L'origine du nom "Canada"

Proposé par
le
dans

Le Canada devrait son nom à une confusion de l'explorateur Jacques Cartier. En 1535, deux autochtones lui indiquèrent le village de Stadacona (à l'emplacement actuel de la ville de Québec) sous le nom de "kanata", ce qui signifie "village" dans leur dialecte. Cartier retranscrit alors le mot en "Canada".


Commentaires préférés (3)

Ce n'est pas vraiment une erreur mais plutôt une transcription phonique.
kaná:ta en Mohawk se prononce [gaˈnaːda].

PS: je suis persuadé d'avoir déjà lu cette anecdote mais l'ancienne a disparue.

Une autre explication de l'origine du nom dans la 3e source :

"Les pêcheurs et les chasseurs de baleines de l'Espagne, du Portugal, de la France et de la Grande-Bretagne ont visité le Nouveau Monde avant lui. L'expérience espagnole au Mexique et au Pérou déclenche la recherche d'or et de richesses au-delà des mers. C'est ce qui motive le roi François 1er de France à mandater Cartier pour faire un premier voyage au Canada en 1534. Ne trouvant aucune richesse près de la baie des Chaleurs, les Espagnols signalent "aca nada" ou "cà nada" - "rien ici" - et surnomment la baie "Capa da Nada" ou "Cap Rien".

En 1809, à Londres, Hugh Gray avance que, ayant pris les arrivants français pour des Espagnols, les autochtones voulant les chasser de leur territoire leur crient "aca nada". N'y comprenant rien, les Français auraient cru qu'il s'agissait du nom du pays et le nomment Canada."

Pour revenir sur mon premier commentaire, ce n'est pas une erreur de transcription mais c'est effectivement une erreur de compréhension car Cartier croyait que kaná:ta désignait le nom du territoire sans savoir que cela voulait dire village.

a écrit : Une autre explication de l'origine du nom dans la 3e source :

"Les pêcheurs et les chasseurs de baleines de l'Espagne, du Portugal, de la France et de la Grande-Bretagne ont visité le Nouveau Monde avant lui. L'expérience espagnole au Mexique et au Pérou déclenche la recherche d'o
r et de richesses au-delà des mers. C'est ce qui motive le roi François 1er de France à mandater Cartier pour faire un premier voyage au Canada en 1534. Ne trouvant aucune richesse près de la baie des Chaleurs, les Espagnols signalent "aca nada" ou "cà nada" - "rien ici" - et surnomment la baie "Capa da Nada" ou "Cap Rien".

En 1809, à Londres, Hugh Gray avance que, ayant pris les arrivants français pour des Espagnols, les autochtones voulant les chasser de leur territoire leur crient "aca nada". N'y comprenant rien, les Français auraient cru qu'il s'agissait du nom du pays et le nomment Canada."

Pour revenir sur mon premier commentaire, ce n'est pas une erreur de transcription mais c'est effectivement une erreur de compréhension car Cartier croyait que kaná:ta désignait le nom du territoire sans savoir que cela voulait dire village.
Afficher tout
C’est assez amusant car rien n’est conforme aux deux premières sources. Peut être que la troisième les contredit totalement.

Il est précisé que Jacques Cartier a rencontré deux jeunes indiens locaux qui ont désigné leur ville par le nom de Kanata. Et l’explorateur n’ayant pas d’autre terme pour qualifier la région, la désigna par le mot Canada.
Est ce qu’il a mal compris kanata (rien ne le précise), a t il décide de modifier le nom en Canada pour y mettre sa touche personnelle, ce n’est également pas précisé.

Tout ce que l’on sait c’est que le nom a été désigné par J. Cartier après que deux jeunes indiens aient désigné leur ville par kanata signifiant village / ville.


Tous les commentaires (16)

Ce n'est pas vraiment une erreur mais plutôt une transcription phonique.
kaná:ta en Mohawk se prononce [gaˈnaːda].

PS: je suis persuadé d'avoir déjà lu cette anecdote mais l'ancienne a disparue.

