A quoi servaient les plaques osseuses des stégosaures ?

Proposé par
le
dans

La double rangée de plaques osseuses sur le dos des stégosaures n'avait pas une vocation défensive pour blesser ses prédateurs. Avec leurs grandes surfaces et leurs fortes irrigations sanguines, ces dernières agissaient comme régulateur de température corporelle.

Il est toutefois possible qu'un fort afflux sanguin dans ces plaques pouvait impressionner les prédateurs en les faisant changer de couleur et de volume.


Commentaires préférés (3)

C'est le même principe (régulation de la température corporelle) qui est utilisé par les éléphants d'Afrique, par l'intermédiaire de leurs grandes oreilles.
En les agitant, l'excès de chaleur accumulée par le corps, est évacuée.

Une autre comparaison est... L'ingénieuse architecture des termitières du nord de l'Australie.
Appelées "termites magnétiques" ou "termites boussoles", elles construisent leurs impressionnants nids en hauteur, présentant une surface minimale au nord ( nous sommes dans l'hémisphère Sud...) afin de minimiser l'excès de chaleur apporté par le soleil de midi.
Véritable oeuvre architecturale bioclimatique, je vous invite vivement à ouvrir ce lien, pour découvrir l'ingéniosité employée par ces colonies d'insectes sociaux.
www.pourlascience.fr/sd/ethologie/comment-les-termitieres-sont-ventilees-16555.php

On ne sait pas avec certitude si ces animaux étaient à sang chaud ou froid, si ils avaient des plumes, ni même la couleur de leur peau. Mais on "sait" que la régulation de la température par leurs plaques dorsales pouvait impressionner leurs prédateurs en changeant de couleur
Trop fort

a écrit : Tu ne crois pas si bien dire car il s'avère que l'hypothèse la plus probable sur les dinosaures serait qu'ils ne soient ni ectothermes, ni endothermes mais mésothermes. À tous ceux et celles qui méconnaissent les termes employés par l'auteur, dont moi-même...

Un ectotherme est un animal à sang froid ( un insecte ou un reptile, par exemple)
Un endotherme est son contraire: un animal à sang chaud. (Les mammifères, par exemple.)
Et un mésotherme est un animal qui fait usage de deux stratégies pour maintenir sa température corporelle.
Son corps produit une chaleur limitée, qui, si la température extérieure le précise, sera compensée par une exposition plus ou moins prolongée au soleil.

À ceci se rajoutent:
Les "Eurythermes" (organismes adaptés à de grandes amplitudes thermiques. Le tardigrade (ou "ourson d'eau"), par exemple) et les "Sténothermes", qui eux ne tolèrent que des faibles amplitudes.

Le plus difficile reste de placer ces mots dans une conversation courante...


Tous les commentaires (22)

C'est le même principe (régulation de la température corporelle) qui est utilisé par les éléphants d'Afrique, par l'intermédiaire de leurs grandes oreilles.
En les agitant, l'excès de chaleur accumulée par le corps, est évacuée.

Une autre comparaison est... L'ingénieuse architecture des termitières du nord de l'Australie.
Appelées "termites magnétiques" ou "termites boussoles", elles construisent leurs impressionnants nids en hauteur, présentant une surface minimale au nord ( nous sommes dans l'hémisphère Sud...) afin de minimiser l'excès de chaleur apporté par le soleil de midi.
Véritable oeuvre architecturale bioclimatique, je vous invite vivement à ouvrir ce lien, pour découvrir l'ingéniosité employée par ces colonies d'insectes sociaux.
www.pourlascience.fr/sd/ethologie/comment-les-termitieres-sont-ventilees-16555.php

a écrit : C'est le même principe (régulation de la température corporelle) qui est utilisé par les éléphants d'Afrique, par l'intermédiaire de leurs grandes oreilles.
En les agitant, l'excès de chaleur accumulée par le corps, est évacuée.

Une autre comparaison est... L'ingénieuse a
rchitecture des termitières du nord de l'Australie.
Appelées "termites magnétiques" ou "termites boussoles", elles construisent leurs impressionnants nids en hauteur, présentant une surface minimale au nord ( nous sommes dans l'hémisphère Sud...) afin de minimiser l'excès de chaleur apporté par le soleil de midi.
Véritable oeuvre architecturale bioclimatique, je vous invite vivement à ouvrir ce lien, pour découvrir l'ingéniosité employée par ces colonies d'insectes sociaux.
www.pourlascience.fr/sd/ethologie/comment-les-termitieres-sont-ventilees-16555.php
Afficher tout
Que des pores dans ces termitières ^^

Je l'interroge sur le scan 3D aux rayons X des deux termitières. Ces rayons n'ont-ils pas ou peu d'impact sur les termites ou bien les termitières étaient abandonnées ?

