Les trophées en tauromachie

Proposé par
le
dans

Lors d'une corrida en Espagne, après la mise à mort du taureau, un jury composé du président et de ses deux assesseurs décide de la récompense envers le matador : une oreille coupée au taureau si le spectacle était bien, deux oreilles si le spectacle était très bien, et deux oreilles et la queue s'il était fantastique.


Tous les commentaires (256)

a écrit : Je ne veux pas être mauvaise langue mais quand vous mangez un steak (à part si vous ète végétarien) , le steak provient d'une vache et cette même vache à été tuer et à ,malheureusement , autant souffert que le taureau dans l'arène. Mais vous allez me dire que dans les abattoirs les vaches ne souffrent pas car elles sont endormit mais le plus souvent ce n'est pas la cas. Afficher tout Je tout à fait d'accord avec le commentaire ci-dessus.

L'élevage et l'abattage à caractère industriel ne sont pas moins barbares qu'une corrida. Le taureau de l'arène n'aura pas eu une meilleure mort que l'animal élevé, mais bien souvent une meilleure vie.

Pour du jambon au prix le plus bas, notre société est prête à trouver toute excuse pour ne pas aller voir de ses propres yeux la réalité derrière ses habitudes de consommation.

Mourir pour finir en salami bon marché, parce que l'homme doit se nourrir? Il peut aussi se nourrir de pommes de terre finalement. Il pourrait manger moins de viande et s'engager à ce que les animaux qu'il mange soient élevés dans le respect de l'espèce.
Le problème, c'est que le steak coûtera plus cher... Et il dira qu'il doit finalement se nourrir.

Je trouve la discussion autour de la tauromachie d'une hypocrisie absurde, voire ridicule. L'industrie alimentaire à échelle mondiale - il faut aller voir de quoi ça à l'air! Face à cela, on crie au meurtre pour une pratique exercée dans deux pays au monde.

Si la corrida est peu à peu interdite pour des raisons de morale et de droit des animaux, l'abattoir industriel devra suivre, logique oblige.

Pensez-y la prochaine fois que vous serez devant le rayon charcuterie de votre supermarché...

Posté le

iphone

(28)

Répondre

Je crois qu'une visite en abattoir ferai du bien à certains, vous parlez de ces choses inhumaines qui sont infligées au taureau, mais ce n'est rien à côté des abattoirs ou les animaux sont traités comme des objets vivants, empilés les uns sur les autres et qui au final sont vidés et égorgés sans état d'âme... Au moins dans la corrida il y a une certaine forme de respect envers le taureau. Bien que je n'aime pas la corrida, je ne trouve pas cela choquant.

Posté le

website

(10)

Répondre

ce que je ne comprend pas c'est pourquoi il n y a aucune mesure prise au niveau européen?
en france un salarié a été jugé par la cours européenne des droits de l homme car il portait atteinte à sa dignité lorsque contre un salaire il avait pour métier de faire l objet d'un lancer de nain. c était son métier. aujourd'hui il n en a plus.
alors pourquoi est ce que là, personne n intervient pour arrêter cette activité.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pauvres bêtes ...
Je comprendrais jamais l'intérêt et le plaisir de ce "sport"
Tout à fait d'accord avec toi ...

Posté le

iphone

(0)

Répondre

En parlant de moralité : il y a une musique sont les paroles sont superbe ainsi qu'une partie de l' instrumentale qui se nomme "Le déni" de Kamini ou "Ovni" du même chanteur et le film Home qui sont à écouté ou à voir.

Posté le

android

(0)

Répondre

Bonjour à tous. Premier commentaire.... Je n'ai lu qu'une fois le mot respect sur l'ensemble des coms. Et pourtant c'est de cela qu'il s'agit.... Personne n'a parlé du chevreuil coursé pendant des heures pour être abattu une fois épuisé.... Idem pour le petit marcassin de quelques semaines qui ne s'attend pas à finir en terrine. Que dire de ces poissons rejetés à l'eau sans leurs ailerons et qui meurent horriblement. Ou de la quantité d'animaux issus de l'industrie qui finissent gorgés de javel parce que la date sur leur joli emballage était dépassée.... La corrida, et je ne la cautionne vraiment pas, a encore cette notion de respect

Posté le

iphone

(16)

Répondre

La corrida est un art si on veut, mais un art qui fait vibrer les cordes les plus viles de l'être humain : le goût de la violence, l'esprit de meute et surtout la peur.
Je préfère les autres arts qui nous parlent d'harmonie et de compassion.

