Einstein refusa la présidence d’Israël

Proposé par
le

Le 9 novembre 1952, au lendemain de la mort du président Haïm Weizmann, on proposa à Albert Einstein la présidence de l’État d’Israël, un poste principalement honorifique. Le savant déclina.

Cette proposition fut faite par le Premier ministre David Ben Gourion. Devant le refus du scientifique, le Premier ministre publia le jour même un communiqué dans lequel il niait l’avoir sollicité.


Commentaires préférés (3)

Tout comme d'autres Démocraties dans le monde (où le chef de l'État n'est pas une tête couronnée), le Pouvoir Exécutif est exercé par le chef du Gouvernement, celui-ci élu par Suffrage.
Proche de nous, c'est par exemple le cas de l'Allemagne.

En Israël, les élections générales au poste de Chef du Gouvernement (l"équivalent du 1er Ministre Français) s'effectuent au suffrage universel indirect, (à un tour), où toute citoyen ayant la majorité d'âge, vote pour un Parti (ou groupe de Partis réunis en une seule liste), qui se verra donc attribué un nombre de Députés correspondant aux votes obtenus.
C'est ceci qui donnera la composition d'un mot que vous avez probablement déjà entendu: la Knesset ou Parlement Israélien.
C'est la Knesset, composée de 120 membres de divers Partis, qui procédera à la désignation du Président, quand le mandat du précédent (d'une durée de sept ans) aura terminé, ou que celui-ci démissionerait.

Pour pouvoir former un Gouvernement en Israël, il faut qu'un Parti réunisse au minimum 61 députés (la moitié de 120 + 1), ou que l'un des Partis réunisse une coalition avec un ou divers Partis, afin d'arriver à ce chiffre de 61.

C'est l'un des fonctions protocolaires du Président, que de confier au premier de la liste du Parti le plus voté, de tenter former un Gouvernement. S'il échoue, les citoyens devront retourner aux urnes.

Quant au Président de l'État Israélien, il est élu par majorité simple, par votation secrète des 120 députés de la Knesset. Ce sont les Partis qui proposent leurs candidats respectifs.

Si le poste de Président de l'Etat d'Israël fut proposée à Einstein, c'est entre autre de par le fait que Jaim Weizmann en avait formulé le désir de son vivant.
En plus d'être ami du Mouvement Sioniste, Einstein avait participé à des collectes de fonds et à la Fondation de l'Université Hébraïque de Jérusalem.
Einstein refusera le poste avec tristesse et honte, car il était à l'aise avec des situations objectives (celles de sa labeur de Scientifique), mais bien moins avec les relations sociales.
(Sentiments pouvant être perçues dans ses notes personnelles conservées à l'Université Hébraïque de Jérusalem)

a écrit : Il était alors pas apolitique, son refus est un geste politique ! Il a fait le choix de refuser de refuser cette proposition plus qu'honorifique c'est donc bien un geste politique. Son geste semble bien avoir une signification, en tout cas il fait parler ! Être apolitique c'est prendre le parti de ne pas prendre de parti, donc c'est politique Afficher tout Donc de ton point de vue, quel qu'ait été son choix, c'était un choix politique?

Je comprends mieux comment on peux être catalogué même si on a rien demandé.


Tous les commentaires (8)

Tout comme d'autres Démocraties dans le monde (où le chef de l'État n'est pas une tête couronnée), le Pouvoir Exécutif est exercé par le chef du Gouvernement, celui-ci élu par Suffrage.
Proche de nous, c'est par exemple le cas de l'Allemagne.

En Israël, les élections générales au poste de Chef du Gouvernement (l"équivalent du 1er Ministre Français) s'effectuent au suffrage universel indirect, (à un tour), où toute citoyen ayant la majorité d'âge, vote pour un Parti (ou groupe de Partis réunis en une seule liste), qui se verra donc attribué un nombre de Députés correspondant aux votes obtenus.
C'est ceci qui donnera la composition d'un mot que vous avez probablement déjà entendu: la Knesset ou Parlement Israélien.
C'est la Knesset, composée de 120 membres de divers Partis, qui procédera à la désignation du Président, quand le mandat du précédent (d'une durée de sept ans) aura terminé, ou que celui-ci démissionerait.

