La libération de Paris mouvementée pour de Gaulle

Proposé par
le
dans

Le 26 août 1944 est la journée où le général de Gaulle descendit les champs Élysée, après la libération de Paris. Cependant un fait peu connu se produisit ce jour-là : de Gaulle se rendit à Notre-Dame et une fusillade éclata alors qu'il entrait dans l'église. On soupçonnait la présence de tireurs embusqués sur les toits voulant tuer le général.


Commentaires préférés (3)

je vois pas ce qu'on pouvait soupçonner d'autre que la tentative de meurtre du général quand on commence a tirer dès son entrée. Sont vachement perspicaces les enquêteurs.

Posté le

android

(175)

Répondre

a écrit : je vois pas ce qu'on pouvait soupçonner d'autre que la tentative de meurtre du général quand on commence a tirer dès son entrée. Sont vachement perspicaces les enquêteurs. Je cite la source, Memoires de guerre, CDG: "Mais, à la sortie, on m'apprend qu'en des points aussi éloignés que l'Étoile, le Rond Point, l'Hôtel de Ville, les mêmes faits se sont produits exactement à la même heure. Il y a des blessés, presque tous par suite de bousculades". Il raconte qu'il est passé à découvert et que pourtant les tireurs ont tiré ailleurs: il auraient pu l'atteindre s'ils l'avaient voulu. Ensuite, cet événement s'est produit a plusieurs endroits en même temps a Paris. De Gaulle soupconne plutot une manipulation politique. Donc non, ce n'était pas si "évident" que ça.

Posté le

android

(143)

Répondre

Voici le témoignage historique de ce jour mémorable vécu par un aveyronnais présent durant le défilé, il peut servir à tous ceux qui perçoivent avec naïveté ce jour comme seulement empreint de joie et de soulagement... Je trouve qu'il exprime avec clarté le désordre et l'angoisse qui y régnaient:
" Foule exceptionnelle qui ne ménage pas ses applaudissements à toutes les voitures disparates, FFI et voitures militaires qui circulent dans le même sens mais de façon plutôt désordonnée. Cela sent évidemment l'improvisation et le désordre mais en somme excusable. Le général de Gaulle et Leclerc défilent à toute allure au milieu de cette ruée mal ordonnée de tanks et de voitures. Soudain à 16 heures, on entend crépiter des coups de feu toujours des toits et probablement sur tout le trajet. On voit la panique d'un sauve qui peut général dans la perspective de la rue de Rivoli jusqu'au Palais Royal. La fusillade crépite de plus en plus car les soldats et la FFI répondent bien plus fort encore. Il est difficile de dépeindre le tableau. L'anxiété avec la fureur est empreinte sur tous les visages. On dit que la fusillade a eu lieu sur tout le parcours et l'on ne peut découvrir les fautifs sans doute nombreux et répondant à un ordre organisé, allemands en civil probablement. malgré la panique, je crois qu'il y a eu moins de victimes que l'on pourrait craindre. Nouvelles rafales de mitraillettes intermittentes dans la rue St Honoré. En rentrant par la rue Dauphine, je vois une femme que l'on a rasée et qui est presque lynchée. Délatrice probablement. Le calme est de nouveau revenu quand je rentre à la maison. On dit que des coups de feu auraient été tirés jusque dans la cathédrale même sur le général de Gaulle qui n'aurait pas été atteint. Cette forme de guerre odieuse exaspère chacun d'autant qu'elle paraît très difficile à réprimer. La situation s'éclaircira bientôt je l'espère." On s'y croirait ;)

Posté le

android

(135)

Répondre


Tous les commentaires (28)

Comment cela ce fait que cet "événement" est peu connu?

Posté le

android

(22)

Répondre

je vois pas ce qu'on pouvait soupçonner d'autre que la tentative de meurtre du général quand on commence a tirer dès son entrée. Sont vachement perspicaces les enquêteurs.

