La précision du calendrier persan

Proposé par
le
dans

Le calendrier persan est utilisé en Iran et en Afghanistan et a la particularité d'être bien plus précis que notre calendrier grégorien : la durée moyenne d'une année y est très proche d'une année tropique moyenne (période de révolution de la Terre autour du Soleil). Il a une erreur d'un jour sur 2 millions d'années alors que le grégorien en a un tous les 3000 ans.

La durée moyenne de l'année dans le calendrier persan est de 365,242199 jours (contre 365,2425 jours dans le calendrier grégorien) et l'année tropique moyenne dure 365,242191 jours.


Commentaires préférés (3)

À l'echelle de la durée de vie de l'homme, nos calendriers sont les memes si j'ai bien compri.

Posté le

unknown

(222)

Répondre

a écrit : Heu ... Leur calendrier remonte a plus d'un millénaire hein ;) Ça empêche pas qu'ils avaient peut-être de meilleurs scientifiques, il y a un millénaire ;)

Posté le

unknown

(132)

Répondre

Ce calendrier, mis au point par Omar Khayyam, grand poète et scientifique iranien, est largement inspiré du calendrier zoroastrien préislamique. Ses origines remontent donc à il y a plus de 2000 ans.

C'était un moyen de se débarrasser du calendrier lunaire arabe peu pratique et de lui préférer un calendrier iranien, le nom des mois reprenant le nom de symboles zoroastriens.

Il est intéressant de noter que les années sont comptées, comme le calendrier arabe, à partir de l'hégire, mais étant un calendrier solaire, les années sont plus longues. Ainsi les arabes sont en 1432, les iraniens sont cependant en 1390.

Posté le

unknown

(162)

Répondre


Tous les commentaires (45)

Mais comment font t'il pour avoir une telle précision?il ont des meilleur scientifique?

Posté le

unknown

(4)

Répondre

a écrit : Mais comment font t'il pour avoir une telle précision?il ont des meilleur scientifique? Heu ... Leur calendrier remonte a plus d'un millénaire hein ;)

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Des jours supplémentaires mieux calibrés. Ou un gros coup de bol.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Et pourquoi ne base-t-on nous pas notre calendrier sur l'année Tropique ?
Étant donné que nous connaissons sa durée précise.

Posté le

unknown

(26)

Répondre

À l'echelle de la durée de vie de l'homme, nos calendriers sont les memes si j'ai bien compri.

Posté le

unknown

(222)

Répondre

Ce serai pas une et pas un? Une erreur... Ou alors on parle du jour mais la phrase n'est pas bien formulée dans ce cas.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Ce serai pas une et pas un? Une erreur... Ou alors on parle du jour mais la phrase n'est pas bien formulée dans ce cas. ( Je pense, sans vouloir t'enkikiner, que ca n'a aucune espece d'importance pour le sens de l'anecdote. N'y aurait-il pas de plus humble/discrete facon de souligner une erreur si peu importante? )

Posté le

unknown

(7)

Répondre

a écrit : Heu ... Leur calendrier remonte a plus d'un millénaire hein ;) Ça empêche pas qu'ils avaient peut-être de meilleurs scientifiques, il y a un millénaire ;)

Posté le

unknown

(132)

Répondre

De toute façon, il est inutile d'avoir une plus grande précision que celle du calendrier grégorien car sur une échelle de plusieurs millénaires, la durée de l'année tropique peut changer.

Posté le

unknown

(3)

Répondre

a écrit : De toute façon, il est inutile d'avoir une plus grande précision que celle du calendrier grégorien car sur une échelle de plusieurs millénaires, la durée de l'année tropique peut changer. Ca met tout le monde d'accord!

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Ce calendrier, mis au point par Omar Khayyam, grand poète et scientifique iranien, est largement inspiré du calendrier zoroastrien préislamique. Ses origines remontent donc à il y a plus de 2000 ans.

C'était un moyen de se débarrasser du calendrier lunaire arabe peu pratique et de lui préférer un calendrier iranien, le nom des mois reprenant le nom de symboles zoroastriens.

Il est intéressant de noter que les années sont comptées, comme le calendrier arabe, à partir de l'hégire, mais étant un calendrier solaire, les années sont plus longues. Ainsi les arabes sont en 1432, les iraniens sont cependant en 1390.

Posté le

unknown

(162)

Répondre

a écrit : ( Je pense, sans vouloir t'enkikiner, que ca n'a aucune espece d'importance pour le sens de l'anecdote. N'y aurait-il pas de plus humble/discrete facon de souligner une erreur si peu importante? ) C'est juste pour éviter qu'il y aie des fautes dans le anecdotes. Et comment puis je le faire remarquer plus discrètement ?

Posté le

unknown

(9)

Répondre

a écrit : Ça empêche pas qu'ils avaient peut-être de meilleurs scientifiques, il y a un millénaire ;) Et alors ?? Lol balek !

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Ce calendrier, mis au point par Omar Khayyam, grand poète et scientifique iranien, est largement inspiré du calendrier zoroastrien préislamique. Ses origines remontent donc à il y a plus de 2000 ans.

C'était un moyen de se débarrasser du calendrier lunaire arabe peu pratique et de lui préférer un cale
ndrier iranien, le nom des mois reprenant le nom de symboles zoroastriens.

Il est intéressant de noter que les années sont comptées, comme le calendrier arabe, à partir de l'hégire, mais étant un calendrier solaire, les années sont plus longues. Ainsi les arabes sont en 1432, les iraniens sont cependant en 1390.
Afficher tout
Ahah, dit moi ne serait-tu pas aussi d'origine iranienne, ou du moins tu connais bien son histoire, et merci pour ta précision sur mon anecdote !

Posté le

unknown

(2)

Répondre

a écrit : merci pour linfo tu gere \0/ De rien, mais dit moi mysterious, c'est toi le mysterious que je connais ou je rêve ?

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Cela me semble très étrange. Le système allemand DCF 77 possède une seconde d'erreur pour un million d'années... nous sommes loin des 3000 ans.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Ça empêche pas qu'ils avaient peut-être de meilleurs scientifiques, il y a un millénaire ;) C'est juste >

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Cela me semble très étrange. Le système allemand DCF 77 possède une seconde d'erreur pour un million d'années... nous sommes loin des 3000 ans. Une seconde tout les millions ??? Je connais pas le DCF, mais ce n'est pas un calendrier, et depuis quand l'Allemagne n'as plus le même calendrier que nous..

Posté le

unknown

(8)

Répondre

a écrit : Cela me semble très étrange. Le système allemand DCF 77 possède une seconde d'erreur pour un million d'années... nous sommes loin des 3000 ans. Je pense que tu confonds calendrier et horloge atomique.

Posté le

unknown

(6)

Répondre