7500 portiques dans Central Park

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Cette oeuvre est inspirée des "torii" du Japon, qui sont des portails traditionnels généralement installés à l'entrée des temples shintoïstes. Ils symbolisent le passage du monde matériel au monde spirituel. A noter que Christo avait déjà soumis ce projet en 1979, mais qu'il a été formellement refusé ! Il n'a pu l'installer qu'à la faveur de l'élection de Michael Bloomberg en tant que maire de New York, qui était un ami et admirateur de l'artiste.

Mon commentaire complète le précédent :
Je pense que cette oeuvre est inspirée directement du sanctuaire Inari Taisha à Nara, près de Kyoto au Japon. Ce chemin de pèlerinage court jusqu'en haut d'une colline avec des Toris (portes de sanctuaire), formant une sorte de tunnel tant elles sont proches les unes des autres.
Allez voir : ça vaut le coup d'oeil ;-).

Dans la 1e source, laquelle montre d'ailleurs une photo de l'inspiration japonaise, il est évoqué des toiles rouge. Je pensais qu'elles formaient un toit mais pas du tout, voir les photos sous ce lien : www.brennanstudio.com/galleries/the-gates/
Du coup je trouve que ça s'éloigne quand même de l'inspiration initiale.

Sans vouloir lancer un débat sur l'art, dont la perception dépend de chacun, je trouve toujours surprenant le concept des œuvres éphémères. Par exemple pour celle ci, 2 mois et demi d'installation, un budget évoqué (mais non confirmé) entre 5 et 21 millions de dollars, pour seulement 16 jours d'exposition ! Par rapport à un tableau, sculpture, film, etc.. dont on peut profiter sur le long terme, l'investissement matériel et humain me parait un peu fou et disproportionné.

Posté le

android

(14)

Répondre


Tous les commentaires (7)

Cette oeuvre est inspirée des "torii" du Japon, qui sont des portails traditionnels généralement installés à l'entrée des temples shintoïstes. Ils symbolisent le passage du monde matériel au monde spirituel. A noter que Christo avait déjà soumis ce projet en 1979, mais qu'il a été formellement refusé ! Il n'a pu l'installer qu'à la faveur de l'élection de Michael Bloomberg en tant que maire de New York, qui était un ami et admirateur de l'artiste.

Mon commentaire complète le précédent :
Je pense que cette oeuvre est inspirée directement du sanctuaire Inari Taisha à Nara, près de Kyoto au Japon. Ce chemin de pèlerinage court jusqu'en haut d'une colline avec des Toris (portes de sanctuaire), formant une sorte de tunnel tant elles sont proches les unes des autres.
Allez voir : ça vaut le coup d'oeil ;-).

a écrit : Mon commentaire complète le précédent :
Je pense que cette oeuvre est inspirée directement du sanctuaire Inari Taisha à Nara, près de Kyoto au Japon. Ce chemin de pèlerinage court jusqu'en haut d'une colline avec des Toris (portes de sanctuaire), formant une sorte de tunnel tant elles sont proches les u
nes des autres.
Allez voir : ça vaut le coup d'oeil ;-).
Afficher tout
Bonjour,

Parlez vous du Fushimi Inafi-Taisha ?
Ce sanctuaire est situé directement à Kyoto et non à Nara ou peut-être parlez-vous d’un autre sanctuaire situé à Nara ?
Si nous parlons du même, je vous rejoins, il est absolument superbe et c’est un endroit à ne pas raté lors d’un voyage au Japon !
Il offre une vue splendide sur Kyoto et c’est un des endroits les plus photogéniques de la ville.

Clairement inspiré en effet des Toriis Japonaises et du temple aux 1000 portes (Fushimi Inari) qui se situe à Kyoto.
Je pense tout de même que la comparaison s’arrête là car nous avons d’un côté une œuvre d’art contemporaine éphémère et de l’autre un lieu religieux millénaire. Pour avoir vécu l’expérience de la visite du temple, et sans pour autant être croyant, la spiritualité y est omniprésente. Peut être que le climat très chaud et humide, ainsi que les centaines de marches à franchir, aident beaucoup.
Enfin pour conclure sur quelque chose de plus pratique, la fiche wiki de l’œuvre de NY parle de 4 mètres de distance entre chaque porte. C’est bien plus qu’au temple Japonais où les toriis sont parfois très rapprochés, ce qui donne l’impression d’être dans un tunnel

Dans la 1e source, laquelle montre d'ailleurs une photo de l'inspiration japonaise, il est évoqué des toiles rouge. Je pensais qu'elles formaient un toit mais pas du tout, voir les photos sous ce lien : www.brennanstudio.com/galleries/the-gates/
Du coup je trouve que ça s'éloigne quand même de l'inspiration initiale.

Sans vouloir lancer un débat sur l'art, dont la perception dépend de chacun, je trouve toujours surprenant le concept des œuvres éphémères. Par exemple pour celle ci, 2 mois et demi d'installation, un budget évoqué (mais non confirmé) entre 5 et 21 millions de dollars, pour seulement 16 jours d'exposition ! Par rapport à un tableau, sculpture, film, etc.. dont on peut profiter sur le long terme, l'investissement matériel et humain me parait un peu fou et disproportionné.

Posté le

android

(14)

Répondre

Ce serait intéressant d'indiquer les noms des artistes dans l'anecdote (Christo et Jeanne-Claude)

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Ce serait intéressant d'indiquer les noms des artistes dans l'anecdote (Christo et Jeanne-Claude) Artistes ratés, pompeurs de frics avec le carnet d’adresse adéquat !