Pour pouvoir former un Gouvernement en Israël, il faut qu'un Parti réunisse au minimum 61 députés (la moitié de 120 + 1), ou que l'un des Partis réunisse une coalition avec un ou divers Partis, afin d'arriver à ce chiffre de 61.

C'est l'un des fonctions protocolaires du Président, que de confier au premier de la liste du Parti le plus voté, de tenter former un Gouvernement. S'il échoue, les citoyens devront retourner aux urnes.

Quant au Président de l'État Israélien, il est élu par majorité simple, par votation secrète des 120 députés de la Knesset. Ce sont les Partis qui proposent leurs candidats respectifs.

Si le poste de Président de l'Etat d'Israël fut proposée à Einstein, c'est entre autre de par le fait que Jaim Weizmann en avait formulé le désir de son vivant.
En plus d'être ami du Mouvement Sioniste, Einstein avait participé à des collectes de fonds et à la Fondation de l'Université Hébraïque de Jérusalem.
Einstein refusera le poste avec tristesse et honte, car il était à l'aise avec des situations objectives (celles de sa labeur de Scientifique), mais bien moins avec les relations sociales.
(Sentiments pouvant être perçues dans ses notes personnelles conservées à l'Université Hébraïque de Jérusalem)

-Mr Einstein, vous êtes un peu fou?
-Ouais, mais je suis pas con.

(a méditer, en tout cas, moi aussi j'aurai refusé, être le chef, c'est un coup à avoir beaucoup plus d'emmerdements que d'avantages, non? ;) )

Le pognon? Le pouvoir? Bof... si seulement tout le monde se tennait la main, et si tous les imbéciles pouvaient lâcher la mienne..
(P. Timsit)

a écrit : De toute façon Einstein était un savant purement apolitique. Déjà en 1914, quand tout les scientifiques allemands avaient signé une lettre montrant leur soutien à l'empereur guillaume II et à la guerre, Einstein avait catégoriquement refusé de signer.

fr.wikipedia.org/wiki/Manifeste_des_93#L
iste_des_93_signataires Afficher tout
Il était alors pas apolitique, son refus est un geste politique ! Il a fait le choix de refuser de refuser cette proposition plus qu'honorifique c'est donc bien un geste politique. Son geste semble bien avoir une signification, en tout cas il fait parler ! Être apolitique c'est prendre le parti de ne pas prendre de parti, donc c'est politique

Pour ceux qui s'intéressent à la vie d'Einstein, il y a la série Genius dont la première saison est à son sujet. Une série national geographic.

a écrit : Il était alors pas apolitique, son refus est un geste politique ! Il a fait le choix de refuser de refuser cette proposition plus qu'honorifique c'est donc bien un geste politique. Son geste semble bien avoir une signification, en tout cas il fait parler ! Être apolitique c'est prendre le parti de ne pas prendre de parti, donc c'est politique Afficher tout Donc de ton point de vue, quel qu'ait été son choix, c'était un choix politique?

Je comprends mieux comment on peux être catalogué même si on a rien demandé.

a écrit : Il était alors pas apolitique, son refus est un geste politique ! Il a fait le choix de refuser de refuser cette proposition plus qu'honorifique c'est donc bien un geste politique. Son geste semble bien avoir une signification, en tout cas il fait parler ! Être apolitique c'est prendre le parti de ne pas prendre de parti, donc c'est politique Afficher tout Tout à fait, Einstein était tout sauf apolitique. C'est d'ailleurs certainement le scientifique le plus engagé de l'ère moderne. Il se décrit lui-même comme socialiste, bien qu'il fusse très déçu par l'Union soviétique. Ce qui reste cohérent car, tout en étant de gauche, il était avant tout un pacifiste farouche et ne pouvait donc pas cautionner la prise de pouvoir du peuple (ou de ceux qui affirment agir en son nom) par la révolution violente.

a écrit : De toute façon Einstein était un savant purement apolitique. Déjà en 1914, quand tout les scientifiques allemands avaient signé une lettre montrant leur soutien à l'empereur guillaume II et à la guerre, Einstein avait catégoriquement refusé de signer.

fr.wikipedia.org/wiki/Manifeste_des_93#L
iste_des_93_signataires Afficher tout
Apolitique,c’est vite dit il était pas contre le projet manhattan