Le rarissime astate

Proposé par
le

L'astate est un élément chimique radioactif qui est l'élément naturel le plus rare sur Terre : les scientifiques estiment qu'il n'y en a jamais plus de 30 grammes dans la croûte terrestre. Il est le résultat de la désintégration d'autres éléments et a une durée de vie de quelques heures seulement. Son nom vient d'ailleurs du grec "astatos" qui signifie instable.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Elle détient aussi plein d'optimisme à ce que vois :P Haha ^^
Je ne sais pas si on peut être optimiste sur des sujets comme la paix dans le monde ! C'est vrai que ça fait un petit moment que l'arme nucléaire n'as pas était utilisée mais il se passe des trucs louches en ce moment :P
(Je vous parle depuis mon bunker)

Posté le

unknown

(77)

Répondre

Ce n'est pas parce qu'un élément est très instable qu'il est forcément très "énergétique"
Ce qui compte c'est l'energie de liaison des nucléons contenu dans les atomes radioactifs : Plus elle est élevée plus il y aura d'énergie libérée lors de la désintégration nucléaire. Pour ça qu'on prend l'uranium ( cherche "courbe d'Aston" sur internet)
Et mieux, avec la fusion en théorie on produirait énormément plus d'énergie,mais on y est pas encore :)

Posté le

unknown

(30)

Répondre

a écrit : Elle détient aussi plein d'optimisme à ce que vois :P Un optimiste, c?est un homme qui plante deux glands et qui s?achète un hamac.

Jean-Marie de Lattre de Tassigny

Totalement HS, mais J'avais envie de la placer, puisque je viens de la découvrir... Au revoir :)

Posté le

unknown

(138)

Répondre


Tous les commentaires (121)

Meme si il avait une valeur , en 2 h il serait transforme vraiment aucune utilité cette élément :)

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Si l'élément chimique est instable à ce point, ça signifie que si l'homme le travaille, il pourrait expulser une puissance extraordinaire ?
Si c'est le cas dommage qu'il y en ai si peu (ou heureusement avec l'âme pacifique que la terre détient --' )

Posté le

unknown

(3)

Répondre

a écrit : Si l'élément chimique est instable à ce point, ça signifie que si l'homme le travaille, il pourrait expulser une puissance extraordinaire ?
Si c'est le cas dommage qu'il y en ai si peu (ou heureusement avec l'âme pacifique que la terre détient --' )
Elle détient aussi plein d'optimisme à ce que vois :P

Posté le

unknown

(2)

Répondre

a écrit : Elle détient aussi plein d'optimisme à ce que vois :P Haha ^^
Je ne sais pas si on peut être optimiste sur des sujets comme la paix dans le monde ! C'est vrai que ça fait un petit moment que l'arme nucléaire n'as pas était utilisée mais il se passe des trucs louches en ce moment :P
(Je vous parle depuis mon bunker)

Posté le

unknown

(77)

Répondre

Ce n'est pas parce qu'un élément est très instable qu'il est forcément très "énergétique"
Ce qui compte c'est l'energie de liaison des nucléons contenu dans les atomes radioactifs : Plus elle est élevée plus il y aura d'énergie libérée lors de la désintégration nucléaire. Pour ça qu'on prend l'uranium ( cherche "courbe d'Aston" sur internet)
Et mieux, avec la fusion en théorie on produirait énormément plus d'énergie,mais on y est pas encore :)

Posté le

unknown

(30)

Répondre

a écrit : Ce n'est pas parce qu'un élément est très instable qu'il est forcément très "énergétique"
Ce qui compte c'est l'energie de liaison des nucléons contenu dans les atomes radioactifs : Plus elle est élevée plus il y aura d'énergie libérée lors de la désintégration nucléaire. P
our ça qu'on prend l'uranium ( cherche "courbe d'Aston" sur internet)
Et mieux, avec la fusion en théorie on produirait énormément plus d'énergie,mais on y est pas encore :)
Afficher tout
Je comprends pas trop cette courbe, c'est pour trouver l'énergie qui se dégage de la fission des noyaux ?

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Ce n'est pas parce qu'un élément est très instable qu'il est forcément très "énergétique"
Ce qui compte c'est l'energie de liaison des nucléons contenu dans les atomes radioactifs : Plus elle est élevée plus il y aura d'énergie libérée lors de la désintégration nucléaire. P
our ça qu'on prend l'uranium ( cherche "courbe d'Aston" sur internet)
Et mieux, avec la fusion en théorie on produirait énormément plus d'énergie,mais on y est pas encore :)
Afficher tout
La fusion engendrerait une libération trop grande d'energie c'est ça?

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : La fusion engendrerait une libération trop grande d'energie c'est ça? Rien n'est jamais assez grand ! ;) Plus on pourra faire plus on fera !

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Elle détient aussi plein d'optimisme à ce que vois :P Un optimiste, c?est un homme qui plante deux glands et qui s?achète un hamac.

Jean-Marie de Lattre de Tassigny

Totalement HS, mais J'avais envie de la placer, puisque je viens de la découvrir... Au revoir :)

Posté le

unknown

(138)

Répondre

a écrit : Un optimiste, c?est un homme qui plante deux glands et qui s?achète un hamac.

