Hemingway a survécu à pas mal de choses

Proposé par
le

Ernest Hemingway aura dans sa vie survécu à un nombre important de maladies ou d'accidents : anthrax, paludisme, pneumonie, dysenterie, cancer, hépatite, anémie, diabète et hypertension (liés à son alcoolisme), accident d'avion, multiples fractures, éclats d'obus ainsi que différents troubles psychiatriques. Il finira par se suicider en 1961 alors qu'il sombrait dans la folie et la cécité.


Tous les commentaires (75)

a écrit : En Afrique le paludisme est une maladie courante dont tout le monde est atteint plus d'une fois dans sa vie... Jai deja souffert trois fois du paludisme et je vis en afrique mais bon il y'a différents types jai eu de la chance

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Pauvre homme.. Je ne sais pas si on peut vraiment parler de chance quand on survit à tout ça Pourquoi ne pourrait-on pas parler de chance?
Certes il s'est suicidé mais il avait quand même survécu à de nombreuses pathologies.
C'était, je pense, un miraculé vis-à-vis des médecins de l'époque.

a écrit : Pourquoi ne pourrait-on pas parler de chance?
Certes il s'est suicidé mais il avait quand même survécu à de nombreuses pathologies.
C'était, je pense, un miraculé vis-à-vis des médecins de l'époque.
Oui fin les années 40-50 c'est pas le moyen-âge ou la médecine antique avant hypocrate non plus ^^

Posté le

android

(0)

Répondre

Tu m'étonnes qu'il se soit suicidé. Il resteta un grand ecrivain!

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Oui fin les années 40-50 c'est pas le moyen-âge ou la médecine antique avant hypocrate non plus ^^ J'suis tout à fait d'accord, j'ai dis ça pour généraliser les médecins qu'il y avait du temps de son vécu.

a écrit : Au delà de sa "chance" cette personne fut un grand écrivain qui remporta le prix Nobel en 1954 et le prix Pulitzer grâce à l'un de ses livres très captivant. Quel fut le nom de son live s'il te plaît ?

"Pour qui sonne le glas " sur la guerre civile espagnole et " le vieil homme et la mer".

En lisant tous vos commentaires, il n'y a qu'une seule et unique question me venant à l'esprit :
Est-ce que vous avez une quelconque idée de la douleur que c'est de sentir toute passion et inspiration vous quitter ?
De sentir que la seule chose qui vous garde en vie et (presque) sain d'esprit s'envole pour ne jamais plus revenir ?
De savoir que désormais, une plume et du papier, ou bien les mots, n'auront plus jamais le même attrait ni le même impact sur vous ?
Que c'est la fin de tout ce qui vous définissait et faisait battre votre cœur..?

Je ne m'appelle pas Ernest Hemingway, mais je peux vous dire à mon niveau qu'on se sent seul, très seul... Et vide.

La maladie est une chose absolument terrible certes, mais elle s'affronte, elle se domine, on apprend à vivre avec aussi dur que cela puisse être, il est possible de la vaincre quelle que soit sa nature...
Mais quel intérêt lorsque l'on perd son identité et sa raison de vivre ?

(C'est tout, ou presque)

Tout ça pour dire que même si la douleur physique est incontestablement insupportable, pour certaines personnes doués une sensibilité relative et d'un esprit "surdoué / original / artistique" (as you want) la douleur psychologique ou sentimentale n'est en rien comparable à la douleur physique, qui n'est peut-être pas la pire en l'occurrence..

(Ah non en fait il en restait un peu.. Excusez le double post)

Tout ça pour dire que même si la douleur physique est incontestablement insupportable, pour certaines personnes doués une sensibilité relative et d'un esprit "surdoué / original / artistique" (as you want) la douleur psychologique ou sentimentale n'est en rien comparable à la douleur physique, qui n'est peut-être pas la pire en l'occurrence..

a écrit : Il y a un autre homme qui eut aussi un tas de malheurs (train qui déraille, navire qui coule, accident de voiture) mais qui a finalement fini par gagner au loto

Edit: Il s'appelle Franco Selak
FraNo, pas FranCo, Frano Selak

Posté le

android

(0)

Répondre

Tellement alcoolique qu'un barman lui a inventé un cocktail!
Le bloody mary en référence au doux nom qu'il utilisait quand il parlait de sa femme, se plaignant qu'il rentre tous les soir bourré et empestant la vodka!

a écrit : Il y a un autre homme qui eut aussi un tas de malheurs (train qui déraille, navire qui coule, accident de voiture) mais qui a finalement fini par gagner au loto

Edit: Il s'appelle Franco Selak
Non, l histoire de frane selak est un mensonge. allthatsinteresting.com/frane-selak