Posté le

android

(1)

Répondre

On ne sait pas avec certitude si ces animaux étaient à sang chaud ou froid, si ils avaient des plumes, ni même la couleur de leur peau. Mais on "sait" que la régulation de la température par leurs plaques dorsales pouvait impressionner leurs prédateurs en changeant de couleur
Trop fort

a écrit : C'est le même principe (régulation de la température corporelle) qui est utilisé par les éléphants d'Afrique, par l'intermédiaire de leurs grandes oreilles.
En les agitant, l'excès de chaleur accumulée par le corps, est évacuée.

Une autre comparaison est... L'ingénieuse a
rchitecture des termitières du nord de l'Australie.
Appelées "termites magnétiques" ou "termites boussoles", elles construisent leurs impressionnants nids en hauteur, présentant une surface minimale au nord ( nous sommes dans l'hémisphère Sud...) afin de minimiser l'excès de chaleur apporté par le soleil de midi.
Véritable oeuvre architecturale bioclimatique, je vous invite vivement à ouvrir ce lien, pour découvrir l'ingéniosité employée par ces colonies d'insectes sociaux.
www.pourlascience.fr/sd/ethologie/comment-les-termitieres-sont-ventilees-16555.php
Afficher tout
Les termites du monde entier suivent ce même principe en utilisant la partie visible comme une immense bouche d'aération.
D'ailleurs une termitière même abandonnée est une véritable aubaine pour d'autres animaux. Elle deviendra la tanière d'un lycaon, hyène, aardwolf, nid d'oiseaux etc.

2 animaux bien de chez nous utilisent aussi ce principe de thermorégulation : le lièvre et le lapin. Leurs grandes oreilles leurs permettent de mieux réguler leur chaleur par rapport à d'autres mammifères.
Par contre sur l'anecdote, je serai moins catégorique : l'hypothèse la plus en vogue sur le stégosaure et ses plaques est celle du contrôle de la température, mais on n'en est pas sûr à 100% car il se pourrait que les femelles n'en avaient pas et que ces plaques servaient juste à se reconnaitre entre individus (comme une carte d'identité).
Bref il y a plein d'hypothèse et on ne sera probablement jamais sûr de leur usage.

a écrit : On ne sait pas avec certitude si ces animaux étaient à sang chaud ou froid, si ils avaient des plumes, ni même la couleur de leur peau. Mais on "sait" que la régulation de la température par leurs plaques dorsales pouvait impressionner leurs prédateurs en changeant de couleur
Trop fort
Tu ne crois pas si bien dire car il s'avère que l'hypothèse la plus probable sur les dinosaures serait qu'ils ne soient ni ectothermes, ni endothermes mais mésothermes.

a écrit : Les termites du monde entier suivent ce même principe en utilisant la partie visible comme une immense bouche d'aération.
D'ailleurs une termitière même abandonnée est une véritable aubaine pour d'autres animaux. Elle deviendra la tanière d'un lycaon, hyène, aardwolf, nid d'oiseaux etc.<
br />
2 animaux bien de chez nous utilisent aussi ce principe de thermorégulation : le lièvre et le lapin. Leurs grandes oreilles leurs permettent de mieux réguler leur chaleur par rapport à d'autres mammifères.
Par contre sur l'anecdote, je serai moins catégorique : l'hypothèse la plus en vogue sur le stégosaure et ses plaques est celle du contrôle de la température, mais on n'en est pas sûr à 100% car il se pourrait que les femelles n'en avaient pas et que ces plaques servaient juste à se reconnaitre entre individus (comme une carte d'identité).
Bref il y a plein d'hypothèse et on ne sera probablement jamais sûr de leur usage.
Afficher tout
Merci pour toutes ces précisions.
L'architecture s'est d'ailleurs inspirée des structures des termitières, pour construire des édifices bioclimatiques.
L'avantage certain est une réduction drastique de la consommation d'énergie, pour la climatisation.
(@Tybs... Aurais-tu un exemple d'édifice bioclimatique à nous citer ? )

Je n'avais pas pensé aux oreilles de lapins et lièvres, mais je viens de me souvenir que le fennec a aussi cette propriété.

a écrit : Tu ne crois pas si bien dire car il s'avère que l'hypothèse la plus probable sur les dinosaures serait qu'ils ne soient ni ectothermes, ni endothermes mais mésothermes. À tous ceux et celles qui méconnaissent les termes employés par l'auteur, dont moi-même...

