L'oeuvre majeure de Wagner

Proposé par
le
dans

Richard Wagner créa une des oeuvres les plus colossales qui soit : son oeuvre majeure, l'opéra "Der Ring des Nibelungen" (L'Anneau du Nibelung), tétralogie dont les représentations sont réparties sur 3 journées, dure entre 14 et 16 heures. Il composa l'oeuvre dans son entier, musique et texte, avec des conseils de mise en scène et fit construire un Opéra (Festspielhaus) dédié à ses oeuvres.


Commentaires préférés (3)

a écrit : pourquoi entre 14h et 16h? sa dépend la vitesse à lequel il joue?? Ça dépend s'il y a les pubs ou pas.

Posté le

android

(202)

Répondre

Wagner travailla sur l'Anneau du Nibelung pendant plus de 25 ans . Cet opéra contient toutes les idées du compositeur visant à créer une continuité et une unité musicales et dramatiques . L'Anneau se compose de drames musicaux : Das Rheingold ( l'Or du Rhin ) , Die Walküre ( La Walkyrie ) , Siegfried et Götterdämmerung ( Le Crépuscule des dieux ) . Inspiré de la mythologie nordique et teutonne , ce conte fait intervenir des dieux , des géants , des héros , des dragons et des nains ( les Nibelung) . Les amateurs retiennent leur place ( sans connaître le programme ) et attendent des années ( 10 ans parfois ) avant d'obtenir une place pour le Festival de Bayreuth .

Posté le

iphone

(101)

Répondre

Richard Wagner avait des idées antisémites, mais ne l'était pas pour autant (il avait un bon nombre d'amis Juifs). C'était "courant" à son époque, inutile de préciser que je ne justifie pas ses propos, et que je les blâme. Seulement, les débats politiques ciblaient beaucoup les Juifs, ce qui engendra une haine générale, il faudrait vraiment se replacer dans le contexte, Les Juifs étaient vus comme des parasites car ils étaient pour la plupart bijoutiers, notaires ou banquiers, donc quand l'économie battait de l'aile on se tournait vers eux, ces débats ont réellement nourrit cette haine déjà présente depuis pas mal de temps, d'abord à cause de ce vieil antijudaisme orthodoxe ainsi que de préjugés populaires (cf: émeutes hep-hep)

. Au passage, Wagner avait une liaison sexuelle avec Louis II de Bavière, qui en échange de quelques... services si je puis dire, était pour ce dernier un mécène.

Posté le

iphone

(70)

Répondre


Tous les commentaires (49)

pourquoi entre 14h et 16h? sa dépend la vitesse à lequel il joue??

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : pourquoi entre 14h et 16h? sa dépend la vitesse à lequel il joue?? Ça dépend s'il y a les pubs ou pas.

Posté le

android

(202)

Répondre

Ca doit pas du tout etre long à regarder... Faut aimer l'opéra hein !

Posté le

iphone

(4)

Répondre

Sympa pour passer le temps dans le RER les jours de grèves (ou d'incident ...)

Posté le

iphone

(5)

Répondre

Entre 14 et 16h O.o il y a une pause pour se ressourcer au moins...

Posté le

android

(0)

Répondre

je préfère même pas savoir combien de temps il à passer à le composer, c'est l'oeuvre d'une vie.

Posté le

android

(11)

Répondre

Wagner travailla sur l'Anneau du Nibelung pendant plus de 25 ans . Cet opéra contient toutes les idées du compositeur visant à créer une continuité et une unité musicales et dramatiques . L'Anneau se compose de drames musicaux : Das Rheingold ( l'Or du Rhin ) , Die Walküre ( La Walkyrie ) , Siegfried et Götterdämmerung ( Le Crépuscule des dieux ) . Inspiré de la mythologie nordique et teutonne , ce conte fait intervenir des dieux , des géants , des héros , des dragons et des nains ( les Nibelung) . Les amateurs retiennent leur place ( sans connaître le programme ) et attendent des années ( 10 ans parfois ) avant d'obtenir une place pour le Festival de Bayreuth .

Posté le

iphone

(101)

Répondre

comme dirait homer: c'est nuuuuulll

Posté le

android

(0)

Répondre

Une musique à caractère puissant, barbare, prestigieux, tout pour plaire au III Reich d'Hitler.
Cette oeuvre fut une des préférés des nazis, qui luttaient contre le jazz américain.
Un autre compositeur, cette fois du XX Siècle, a aussi impressionné, et envouté les nazis, Carl Orff, avec son fameux Carmina Burana, qui si vous aimez cette oeuvre, vous plaira sûrement.
Ce dernier, Carl Orff eu moins de chance que Wagner, puisqu'il était allemand, considéré comme un nazi à cause du succès de son oeuvre, il dût quitter l'Allemagne.
Je trouve que ce genre de "musique", d'oeuvre, change, donne envi de bouger.
Ça me plaît.

Posté le

android

(12)

Répondre

Oh punaise pour rien au monde j'y assisterai...

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Une musique à caractère puissant, barbare, prestigieux, tout pour plaire au III Reich d'Hitler.
Cette oeuvre fut une des préférés des nazis, qui luttaient contre le jazz américain.
Un autre compositeur, cette fois du XX Siècle, a aussi impressionné, et envouté les nazis, Carl Orff, avec son fameux Carm
ina Burana, qui si vous aimez cette oeuvre, vous plaira sûrement.
Ce dernier, Carl Orff eu moins de chance que Wagner, puisqu'il était allemand, considéré comme un nazi à cause du succès de son oeuvre, il dût quitter l'Allemagne.
Je trouve que ce genre de "musique", d'oeuvre, change, donne envi de bouger.
Ça me plaît.
Afficher tout
comment ça "considéré comme nazi à cause du succès de son oeuvre"??

