La guerre bactériologique existe depuis longtemps

Proposé par
kokonut
le
dans

Les premières armes bactériologiques ne datent pas d'hier : dès l'Antiquité, on catapultait des cadavres chez les ennemis pour aller contaminer les points d'eau. Lors des assauts de châteaux forts ou de villes au Moyen-Âge, il était courant de catapulter des cadavres morts de la peste.


Commentaires préférés (3)

Jmcmb !! Mon voisin me balance les cadavres de ses chiens dans mon jardin..

Posté le

iphone

(172)

Répondre

a écrit : Jmcmb !! Mon voisin me balance les cadavres de ses chiens dans mon jardin.. Partage d'engrais! Un voisin exemplaire et généreux.

Posté le

android

(219)

Répondre


Tous les commentaires (84)

Et dire qu'on se croit avancés ! Haha x)
Anecdote intéressante :)

Posté le

iphone

(3)

Répondre

Jmcmb !! Mon voisin me balance les cadavres de ses chiens dans mon jardin..

Posté le

iphone

(172)

Répondre

Le recyclage non plus ne date pas d'hier..

Posté le

android

(11)

Répondre

et puis d'un point de vue psychologique ça devait calmer pas mal les ardeurs des assaillants

Posté le

iphone

(12)

Répondre

a écrit : Jmcmb !! Mon voisin me balance les cadavres de ses chiens dans mon jardin.. Partage d'engrais! Un voisin exemplaire et généreux.

Posté le

android

(219)

Répondre

Comme quoi, les techniques restent les mêmes. Ok, nous on a réussi à extraire les bactéries avant de bombarder. C'est juste que eux envoyaient l'enveloppe qui va avec.

Posté le

android

(49)

Répondre

a écrit : Partage d'engrais! Un voisin exemplaire et généreux. J'utilise un engrais chimique pour les quelques plantes que j'ai..

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : et puis d'un point de vue psychologique ça devait calmer pas mal les ardeurs des assaillants Des défenseurs*

Posté le

website

(15)

Répondre

je trouve que c'est un manque de respect de se servir ainsi des morts et de leurs cadavres.. mais bon c'est vrai qu'il y a des choses tout aussi horible a toutes les epoques et en temps de guerre :( d'un autre coté je juge d'un point de vue externe a l'epoque et donc a leurs mentalité... sa parait choquant pour une personne qui vit au 21e siecle mais je pensse que a leur epoque bcp de choses qui nous semble "normal" pourai leur paraitre bizzare. :)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Jmcmb !! Mon voisin me balance les cadavres de ses chiens dans mon jardin.. Vous vous coucherez moins bête ET vous pourrez écrire une VDM (Vie De Merde)! Bingo!
Quant à l'anecdote, je la trouve géniale! Je n'y aurais jamais pensé! Merci beaucoup à l'auteur!

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Comme quoi, les techniques restent les mêmes. Ok, nous on a réussi à extraire les bactéries avant de bombarder. C'est juste que eux envoyaient l'enveloppe qui va avec. +1 je l'ai bien rit

Posté le

android

(0)

Répondre

[quote=norton]L'être humain est , au fond un animal sauvage et effroyable , nous le connaissons seulement dompté et apprivoisé , nous disons alors qu'il est civilisé , et , malgré cela on en vient à se demander si ce n'est pas un bien que la guerre soit si horrible , si répugnante , si épouvantable , si affreuse , car l'être humain pourrait y prendre
goût ![/quote]Tu n'as qu'a devenir un cyborg ou un alien si t'es pas content de la race humaine..

Posté le

android

(24)

Répondre

J'ai pendant quelques années habité Provins, une ville médiévale vraiment magnifique! Les villages alentours, dotés de catapultes, avaient comme projectiles des lépreux contre les insurgés. Il y a pas mal de cimetières de lépreux d'ailleurs!

Posté le

iphone

(18)

Répondre

Exemple indirect: lors de la découverte de l Amérique, les microbes apportés par les premiers explorateurs ont tués entre 60 et 90% de la population indienne sur tout le continent en moins d'un siècle. Ces derniers n avaient jamais connus la grippe ou la variole, et n avaient aucune immunité. Alors que les peuples eurasiatiques y ont devellopés des résistances suite à 10000 ans de domestication de différents animaux porteurs de ces maladies. En fait, les vaches et autres cochons ont été nos plus grandes armes bactériologiques... et là, même pas besoin de catapulte!

Posté le

iphone

(30)

Répondre

Tout etait bon lors des sièges pour dégouter l'ennemi et le pousser à bout comme cet exemple celebre d'un siège qui a duré un an dans une ville de l'actuelle republique tcheque ou les attaquants ont bombardé tous les jours la ville des excréments de leurs soldats. Une autre technique bactéorologique si on peut le dire était de faire rotir de la bonne viande juste en dessous des enceintes afin d'inonder la ville affamée par l'odeur alléchante des mets et rendre fous les pauvres habitants.

Posté le

iphone

(32)

Répondre