Lausanne a encore un guet qui crie l'heure

Proposé par
le
dans

Le guet est une fonction apparue au Moyen-âge dont la mission nocturne était de surveiller une ville contre d'éventuels brigands ou incendies, ainsi que de clamer l'heure. Cette fonction existe toujours, notamment à Lausanne où le guet crie l'heure tous les soirs depuis l'année 1405.

D'autres villes européennes maintiennent des traditions similaires, par exemple à Ripon au Royaume-Uni, où un joueur de cor sonne 21h depuis l'an 886.


Commentaires préférés (3)

Madrid -et bien d'autres villes Espagnoles -a également connu cette époque de "guetteurs": les "serenos".
Documentés depuis le début du 18eme, sa fonction première était d'allumer et éteindre l'éclairage public.
Pour pouvoir obtenir un poste, il fallait mesurer au moins cinq pieds de hauteur (1,52m), avoir une forte voix et avoir entre 20 et 40 ans, au moment de la prise de l'emploi.

À mesure des années, ils ont également développé des activités autres, telles comme annoncer l'heure, les quarts et les demies, annoncer la météo du lendemain, surveiller et parfois faire dégager les personnes paraissant avoir de mauvaises intentions, accompagner les dames seules jusqu'au portail de leur domicile, prévenir les secours en cas d'accident, etc.. Ils officialisent même d'informateurs ou de confidents auprès des policiers.
Les "serenos"étaient équipés d'une longue barre de bois avec un embout destiné à allumer et éteindre les lampadaires. Ils portaient également sur eux, un sifflet... dont ils faisaient parfois usage de forme trop fréquente.
De même, ils portaient un jeu de clefs, ouvrant les portails du quartier. À partir de 22heures, il était nécessaire de solliciter sa venue, pour qu'ils vous ouvrent la porte. Vous deviez donc l'appeler en claquant vos mains, tout en criant "sereno ! "

Aujourd'hui, la fonction a évidemment disparue, mais la ville de Madrid leur rend hommage, par une statue.
madridpedro.blogspot.com/2015/06/estatua-al-sereno-en-madrid.html?m=1

De la fonction de "sereno", sont nées plusieurs expressions :
" Los tres cuarto y nublado"
( Moins quart et nuageux )
"Tomar por el pito un sereno", expression qui signifie: ne pas tenir compte de l'avis d'une autre personne.
Etc...
www.buscapalabra.com/refranes-y-dichos.html?tema=sereno#:~:text=Refranes%20de%20sereno&text=A%20sereno%20oto%C3%B1o%2C%20invierno%20ventoso,por%20sereno%20que%20lo%20veas.

Chez un pote, je constate qu'il n'a ni pendule ni montre.
Je lui demande donc comment il a l'heure, et il me répond que c'est grâce à sa trompette.
Devant la tête que je fais, il me dit de patienter une minute. Il prend son instrument, et commence l'ouverture d'Aïda
À ce moment un voisin s'écrit :
«Ça va aller le malade du dessus? il est 2h25 du matin, on voudrait dormir!»
Là, mon pote me regarde et me dit
«tu vois, une trompette peut donner l'heure»

a écrit : Chez un pote, je constate qu'il n'a ni pendule ni montre.
Je lui demande donc comment il a l'heure, et il me répond que c'est grâce à sa trompette.
Devant la tête que je fais, il me dit de patienter une minute. Il prend son instrument, et commence l'ouverture d'Aïda
À
ce moment un voisin s'écrit :
«Ça va aller le malade du dessus? il est 2h25 du matin, on voudrait dormir!»
Là, mon pote me regarde et me dit
«tu vois, une trompette peut donner l'heure»
Afficher tout
Pas mal du tout :) Tiens, une autre :
Un promeneur sur un chemin rural rencontre un paysan dans son champ, assis à côté de son taureau... Le promeneur lui demande s'il a l'heure ; le paysan soupèse les couilles de son taureau et lui dit : "14h15"... Interloqué, le gars repart. Au retour, par curiosité, il lui redemande l'heure ; le paysan soupèse encore les couilles du taureau : "16h20"... La curiosité du gars n'en peut plus : "mais comment faîtes vous pour connaître l'heure en soupesant les couilles de votre taureau" ?.. "C'est pas ça ; mais ses couilles m'empêche de voir l'horloge du clocher du village". :)


