à la hanche, le 30 novembre 1957, dans l'Alabama, aux États-Unis.
Je crois me souvenir qu'une anecdote SCMB existe sur le sujet.

Récemment, un cas assez fiable de mort pour cause de chute de météorite, fut découvert dans les Archives Nationales de l'Empire Ottoman.
Elle eut lieu le 22 août 1888, à Sulaymaniyak, en Irak.
Le cas était passé inaperçu dans l'Histoire, car les trois documents officiels le relatant, sont écrits dans une ancienne langue Turco-Ottomane, mélangeant l'Arabe et le Perse.

D'autres cas de personnes blessées par météorites existeraient, mais, soit par manque de preuves, soit par doutes existant sur la véracité des faits, ils restent uniquement plausibles.
Quelques exemples:
1825, Oriang, Inde: un homme aurait été tué et une femme blessée.
Toujours en Inde, à Mhow, en 1827, un homme aurait été blessé au bras. D'autres témoignages parlent de bovins et de chevaux tués par la chute d'une météorite.
En 2007, dans un village Péruvien, plusieurs personnes seraient tombées malades, suite à la chute d'une météorite qui aurait répandu de l'arsenic dans l'air environnant.
En 1924, la chute d'une météorite aurait perturbé un enterrement.
En 1929, un autre aurait mis fin à un mariage en Ex-Yougoslavie (un homme mort ?).
Le cas le plus récent aurait eu lieu dans le sud de l'Inde, en février 2016. La NASA a des doutes sur la véracité des faits.

a écrit : Ils sont grandement ralentis par l’atmosphère (atmosphère qui explique aussi pourquoi ils sont si petits car ils s’y consument en rentrant), par conséquent ils arrivent à des vitesses de quelques dizaines ou grand max à une centaine de km/h donc étant donné leur petite taille, ils ne tuent pas.
Quand on sait que
le corps humain peut atteindre une vitesse maximum de 195 km/h en chute libre dans l’atmosphère alors qu’il est beaucoup plus lourd que ces petits cailloux, je ne m’en fais pas trop pour ceux qui binent leurs betteraves ;)

Ça se calcule ce genre de chose mais il ne faut pas prendre la racine carré de 2gh pour ceux qui connaissent cette formule de calcul de la vitesse terminale car elle néglige les frottements de l’air, alors que c’est justement ce qui est important ici.
Vous avez la bonne formule dans l’onglet « Expression » de ce lien :

fr.m.wikipedia.org/wiki/Vitesse_terminale
Afficher tout
Encore une, 195 km/h est pour la position ventrale. C'est important de le préciser car la position aérodynamique tête en bas offre une vitesse terminale nettement plus élevée (jusqu'à 550 km/h).

L'altitude joue aussi un rôle important. Felix Baumgartner l'a démontré en atteignant 1357.6 km/h... ^^

a écrit : Ils sont grandement ralentis par l’atmosphère (atmosphère qui explique aussi pourquoi ils sont si petits car ils s’y consument en rentrant), par conséquent ils arrivent à des vitesses de quelques dizaines ou grand max à une centaine de km/h donc étant donné leur petite taille, ils ne tuent pas.
Quand on sait que
le corps humain peut atteindre une vitesse maximum de 195 km/h en chute libre dans l’atmosphère alors qu’il est beaucoup plus lourd que ces petits cailloux, je ne m’en fais pas trop pour ceux qui binent leurs betteraves ;)

Ça se calcule ce genre de chose mais il ne faut pas prendre la racine carré de 2gh pour ceux qui connaissent cette formule de calcul de la vitesse terminale car elle néglige les frottements de l’air, alors que c’est justement ce qui est important ici.
Vous avez la bonne formule dans l’onglet « Expression » de ce lien :

fr.m.wikipedia.org/wiki/Vitesse_terminale
Afficher tout
Petite correction la vitesse de chute d’un corps (ici au sens d’un objet) ne dépend pas de sa masse. En revanche la résistance à l’air, elle, a bien un impact. Techniquement, dans le vide un homme tomberai (serait attiré) aussi vite qu’une petite météorite alors que dans une chute avec atmosphère, le corps serait freiné. À noter que le rapport densité/surface est aussi à prendre en compte dans le freinage atmosphérique.
Bref ce n’est pas le débat ici. Perso, je ne suis pas convaincu par cette histoire de météorite dans le jardin de Monsieur tout le monde.

a écrit : Encore une, 195 km/h est pour la position ventrale. C'est important de le préciser car la position aérodynamique tête en bas offre une vitesse terminale nettement plus élevée (jusqu'à 550 km/h).