Un ectotherme est un animal à sang froid ( un insecte ou un reptile, par exemple)
Un endotherme est son contraire: un animal à sang chaud. (Les mammifères, par exemple.)
Et un mésotherme est un animal qui fait usage de deux stratégies pour maintenir sa température corporelle.
Son corps produit une chaleur limitée, qui, si la température extérieure le précise, sera compensée par une exposition plus ou moins prolongée au soleil.

À ceci se rajoutent:
Les "Eurythermes" (organismes adaptés à de grandes amplitudes thermiques. Le tardigrade (ou "ourson d'eau"), par exemple) et les "Sténothermes", qui eux ne tolèrent que des faibles amplitudes.

Le plus difficile reste de placer ces mots dans une conversation courante...

a écrit : Tu ne crois pas si bien dire car il s'avère que l'hypothèse la plus probable sur les dinosaures serait qu'ils ne soient ni ectothermes, ni endothermes mais mésothermes. Et en d'autresthermes ? ^^

Edit : @Époxy a répondu à ma question.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : À tous ceux et celles qui méconnaissent les termes employés par l'auteur, dont moi-même...

Un ectotherme est un animal à sang froid ( un insecte ou un reptile, par exemple)
Un endotherme est son contraire: un animal à sang chaud. (Les mammifères, par exemple.)
Et un mésotherme est un
animal qui fait usage de deux stratégies pour maintenir sa température corporelle.
Son corps produit une chaleur limitée, qui, si la température extérieure le précise, sera compensée par une exposition plus ou moins prolongée au soleil.

À ceci se rajoutent:
Les "Eurythermes" (organismes adaptés à de grandes amplitudes thermiques. Le tardigrade (ou "ourson d'eau"), par exemple) et les "Sténothermes", qui eux ne tolèrent que des faibles amplitudes.

Le plus difficile reste de placer ces mots dans une conversation courante...
Afficher tout
J’aime mon patron Mesotherme d’un entretien houleux je vais devoir en aimer un autre.

a écrit : À tous ceux et celles qui méconnaissent les termes employés par l'auteur, dont moi-même...

Un ectotherme est un animal à sang froid ( un insecte ou un reptile, par exemple)
Un endotherme est son contraire: un animal à sang chaud. (Les mammifères, par exemple.)
Et un mésotherme est un
animal qui fait usage de deux stratégies pour maintenir sa température corporelle.
Son corps produit une chaleur limitée, qui, si la température extérieure le précise, sera compensée par une exposition plus ou moins prolongée au soleil.

À ceci se rajoutent:
Les "Eurythermes" (organismes adaptés à de grandes amplitudes thermiques. Le tardigrade (ou "ourson d'eau"), par exemple) et les "Sténothermes", qui eux ne tolèrent que des faibles amplitudes.

Le plus difficile reste de placer ces mots dans une conversation courante...
Afficher tout
Les retenir serai déjà un exploit.

a écrit : Merci pour toutes ces précisions.
L'architecture s'est d'ailleurs inspirée des structures des termitières, pour construire des édifices bioclimatiques.
L'avantage certain est une réduction drastique de la consommation d'énergie, pour la climatisation.
(@Tybs... Aurais-tu u
n exemple d'édifice bioclimatique à nous citer ? )

Je n'avais pas pensé aux oreilles de lapins et lièvres, mais je viens de me souvenir que le fennec a aussi cette propriété.
Afficher tout
Le seul exemple que je connaisse : biomimetisme.eklablog.com/ventiler-et-isoler-grace-a-la-nature-c17270649

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Les retenir serai déjà un exploit. Que neni, Monsieur !!!

Essayons un petit jeu mnémotechnique :
"therme" = thermie = chaleur. Ça, c'est connu et facile à retenir.
"ecto" et "endo": le premier signifie "en-dehors" et le second "au-dedans".

"endo", par exemple, se retrouve dans "endoscopie" ( auscultation à l'intérieur du corps, par mini-caméra). Donc, la chaleur est produite à l'intérieur du corps.
A l'opposé, "ecto" signifiera que la chaleur provient de l'extérieur (chaleur apportée par les rayons du soleil)

"Méso". Racine Grecque que l'on retrouve dans "Mésopotamie", mot qui signifie entre-deux (fleuves). Donc, par extension, "entre-deux" systèmes de régulation de la température corporelle: sang froid et sang chaud.

Passons pour les deux autres, car sinon il faudrait aussi retenir: poikilotherme, homéotherme, hétérotherme et peut être d'autres que j'ignore.

Bref, de quoi en perdre son latin... ou son grec sans ce cas.

a écrit : Que neni, Monsieur !!!

