Le stéthoscope fut inventé pour des raisons de pudeur

Proposé par
le
dans

Le stéthoscope qu'utilisent les médecins pour entendre les sons du corps de leurs patients ne servait pas à l'origine à amplifier le son. Il fut inventé en 1816 par le docteur français René Laennec uniquement afin de ne plus avoir à coller son oreille directement sur le corps de ses patients. Ce n'est qu'une fois inventé qu'il remarqua que les sons étaient plus audibles avec ce système.

Aujourd'hui, les stéthoscopes modernes jouent aussi le rôle d'amplificateurs.


Commentaires préférés (3)

A la base c'était surtout par rapport aux femmes. C'était délicat pour le médecin de coller l'oreille à leur poitrine.

Posté le

unknown

(185)

Répondre

Jmcmb
Quand j'étais petit, je me rappelle que la pièce en métal faisait froid dans le dos...

Posté le

unknown

(156)

Répondre

Peut être aussi que ça le dégoutait de devoir poser sa tête sur le corps de gens qui puent ou même de lépreux ...

Posté le

unknown

(154)

Répondre


Tous les commentaires (61)

C'est fou a quel point le son est amplifié avec ce truc.

Posté le

unknown

(5)

Répondre

A la base c'était surtout par rapport aux femmes. C'était délicat pour le médecin de coller l'oreille à leur poitrine.

Posté le

unknown

(185)

Répondre

Jmcmb
Quand j'étais petit, je me rappelle que la pièce en métal faisait froid dans le dos...

Posté le

unknown

(156)

Répondre

a écrit : A la base c'était surtout par rapport aux femmes. C'était délicat pour le médecin de coller l'oreille à leur poitrine. pas bête l'idée

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : A la base c'était surtout par rapport aux femmes. C'était délicat pour le médecin de coller l'oreille à leur poitrine. Ouais, ça m'étonne que les soient vraiment gênés ... ;-)

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : A la base c'était surtout par rapport aux femmes. C'était délicat pour le médecin de coller l'oreille à leur poitrine. C'était si gênant que ça ? :D

Posté le

unknown

(7)

Répondre

a écrit : L'anecdote n'est pas un peu mal formulée? Oui, en fait il faut juste retenir que le stéthoscope n'a pas été inventé dans un souci d'amplification des sons, mais de pudeur en créant une distance entre l'oreille du médecin et le corps du patient.

Posté le

unknown

(8)

Répondre

c'est tres interessant. et en plus maintenant c'est plus facile d'expliquer aux tout petits l'utilité de cet appareil :)

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Peut être aussi que ça le dégoutait de devoir poser sa tête sur le corps de gens qui puent ou même de lépreux ...

Posté le

unknown

(154)

Répondre

j'ai jamais essayé, Jen rêve depuis tout petit d'écouter avec ça batte un c?ur. c vrai que là pièce métallique était froide dans le dos.

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Je me pose la question est ce que le stéthoscope est un outil médical qui est désinfecter a chaque utilisation? Comme tout object médical?

Posté le

unknown

(12)

Répondre

a écrit : Je me pose la question est ce que le stéthoscope est un outil médical qui est désinfecter a chaque utilisation? Comme tout object médical? Si je te réponds tu ne voudras plus te faire ausculter. En réalité, il est désinfecté souvent une seule fois par jour. Mais toi, te laves tu les mains entre chaque poignée de main que tu donnes ? En sachant que les germes sont beaucoup plus nombreux sur les mains que sur le torse ou le dos .

Posté le

unknown

(13)

Répondre

Nettoyage bien sur si la peau du patient est infectée ou sanguinolente

Posté le

unknown

(5)

Répondre

a écrit : Jmcmb
Quand j'étais petit, je me rappelle que la pièce en métal faisait froid dans le dos...
Le soucis c'est quand tu sens un truc chaud dans ton dos chez le médecin ...

Posté le

unknown

(14)

Répondre

a écrit : Nettoyage bien sur si la peau du patient est infectée ou sanguinolente T'HABITES OÙ POUR AVOIR UN MEDECIN QUI A UN CABINET SANGUINOLENT ET PURULENT ??
Une tranchée à Verdun en 14 ?
LOL...

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : L'anecdote n'est pas un peu mal formulée? Ah bon? Pourquoi? Ca me semble clair...

Posté le

unknown

(2)

Répondre

a écrit : Nettoyage bien sur si la peau du patient est infectée ou sanguinolente A mon humble avis dans ce cas de figure on désinfecte le patient AVANT de l'ausculter. Meme si je doute que l'on pose le stéto sur une plaie sanguinolante...

Posté le

unknown

(6)

Répondre