Pourquoi les Indiens scalpaient-ils leurs ennemis ?

Proposé par
le
dans

Les Indiens scalpaient leurs ennemis, car ils croyaient que l'âme des personnes se trouvait au sommet de leur crâne et que les esprits prenaient les corps par la chevelure pour les tirer au ciel. Quand on scalpait un ennemi, on s'appropriait sa force et on l'empêchait de goûter au repos éternel. Le scalp était aussi considéré comme un trophée de guerre, symbole de gloire et d'exploit personnel.


Commentaires préférés (3)

ca me fait penser à inglorious basterds où les scènes de scalpes étaient juste horribles

Posté le

android

(129)

Répondre

C'est drôle, j'avais lu (où ? bonne question !) une toute autre explication. Je ne remets pas en cause la justesse de l'anecdote ou la véracité des sources, soit dit en passant.

Dans mes souvenirs, les Britanniques et les Français se disputaient les vastes et nouveaux territoires d'Amérique du Nord, et ce notamment par tribus indigènes interposées, principalement en ayant recours au mercenariat.

Les Anglais payaient en fonction du nombre d'ennemis tués et exigeaient leur tête tranchée comme preuve, ce qui posait les problèmes que l'on imagine après plusieurs jours de voyage jusqu'à l'avant-poste Britannique le plus proche. En conséquence, ils auraient enseigné la technique du scalp à leurs mercenaires autochtones en remplacement de la tête entière du vaincu. Le scalp consistant à écorcher tout où partie de la partie chevelue du crâne, les cheveux restent attachés à la peau et peuvent servir de preuve.

Maintenant, cette version est peut-être complètement erronée. Ou antérieure à la pratique décrite dans l'anecdote. Qui plus est, compte tenu du nombre et de la diversité des nations amérindiennes, les deux explications pourraient être valables.

Posté le

android

(118)

Répondre

a écrit : Les scalps étaient surtout des trophés à montrer aux femmes de sa tribu. Dans de nombreuses tribues les hommes partaient en guerre uniquement contre d autres tribues pour tuer les hommes, violer les femmes et montrer à celles de sa tribue d'origine qui est un vrai guerrier (=vrai mâle). Anecdote fausse et commentaire totalement idiot. Ce sont les européens qui ont introduit la pratique du scalp, et les Amerindiens n'ont fait que l'assimiler. A bien des égards les Amerindiens étaient (sont devrais-je dire) beaucoup plus "civilisés" que les colons. Il est temps de cesser de les faire paraitre pour des brutes sanguinaire comme Hollywood s'est plus à les decrire. C'est un peuple emprunt de mystissisme avec un profond respect de la vie qu'on s'est amusé a affamer, massacrer et qu'on a parquer dans des camps où on a laisser leur culture s'éteindre dans le but de voler leurs terres et de prendre du galon. Voit la bibliographie a ce sujet.

Posté le

android

(119)

Répondre


Tous les commentaires (78)

ca me fait penser à inglorious basterds où les scènes de scalpes étaient juste horribles

Posté le

android

(129)

Répondre

Les scalps étaient surtout des trophés à montrer aux femmes de sa tribu. Dans de nombreuses tribues les hommes partaient en guerre uniquement contre d autres tribues pour tuer les hommes, violer les femmes et montrer à celles de sa tribue d'origine qui est un vrai guerrier (=vrai mâle).

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ah.. Le sacré Tarantino ;) ah bon? Il n'y avait pas de scalps au cinéma avant 2010?

