Du soutien-gorge à la combinaison spatiale

Proposé par
le

Pour la conception des combinaisons spatiales d’Apollo 11, la NASA fit appel à Playtex, le roi du soutien-gorge américain. La firme de lingerie féminine fut chargée de concevoir certaines parties à l’aide de bandes de caoutchouc, en vue de rendre le scaphandre à la fois étanche et souple.

Aujourd’hui encore, les combinaisons de la NASA sont toujours fabriquées par une filiale de Playtex, qui fabrique aussi de nombreux équipements scientifiques : les airbags des modules d’atterrissage des missions sur Mars de la NASA, des combinaisons de protection pour les secteurs chimique, biologique, et nucléaire, etc.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Des soutiens gorge aux airbags, il n'y a qu'un pas. Et parfois à peine quelques doigts !

“Un petit sein pour Playtex mais un grand dessein pour la NASA”


Tous les commentaires (4)

a écrit : Des soutiens gorge aux airbags, il n'y a qu'un pas. Et parfois à peine quelques doigts !

“Un petit sein pour Playtex mais un grand dessein pour la NASA”

Playtex semble avoir pour vocation de lutter contre la gravité

Posté le

android

(3)

Répondre