La Suisse et la Croix-Rouge sont liés

Proposé par
le

Ce n'est pas un hasard si la Croix-Rouge s'appelle ainsi et a un logo qui ressemble au drapeau suisse. Elle tire son origine de la bataille de Solferino entre l'armée de Napoléon III et celle de l'empire d'Autriche, durant laquelle un simple citoyen suisse, Henri Dunant, soigna tous les blessés quel que soit leur camp avec l'aide de la population locale.


Commentaires préférés (3)

La neutralité légendaire de la Suisse ne date pas d'hier...

Posté le

iphone

(274)

Répondre

" Seuls ceux qui sont assez fous pour penser qu'ils peuvent changer le monde y parviennent" - Henri Dunant

Posté le

android

(196)

Répondre

La Croix Rouge (CICR) participe à rendre les guerres ou les catastrophes naturelles un peu plus supportables pour les civils et les innocents qu'elles touchent. Son action, ains que celle d'autres ONG, telles que MSF ( créée entre autres par B. Kouchner en 1971) a permis de sauver de nombreuses vies et est indispensable pour beaucoup de populations.

Il est à noter que, dans les pays musulmans, la croix est remplacée par un croissant.

Et pour une autre frange de la population, le rouge est remplacé par le bleu....d'ailleurs et pour l'anecdote la croix bleue a aussi été inventée en Suisse, par un pasteur.

Posté le

iphone

(123)

Répondre


Tous les commentaires (60)

La neutralité légendaire de la Suisse ne date pas d'hier...

Posté le

iphone

(274)

Répondre

Il faut parfois être neutre pour pouvoir aider son prochain

Posté le

iphone

(8)

Répondre

Grand respect a lui ca court pas la rue dzs gens comme ca et merci la suisse pour les ricola :)

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

même principe que les médecins sans frontières .

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : même principe que les médecins sans frontières . Même principe que la médecine tout court!

Posté le

iphone

(22)

Répondre

" Seuls ceux qui sont assez fous pour penser qu'ils peuvent changer le monde y parviennent" - Henri Dunant

Posté le

android

(196)

Répondre

Hier les couteaux suisse, aujourd'hui la croix rouge, demain les ...
CHOCOLATS youppiiiii.
J'habite à 8 km de la Suisse et je vous garantie que tous ceux qui travaillent de l'autre côté de la frontière y vont avec le sourire quand ce n'est pas en chantant, malgré les 9h de boulot (+ 1h de trajet aller retour). Les salaires ? 3500-4000 voir 4500euros quand le taux de change le permet. Voila... ça c'est dit... en même temps si l'embleme de la France c'est le coq ce n'est pas pour rien non plus. Voila... ça c'est dit aussi.

Posté le

android

(29)

Répondre

D'ailleur il y'a un bon film dont je ne me souviens plus du nom qui montre tout sur cette période et la fondation de la croix rouge. :)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Hier les couteaux suisse, aujourd'hui la croix rouge, demain les ...
CHOCOLATS youppiiiii.
J'habite à 8 km de la Suisse et je vous garantie que tous ceux qui travaillent de l'autre côté de la frontière y vont avec le sourire quand ce n'est pas en chantant, malgré les 9h de boulot (+ 1h
de trajet aller retour). Les salaires ? 3500-4000 voir 4500euros quand le taux de change le permet. Voila... ça c'est dit... en même temps si l'embleme de la France c'est le coq ce n'est pas pour rien non plus. Voila... ça c'est dit aussi. Afficher tout
Et pourtant c'est pas comme s'ils étaient bien accueillis, la plupart des Suisses (surtout les sans emplois, allez savoir pourquoi :p) n'apprécient guerre les français qui viennent travailler chez eux. Cela peut se comprendre vu le nombre qu'il y'en a par endroit (pour le canton de Neuchâtel, où je vis, il y'en a 28'000, pour quelques 100'000 habitants) , mais les personnes à blâmer ne sont-elles pas les patrons, plutôt que ces gens qui ont, pour le même travail, un salaire beaucoup plus élevé, ou ces Suisses, qui ne veulent pas faire carrière dans ces branches que les Français occupent ?
Mais on s'éloigne un peu du sujet, bonne journée ;)

Posté le

android

(21)

Répondre

La Croix Rouge (CICR) participe à rendre les guerres ou les catastrophes naturelles un peu plus supportables pour les civils et les innocents qu'elles touchent. Son action, ains que celle d'autres ONG, telles que MSF ( créée entre autres par B. Kouchner en 1971) a permis de sauver de nombreuses vies et est indispensable pour beaucoup de populations.