L'altitude joue aussi un rôle important. Felix Baumgartner l'a démontré en atteignant 1357.6 km/h... ^^
Oui, mais il a ralenti en se rapprochant du sol, au fur et à mesure que l'air se densifiait. La vitesse de env 1360 a été atteinte dans une zone de atmosphère où l'air est si peu dense que ces 1360km/h sont inférieurs à la vitesse du son (dans cette zone - 1224km/h au niveau de la mer)

a écrit : Oui, mais il a ralenti en se rapprochant du sol, au fur et à mesure que l'air se densifiait. La vitesse de env 1360 a été atteinte dans une zone de atmosphère où l'air est si peu dense que ces 1360km/h sont inférieurs à la vitesse du son (dans cette zone - 1224km/h au niveau de la mer) Oui, c'est ce que j'ai voulu dire. Et surtout d'arrêter de dire que la vitesse terminale de la chute d'un corps humain est de 195 km/h. Ça dépend de pas mal de facteurs.

a écrit : Petite correction la vitesse de chute d’un corps (ici au sens d’un objet) ne dépend pas de sa masse. En revanche la résistance à l’air, elle, a bien un impact. Techniquement, dans le vide un homme tomberai (serait attiré) aussi vite qu’une petite météorite alors que dans une chute avec atmosphère, le corps serait freiné. À noter que le rapport densité/surface est aussi à prendre en compte dans le freinage atmosphérique.
Bref ce n’est pas le débat ici. Perso, je ne suis pas convaincu par cette histoire de météorite dans le jardin de Monsieur tout le monde.
Afficher tout
La chute d'un corps sur un objet dépourvu d'atmosphère ne dépend pas de sa masse mais pas lorsque qu'il y en a une (d'atmosphère).
Pour atteindre la vitesse terminale, la pression de l'air doit s'opposer à m×g.

a écrit : Ils sont grandement ralentis par l’atmosphère (atmosphère qui explique aussi pourquoi ils sont si petits car ils s’y consument en rentrant), par conséquent ils arrivent à des vitesses de quelques dizaines ou grand max à une centaine de km/h donc étant donné leur petite taille, ils ne tuent pas.
Quand on sait que
le corps humain peut atteindre une vitesse maximum de 195 km/h en chute libre dans l’atmosphère alors qu’il est beaucoup plus lourd que ces petits cailloux, je ne m’en fais pas trop pour ceux qui binent leurs betteraves ;)

Ça se calcule ce genre de chose mais il ne faut pas prendre la racine carré de 2gh pour ceux qui connaissent cette formule de calcul de la vitesse terminale car elle néglige les frottements de l’air, alors que c’est justement ce qui est important ici.
Vous avez la bonne formule dans l’onglet « Expression » de ce lien :

fr.m.wikipedia.org/wiki/Vitesse_terminale
Afficher tout
Le poids n'a aucun rapport avec la vitesse lors de la chute d'un objet.... C'est surtout sa forme qui implique des frottements.

En lisant les sources je lis que l’eau de pluie les draine. Je suis plongeur pro et je plonge souvent en Loire. Parmi nos accessoires se trouve des objets aimantés. À chaque plongée en Loire (fond sableux) ces objets sont tout le temps bourré de limaille. Je m etais dis jusqu’à présent que ca venait de divers objets ferreux immergés mais la quantité m a toujours ettoné. Ce pourrait-ce être de la poussière cosmique ?

a écrit : Ils sont grandement ralentis par l’atmosphère (atmosphère qui explique aussi pourquoi ils sont si petits car ils s’y consument en rentrant), par conséquent ils arrivent à des vitesses de quelques dizaines ou grand max à une centaine de km/h donc étant donné leur petite taille, ils ne tuent pas.
Quand on sait que
le corps humain peut atteindre une vitesse maximum de 195 km/h en chute libre dans l’atmosphère alors qu’il est beaucoup plus lourd que ces petits cailloux, je ne m’en fais pas trop pour ceux qui binent leurs betteraves ;)

Ça se calcule ce genre de chose mais il ne faut pas prendre la racine carré de 2gh pour ceux qui connaissent cette formule de calcul de la vitesse terminale car elle néglige les frottements de l’air, alors que c’est justement ce qui est important ici.
Vous avez la bonne formule dans l’onglet « Expression » de ce lien :

fr.m.wikipedia.org/wiki/Vitesse_terminale
Afficher tout
Je pense qu’une bille de métal lancée à 100kmh peut tout à fait être létale.

a écrit : Je pense qu’une bille de métal lancée à 100kmh peut tout à fait être létale. T'as déja fait de l'airsoft?
A cette échelle, ce n'est pas létal, mais bon, ca peut faire mal, j'en conviens. ;)

On est pas en sucre, quoi! ^^

a écrit : J'ai habité pendant 15 mois dans le logement officiel d'un atelier industriel de 2200 mètres carrés.
Durant la nuit, il n'y a aucun bruit, ni aucune activité dans cette zone.
Il est fréquent d'entendre la nuit, l'impact de ces micro-météorites sur une surface de toit aussi impor
tante.