Une autre explication de l'origine du nom dans la 3e source :

"Les pêcheurs et les chasseurs de baleines de l'Espagne, du Portugal, de la France et de la Grande-Bretagne ont visité le Nouveau Monde avant lui. L'expérience espagnole au Mexique et au Pérou déclenche la recherche d'or et de richesses au-delà des mers. C'est ce qui motive le roi François 1er de France à mandater Cartier pour faire un premier voyage au Canada en 1534. Ne trouvant aucune richesse près de la baie des Chaleurs, les Espagnols signalent "aca nada" ou "cà nada" - "rien ici" - et surnomment la baie "Capa da Nada" ou "Cap Rien".

En 1809, à Londres, Hugh Gray avance que, ayant pris les arrivants français pour des Espagnols, les autochtones voulant les chasser de leur territoire leur crient "aca nada". N'y comprenant rien, les Français auraient cru qu'il s'agissait du nom du pays et le nomment Canada."

Pour revenir sur mon premier commentaire, ce n'est pas une erreur de transcription mais c'est effectivement une erreur de compréhension car Cartier croyait que kaná:ta désignait le nom du territoire sans savoir que cela voulait dire village.

a écrit : Une autre explication de l'origine du nom dans la 3e source :

"Les pêcheurs et les chasseurs de baleines de l'Espagne, du Portugal, de la France et de la Grande-Bretagne ont visité le Nouveau Monde avant lui. L'expérience espagnole au Mexique et au Pérou déclenche la recherche d'o
r et de richesses au-delà des mers. C'est ce qui motive le roi François 1er de France à mandater Cartier pour faire un premier voyage au Canada en 1534. Ne trouvant aucune richesse près de la baie des Chaleurs, les Espagnols signalent "aca nada" ou "cà nada" - "rien ici" - et surnomment la baie "Capa da Nada" ou "Cap Rien".

En 1809, à Londres, Hugh Gray avance que, ayant pris les arrivants français pour des Espagnols, les autochtones voulant les chasser de leur territoire leur crient "aca nada". N'y comprenant rien, les Français auraient cru qu'il s'agissait du nom du pays et le nomment Canada."

Pour revenir sur mon premier commentaire, ce n'est pas une erreur de transcription mais c'est effectivement une erreur de compréhension car Cartier croyait que kaná:ta désignait le nom du territoire sans savoir que cela voulait dire village.
Afficher tout
C’est assez amusant car rien n’est conforme aux deux premières sources. Peut être que la troisième les contredit totalement.

Il est précisé que Jacques Cartier a rencontré deux jeunes indiens locaux qui ont désigné leur ville par le nom de Kanata. Et l’explorateur n’ayant pas d’autre terme pour qualifier la région, la désigna par le mot Canada.
Est ce qu’il a mal compris kanata (rien ne le précise), a t il décide de modifier le nom en Canada pour y mettre sa touche personnelle, ce n’est également pas précisé.

Tout ce que l’on sait c’est que le nom a été désigné par J. Cartier après que deux jeunes indiens aient désigné leur ville par kanata signifiant village / ville.

Dans le même genre, le nom de Québec vient de l'algonquin "Kébec", signifiant  « là où le fleuve se rétrécit ».

Il y a aussi le mot esquimaux, qui est perçu comme offensant par le peuple en question (inuits)

a écrit : Il y a aussi le mot esquimaux, qui est perçu comme offensant par le peuple en question (inuits) C'est exactement ça.
Comme les indiens qui préfèrent qu'on les appellent "premières nations" depuis à peu près les années 1970.

a écrit : Dans le même genre, le nom de Québec vient de l'algonquin "Kébec", signifiant  « là où le fleuve se rétrécit ». Rimouski qui veut dire terre des chiens

Le nom de la ville est tiré du nom de la rivière Rimouski, au bord de laquelle elle a été établie. Il est mentionné dans l'acte de concession original de la seigneurie de Rimouski en 1688. Selon la Commission de toponymie du Québec, plusieurs théories circulent sur l'origine du toponyme. Monseigneur Laflèche l'associe à un mot micmac animouski, de animousk, chien et ki ou gi, demeure[2]. Les citoyens de Rimouski sont appelés Rimouskois et Rimouskoises[3].