Essayons un petit jeu mnémotechnique :
"therme" = thermie = chaleur. Ça, c'est connu et facile à retenir.
"ecto" et "endo": le premier signifie "en-dehors" et le second "au-dedans".

"endo"
;, par exemple, se retrouve dans "endoscopie" ( auscultation à l'intérieur du corps, par mini-caméra). Donc, la chaleur est produite à l'intérieur du corps.
A l'opposé, "ecto" signifiera que la chaleur provient de l'extérieur (chaleur apportée par les rayons du soleil)

"Méso". Racine Grecque que l'on retrouve dans "Mésopotamie", mot qui signifie entre-deux (fleuves). Donc, par extension, "entre-deux" systèmes de régulation de la température corporelle: sang froid et sang chaud.

Passons pour les deux autres, car sinon il faudrait aussi retenir: poikilotherme, homéotherme, hétérotherme et peut être d'autres que j'ignore.

Bref, de quoi en perdre son latin... ou son grec sans ce cas.
Afficher tout
Que diantre cher Monsieur, je plaisantais, rien de plus.

a écrit : Que diantre cher Monsieur, je plaisantais, rien de plus. Moi aussi !!!

Passes une bonne nuit.
A demain.

a écrit : Les termites du monde entier suivent ce même principe en utilisant la partie visible comme une immense bouche d'aération.
D'ailleurs une termitière même abandonnée est une véritable aubaine pour d'autres animaux. Elle deviendra la tanière d'un lycaon, hyène, aardwolf, nid d'oiseaux etc.<
br />
2 animaux bien de chez nous utilisent aussi ce principe de thermorégulation : le lièvre et le lapin. Leurs grandes oreilles leurs permettent de mieux réguler leur chaleur par rapport à d'autres mammifères.
Par contre sur l'anecdote, je serai moins catégorique : l'hypothèse la plus en vogue sur le stégosaure et ses plaques est celle du contrôle de la température, mais on n'en est pas sûr à 100% car il se pourrait que les femelles n'en avaient pas et que ces plaques servaient juste à se reconnaitre entre individus (comme une carte d'identité).
Bref il y a plein d'hypothèse et on ne sera probablement jamais sûr de leur usage.
Afficher tout
Pas besoin de chercher loin. Regardons nous d'un peu plus près.
Nos testicules ont un fonctionnement optimal à 30° celcius c'est pour cette raison qu'ils sont placés en dehors du corps. Le penis leurs sert de régulateur de thermique en s'allongeant quand il fait chaud pour offrir une plus grande surface d'échange calorifique et rétrécit quand il fait plus froid. Je pense que chacun d'entre nous a déjà pu vérifier par sois même. Voilà voilà...

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : On ne sait pas avec certitude si ces animaux étaient à sang chaud ou froid, si ils avaient des plumes, ni même la couleur de leur peau. Mais on "sait" que la régulation de la température par leurs plaques dorsales pouvait impressionner leurs prédateurs en changeant de couleur
Trop fort
Les dinosaures étaient tous à sang-froid non? La caractéristique "sang chaud" est arrivée dans l'évolution après l'extinction des dino il me semble. A confirmer également par un amateur de biologie :)

a écrit : Les dinosaures étaient tous à sang-froid non? La caractéristique "sang chaud" est arrivée dans l'évolution après l'extinction des dino il me semble. A confirmer également par un amateur de biologie :) Eh non tu avais raison! De nombreux dino étaient homéothermes/à sang chaud et des mammifères l'ont été bien avant que les dino s'éteignent.
Source wiki: fr.wikipedia.org/wiki/Hom%C3%A9otherme

a écrit : Pas besoin de chercher loin. Regardons nous d'un peu plus près.
Nos testicules ont un fonctionnement optimal à 30° celcius c'est pour cette raison qu'ils sont placés en dehors du corps. Le penis leurs sert de régulateur de thermique en s'allongeant quand il fait chaud pour offrir une plus gra
nde surface d'échange calorifique et rétrécit quand il fait plus froid. Je pense que chacun d'entre nous a déjà pu vérifier par sois même. Voilà voilà... Afficher tout
Certes, mais si tu te sers de ton pénis comme les oreilles d'un lapin/éléphant...

a écrit : Certes, mais si tu te sers de ton pénis comme les oreilles d'un lapin/éléphant... C'est sûr que de nos jours cette fonction est difficile à mettre en application.
Monsieur que faisiez vous dans cette grande surface avec votre pantalon sur les chevilles ?
Votre Honneur, je regulais la température de mes testicules.
J'ai un petit doute que ça puisse passer... :-)

Posté le

android

(3)

Répondre