Tous les commentaires (13)

Madrid -et bien d'autres villes Espagnoles -a également connu cette époque de "guetteurs": les "serenos".
Documentés depuis le début du 18eme, sa fonction première était d'allumer et éteindre l'éclairage public.
Pour pouvoir obtenir un poste, il fallait mesurer au moins cinq pieds de hauteur (1,52m), avoir une forte voix et avoir entre 20 et 40 ans, au moment de la prise de l'emploi.

À mesure des années, ils ont également développé des activités autres, telles comme annoncer l'heure, les quarts et les demies, annoncer la météo du lendemain, surveiller et parfois faire dégager les personnes paraissant avoir de mauvaises intentions, accompagner les dames seules jusqu'au portail de leur domicile, prévenir les secours en cas d'accident, etc.. Ils officialisent même d'informateurs ou de confidents auprès des policiers.
Les "serenos"étaient équipés d'une longue barre de bois avec un embout destiné à allumer et éteindre les lampadaires. Ils portaient également sur eux, un sifflet... dont ils faisaient parfois usage de forme trop fréquente.
De même, ils portaient un jeu de clefs, ouvrant les portails du quartier. À partir de 22heures, il était nécessaire de solliciter sa venue, pour qu'ils vous ouvrent la porte. Vous deviez donc l'appeler en claquant vos mains, tout en criant "sereno ! "

Aujourd'hui, la fonction a évidemment disparue, mais la ville de Madrid leur rend hommage, par une statue.
madridpedro.blogspot.com/2015/06/estatua-al-sereno-en-madrid.html?m=1

De la fonction de "sereno", sont nées plusieurs expressions :
" Los tres cuarto y nublado"
( Moins quart et nuageux )
"Tomar por el pito un sereno", expression qui signifie: ne pas tenir compte de l'avis d'une autre personne.
Etc...
www.buscapalabra.com/refranes-y-dichos.html?tema=sereno#:~:text=Refranes%20de%20sereno&text=A%20sereno%20oto%C3%B1o%2C%20invierno%20ventoso,por%20sereno%20que%20lo%20veas.

Chez un pote, je constate qu'il n'a ni pendule ni montre.
Je lui demande donc comment il a l'heure, et il me répond que c'est grâce à sa trompette.
Devant la tête que je fais, il me dit de patienter une minute. Il prend son instrument, et commence l'ouverture d'Aïda
À ce moment un voisin s'écrit :
«Ça va aller le malade du dessus? il est 2h25 du matin, on voudrait dormir!»
Là, mon pote me regarde et me dit
«tu vois, une trompette peut donner l'heure»

Il me semble que c’était plus qu’une fonction. C’était une sorte de service militaire obligatoire pour les roturiers. Ceux qui ne voulaient pas effectuer cette tâche devaient payer une taxe permettant d’entretenir le corps de garde.

Après au cours du long Moyen âge la situation a pu être différente.

Le corps de garde était sous les ordres du bailli (ancêtre de nos préfets).

Pas besoin d'aller en Suisse ou en Espagne, cette tradition perdure encore dans un village alsacien à Turckheim.
Certe la ronde du veilleur de nuit ne se fait plus qu'en période estivale pour les touristes. Mais je me rappelle, quand j'étais gamin, il y a plus de cinquante ans, il passait tout les soirs à partir de 22h et cela toutes les heures toute la nuit durant. Bien sûr en chantant qu'il était de garde et l'heure qu'il était.
m.jds.fr/sorties-culturelles/visite-guidee/la-ronde-du-veilleur-de-nuit-de-turckheim-30433_A

www.turckheim.com/fr/presentation/le-veilleur-de-nuit

Ma 1ère anecdote publiée..!
Ce qui m'a impressionné dans cette coutume, c'est que certaines villes ont réussi à maintenir la fonction sans discontinuer pendant des siècles.
L'exemple de Ripon - bientôt 1200 ans de musique quotidienne sur la place principale - est marquant. Ça en fait des "générations" de guets !