Cette interprétaton semble confirmée par l'ouvrage du chef abénaquis Joseph Laurent, pour qui Arimoski signifie la terre ou le pays des chiens[4]. L'utilisation du mot chien pourrait faire référence à la présence dans l'estuaire de phoques, appelés loups marins ou chiens marins à une certaine époque.

a écrit : Rimouski qui veut dire terre des chiens

Le nom de la ville est tiré du nom de la rivière Rimouski, au bord de laquelle elle a été établie. Il est mentionné dans l'acte de concession original de la seigneurie de Rimouski en 1688. Selon la Commission de toponymie du Québec, plusieurs théories circulent
sur l'origine du toponyme. Monseigneur Laflèche l'associe à un mot micmac animouski, de animousk, chien et ki ou gi, demeure[2]. Les citoyens de Rimouski sont appelés Rimouskois et Rimouskoises[3].

Cette interprétaton semble confirmée par l'ouvrage du chef abénaquis Joseph Laurent, pour qui Arimoski signifie la terre ou le pays des chiens[4]. L'utilisation du mot chien pourrait faire référence à la présence dans l'estuaire de phoques, appelés loups marins ou chiens marins à une certaine époque.
Afficher tout
Merci de m'avoir fait découvrir Rimouski, je connaissais pas, alors qu'apparemment c'est la plus grande et plus importante ville maritime du Québec avec presque 50 000 habitants ;)

Je pensais que c'était parce qu'il y avait des hommes primitifs et des chevaux au Canada. François Pérusse aurait donc menti !!!???

Ne vous moquez pas de Jacques, cet homme était pauvre.
C'est un Cartier pauvre.
On l'envoie sur la mer, mais il n'est pas sûr de s'y conformer.
On ferait mieux d'y aller les gars, le Cartier n'est pas sûr.

Quand on vous dit que les français sont nuls en anglais, surtout en compréhension orale ! :)

a écrit : Je pensais que c'était parce qu'il y avait des hommes primitifs et des chevaux au Canada. François Pérusse aurait donc menti !!!??? Ouais ! Parce que le cheval, quand il court, ça fait canada canada canada canada !

a écrit : Ce n'est pas vraiment une erreur mais plutôt une transcription phonique.
kaná:ta en Mohawk se prononce [gaˈnaːda].

PS: je suis persuadé d'avoir déjà lu cette anecdote mais l'ancienne a disparue.
Moi aussi mais ça devais être dans les anecdotes à modérer.

Ça me fait penser à l'origine du nom de la ville de Yaoundé au Cameroun. Deux explorateurs allemands auraient demandé à deux planteurs qui passaient par là le nom du lieu où ils se trouvaient , ces derniers n'ayants pas compris la question auraient répondu "Mia Wondo"  ("semeurs d'arachides") dans leur dialecte). Ils auraient ensuite transcrit cette réponse par "Jaundo" ou "Jaunde".

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Ça me fait penser à l'origine du nom de la ville de Yaoundé au Cameroun. Deux explorateurs allemands auraient demandé à deux planteurs qui passaient par là le nom du lieu où ils se trouvaient , ces derniers n'ayants pas compris la question auraient répondu "Mia Wondo"  ("semeurs d'arachides") dans leur dialecte). Ils auraient ensuite transcrit cette réponse par "Jaundo" ou "Jaunde". Afficher tout Y'en a plein des histoires comme ça, j'en ai deux autres en tête

Le Yucatan (qui veut dire en dialecte local: je ne comprends pas)
le Kangourou (qui veut dire en dialecte local: je ne comprends pas)

Je suis certain qu'en cherchant un peu la liste pourrait être très longue et très amusante! ^^

a écrit : Merci de m'avoir fait découvrir Rimouski, je connaissais pas, alors qu'apparemment c'est la plus grande et plus importante ville maritime du Québec avec presque 50 000 habitants ;) Et tu regarderas des photos des couchers de soleils ils sont parmi les plus beau du monde
Fait juste taper coucher de soleil rimouski sur Google et vas voir les images