Il est à noter que, dans les pays musulmans, la croix est remplacée par un croissant.

Et pour une autre frange de la population, le rouge est remplacé par le bleu....d'ailleurs et pour l'anecdote la croix bleue a aussi été inventée en Suisse, par un pasteur.

Posté le

iphone

(123)

Répondre

a écrit : Et pourtant c'est pas comme s'ils étaient bien accueillis, la plupart des Suisses (surtout les sans emplois, allez savoir pourquoi :p) n'apprécient guerre les français qui viennent travailler chez eux. Cela peut se comprendre vu le nombre qu'il y'en a par endroit (pour le canton de Neuchâtel, où je vis, il y'en a 28'000, pour quelques 100'000 habitants) , mais les personnes à blâmer ne sont-elles pas les patrons, plutôt que ces gens qui ont, pour le même travail, un salaire beaucoup plus élevé, ou ces Suisses, qui ne veulent pas faire carrière dans ces branches que les Français occupent ?
Mais on s'éloigne un peu du sujet, bonne journée ;)
Afficher tout
Si les salaires étaient plus intéressant en France, nous (les Suisses) ferions pareil, on ne peut pas les blâmer de tenter leur chance, après c'est le patron qui décide de qui il engage comme tu dis :-)

Posté le

android

(25)

Répondre

a écrit : Et pourtant c'est pas comme s'ils étaient bien accueillis, la plupart des Suisses (surtout les sans emplois, allez savoir pourquoi :p) n'apprécient guerre les français qui viennent travailler chez eux. Cela peut se comprendre vu le nombre qu'il y'en a par endroit (pour le canton de Neuchâtel, où je vis, il y'en a 28'000, pour quelques 100'000 habitants) , mais les personnes à blâmer ne sont-elles pas les patrons, plutôt que ces gens qui ont, pour le même travail, un salaire beaucoup plus élevé, ou ces Suisses, qui ne veulent pas faire carrière dans ces branches que les Français occupent ?
Mais on s'éloigne un peu du sujet, bonne journée ;)
Afficher tout
Tout comme un Belge qui viendrait travailler en France. A Genève, le frontalier français à mauvaise image, non pas parce qu'il y travaille, au risque de prendre la place d'un Genevois, les 2 pays y gagnent, mais parce qu'il y roule, de sorte qu'il crée des embouteillages monstres chaque soir en rentrant chez lui.

La Suisse a toujours su garder sa neutralité et en faire bon usage, preuve de maturité, d'intelligence et d'indépendance, pendant que certains se tapaient dessus. Neutre mais prudent, l'armée suisse est bien équipée et préparée, le service militaire est d'ailleurs toujours obligatoire (pour les hommes).

Posté le

iphone

(16)

Répondre

a écrit : Tout comme un Belge qui viendrait travailler en France. A Genève, le frontalier français à mauvaise image, non pas parce qu'il y travaille, au risque de prendre la place d'un Genevois, les 2 pays y gagnent, mais parce qu'il y roule, de sorte qu'il crée des embouteillages monstres chaque soir en rentrant chez lui.

