L'élégant fourreau d'une chenille

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

a écrit : La photo me rappelle beaucoup la structure en double hélice de l'adn. On ne peut toujours pas commenter sans répondre dans les premiers commentaires, désolée.

Il y a des bijoutiers (je pense) qui ont utilisé ces petites chenilles pour faire de la joaillerie de leurs fourreaux.

www.google.com/search?q=psychidae+jewelry&client=ms-android-samsung&prmd=ismvn&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwjiz5C1ppHuAhWU3YUKHX9oBxwQ_AUoAXoECA4QAQ&biw=412&bih=718&dpr=2.63#imgrc=47xOqJJ27NzSvM

Posté le

android

(10)

Répondre

En comparant d'autres photos de fourreaux confectionnés par ces chenilles, on peut remarquer que ceux ci peuvent présenter de fortes variations de formes et d'aspects suivant la nature des éléments trouvés par la chenille.
Ce qui m'interroge surtout, c'est comment une chenille (qui à première vue ne ressemble pas à un modèle d'agilité) fait pour transporter et assembler ces morceaux de bois avec autant de précision.

Posté le

android

(28)

Répondre

C'est donc comme ça qu'on fabrique les tourillons de 6 ?

P.S. je raconte souvent des blagues ici car j'ai peu à apporter, mais je tiens à dire merci beaucoup à ceux qui prennent le temps de compléter avec leurs connaissances ! Vos apports sont inestimables

Posté le

android

(12)

Répondre


Tous les commentaires (6)

La photo me rappelle beaucoup la structure en double hélice de l'adn.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : La photo me rappelle beaucoup la structure en double hélice de l'adn. On ne peut toujours pas commenter sans répondre dans les premiers commentaires, désolée.

Il y a des bijoutiers (je pense) qui ont utilisé ces petites chenilles pour faire de la joaillerie de leurs fourreaux.

www.google.com/search?q=psychidae+jewelry&client=ms-android-samsung&prmd=ismvn&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwjiz5C1ppHuAhWU3YUKHX9oBxwQ_AUoAXoECA4QAQ&biw=412&bih=718&dpr=2.63#imgrc=47xOqJJ27NzSvM

Posté le

android

(10)

Répondre

En comparant d'autres photos de fourreaux confectionnés par ces chenilles, on peut remarquer que ceux ci peuvent présenter de fortes variations de formes et d'aspects suivant la nature des éléments trouvés par la chenille.
Ce qui m'interroge surtout, c'est comment une chenille (qui à première vue ne ressemble pas à un modèle d'agilité) fait pour transporter et assembler ces morceaux de bois avec autant de précision.

Posté le

android

(28)

Répondre

a écrit : En comparant d'autres photos de fourreaux confectionnés par ces chenilles, on peut remarquer que ceux ci peuvent présenter de fortes variations de formes et d'aspects suivant la nature des éléments trouvés par la chenille.
Ce qui m'interroge surtout, c'est comment une chenille (qui à première
vue ne ressemble pas à un modèle d'agilité) fait pour transporter et assembler ces morceaux de bois avec autant de précision. Afficher tout
De là, le sujet - Oh bien complexe ! - de savoir si les animaux sont dotés d'intelligence, ou s'ils sont "génétiquement préparés" pour savoir qu'ils doivent fabriquer ce cocon, ainsi que comment procéder pour arriver à ce résultat.
fr.m.wikipedia.org/wiki/Intelligence_animale

C'est donc comme ça qu'on fabrique les tourillons de 6 ?

P.S. je raconte souvent des blagues ici car j'ai peu à apporter, mais je tiens à dire merci beaucoup à ceux qui prennent le temps de compléter avec leurs connaissances ! Vos apports sont inestimables

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : On ne peut toujours pas commenter sans répondre dans les premiers commentaires, désolée.

Il y a des bijoutiers (je pense) qui ont utilisé ces petites chenilles pour faire de la joaillerie de leurs fourreaux.

www.google.com/search?q=psychidae+jewelry&client=ms-android-samsung&pr
md=ismvn&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwjiz5C1ppHuAhWU3YUKHX9oBxwQ_AUoAXoECA4QAQ&biw=412&bih=718&dpr=2.63#imgrc=47xOqJJ27NzSvM Afficher tout
Les insectes utilisés par l'artiste ne sont pas des chenilles. Ce sont des larves à corps moux qui vivent dans les étangs, lacs et rivières. Ils protègent leur corps par une "armure" de petites cailloux ou de brindilles. Sans cette protection ils se feraient vite manger par les poissons. Ils en raffolent. (Je le sais quand j'étais petit, mon papa et moi on a fait quelques pêches miraculeuses avec ces larves. Après c'était repas fritures grillées surprise pour toute la famille. C'était magique. Doux souvenirs avec mon papa. ☺.)
Merci pour le souvenir induit en tout cas

Posté le

android

(0)

Répondre