Posté le

iphone

(12)

Répondre

a écrit : les taureaux tuaient lors du corrida sont très souvent vendu ensuite dans les boucheries ou même vendu sur place (à ce que j'ai pu entendre ^^ ) Oui ils sont vendu en boucherie bien que le client en soit pas forcément informé. Pourtant les règles deviennent d'hygiène et d'abattage deviennent de plus en plus strictes dans les abattoirs. Mais là ils est normal que rien ne soit respecté. Et oui ils nous dirons c'est le respect de la culture. Mais les aficionados feraient mieux d'aller mieux dans se cultiver dans une bibliothèque plutôt que dans une arène.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Je ne comprends pas cette haine viscérale contre la Corrida qui est un art qui nécessite une courage une dextérité et une abnegation incroyable. je veux bien recevoir l'argument selon lequel le taureau souffre, mais comparez son sort a celui d'une vache d'élevage : il est elevé pendant 4 a 6 ans comme un roi avec de gigantesques pâturages pour lui seul, de la bonne nourriture. il vit certes 15 a 30 minutes moyennement sympathiques, mais il peut être gracié, et un vrai aficionado ne voudra pas qu'il souffre, il sifflera le picador qui pique mal ou le matador qui tue mal. le boeuf lui est en revanche elevé dans des hangars, castré, collé a ses congénères et nourri aux farines animales pour être finalement abattu sans anésthésie. je ne dis pas qu'il faut hiérarchiser les combats mais pas loin. quand a un taureau qui tue, lui et sa mère sont abattus. un taureau gracié, lui, est laissé dans de grands pâturages, et est assigné a la reproduction avec une centaine de vaches pour lui, afin d'obtenir d'autres bons taureaux. Si mes souvenirs sont bons, la dernière fois que les deux oreilles et la queue ont été données a Madrid (arène de première catégorie avec Séville et feu Barcelone), arène la plus sévère du monde, c'était en 1967 Afficher tout Castré, oui, nourris aux farines animale? Non, pas depuis la vache folle, et abattu sans anesthésie, les vaches (tout comme les autres animaux) sont sonnés avant abattage, c'est le but d'un petit engin que l'on surnomme le "matador".

Posté le

iphone

(4)

Répondre

Les gens qui aiment la corrida se justifient en disant que les boeuf souffrent aussi dans les abattoirs? Aberrant! Un "crime" dans un lieu peu donc justifier un "crime" dans un autre endroit? "Je fait du mal à cet animal mais lui aussi il le fait alors c'est pas grave"? Oui les abattoirs ne respectent pas tous les animaux qu'ils tuent mais quitte à éviter ca il faut bien commencer quelque part. Surtout que pour divertir le public il existe aussi un autre sport ou les toréadors exécutent des figures au dessus ou près d'un taureau dans une arène, sans jamais lui faire du mal! (j'ai oublié le nom mais j'en ai vu en Gascogne)

Posté le

iphone

(9)

Répondre

Forcement, si vous ne vous fiez qu'à ce qu'on vous dit dans les médias, cela ne va pas vous aider à vous faire votre propre opinion.
Quand je lis que la corrida est un spectacle dans lequel boucherie et barbarie sont mis en avant, ca me fait bien rire. Tous ceux qui avancent cet argument n'ont probablement jamais vu de corrida de leur vie.
La corrida est un art qui demande énormément de technique et de sang froid. Le plaisir ne vient pas lorsqu'on voit le taureau saigner, mais lorsque les passes sont gracieuses et rythmées. La corrida est comme une danse entre les 2 protagonistes. Quelqu'un qui ne connait pas cette culture ne peut que difficilement prendre plaisir à regarder ce spectacle de part sa complexité.
Alors certe il est rare que le taureau soit gracié et, en général, il meurt dans l'arène. Mais la mise à mort est très critiquée quand le matador s'y reprend à plusieurs fois (idem pour le passage du piquador lorsque celui-ci commence à charcuter le taureau).
Et ne venait pas me dire que les bêtes souffrent moins dans les abbatoirs parce que ce n'est pas vrai. Surtout quand les techniques d'étourdissement sont négligées pour favoriser un meilleur rendement.
Au moins lors d'une corrida, le taureau ne se fait pas pisser dessus et garde son honneur jusqu'au bout...