Posté le

android

(175)

Répondre

a écrit : Comment cela ce fait que cet "événement" est peu connu? Bah déja parce que cela a échoué, comme la tentative d'assasinat d'Hitler en 42 ou 43 (la maison piégée), et puis parce que je pense que ce jour doit rester connus pour les raisons que l'on connait, et une diffusion trop vaste de cette affaire aurait pu nuire a la celebration de la liberation.

Posté le

android

(29)

Répondre

a écrit : je vois pas ce qu'on pouvait soupçonner d'autre que la tentative de meurtre du général quand on commence a tirer dès son entrée. Sont vachement perspicaces les enquêteurs. Je cite la source, Memoires de guerre, CDG: "Mais, à la sortie, on m'apprend qu'en des points aussi éloignés que l'Étoile, le Rond Point, l'Hôtel de Ville, les mêmes faits se sont produits exactement à la même heure. Il y a des blessés, presque tous par suite de bousculades". Il raconte qu'il est passé à découvert et que pourtant les tireurs ont tiré ailleurs: il auraient pu l'atteindre s'ils l'avaient voulu. Ensuite, cet événement s'est produit a plusieurs endroits en même temps a Paris. De Gaulle soupconne plutot une manipulation politique. Donc non, ce n'était pas si "évident" que ça.

Posté le

android

(143)

Répondre

Voici le témoignage historique de ce jour mémorable vécu par un aveyronnais présent durant le défilé, il peut servir à tous ceux qui perçoivent avec naïveté ce jour comme seulement empreint de joie et de soulagement... Je trouve qu'il exprime avec clarté le désordre et l'angoisse qui y régnaient:
" Foule exceptionnelle qui ne ménage pas ses applaudissements à toutes les voitures disparates, FFI et voitures militaires qui circulent dans le même sens mais de façon plutôt désordonnée. Cela sent évidemment l'improvisation et le désordre mais en somme excusable. Le général de Gaulle et Leclerc défilent à toute allure au milieu de cette ruée mal ordonnée de tanks et de voitures. Soudain à 16 heures, on entend crépiter des coups de feu toujours des toits et probablement sur tout le trajet. On voit la panique d'un sauve qui peut général dans la perspective de la rue de Rivoli jusqu'au Palais Royal. La fusillade crépite de plus en plus car les soldats et la FFI répondent bien plus fort encore. Il est difficile de dépeindre le tableau. L'anxiété avec la fureur est empreinte sur tous les visages. On dit que la fusillade a eu lieu sur tout le parcours et l'on ne peut découvrir les fautifs sans doute nombreux et répondant à un ordre organisé, allemands en civil probablement. malgré la panique, je crois qu'il y a eu moins de victimes que l'on pourrait craindre. Nouvelles rafales de mitraillettes intermittentes dans la rue St Honoré. En rentrant par la rue Dauphine, je vois une femme que l'on a rasée et qui est presque lynchée. Délatrice probablement. Le calme est de nouveau revenu quand je rentre à la maison. On dit que des coups de feu auraient été tirés jusque dans la cathédrale même sur le général de Gaulle qui n'aurait pas été atteint. Cette forme de guerre odieuse exaspère chacun d'autant qu'elle paraît très difficile à réprimer. La situation s'éclaircira bientôt je l'espère." On s'y croirait ;)

Posté le

android

(135)

Répondre

Paris outragé, Paris brisé, Paris martyrisé, De Gaulle ciblé, mais Paris libéré quand même !

Posté le

android

(20)

Répondre

Une anecdote qu'on pourrait rajouté: Le jours de la libération aucun soldats de l'Afrique noir et des colonies n'ont défilés ce jour là alors qu'ils ont contribé à la défense de la France.....L'ordre venait de de Gaulle!!!.....inadmissible!
Source: reportage sur arte....d'après mes souvenirs traitant le thème de ces soldats oubliés par la France....sans parler de leurs soldes militaire et des pensions de veuves que les 3/4 n'ont pas eu ou bien des années après plusieurs réclamations....

