La forêt des suicides

Proposé par
le
dans

La forêt d'Aokigahara au Japon est connue pour le nombre de suicides élevé qui s'y produit. En effet, on y dénombre un suicide tous les 3 jours, et en s'y promenant on peut trouver des cordes ou des objets ayant appartenu aux suicidés. Pour essayer de lutter contre cette pratique, les autorités ont mis des panneaux incitant les personnes à renoncer et à les contacter pour recevoir de l'aide.


Commentaires préférés (3)

Pourquoi ils se tuent tous au même endroit !!???

a écrit : Pourquoi tant de suicide ? Source: Wikipedia de l anecdote... (si simple pourtant...)
"En 1959, l'écrivain japonais Seichō Matsumoto a ainsi écrit une nouvelle, Nami no tō (波の塔 ? , littéralement « pagode de vagues »), dans laquelle il suggère qu'elle est un endroit idéal pour mourir en secret et sans que l'on puisse retrouver la dépouille du défunt.

En 2004, Tomoyuki Takimoto (瀧本 智行, Takimoto Tomoyuki ? ) réalisa le film Ki no umi (樹の海 ? , lit. « Mer d'arbres ») sur ce lieu. Il raconta aux journalistes que durant les repérages pour le film, il trouva un portefeuille contenant 370 000 yens (environ 2 300 euros) laissant ainsi supposer qu'Aokigahara est un terrain propice pour la chasse aux trésors."

Il y a toujours une bonne raison pour une balade dans cette forêt!

Posté le

android

(175)

Répondre

"La légende dit que ceux qui se sont engagés dans cette mer végétale n’en sont jamais revenus."
Cet endroit rejoint l'île aux poupées sur ma liste des endroits à ne pas visiter..

Posté le

android

(427)

Répondre


Tous les commentaires (100)

Pourquoi ils se tuent tous au même endroit !!???

il y'a peut etre une malédiction ?

" Strange fruit ", en référence à la chanson de Billie Holiday .

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Pourquoi tant de suicide ? C'est écrit dans les sources que c'est à cet endroit que les japonais désespérés y viennent pour se suicider .
Cette forêt est le deuxième endroit au monde ou il se passe le plus de suicide après le Golden gate bridge.

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Pourquoi tant de suicide ? Source: Wikipedia de l anecdote... (si simple pourtant...)
"En 1959, l'écrivain japonais Seichō Matsumoto a ainsi écrit une nouvelle, Nami no tō (波の塔 ? , littéralement « pagode de vagues »), dans laquelle il suggère qu'elle est un endroit idéal pour mourir en secret et sans que l'on puisse retrouver la dépouille du défunt.

En 2004, Tomoyuki Takimoto (瀧本 智行, Takimoto Tomoyuki ? ) réalisa le film Ki no umi (樹の海 ? , lit. « Mer d'arbres ») sur ce lieu. Il raconta aux journalistes que durant les repérages pour le film, il trouva un portefeuille contenant 370 000 yens (environ 2 300 euros) laissant ainsi supposer qu'Aokigahara est un terrain propice pour la chasse aux trésors."

Il y a toujours une bonne raison pour une balade dans cette forêt!

Posté le

android

(175)

Répondre

Certainement des traces de la philosophie du Bushido qui imprégna tout le Japon...

Posté le

android

(10)

Répondre

Certainement des traces de la philosophie du Bushido qui imprégna tout le Japon...
(Désolé pour le double post)

Posté le

android

(0)

Répondre

"La légende dit que ceux qui se sont engagés dans cette mer végétale n’en sont jamais revenus."
Cet endroit rejoint l'île aux poupées sur ma liste des endroits à ne pas visiter..

Posté le

android

(427)

Répondre

a écrit : " Strange fruit ", en référence à la chanson de Billie Holiday . Cette Chanson n'est pas trop en référence plus avec autre chose ..

Posté le

android

(0)

Répondre

France Telecom fait figure de petit joueur face à une telle concurrence ;)

Heu j aimerais pas habité las-bas :(

a écrit : Cette Chanson n'est pas trop en référence plus avec autre chose .. Strange fruit est une expression pour designer les pendus , j ai parlé de Billie Hollyday juste pour expliquer la métaphore . Amicalement .

Posté le

android

(21)

Répondre

Il faut savoir aussi qu'au Japon la pression au travail comme à l'école est très forte et certaines personnes finissent par craquer. Cependant, l'honneur a une place dans la culture japonaise et les travailleurs surmenés préfèrent se suicider (acte de courage au Japon) plutôt que d'assumer leur échec... Mais heureusement les mentalités sont en train de changer!

Posté le

android

(43)

Répondre

J'imagine bien les touristes qui ne connaissent pas cette histoire, et qui décident de se balader avec leur enfants :/

Le suicide, au Japon n'est pas considéré comme un échec mais plutôt comme un honneur qui se lave dans le sang. (Hara-Kiri, par exemple!) c'est une autre culture.

"Chérie , je vais t'amener dans une forêt très romantique ! Par contre je vais devoir y aller... Bref imprègne toi de la bonne ambiance du coin et fait ce que ta a faire ! Adieu ! "