Rousseau et l'abandon de ses enfants

Proposé par
le

Jean-Jacques Rousseau, auteur d’un traité sur l'éducation (Émile ou De l'éducation), a lui-même avoué avoir placé ses cinq enfants aux Enfants-trouvés. Cela lui sera d'ailleurs reproché, notamment par Voltaire, et son autobiographie célèbre, 'Les Confessions', sera un moyen de s'en expliquer.


Commentaires préférés (3)

Et Voltaire, lui a fait fortune avec ce que l'on appelait "le bois d'ebene", c'est a dire le trafic d'esclaves... Voltaire et Rousseau avaient le même défaut : Faites ce que je dis, mais ne dites pas ce que je fais...

Posté le

unknown

(515)

Répondre

ça vous choque pour Rousseau, mais n'oubliez pas que les premiers traités d'éducation (outre les traités pour les Dauphins) ne sont apparus qu'à la fin du XVIIIe siècle avec Condorcet qui fut l'un des premiers à s'intéresser au sujet. La place des enfants dans la société, telle qu'on la connait aujourd'hui, ne date que du XIXe siècle. Rousseau n'est pas plus fautif que tous les autres, il a juste eu le "courage" d'assumer les abandons, chose qui, au demeurant, était extrêmement courante à l'époque.

Posté le

unknown

(134)

Répondre

a écrit : C'est moi ou cette anecdote est très mal rédigée ? J'ai eu beaucoup de mal à comprendre de quoi il s'agissait... C'est toi ^^

Posté le

iphone

(256)

Répondre


Tous les commentaires (44)

Il n'en possédait de quoi les nourrir ou éduquer de façon adéquate

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Il n'avait peut-être pas les moyens mais dans ce cas on ne prétend pas donner des leçons.

Posté le

unknown

(43)

Répondre

Et Voltaire, lui a fait fortune avec ce que l'on appelait "le bois d'ebene", c'est a dire le trafic d'esclaves... Voltaire et Rousseau avaient le même défaut : Faites ce que je dis, mais ne dites pas ce que je fais...

Posté le

unknown

(515)

Répondre

Bonjour, en verité dans ses confessions, il n'expliquera pas une seule fois les raison de l'abandon de ces enfants.
Ses confessions ont été publié à titre posthume en reponse a un pamphlet de Voltaire.
Les confessions ne seront que finalment tout au long du recit une justification de la part de Rousseau de toute les "petite" erreurs qu'il ait commise au cour de sa vie.
Les confessions ont donc effectivement ecrite suite au pamphlet de Voltaire mais il ne se justifie pas une seule fois de l'abandon de ces enfants.

Posté le

unknown

(42)

Répondre

Oui je ne vois pas comment il peut écrire un livre sur l'éducation des enfants s'il n'a jamais éduqué un enfant . De plus, il a du bien se rendre compte au bout du deuxième qu'il ne pouvait pas s'en occuper, or il en a fait cinq !!! Quel égoïste ...

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Oui je ne vois pas comment il peut écrire un livre sur l'éducation des enfants s'il n'a jamais éduqué un enfant . De plus, il a du bien se rendre compte au bout du deuxième qu'il ne pouvait pas s'en occuper, or il en a fait cinq !!! Quel égoïste ... Les moyens de contraception n'étaient pas très répandu à l'époque je suppose?

Posté le

unknown

(42)

Répondre

ça vous choque pour Rousseau, mais n'oubliez pas que les premiers traités d'éducation (outre les traités pour les Dauphins) ne sont apparus qu'à la fin du XVIIIe siècle avec Condorcet qui fut l'un des premiers à s'intéresser au sujet. La place des enfants dans la société, telle qu'on la connait aujourd'hui, ne date que du XIXe siècle. Rousseau n'est pas plus fautif que tous les autres, il a juste eu le "courage" d'assumer les abandons, chose qui, au demeurant, était extrêmement courante à l'époque.

Posté le

unknown

(134)

Répondre

a écrit : Et Voltaire, lui a fait fortune avec ce que l'on appelait "le bois d'ebene", c'est a dire le trafic d'esclaves... Voltaire et Rousseau avaient le même défaut : Faites ce que je dis, mais ne dites pas ce que je fais... sarko, chirac aussi xD

Posté le

unknown

(0)

Répondre

C'est moi ou cette anecdote est très mal rédigée ? J'ai eu beaucoup de mal à comprendre de quoi il s'agissait...

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : C'est moi ou cette anecdote est très mal rédigée ? J'ai eu beaucoup de mal à comprendre de quoi il s'agissait... C'est toi ^^

Posté le

iphone

(256)

Répondre

a écrit : Oui je ne vois pas comment il peut écrire un livre sur l'éducation des enfants s'il n'a jamais éduqué un enfant . De plus, il a du bien se rendre compte au bout du deuxième qu'il ne pouvait pas s'en occuper, or il en a fait cinq !!! Quel égoïste ... En réalité Les Confessions n'est pas un livre sur l'éducation des enfants mais une autobiographie de sa jeunesse; il fut en effet un des premiers à développer ce genre puisqu'auparavant cela était mal jugé d'écrire pour parler de soi. Meme si cela n'excuse certes pas l'abandon de ses enfants. À savoir Rousseau s'intéressait beaucoup à la musique il gagnait parfois sa vie en écrivant des partitions, il aurait même créé son propre système de notation.

Posté le

iphone

(6)

Répondre

ROUSSEAU, a écrit ses confessions en s inspirant de l oeuvre de saint augustin qui porte le meme titre:)-

Posté le

android

(8)

Répondre

Même avec tous les moyens de contraception que l'on a aujourd'hui, il y a beaucoup "d'accidents" et d'avortements. Je ne connais pas sa vie, j'espère juste que ses enfants ont pu être heureux et avoir de l'amour.

Posté le

android

(9)

Répondre

Comme quoi les gens sont pourris, Hier comme aujourd'hui et moins que demain. pourquoi il n y a pas plus de lois de nos jours pour protéger les enfants. lui aurait de se la faire couper au lieu de faire des malheureux!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Comme quoi les gens sont pourris, Hier comme aujourd'hui et moins que demain. pourquoi il n y a pas plus de lois de nos jours pour protéger les enfants. lui aurait de se la faire couper au lieu de faire des malheureux! Il y a beaucoup de lois qui protègent les enfants, il y'a même des juges pour enfants...

Posté le

iphone

(19)

Répondre

Tout comme molière qui apres " l'école des femme " ce maria avec armande bejart ( je croie) âgé de 20 ans de moin que lui et fille de sà maitresse.

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : Tout comme molière qui apres " l'école des femme " ce maria avec armande bejart ( je croie) âgé de 20 ans de moin que lui et fille de sà maitresse. Ce que tu dis est immonde et très certainement vrai.

Posté le

iphone

(4)

Répondre