-IL EST TROIS HEURES ET TOUT VA B...
BAM
-Hé Ho, ca va pas bien? Le sabot ca passait, mais le fer à repasser... je travaille moi!
"clik"
-Ca va, ca va, avec ce genre d'arguments..., foutues horloges!"

a écrit : Pas besoin d'aller en Suisse ou en Espagne, cette tradition perdure encore dans un village alsacien à Turckheim.
Certe la ronde du veilleur de nuit ne se fait plus qu'en période estivale pour les touristes. Mais je me rappelle, quand j'étais gamin, il y a plus de cinquante ans, il passait tout les
soirs à partir de 22h et cela toutes les heures toute la nuit durant. Bien sûr en chantant qu'il était de garde et l'heure qu'il était.
m.jds.fr/sorties-culturelles/visite-guidee/la-ronde-du-veilleur-de-nuit-de-turckheim-30433_A

www.turckheim.com/fr/presentation/le-veilleur-de-nuit
Afficher tout
Dans les vallées de la Tinée et de la Vésubie (durement éprouvées depuis quelques semaines ...), il y avait encore, dans les années 60, non pas le Guet mais le Crieur Public qui, tous les soirs vers 18h, lançait son "Avis à la population".

a écrit : Chez un pote, je constate qu'il n'a ni pendule ni montre.
Je lui demande donc comment il a l'heure, et il me répond que c'est grâce à sa trompette.
Devant la tête que je fais, il me dit de patienter une minute. Il prend son instrument, et commence l'ouverture d'Aïda
À
ce moment un voisin s'écrit :
«Ça va aller le malade du dessus? il est 2h25 du matin, on voudrait dormir!»
Là, mon pote me regarde et me dit
«tu vois, une trompette peut donner l'heure»
Afficher tout
Pas mal du tout :) Tiens, une autre :
Un promeneur sur un chemin rural rencontre un paysan dans son champ, assis à côté de son taureau... Le promeneur lui demande s'il a l'heure ; le paysan soupèse les couilles de son taureau et lui dit : "14h15"... Interloqué, le gars repart. Au retour, par curiosité, il lui redemande l'heure ; le paysan soupèse encore les couilles du taureau : "16h20"... La curiosité du gars n'en peut plus : "mais comment faîtes vous pour connaître l'heure en soupesant les couilles de votre taureau" ?.. "C'est pas ça ; mais ses couilles m'empêche de voir l'horloge du clocher du village". :)

Habitant à quelques encablures de la cathédrale de Lausanne, je peux confirmer que ça a du charme :-) De 22h a 02h00 si je ne me trompe pas.
D'ailleurs je vous recommande la visite de cette cathédrale de style gothique. Le 31 décembre, un jeu de lumière la fait "s'embraser" pour minuit très sympa !

"Un joueur de cor sonne 21h depuis l'an 886"..... Doit être vachement vieux le mec !

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Pas mal du tout :) Tiens, une autre :
Un promeneur sur un chemin rural rencontre un paysan dans son champ, assis à côté de son taureau... Le promeneur lui demande s'il a l'heure ; le paysan soupèse les couilles de son taureau et lui dit : "14h15"... Interloqué, le gars repart. Au retour, par c
uriosité, il lui redemande l'heure ; le paysan soupèse encore les couilles du taureau : "16h20"... La curiosité du gars n'en peut plus : "mais comment faîtes vous pour connaître l'heure en soupesant les couilles de votre taureau" ?.. "C'est pas ça ; mais ses couilles m'empêche de voir l'horloge du clocher du village". :) Afficher tout
Elle est bonne :) je la connaissais avec un âne, d'ailleurs ça me rappelle un film que j'avais vu il y a quelques années, "le barzellette", une comédie italienne qui reprend cette blague dans le film.

m.youtube.com/watch?v=OuAyoXFQon0

A Cracovie aussi. Toutes les heures une personne joue de la trompette en haut de la tour de la place du marché.

Posté le

android

(0)

Répondre