Posté le

android

(4)

Répondre

Toujours les mêmes arguments... "Le taureau a eu une belle vie avant" : et ça donnerait le droit de mettre en scène sa souffrance !?.. "il meurt dans le respect" : mais qu'est-ce qu'il en à foutre, du respect des hommes" !?.. "C'est pas mieux dans les élevages" : mais on n'aime pas non plus ce qui se passe dans certains élevages ! et on gueule avec la même véhémence quand un animal souffre, où que ça se passe !.. et à fortiori quand il s'agit de mettre en scène une tradition à la con !

Posté le

iphone

(15)

Répondre

Suite... J'y suis allé ; j'ai voulu tenter de comprendre ; en me faisant expliquer par un pro toutes les actions, tous les symboles ; bref, j'ai "compris" la corrida.. Mais j'en suis revenu encore plus dégoûté ! Et assez ahuri de voir combien ça plait à certains.

Posté le

iphone

(6)

Répondre

le combat de coq dans le nord n est pas interdit dans s gallodrome (lieu des combat de coq) déjà existant il es interdit d en construire des nouveau

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pauvres bêtes ...
Je comprendrais jamais l'intérêt et le plaisir de ce "sport"
je suis completement d accord.c est tellement triste et des gens s extasie devant

Posté le

android

(1)

Répondre

et si le taureau gagne ? on lui file les 2oreils et la queue du matador ?
Sérieux, il faudrait faire le meme traitement à tout ceux qui vont voir ce genre de "spectacle " ...

Posté le

android

(0)

Répondre

je me suis inscrite juste pour pouvoir commenter... habitant à nîmes (d'ailleurs pour corriger dans le gard il y à également de nombreuses corrida) je connais très bien la tauromachie. et je peux vous dire qu'on ne peux pas limiter cela au toro qui souffre!! les arguments de ceux qui n'ont jamais vu de corrida sont irrecevables car j'ai amené de nombreuses connaissances voir des corridas et qui venaient de paris ou quoi et qui au final se sont régalés. après ça peut ne pas plaire à certain mais sachez que la viande du toro tué est vendu au même titre que la viande de boeuf, qui lui est égorgé pendu... et surtout, le toro de corrida vit dans un graaaaand champ sans contact à avec l'homme et nourriture à volonté !! les boeufs sont au contraire les uns sur les autres... bref venez voir une corrida avant de critiquer!!!!

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Cabrel dit que la femme du toreador peut dormir sur ses deux oreilles, elle aurait pu aussi dormir sur sa queue. Quelle souplesse !

Posté le

website

(0)

Répondre

Si demain je suis maitre de l'univers, je donne volontiers le droit a l'homme de faire de la tauromachie pour satisfaire ses "besoins" en échange de la fermeture de tout les élevages industriels !

Posté le

website

(0)

Répondre

a écrit : Bonjour à tous. Premier commentaire.... Je n'ai lu qu'une fois le mot respect sur l'ensemble des coms. Et pourtant c'est de cela qu'il s'agit.... Personne n'a parlé du chevreuil coursé pendant des heures pour être abattu une fois épuisé.... Idem pour le petit marcassin de quelques semaines qui ne s'attend pas à finir en terrine. Que dire de ces poissons rejetés à l'eau sans leurs ailerons et qui meurent horriblement. Ou de la quantité d'animaux issus de l'industrie qui finissent gorgés de javel parce que la date sur leur joli emballage était dépassée.... La corrida, et je ne la cautionne vraiment pas, a encore cette notion de respect Afficher tout ah par contre en temps que femme de chasseur le chevreuil n'est pas coursé mais cest une chasse à l'approche ou l'homme ne doit pas se faire repérer sinon l'animal s'enfuit!!

Posté le

android

(0)

Répondre