L'étonnante jonction de Genève

Proposé par
le

Dans la ville de Genève se joignent le Rhône dont l'eau est claire, et la rivière Arve dont l'eau chargée en poussières venant des montagnes a une couleur beige. Leur jonction offre alors un spectacle très spécial, les deux eaux ne se mélangeant pas. Cette particularité si populaire a donné son nom à un quartier de la ville, la Jonction.


Tous les commentaires (92)

a écrit : Ou sinon la confluence à Lyon également entre le Rhône et la Saône donne cette même configuration, elle a aussi donné son nom à un quartier. Vous ne devinerez jamais lequel ;) L'endroit où le Rhône et la Saône se rencontrent à Lyon s'appelle en fait le confluent (terme géographique qui n'est pas spécifique à Lyon). C'est pour des raisons tout simplement liées à la communication que le "nouveau" quartier de La Confluence a été appelé ainsi : ce nom a été créé de toutes pièces.

Posté le

android

(7)

Répondre

sinon pour revenir dans le sujet si quelqu'un nage à cet endroit ou si un bateau passe que se passe t'il?

Posté le

android

(0)

Répondre

Un peu plus au nord (dans les Yvelines), l'endroit où la Seine et l'Oise se rejoignent à donner son nom à la ville dans laquelle cela a lieu: Conflans Sainte-Honorine.

Posté le

android

(3)

Répondre

Habitant en suisse j'ai déjà pu voir ça de mes propres yeux. Après on voit aussi quand les deux eaux se mélange. C'est magnifique. Il y a un pont à cet endroit. C'est d'ailleurs de la qu'à été prise la photo.

Posté le

iphone

(4)

Répondre

C'est très joli, et vraiment étonnant !

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : sinon pour revenir dans le sujet si quelqu'un nage à cet endroit ou si un bateau passe que se passe t'il? il est mouillé.

Posté le

android

(598)

Répondre

Cela existe aussi aux Etats Unis, entre le Mississipi et un autre fleuve, dans le Missouri.

Posté le

android

(5)

Répondre

Très impressionnant. Ça doit être sympa à voir quand les bonnes conditions sont réunies ! (Soleil en particulier)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : J'aimerais bien que le pastis fasse la même chose quand je le mets avec de l'eau. Eh bien, saches qu'il y a une technique qui permet de séparer l'eau et le pastis dans le même verre. Le pastis en haut et l'eau en bas... je te laisse essayer ;)

Posté le

android

(4)

Répondre

Sa fait penser au petit pot glace qui son goût chocolat vanille :p

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Je suppose que c'est parce que les deux rivières ont exactement la même vitesse (et la même température)

Du coup pas de mélange si ce n'est par diffusion.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Eh bien, saches qu'il y a une technique qui permet de séparer l'eau et le pastis dans le même verre. Le pastis en haut et l'eau en bas... je te laisse essayer ;) Cela fait 8 fois que j'essaye sans reussir et je commence à zigzaguer !

Posté le

website

(12)

Répondre

a écrit : sinon pour revenir dans le sujet si quelqu'un nage à cet endroit ou si un bateau passe que se passe t'il? Il y a perturbation momentanée, puis le phénomène se reconstitue.

Posté le

website

(1)

Répondre

Le même phènomène est visible en Amazonie

Posté le

android

(0)

Répondre

Le phénomène est dû aux différences de tension superficielles qui se produisent à l'interface entre les deux eaux. C'est le même phénomène qui permet à une goutte de rester ronde sans s'étaler ou à un petit insecte de marcher sur l'eau par exemple. Cette différence de tension interfaciale est due à une différence de densité des deux eaux (eau chargée en minéraux d'un côté et pas de l'autre) et à une différence de tempêrature entre les eaux glaciaires de l'Arve et les eaux du Rhône : la tension superficielle d'un liquide augmente quand sa tempêrature diminue. Au bout de qqes centaines de mètres, le phénomène s'estompe et les eaux redeviennent miscibles.

Posté le

website

(10)

Répondre

Celui du rhone et de la soane est tres classic, il y a le meme effet a alfortville/charenton dans le val de marne, ou la marne se jette dans la seine.

Posté le

iphone

(0)

Répondre