Posté le

android

(0)

Répondre

Richard Wagner avait des idées antisémites, mais ne l'était pas pour autant (il avait un bon nombre d'amis Juifs). C'était "courant" à son époque, inutile de préciser que je ne justifie pas ses propos, et que je les blâme. Seulement, les débats politiques ciblaient beaucoup les Juifs, ce qui engendra une haine générale, il faudrait vraiment se replacer dans le contexte, Les Juifs étaient vus comme des parasites car ils étaient pour la plupart bijoutiers, notaires ou banquiers, donc quand l'économie battait de l'aile on se tournait vers eux, ces débats ont réellement nourrit cette haine déjà présente depuis pas mal de temps, d'abord à cause de ce vieil antijudaisme orthodoxe ainsi que de préjugés populaires (cf: émeutes hep-hep)

. Au passage, Wagner avait une liaison sexuelle avec Louis II de Bavière, qui en échange de quelques... services si je puis dire, était pour ce dernier un mécène.

Posté le

iphone

(70)

Répondre

Le succès de son oeuvre fit penser qu'il était anti semite, eu côté du III Reich, alors qu'il ne l'était pas du tout, et ces moments en Allemagne furent très difficile pour lui.

Posté le

android

(4)

Répondre

c'est TON point de vue ! d'autres personnes aiment l'Opera...

Posté le

android

(3)

Répondre

Richard Wagner est le compositeur de grandioses opéras pour grands orchestres . C'est vrai . La pianiste que je suis ajoute que le piano a toujours accompagné Wagner où il allait , au gré de ses déménagements , exils et expulsions . Car Wagner a composé pratiquement toute sa musique au piano , et pourtant l'idée de devenir un compositeur pour piano lui était insupportable . "Der Ring des Nibelungen " dont l'anecdote parle a attiré les plus grands compositeurs virtuoses du piano . Il faut savoir que Liszt a transcrit pour le piano la saisissante " Entrée des dieux au Walhalla de l'Or du Rhin " Un morceau de bravoure ! Que Hugo Wolf céda à l'âge de vingt ans à sa fascination pour le maître de Bayreuth et composa une transcription pour piano sur " L'Incantation du feu de Wotan " située au terme de l'acte III de La Walkyrie . Passage étincelant !
La passion pour Wagner a parfois pris des dimensions tragiques . Ainsi le pianiste Joseph Rubinstein se suicida l'année qui suivit la mort de Wagner . Jeune musicien d'origine juive qui comptait parmi les plus fidèles collaborateurs de Wagner à Bayreuth , Joseph Rubinstein nous laisse une merveilleuse transcription de " Siegfried ".

Posté le

iphone

(16)

Répondre

a écrit : Le succès de son oeuvre fit penser qu'il était anti semite, eu côté du III Reich, alors qu'il ne l'était pas du tout, et ces moments en Allemagne furent très difficile pour lui. Wagner était un antisémite carabiné, c'est même une des raisons de sa fâcherie avec Nietzsche. Ce qui n'empêche pas qu'il fut un génie musical.

Posté le

iphone

(4)

Répondre

Mais en réalité l'antisémitisme de Wagner est un faux problème car la quasi totalité des grands personnages et des génies d'avant 1945 ont tenues des propos qualifiés aujourd'hui d'antisémite.

Posté le

iphone

(3)

Répondre

a écrit : Richard Wagner avait des idées antisémites, mais ne l'était pas pour autant (il avait un bon nombre d'amis Juifs). C'était "courant" à son époque, inutile de préciser que je ne justifie pas ses propos, et que je les blâme. Seulement, les débats politiques ciblaient beaucoup les Juifs, ce qui engendra une haine générale, il faudrait vraiment se replacer dans le contexte, Les Juifs étaient vus comme des parasites car ils étaient pour la plupart bijoutiers, notaires ou banquiers, donc quand l'économie battait de l'aile on se tournait vers eux, ces débats ont réellement nourrit cette haine déjà présente depuis pas mal de temps, d'abord à cause de ce vieil antijudaisme orthodoxe ainsi que de préjugés populaires (cf: émeutes hep-hep)

. Au passage, Wagner avait une liaison sexuelle avec Louis II de Bavière, qui en échange de quelques... services si je puis dire, était pour ce dernier un mécène.
Afficher tout
Je me permet de te corriger: Wagner était antisémite - certes dans un contexte - et il le clamait haut et fort! Il a publié à deux reprises (1850 et 1869, à 19 années d'intervalle) son article "Le Judaïsme dans la musique" (explicite) sans en changer une virgule. Autant dire que ça a jeté un froid à son époque et parmis ses proches, d'autant plus qu'il travaillait avec plusieurs musiciens juifs qu'il respectait... Il est cependant probable qu'il visait directement Felix Mendelsohn avec cet article, qu'il considérait comme rival (celui-ci était beau, gentil, riche, compositeur surdoué et intéressant dès son plus jeune âge, apprécié et marié - trop parfait ;-) ). Les musicologues ont à plusieurs reprises essayé de retrouver ce "juif ridicule" dans les oeuvres de Wagner: il est possible d'imaginer le nain Mine et Loge ou encore Beckmesser dans "Les chanteurs de Nuremberg", mais aucun élément concret ne permet d'acréditer cette hypothèse. Et en passant, Ludwig II était jeune et probablement homosexuel mais il était surtout le prince nourricier dont Wagner avait besoin! (ce dernier s'empétrait comme personne dans les problèmes d'argent). D'où une correspondance très... vive et passionnée entre les deux. Wagner était bon pour le sans-blanc aussi ;-)

Posté le

iphone

(13)

Répondre