La Suisse a toujours su garder sa neutralité et en faire bon usage, preuve de maturité, d'intelligence et d'indépendance, pendant que certains se tapaient dessus. Neutre mais prudent, l'armée suisse est bien équipée et préparée, le service militaire est d'ailleurs toujours obligatoire (pour les hommes).
Afficher tout
Grand homme qu'est ce Henry Dunand. Il fait honneur à la médecine.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Bonjour
Juste une petite correction. Ce n'est pas un logo mais un emblème. Sinon pour mieux comprendre la création de la Croix-Rouge regardez "du rouge sur la croix" très bon film.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Hier les couteaux suisse, aujourd'hui la croix rouge, demain les ...
CHOCOLATS youppiiiii.
J'habite à 8 km de la Suisse et je vous garantie que tous ceux qui travaillent de l'autre côté de la frontière y vont avec le sourire quand ce n'est pas en chantant, malgré les 9h de boulot (+ 1h
de trajet aller retour). Les salaires ? 3500-4000 voir 4500euros quand le taux de change le permet. Voila... ça c'est dit... en même temps si l'embleme de la France c'est le coq ce n'est pas pour rien non plus. Voila... ça c'est dit aussi. Afficher tout
Vraiment je ne vois pas le rapport avec l'anecdote

Posté le

android

(0)

Répondre

Petit rappel :

- La croix rouge est le drapeau de la Suisse aux couleurs inversées .
- Jean-Henri Dunant est né le 8 mai 1828 , mort le 10 octobre 1910 .
- Bataille de Solférino 24 juin 1859: 38 000 morts et blessés ( nombreux mutilés ) à perte de vue dans la boue du champ de bataille .
- Octobre 1862 : publication de " Un souvenir de Solférino " . Jean-Henri Dunant expose les bases de la Croix Rouge .
- 1901 Jean-Henri Dunant obtint le Prix Nobel de la Paix .

Posté le

iphone

(15)

Répondre

a écrit : Hier les couteaux suisse, aujourd'hui la croix rouge, demain les ...
CHOCOLATS youppiiiii.
J'habite à 8 km de la Suisse et je vous garantie que tous ceux qui travaillent de l'autre côté de la frontière y vont avec le sourire quand ce n'est pas en chantant, malgré les 9h de boulot (+ 1h
de trajet aller retour). Les salaires ? 3500-4000 voir 4500euros quand le taux de change le permet. Voila... ça c'est dit... en même temps si l'embleme de la France c'est le coq ce n'est pas pour rien non plus. Voila... ça c'est dit aussi. Afficher tout
Il faut avoir de la Suisse dans les idées , une montre au poignet , un couteau dans la poche , du chocolat en réserve , la vache c'est facultatif . Pour le reste , mieux vaut avoir un compte en Suisse qu'un contentieux ...

Posté le

iphone

(26)

Répondre

[quote="Zackeur"]maminou a écrit Hier les couteaux suisse, aujourd'hui la croix rouge, demain les ...

CHOCOLATS youppiiiii.

J'habite à 8 km de la Suisse et je vous garantie que tous ceux qui travaillent de l'autre côté de la frontière y vont avec le sourire quand ce n'est pas en chantant, malgré les 9h de boulot (+ 1h de trajet aller retour). Les salaires ? 3500-4000 voir 4500euros quand le taux de change le permet. Voila... ça c'est dit... en même temps si l'embleme de la France c'est le coq ce n'est pas pour rien non plus. Voila... ça c'est dit aussi.Et pourtant c'est pas comme s'ils étaient bien accueillis, la plupart des Suisses (surtout les sans emplois, allez savoir pourquoi ) n'apprécient guerre les français qui viennent travailler chez eux. Cela peut se comprendre vu le nombre qu'il y'en a par endroit (pour le canton de Neuchâtel, où je vis, il y'en a 28'000, pour quelques 100'000 habitants) , mais les personnes à blâmer ne sont-elles pas les patrons, plutôt que ces gens qui ont, pour le même travail, un salaire beaucoup plus élevé, ou ces Suisses, qui ne veulent pas faire carrière dans ces branches que les Français occupent ?

Mais on s'éloigne un peu du sujet, bonne journée [/quote]



Ahaha! Je confirme tout à fait!! Pour y avoir travaillé suffisamment longtemps en temps que frontalier, je peux vous dire que la belle image du suisse bien gentil se dégrade très vite lorsqu'on se fait insulter de "sale gaulois" ou que l'on est victime de toutes autres réflexions racistes!

Attention, avant de mettre un vote négatif, sachez que ce n'est pas une critique négative, mais juste un constat basé sur une expérience personnelle dans différentes entreprises suisses! :)

Posté le

website

(7)

Répondre