Posté le

android

(0)

Répondre

'' Sergent Aldo Rayne , je voudrais 200 scalps nazis d'ici demain ''

Posté le

iphone

(11)

Répondre

a écrit : Les scalps étaient surtout des trophés à montrer aux femmes de sa tribu. Dans de nombreuses tribues les hommes partaient en guerre uniquement contre d autres tribues pour tuer les hommes, violer les femmes et montrer à celles de sa tribue d'origine qui est un vrai guerrier (=vrai mâle). T'as l'air de dire ça comme si c'était une évidence et un trait commun à toutes les tribus ; La raison principale du scalp était d'empecher à l'âme de quitter le corps selon leur croyances. De plus, il y avait une volonté d'humilier l'autre, le mutiler. Enfin, plusieurs tribus dont les Sioux ne faisaient cet acte que rarement, car trouvant plus méritant de toucher avec un bâton l'adversaire pour lui montrer la supériorité. Va lire là dernière source extrêmement complète, sur les scalps et plein d'autres sujets concernant les tribus indiennes.

Posté le

android

(15)

Répondre

Hallucinant , j aurai jamais pensé que c était aussi symboliquement que les amérindien (terme plus juste) scalpaient leurs ennemi !!!


Franchement ! En leur faisant une boule a zéro , ça aurait été aussi efficace pour les empêchés d' être tirés par les esprit .... Et moins cruel

Moi , je pensais que c était par cruauté pure , et pour effrayer leurs ennemis !!!

Posté le

iphone

(4)

Répondre

j avais déjà entendu parlé , chacun à sa façon de faire son cou fatal

Posté le

website

(0)

Répondre

C'est drôle, j'avais lu (où ? bonne question !) une toute autre explication. Je ne remets pas en cause la justesse de l'anecdote ou la véracité des sources, soit dit en passant.

Dans mes souvenirs, les Britanniques et les Français se disputaient les vastes et nouveaux territoires d'Amérique du Nord, et ce notamment par tribus indigènes interposées, principalement en ayant recours au mercenariat.

Les Anglais payaient en fonction du nombre d'ennemis tués et exigeaient leur tête tranchée comme preuve, ce qui posait les problèmes que l'on imagine après plusieurs jours de voyage jusqu'à l'avant-poste Britannique le plus proche. En conséquence, ils auraient enseigné la technique du scalp à leurs mercenaires autochtones en remplacement de la tête entière du vaincu. Le scalp consistant à écorcher tout où partie de la partie chevelue du crâne, les cheveux restent attachés à la peau et peuvent servir de preuve.

Maintenant, cette version est peut-être complètement erronée. Ou antérieure à la pratique décrite dans l'anecdote. Qui plus est, compte tenu du nombre et de la diversité des nations amérindiennes, les deux explications pourraient être valables.

Posté le

android

(118)

Répondre

Ca serait bien qu'un jour on arrête de les appeler les "indiens" ...

Posté le

website

(23)

Répondre

a écrit : Les scalps étaient surtout des trophés à montrer aux femmes de sa tribu. Dans de nombreuses tribues les hommes partaient en guerre uniquement contre d autres tribues pour tuer les hommes, violer les femmes et montrer à celles de sa tribue d'origine qui est un vrai guerrier (=vrai mâle). Anecdote fausse et commentaire totalement idiot. Ce sont les européens qui ont introduit la pratique du scalp, et les Amerindiens n'ont fait que l'assimiler. A bien des égards les Amerindiens étaient (sont devrais-je dire) beaucoup plus "civilisés" que les colons. Il est temps de cesser de les faire paraitre pour des brutes sanguinaire comme Hollywood s'est plus à les decrire. C'est un peuple emprunt de mystissisme avec un profond respect de la vie qu'on s'est amusé a affamer, massacrer et qu'on a parquer dans des camps où on a laisser leur culture s'éteindre dans le but de voler leurs terres et de prendre du galon. Voit la bibliographie a ce sujet.

Posté le

android

(119)

Répondre

a écrit : Ca serait bien qu'un jour on arrête de les appeler les "indiens" ... Pour ta gouverne, on distingue bien 2 sortes d'indiens: les habitants vivant effectivement en Inde ET les peuples qui vivaient sur le continent Americain avant l'arrivée des européens.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pour ta gouverne, on distingue bien 2 sortes d'indiens: les habitants vivant effectivement en Inde ET les peuples qui vivaient sur le continent Americain avant l'arrivée des européens. Oui enfin c'est un abus de langage. Les Indiens sont les habitants de l'Inde. Il existe d'autres noms plus appropriés pour désigner les natifs d'Amérique du Nord...