Les gouttières et les descentes d'évacuation des eaux de pluie, sont des endroits idéaux pour tenter de récolter quelques-uns.
Si vous possédez un de ces puissants aimant en Neodymium destinés à la Pêche à l'aimant, ne doutez pas à tenter votre chance.
-----------------------
Officieusement, il n'y a qu'un seul cas certifié connu de personne blessée par une météorite de 3,8 kilos. ( dimension bien plus grande qu'une micro-météorite ).
Il s'agit de Ann Hodges, blessée à la hanche, le 30 novembre 1957, dans l'Alabama, aux États-Unis.
Je crois me souvenir qu'une anecdote SCMB existe sur le sujet.

Récemment, un cas assez fiable de mort pour cause de chute de météorite, fut découvert dans les Archives Nationales de l'Empire Ottoman.
Elle eut lieu le 22 août 1888, à Sulaymaniyak, en Irak.
Le cas était passé inaperçu dans l'Histoire, car les trois documents officiels le relatant, sont écrits dans une ancienne langue Turco-Ottomane, mélangeant l'Arabe et le Perse.

D'autres cas de personnes blessées par météorites existeraient, mais, soit par manque de preuves, soit par doutes existant sur la véracité des faits, ils restent uniquement plausibles.
Quelques exemples:
1825, Oriang, Inde: un homme aurait été tué et une femme blessée.
Toujours en Inde, à Mhow, en 1827, un homme aurait été blessé au bras. D'autres témoignages parlent de bovins et de chevaux tués par la chute d'une météorite.
En 2007, dans un village Péruvien, plusieurs personnes seraient tombées malades, suite à la chute d'une météorite qui aurait répandu de l'arsenic dans l'air environnant.
En 1924, la chute d'une météorite aurait perturbé un enterrement.
En 1929, un autre aurait mis fin à un mariage en Ex-Yougoslavie (un homme mort ?).
Le cas le plus récent aurait eu lieu dans le sud de l'Inde, en février 2016. La NASA a des doutes sur la véracité des faits.
Afficher tout
Il y a aussi le cas des blessés indirects. Par exemple, lors de la chute de la météorite de Chelyabinsk en 2013, des centaines de personnes furent blessées bien que personne (fort heureusement) ne se trouvait au point d'impact.
Cette grosse météorite ayant explosé dans l'atmosphère, de très nombreuses personnes qui se trouvaient le nez collé au carreau pour observer la traînée laissée dans l'atmosphère ont été surprises par l'onde de choc, et du coup la plupart des blessés l'ont été par des éclats de verre, de nombreuses fenêtres n'ayant pas résisté au choc.

a écrit : Ils sont grandement ralentis par l’atmosphère (atmosphère qui explique aussi pourquoi ils sont si petits car ils s’y consument en rentrant), par conséquent ils arrivent à des vitesses de quelques dizaines ou grand max à une centaine de km/h donc étant donné leur petite taille, ils ne tuent pas.
Quand on sait que
le corps humain peut atteindre une vitesse maximum de 195 km/h en chute libre dans l’atmosphère alors qu’il est beaucoup plus lourd que ces petits cailloux, je ne m’en fais pas trop pour ceux qui binent leurs betteraves ;)

Ça se calcule ce genre de chose mais il ne faut pas prendre la racine carré de 2gh pour ceux qui connaissent cette formule de calcul de la vitesse terminale car elle néglige les frottements de l’air, alors que c’est justement ce qui est important ici.
Vous avez la bonne formule dans l’onglet « Expression » de ce lien :

fr.m.wikipedia.org/wiki/Vitesse_terminale
Afficher tout
En vrai ça peut aller un peu vite quand même. Rien à voir avec les 30000 + km/h qu'elles ont en rentrant dans l'atmosphère, mais même à deux cents kilomètres heure un petit caillou majoritairement ferreux peut faire des gros dégâts si il vous tombe sur la tête.
Heureusement c'est extrêmement rare, s'en prendre un dans le pif ce serait vraiment un cas exceptionnel de "mauvais endroit au mauvais moment". Si votre jardin en contient c'est que le terrain sur lequel votre jardin est aménagé est vaste (comparé à la surface de votre tête) et qu'il est là depuis longtemps...
Un cas beaucoup plus fréquent et dangereux est de se tenir sous une falaise. Même un petit caillou de quelques centimètres qui se détache et tombe de 60 mètres peut vous faire un trou dans le crâne.