Jean-Marie de Lattre de Tassigny

Totalement HS, mais J'avais envie de la placer, puisque je viens de la découvrir... Au revoir :)
Lol très bonne ;)

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Ce n'est pas parce qu'un élément est très instable qu'il est forcément très "énergétique"
Ce qui compte c'est l'energie de liaison des nucléons contenu dans les atomes radioactifs : Plus elle est élevée plus il y aura d'énergie libérée lors de la désintégration nucléaire. P
our ça qu'on prend l'uranium ( cherche "courbe d'Aston" sur internet)
Et mieux, avec la fusion en théorie on produirait énormément plus d'énergie,mais on y est pas encore :)
Afficher tout
Ben justement quand on parle d'instabilité c'est là tout le problème de la "fusion nucléaire"... Je pense que le pays qui arrivera à rendre ce système de production exploitable, sera immensément riche après, puisqu'il détiendra la clé du problème énergétique qui anime de plus en plus notre civilisation !!!
En espérant que le projet ITER puisse aboutir à quelque chose de concret...

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Ce n'est pas parce qu'un élément est très instable qu'il est forcément très "énergétique"
Ce qui compte c'est l'energie de liaison des nucléons contenu dans les atomes radioactifs : Plus elle est élevée plus il y aura d'énergie libérée lors de la désintégration nucléaire. P
our ça qu'on prend l'uranium ( cherche "courbe d'Aston" sur internet)
Et mieux, avec la fusion en théorie on produirait énormément plus d'énergie,mais on y est pas encore :)
Afficher tout
Suite...

Cela nous permettrait de renforcer notre position en tant que grande puissance mondiale en ces temps où l'économie de tout un pays est remis facilement en question et ne tient désormais plus à grand chose...
En tout cas, anecdote intéressante, mais je ne suis effectivement pas convaincu non plus sur le fait que cette matière soit d'un apport majeur en terme énergétique !

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : Suite...

Cela nous permettrait de renforcer notre position en tant que grande puissance mondiale en ces temps où l'économie de tout un pays est remis facilement en question et ne tient désormais plus à grand chose...
En tout cas, anecdote intéressante, mais je ne suis effectivement pas convaincu
non plus sur le fait que cette matière soit d'un apport majeur en terme énergétique ! Afficher tout
Mais le projet ITER est un projet International, je vois pas en quoi il pourrai nous avancer en tant que puissance mondiale. Mis à part le fait que la construction se fait en France, ce projet sera l'avancée technologique de plusieurs pays (et pas des moindres) :)

Posté le

unknown

(1)

Répondre

30grammes ? comment peuvent-ils savoir sa??? ils ont fouillaient toute la croute terrestre?

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Mais le projet ITER est un projet International, je vois pas en quoi il pourrai nous avancer en tant que puissance mondiale. Mis à part le fait que la construction se fait en France, ce projet sera l'avancée technologique de plusieurs pays (et pas des moindres) :) Tout à fait oui, bien sur que ce serait une avancée technologique mondiale, ce ne serait peut être pas une exclusivité Française, loin de là, mais le fait d'avoir réussi à développer et maîtriser cette technologie ici en France, permettrait (je pense) d'assoir notre position de puissance mondiale malgré tout...

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Mais le projet ITER est un projet International, je vois pas en quoi il pourrai nous avancer en tant que puissance mondiale. Mis à part le fait que la construction se fait en France, ce projet sera l'avancée technologique de plusieurs pays (et pas des moindres) :) Suite...
Même si tu sais qu'il y a des chercheurs américains, chinois et russe dessus, tu fais vite l'amalgame quand tu te dis qu'elle a aboutie en France !

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Mais le projet ITER est un projet International, je vois pas en quoi il pourrai nous avancer en tant que puissance mondiale. Mis à part le fait que la construction se fait en France, ce projet sera l'avancée technologique de plusieurs pays (et pas des moindres) :) Suite et fin...
Tu sais à l'époque, ce projet aurait dû voir le jour en Chine, et après négociations (lesquelles ?), ils ont accepté de nous laisser : l'étude, le développement, et la mise au point de ce projet... Je pense que si l'État a tenu à gardé la mise au point de cette technologie, c'est qu'ils ont conscience des retombées qu'il y aura (politique, économique, médiatique, etc...).

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Suite et fin...
Tu sais à l'époque, ce projet aurait dû voir le jour en Chine, et après négociations (lesquelles ?), ils ont accepté de nous laisser : l'étude, le développement, et la mise au point de ce projet... Je pense que si l'État a tenu à gardé la mise au point de cette technologie, c'e
st qu'ils ont conscience des retombées qu'il y aura (politique, économique, médiatique, etc...). Afficher tout
C'est sur oui. Mais ce que je veux dire c'est que ce ne sont pas les chercheurs français qui revendront leurs découvertes !
Enfin bref, ce projet ne pourra être que bénéfique de toute façon :)

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Par exemple, une source d'énergie disponible mais pas encore maîtrisée :
La fusion du tritium en deutérium. Un atome d'hydrogène à 2 neutrons (le tritium) qui devient un noyau d'hydrogène à 1 neutron (le deutérium). C'est une énergie quasi-infinie sur Terre, mais ce sont les réactions qui alimentent le Soleil en énergie.
Et comme on ne maîtrise pas de telles températures et pressions, on se privé de cette énergie.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : 30grammes ? comment peuvent-ils savoir sa??? ils ont fouillaient toute la croute terrestre? les statistiques ça existe ^^

Posté le

unknown

(0)

Répondre