...Pour ta gouverne.

Posté le

website

(22)

Répondre

anecdote qui tranche dans le vif du sujet!

Posté le

android

(1)

Répondre

Quelle idiote je suis ! Oui , je me coucherai moins bête ! Je suis moquée ! La risée de tout un peuple ! Honteuse et choquée en plus ! Plus que choquée même , ébranlée , commotionnée , indignée , offusquée , traumatisée , vexée !

Moi , Norton , une toute jeune femme si comme il faut , si mesurée , si retenue , si réservée , me faire ça ! Moi , timide , qui rosit de façon trémiaire , je dois être érubescente , alizarine , avec dans les yeux le reflet d'homme porcin lesté de denses ragoûts .

Bref , ignorante , innocente , ayant lu l'anecdote et ses commentaires , ne connaissant rien au scalp ni aux Indiens , à part ceux de Fenimore Cooper dans " Le dernier des Mohicans " , je me dirige pudiquement , avide d'apprendre vers internet et tape : s c a l p e r . S'affiche immédiatement une page de scalper dont un attire immédiatement mon regard car les Mohicans , je connais avec Fenimore .

Horreur !

SCALPER LE MOHICAN ": faire une pipe , brouter l'asperge , faire une gourmandise , une turlutte , un pompier , tailler une plume , tutoyer le pontife , faire un baiser au grand chauve , avoir la bouche amidonnée au sirop de burette "....et ...et....et.....Pouah ....pouah....pouah ..... Ah ça ! Ha ça ! ... Je m'en souviendrai de cette anecdote ! Je suis tombée bien bas et des nues .Quelle sotte , mais quelle sotte ! Il fait nuit et moi le café , désappointée je vais me coucher ....

Posté le

iphone

(6)

Répondre

N empêche qu'avec " Kojak " ils auraient été bien embêtés quand même ;)

Posté le

iphone

(2)

Répondre

Tu as tout a fait raison Scanner, le "scalp indien" vise a mettre dans l'imaginaire des gens que les indiens était un peuple sanguinaire.

Posté le

iphone

(4)

Répondre

a écrit : Anecdote fausse et commentaire totalement idiot. Ce sont les européens qui ont introduit la pratique du scalp, et les Amerindiens n'ont fait que l'assimiler. A bien des égards les Amerindiens étaient (sont devrais-je dire) beaucoup plus "civilisés" que les colons. Il est temps de cesser de les faire paraitre pour des brutes sanguinaire comme Hollywood s'est plus à les decrire. C'est un peuple emprunt de mystissisme avec un profond respect de la vie qu'on s'est amusé a affamer, massacrer et qu'on a parquer dans des camps où on a laisser leur culture s'éteindre dans le but de voler leurs terres et de prendre du galon. Voit la bibliographie a ce sujet. Afficher tout c est beau de fantasmer autant " l amour de la vie ", mais c est aussi un poil raciste de faire de telles oppositions. Tuer pour se reproduire existe chez tous primates, homo sapiens y compris. Un ensemble de tribues venezuelliennes (j editerai plus tard ce post pour preciser son nom, tu pourras donc verifier de par toi meme et donc t excuser pour tes insulte gratuites) dont 75% des hommes ont déjà tué et 40% des enfants sont issus de viols. Des analyses génétiques ont d'ailleurs montré une forte structure génétique sur le chromosome Y à l inverse du X et des autosomes montrant que cette pratique est assez ancienne pour impacter les patrons de diversité génétique.
Mais continue de rêver....

Posté le

android

(0)

Répondre

[quote=reunina]Tu es complètement frappé toi hein[/quote]Frappée moi ? Non ! Caressée des pinceaux de Boucher et Fragonard , oui .

Posté le

iphone

(0)

Répondre