Posté le

iphone

(21)

Répondre

C'est peut être pas si mal que De Gaulle ait ordonné l'ordre à ces soldats noirs et des colonies de ne pas défilés, ils auraient été peut être victime de la fusillade!

Posté le

iphone

(0)

Répondre

à rectifier c'est une cathédrale

Posté le

android

(0)

Répondre

[quote=Yoklik88]Toi, t'es pas le genre de personne à qui offrir un livre à Noël...[/quote]Comme disait Coluche, un jour on offrira un livre à un enfant mais il cherchera où on met les piles !

Posté le

android

(18)

Répondre

a écrit : Une anecdote qu'on pourrait rajouté: Le jours de la libération aucun soldats de l'Afrique noir et des colonies n'ont défilés ce jour là alors qu'ils ont contribé à la défense de la France.....L'ordre venait de de Gaulle!!!.....inadmissible!
Source: reportage sur arte....d'après mes s
ouvenirs traitant le thème de ces soldats oubliés par la France....sans parler de leurs soldes militaire et des pensions de veuves que les 3/4 n'ont pas eu ou bien des années après plusieurs réclamations.... Afficher tout
Hé réveille-toi un peu, c'était il y a 70ans ! La France a bien changé depuis. Le racisme a chuté même s'il reste du travail à faire. Sors un peu de chez toi avant d'aller raconter qu'on est tous des arriérés en France. Il y en a des arriérés, toujours trop d'ailleurs, mais nous sommes quand même dans un pays tout à fait tolérant ! Si t'es pas content fais comme Depardieu, va en Russie.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Bah déja parce que cela a échoué, comme la tentative d'assasinat d'Hitler en 42 ou 43 (la maison piégée), et puis parce que je pense que ce jour doit rester connus pour les raisons que l'on connait, et une diffusion trop vaste de cette affaire aurait pu nuire a la celebration de la liberation.
La dizaine d'attentats qu'il a subit tu veux dire =)

Posté le

website

(0)

Répondre

Vous savez, je pense qu'il est possible que De Gaulle lui-même ait organisé l'attentat. Loin de moi l'idée de salir la mémoire d'un grand homme. Je m'explique : à la Libération, il possède une très forte légitimité historique au sein des milieux résistants (l'appel du 18 juin n'ayant pas, contrairement à ce que l'on pense, été entendu par beaucoup de monde), mais pas encore de légitimité politique pour s'imposer et accéder au pouvoir. Dans la vidéo, il est dit qu'il arrive à rester droit sous les balles : s'il y avait plusieurs tireurs, comment auraient-ils tous pu le râter... sans le faire exprès ? Étaient-ils vraiment des Allemands, comme dit dans la vidéo, où n'ont-ils jamais été retrouvés ..... ce qui permettait de les désigner comme coupables ? Bref, survivre à cet "événement" a, je pense, en fait contribué à gérer son image auprès d'une opinion publique durement secouée par Vichy et en quête d'un nouveau leader pour diriger le pays...Mais cela n'a pas suffi, et la "traversée du désert" sous la IVe République arrive. Dans le même registre, on soupçonne également l'opération Charlotte Corday (attentat du Petit-Clamart en août 62) d'avoir été monté de toutes pièces...

Posté le

android

(6)

Répondre

Déjà vu dans Mystère d'archives, très bon documentaire hebdomadaire sur Arte décrivant avec minutie une scène filmée d'une date connue de l'Histoire et que je recommande à qui ne connaît pas encore.

Posté le

website

(5)

