Le sauteur en longueur embroché par un javelot

Proposé par
TaggeurAurelien
le
dans

En 2007, le sauteur en longueur français Salim Sdiri fut embroché par le javelot d'un athlète finlandais, Tero Pitkämäki, suite à un lancer raté lors du Golden Gala de Rome. Les deux épreuves étant concomitantes, le javelot traversa le dos de l'athlète français. Bien que touché sérieusement, il réussit à continuer sa carrière et battit même le record de France en 2009.


Commentaires préférés (3)

Je tire mon chapeau à ce coureur qui a réussit à retrouver un haut niveau athlétique après une blessure marquée - 20-30cm de profondeur. Ce n'est pas donné à tout le monde d'avoir cette force de volonté.

Posté le

android

(212)

Répondre

Vraiment un coup de chance qu'il ne soit pasmort de ses blessures, et le fait qu'il ai continué sa carrière prouve qu'il a un esprit fort et une grande volonté, repect et admiration.

Posté le

android

(158)

Répondre

Il me semble que l'ami Tero n'à toujours pas présenté ses excuses.

Posté le

android

(148)

Répondre


Tous les commentaires (57)

Je tire mon chapeau à ce coureur qui a réussit à retrouver un haut niveau athlétique après une blessure marquée - 20-30cm de profondeur. Ce n'est pas donné à tout le monde d'avoir cette force de volonté.

Posté le

android

(212)

Répondre

Vraiment un coup de chance qu'il ne soit pasmort de ses blessures, et le fait qu'il ai continué sa carrière prouve qu'il a un esprit fort et une grande volonté, repect et admiration.

Posté le

android

(158)

Répondre

Il me semble que l'ami Tero n'à toujours pas présenté ses excuses.

Posté le

android

(148)

Répondre

Dorénavant, les épreuves ne se font plus au même moment? Mercii à celui qui poura me répondre

Posté le

android

(3)

Répondre

ce qui s'appel avoir un coup de barre ou de javelot

Posté le

android

(0)

Répondre

On peut dire qu'il a le sport dans la peau.. mais pas le bon. Chapeau bas en tout cas!

Posté le

android

(21)

Répondre

a écrit : Je tire mon chapeau à ce coureur qui a réussit à retrouver un haut niveau athlétique après une blessure marquée - 20-30cm de profondeur. Ce n'est pas donné à tout le monde d'avoir cette force de volonté. Surtout les blessures dans le dos, l'une des partie du corps que l'on ne peut pas vraiment réparer

Posté le

iphone

(19)

Répondre

Si ça se trouve, il allais battre le record du monde si le Javelot avait fini sa course sur le terrain, et non sur son adversaire...

Posté le

iphone

(3)

Répondre

Une video du truc ça aurait pu etre sympa^^

Posté le

android

(0)

Répondre

c'est vraiment un exemple de courage et de perseverance! comme quoi quand on veut on peut!

Posté le

android

(1)

Répondre

Il y'avait aussi un juge, qui n'avait pas vu le javelot redescendre, et qui avait subit le même sort. (Pour le coup, il me semble que la vidéo est disponible sur le net)

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : Une video du truc ça aurait pu etre sympa^^ Quel voyeurisme sans vergogne

Posté le

iphone

(33)

Répondre

Et une brochette ! Une !

Posté le

iphone

(2)

Répondre

Je pense que c'est surtout un question de capacité pour être arriver au niveau pro il a déjà exploité au maximum sa volonté. Le fait est que si après rémission de ses blessures la compétition était toujours possible pourquoi arrêté?

Ps:la vidéo existe avec un peu de recherche...

Posté le

android

(2)

Répondre

[quote=Cricriiii]Pas fan de cette anecdote. Rédigée comme telle, je ne vois pas la différence avec les infos de ce soir : c'est un fait divers. Et rédigée à l'envers : "Salim Sdiri a battu le record de saut en longueur français en 2009 après avoir été blessé deux ans plus tôt par un javelot finlandais qui a mis en péril sa carrière", bien que plus dans l'esprit du site, je la trouve toujours inintéressante.[/quote]Ce genre d'accident arrive ailleurs, tu as raison. Mais là, ça concernait l'un des tous meilleurs lanceurs de javelot et sauteur en longueur au monde, qui plus est durant un meeting Golden League, diffusé dans le monde entier. Toutes les mesures de sécurités sont censées être prises, et pourtant...

Posté le

android

(13)

Répondre

Je m'en souviens très bien j'avais vraiment été choqué.. !
Apparement selon les dires même de Salim (je me souviens l'avoir vu à Stade 2 ou une émission de ce type) l'attitude de Pitkamaki le lanceur de javelots finlandais à son égard après avoir failli le tuer n'avait pas été géniale du tout.. Salim ne s'en est aucunement plaint car il n'attendait ni pitié ni aide de sa part mais tout de même.. Une attitude bien décevante

Posté le

android

(29)

Répondre

Vraiment fort ce type : battre le record de France du saut en longueur avec un javelot planté dans le dos... chapeau !

Posté le

android

(0)

Répondre

J'étais dans les tribunes ce jour-là, assez marquant comme événement surtout qu'on ne savait pas du tout dans quel état il était...

Posté le

android

(11)

Répondre

Le finlandais continua son concours comme si de rien n était , aucune attention pour sdiri , c est surtout ça qui a fait polémique .
Quand a sdiri , un éternel espoir malheuresement .... Bien sur il fut champion de France plusieurs fois mais il était a fond de ses possibilitées internationnalement !
C était vraiment au mental qu il sautait loin , parce que physiquement il n avait pas les arguments pour pouvoir exister vraiment sur la scène olympique et mondial .
Un bel exemple d' abnégation toutefois .

Posté le

iphone

(20)

Répondre