Les pompiers possèdent un détecteur « d'homme mort »

Proposé par
le

Les pompiers sont équipés d'un détecteur d'immobilité aussi appelé « d'homme mort » à l'intérieur de leur veste : si un pompier reste sans bouger durant quelques secondes, une alarme lumineuse et sonore se déclenche jusqu'à ce qu'il bouge à nouveau. Ce détecteur, combiné à un GPS, permet chaque année de sauver plusieurs dizaines de pompiers blessés ou bloqués durant une intervention.


Tous les commentaires (45)

a écrit : En Russie ( Moscou depuis 2007 ) les pompiers sont équipés de Porsche Cayenne S équipées de matériel médical Source

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Source Google - À Moscou les pompiers comme la police équipés de Porsche Cayenne S .
Comparatifs des équipements d'urgence dans le monde . Police Pompiers Hôpitaux . Internaute . Turboard Cars & Bikes .Etc ..

Il n y as pas que les pompiers qui sont équipé du dispositive de " l homme mort", je travail dans le médical et je fait des astreinte de nuit, arriver sur mon lieu de travail, je suis obliger de m en équiper...par sécurité ( agression, malaise, ou autre). En faite c est un système assez répandu.

Ce détecteur se situe non pas dans le veste mais sur le dossard de l'appareil respiratoire isolant qu'ils ont sur leurs dos. Hormis une petite led il n'y a pas de signal lumineux ( mais sonore effectivement) . Pour le GPS, en tout cas ça n'existe pas dans le departement du Nord ( le plus gros département en terme de pompier).

Posté le

android

(2)

Répondre

Très efficace en cas alerte il appelle un central qui me rappelle, et si je ne réponds pas il appelle un supérieur et lui donne ma position. Ça sauve des vies! !!!

Posté le

android

(2)

Répondre

Ces systèmes existent depuis longtemps (au moins 20 ans) dans le milieu industriel. Un travailleur en est équipé lorsqu'une il doit travailler dans un milieu à risque et qu'il est isolé. Bien sûr, il n'y a pas de système GPS, en revanche, il est relié à un système radio situé en salle de contrôle et préviens par une alarme en cas d'immobilisme prolongé.

Ce système préviens également lorsque la liaison radio est rompue, en cas de panne de l'appareil ou s'il est éteint. Un de mes anciens collègues avait d'ailleurs pris l'habitude de se retirer durant le poste de nuit pour dormir, et pour ne pas déclencher le système, il l'accrochait au contre-poids d'un transporteur à bande ... Sauf qu'une fois, l'appareil est tombé, a déclenché l'alarme, et le schtroumpf dormeur a été démasqué ...

On ne souligne pas assez la bravoure et les risques que prennent les pompiers..

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Ça c'est une bonne innovation. Avec la technologie d'aujourd'hui tout un tas d'accident peuvent être évité, surtout dans ce cas de métier à risque. Pour mon cas ( boulanger ) à quand le robot qui me donne une paire de claques quand je me réveille pas le matin ? Enfaite, ce système existe depuis longtemps sur les trains.
Ils sont équipés de capteur sensoriels ou de pédales qui en appuyant dessus permet de savoir si le conducteur est bien éveiller et/ou en bonne santé.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Cela existe aussi dans certaines usine pour les travailleurs isolés qui doivent s'équiper dune sorte de takie walkie attaché a leurs ceintures avant de prendre leurs postes. Si ils sont en position allongée un certain temps il bip et previent le poste de garde ou s'ils ne bougent pas idem afin de pouvoir vérifier si la personne va bien et prévenir les secours le cas échéant Afficher tout Oui , mais un petit défaut pour les caristes , l'alarme se déclenche si le tacki est penché , quand on s'assoit sur le chariot, donc on le prend pas lol

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ce serait interessant de savoir de quel ampleur doit etre le mouvement.
Qu'est ce qui suffit à arreter l'alarme? Un mouvement de doigt? De bras? Ou un mouvement dans l'espace par rapport au GPS?

Edit: Apparemment il y aurait un tas de mini capteurs éparpillés dans toute la veste. Du co
up, le dispositif doit être assez précis pour détecter un mouvement de bras. Mais pas de doigts. Excepté si ce sont des capteurs musculaires. Afficher tout
Mieux vaut que ce ne soit pas trop précis je pense, car si la personne est capable de ne bouger qu'un doigt c'est qu'il y a un problème et qu'il est préférable que le fonctionnement soit en marche

Posté le

android

(2)

Répondre

Commentaire supprimé Ça doit dans des départements riches car même à Paris, il y a pas ca

En Hongrie par exemple, les pompiers sont équipés d'hommes mort reliés par WiFi à un tableau d'engagement. Quand la clé associé à un homme mort est insérée dans ce tableau, elle affiche l'identité du porteur, l'heure d'engagement, l'heure théorique de sortie, la température environnante du pompiers, la pression d'air restant dans ses bouteille!! Cet outil permet de gérer en temps réel les personnels engagés.

Posté le

android

(3)

Répondre

Il a été aussi produit l'Atomic Energy de Chemcraft dans les années 50 !

a écrit : Ce serait interessant de savoir de quel ampleur doit etre le mouvement.
Qu'est ce qui suffit à arreter l'alarme? Un mouvement de doigt? De bras? Ou un mouvement dans l'espace par rapport au GPS?

