L'explosif le plus puissant est aussi un des plus stables

Proposé par
le
dans

L'octanitrocubane (C8N8O16) est l'explosif non nucléaire le plus puissant connu. Malgré la grande quantité d'énergie qu'il est capable de libérer, il est extrêmement stable. Il peut être écrasé à coups de marteau ou chauffé à plus de 200 °C sans provoquer d'explosion. L'inconvénient est que sa synthèse est longue et difficile, et la production à grande échelle n'est pas encore envisagée.


Commentaires préférés (3)

Les scientifiques doivent s'éclater à donner des coups de marteau dans des molécules

Une nouvelle façon d'anéantir l'humanité ! Du bon boulot les gars !

Posté le

android

(442)

Répondre


Tous les commentaires (92)

Les scientifiques doivent s'éclater à donner des coups de marteau dans des molécules

Une nouvelle façon d'anéantir l'humanité ! Du bon boulot les gars !

Posté le

android

(442)

Répondre

a écrit : Alors comment on l'explose ? Certainement avec une petite quantité d'un explosif moins puissant, reliée à un détonateur.

Posté le

android

(44)

Répondre

Vu comme il a l'air difficile à déclencher, même s'il tombe entre de mauvaises mains on aura pas trop de soucis à se faire

"Comment on l'explose?"
"Pas trop de soucis à se faire"

200°C, c'est la température d'un four, et c'est très bas dans ce qu'on est capable de faire.
Si la substance réagit à une température de l'ordre de 800°C, une bonne cigarette suffirait à faire péter un immeuble...

Extremement stable ne veux pas dire impossible a faire exploser tout est relatif. A mon avis si tu l'expose a une forte pression et une temperature a dela de 200 C ( briquet ) BOOM !!

a écrit : Alors comment on l'explose ? En utilisant un détonateur. Par exemple le C4 est utilisé par les soldats pour allumer les feux de camps car il se consume lentement mais équipé d'un détonateur il explose.

C'est une arme de destruction massive écologique !! Que du progré, je vous dis !!

Complément :

Les dérivés cubiques d'alcanes sont difficile à synthétiser à cause de la grande tension entre les liaisons Carbone-Carbone. En effet les angles formés entre le Carbone et d'autres atomes sont généralement proches de 109° lorsqu'il est tétraédrique (Carbone avec 4 liaisons). Or ici on à des angles proches de 90° qui provoquent une tension dans le cycle responsable de sa difficulté d'élaboration à grande échelle.

C'est une petite découverte mais un bon de géant pour l'anéantissement de l'humanité ...

Concrètement, quelles seraient ses utilisations potentielles?
Démolition d'immeuble? De bouts de montagne? De pays ennemis?

Posté le

android

(9)

Répondre

Non, il sera pas utilisé, c'est trop difficile à prononcer ...

Posté le

android

(51)

Répondre

a écrit : Concrètement, quelles seraient ses utilisations potentielles?
Démolition d'immeuble? De bouts de montagne? De pays ennemis?
Ses applications peuvent être diverses:
Militaire
Bâtiment
Et pourquoi pas en médecine.
La nitroglycérine (utilisé dans la fabrication de la dynamite) par exemple est utilisé comme vasodilatateur et permet de diminuer la pression artérielle à de très faible concentration.

" L'inconvénient est que sa synthèse est longue et difficile, et la production à grande échelle n'est pas encore envisagée."
Crotte alors!!
Surtout prenez votre temps pour trouver une solution. Perso je ne suis pas pressé que tout pète.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Une nouvelle façon d'anéantir l'humanité ! Du bon boulot les gars ! C'est vous qui voyez le mal partout...
Comment le canal de Panama a été construit? Entre autre grâce a la dynamite.
Et les explosifs ont aussi des usages pour la démolition d'immeubles (civile) et l'exploitation minière.
Ce n'est pas l'objet qu'il faut condamné mais son usage: Un marteau peut être létal, un scalpel aussi.

a écrit : "Comment on l'explose?"
"Pas trop de soucis à se faire"

200°C, c'est la température d'un four, et c'est très bas dans ce qu'on est capable de faire.
Si la substance réagit à une température de l'ordre de 800°C, une bonne cigarette suffirait à faire péter un immeuble...
Une cigarette, à 800°?

Dans la phrase: "sa production à grande échelle n'est pas encore envisagé", le "encore" est juste FLIPPANT.

a écrit : Dans la phrase: "sa production à grande échelle n'est pas encore envisagé", le "encore" est juste FLIPPANT. Au contraire. Un explosif plus stable, maitrisable, transportable, moins volumineux pour un rendement identique. Vivement qu'il remplace les autres. Paradoxalement il est moins dangereux.

Et "l'explosif non nucléaire le plus puissant connu" dit bien ce que ça veut dire. C'est moins puissant que le nucléaire, surement beaucoup beaucoup moins et sans les effets secondaires surtout.

J'imagine bien les hommes des cavernes dire "Surtout prenez votre temps pour trouver comment maitriser le feu. Perso je ne suis pas pressé que tout brule."

Le composé tri-iodure d’azote (NI3) est quant à lui l’un des plus instables qui soit : un simple effleurement d’une plume, un son un peu sec et même une particule cosmique peut le faire détonner, dans un nuage de fumée violette toxique \o/.

www.youtube.com/watch?v=2KlAf936E90


Sinon concernant l’article : l’octonitrocubane est une très belle molécule. De l’art moléculaire, selon moi.

Elle est très riche en oxygène et en azote (pas étonnant qu’elle soit si explosive), et ne comporte pas non plus d’hydrogène, ce qui est vraiment très particulier.