Répondre

[quote=Antarctica]Ta réflexion est très enfantine, trop peu mature. Les choses sont beaucoup plus complexes que ça. De Gaulle était pour l'indépendance et la libération des colonies françaises, il était contre la colonisation, et aucun des présidents qui lui ont succédés ne lui arrivent à la cheville. Je ne te vois pas critiqué l'empire britannique, espagnol, allemand, portugais, etc mais surtout britannique qui dans le domaine de "l'enflure attitude" ils sont les rois. Tu parles de racismes pourtant ce sont les anglais qui ont inventé l'eugénisme (théories de sélections directes ou indirectes des races, et selon leur patrimoine génétique) et ont inspiré Hitler plus tard. Lorsque Sarkozy se dit gaulliste, croit moi bien, qu'il est à l'opposé du gaullisme.[/quote]Je sais que De Gaulle a beaucoup fait pour l'indépendance des peuples ....confère l'Algerie et son discours "je vous ait compris"...du 4 juin 1958....mais c'est pas parce que je l'ai critiquer a un instant "t" que sa politique n'était pas profondément juste....au contraire! De Gaulle a beaucoup fait pour la France! C'est un homme d'honneur avec un grand sens moral comme il y en a peu en politique! Mais c'est comme d'habitude....mes propos ont été généralisé....en une vision trop globale et jugé infantile d'après vous...

Posté le

iphone

(12)

Répondre

a écrit : Une anecdote qu'on pourrait rajouté: Le jours de la libération aucun soldats de l'Afrique noir et des colonies n'ont défilés ce jour là alors qu'ils ont contribé à la défense de la France.....L'ordre venait de de Gaulle!!!.....inadmissible!
Source: reportage sur arte....d'après mes s
ouvenirs traitant le thème de ces soldats oubliés par la France....sans parler de leurs soldes militaire et des pensions de veuves que les 3/4 n'ont pas eu ou bien des années après plusieurs réclamations.... Afficher tout
Ah vous nous gavez la toujours à rabâcher la même choses . Personnellement la vidéo ma donnée des frissons . Alors oui la tolérance était petite avant pour les étrangers . En même temps dire que les souchiens n'ont pas libérés le pays aurait était une honte national je pense à cette époque . Après c'est sur ils ont fait beaucoup de boulot nottament le soldat dabot , algérien qui était le parrain de ma session pendant mes classes .

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Hé réveille-toi un peu, c'était il y a 70ans ! La France a bien changé depuis. Le racisme a chuté même s'il reste du travail à faire. Sors un peu de chez toi avant d'aller raconter qu'on est tous des arriérés en France. Il y en a des arriérés, toujours trop d'ailleurs, mais nous sommes quand même dans un pays tout à fait tolérant ! Si t'es pas content fais comme Depardieu, va en Russie. Afficher tout Je sais que la France a bien changé mais je voulais juste insisté sur le faite que les mentalités auraient pu changé plus vites en montrant des soldats de différents horizons tous unis.....après culturellement parlant....je pense c'est l'image du sport et le cinéma(avec aussi les séries) qui ont débloquer les mentalité avec une très grande diversité des peuples et c'est ce qui a fait beaucoup avancé les choses....surtout au USA...où les postes important n'étaient pas accessible dans un 1er temps à la diversité....d'où le vecteur culturel du sport et du cinéma....avec promotion par la bourse d'étude et au mérite...avec un système de communication par l'image très bien maîtrisé...mais maintenant le système est plus égalitaire en France. Après c'est sûre que si une société reçoit 2 CV dont l'un des auteur à une consonance étrangère et qu'en plus il vient d'une banlieue difficile....à expérience équivalente...le 2ème CV sera majoritairement prit.....mais personnellement je ferai un entretien pour chacun...pour sélectionner le plus motivé....mais les sociétés n'ont pas toutes mêmes procédures!

Posté le

iphone

(4)

Répondre

a écrit : Hé réveille-toi un peu, c'était il y a 70ans ! La France a bien changé depuis. Le racisme a chuté même s'il reste du travail à faire. Sors un peu de chez toi avant d'aller raconter qu'on est tous des arriérés en France. Il y en a des arriérés, toujours trop d'ailleurs, mais nous sommes quand même dans un pays tout à fait tolérant ! Si t'es pas content fais comme Depardieu, va en Russie. Afficher tout Oui pas mal de choses ont évolué en bien mais ça aurait pu aller plus vite...c'est ce que je voulais dire en faite.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Dans le film "Paris brule t'il ?" On peux voir cette image (originale) de la fusilladr..

Posté le

android

(1)

Répondre