Edit: Apparemment il y aurait un tas de mini capteurs éparpillés dans toute la veste. Du co
up, le dispositif doit être assez précis pour détecter un mouvement de bras. Mais pas de doigts. Excepté si ce sont des capteurs musculaires. Afficher tout
Pour les anciens ARI (ou actuels pour certaines casernes) il faut vraiment agiter la BSL (Balise Sonore de Localisation) assez fortement pour qu'elle s'arrête (avant qu'elle déclenche en "homme mort")
Sur les nouveaux, un simple mouvement d'un centimètre de la balise (désormais appelée UCI) ne serait-ce qu'avec le bout du doigt suffit.

a écrit : C'est le système PTI " protection du travailleur isolé " a savoir qu'il existe 2 versions:
La version mobile, avec perte de verticalité qui se déclenche en cas de chute avec ou sans positionnement GPS suivant si le porteur se déplace sur une grande zone ou pas.
La version statique (par
exemple un poste de sécurité) équipée d'un détecteur de mouvements pour prévenir tout malaise si l'agent est en position assise. En effet, si il fait un malaise assis, le système avec perte de verticalité ne fonctionnera pas. Et quand il part en ronde, il coupe la version statique et bascule sur la version mobile.
J'ai utilisé la version statique, et maintenant j'utilise la version mobile et intervient sur les alarmes créées par mes collègues.
Afficher tout
Malheureusement, certains agents ne comprennent pas qu'il s'agit de leur sécurité, et suspendent un objet devant une ventilation ou un chauffage pour pouvoir dormir tranquillement la nuit.(avec le système statique).

a écrit : Oui , mais un petit défaut pour les caristes , l'alarme se déclenche si le tacki est penché , quand on s'assoit sur le chariot, donc on le prend pas lol L'inclinaison est réglable (en %).
Les vôtres sont trop sensibles.

Commentaire supprimé Je ne savais pas, et l'information est diablement intéressante. Vous pourriez en faire une anecdote.
Je ne ferais plus l'erreur... :D

J'en ai entendu des conneries sur les pompiers mais là ! Et c'est pas la première fois sur scmb. Alors dans tes sources si tu les lis, se sont des projets en test et non pas des équipements SP. Les hommes morts et ce qui a été dis en commentaire d'accord. Mais un GPS ! Aucun pompier n'en ai équipé pour l'intervention (hormis les engins). Je suis dans l'un des deux plus gros département SP de France avec un budget de plus de 190 millions d'euros par ans. Si ça avait une utilité quelconque on aurai investi. Mais dans un feu, tu sais qui rentre, quand ils doivent sortir, si il y a un pépin, tu rentres en suivant le tuyau ou la ligne guide pour trouver tes collègues. C'est les pompiers qui se sauvent entre eux et pas des GPS qui te disent ou sont tes potes. Surtout imagine la précision dans un appartement de 50m2 oulala c'est trop grand et de plus le GPS il te précise l'étage ou tu cherche un point sur 15 niveaux ? Pour une maison... C'est pas immense, ton collègue si tu mets trois minutes à le trouver c'est le bout du monde. Comment tu suis l'indication GPS dans la fumée on y voit déjà pas a un mètre !? Le gradé contrôleur qui te dit avant que tu pénètres sa latitude ? De plus, étant spécialisé GELD (groupe d'explo longue durée) ou nous sommes susceptible d'explorer de grands ensembles nous n'en avons même pas, l'idée avait été proposée mais pas de liaison GPS dans le métro, les tunnel ferroviaire et parking souterrain... Celui qui a pondu ses tests doit être un officier bien payé qui a oublié le terrain et que le budget des pompiers fond comme neige au soleil... Bref, ils y en a sûrement qui vont trouver a redire mais bon... Je pouvais pas la fermer.

a écrit : J'en ai entendu des conneries sur les pompiers mais là ! Et c'est pas la première fois sur scmb. Alors dans tes sources si tu les lis, se sont des projets en test et non pas des équipements SP. Les hommes morts et ce qui a été dis en commentaire d'accord. Mais un GPS ! Aucun pompier n'en ai équipé pour l'intervention (hormis les engins). Je suis dans l'un des deux plus gros département SP de France avec un budget de plus de 190 millions d'euros par ans. Si ça avait une utilité quelconque on aurai investi. Mais dans un feu, tu sais qui rentre, quand ils doivent sortir, si il y a un pépin, tu rentres en suivant le tuyau ou la ligne guide pour trouver tes collègues. C'est les pompiers qui se sauvent entre eux et pas des GPS qui te disent ou sont tes potes. Surtout imagine la précision dans un appartement de 50m2 oulala c'est trop grand et de plus le GPS il te précise l'étage ou tu cherche un point sur 15 niveaux ? Pour une maison... C'est pas immense, ton collègue si tu mets trois minutes à le trouver c'est le bout du monde. Comment tu suis l'indication GPS dans la fumée on y voit déjà pas a un mètre !? Le gradé contrôleur qui te dit avant que tu pénètres sa latitude ? De plus, étant spécialisé GELD (groupe d'explo longue durée) ou nous sommes susceptible d'explorer de grands ensembles nous n'en avons même pas, l'idée avait été proposée mais pas de liaison GPS dans le métro, les tunnel ferroviaire et parking souterrain... Celui qui a pondu ses tests doit être un officier bien payé qui a oublié le terrain et que le budget des pompiers fond comme neige au soleil... Bref, ils y en a sûrement qui vont trouver a redire mais bon... Je pouvais pas la fermer. Afficher tout Juste un point: 190 millions par an bah bah bah...

les pompier on une balise sonore de detresse appellé homme mort.
mais il n'est pas combiner a un gps.

Posté le

android

(1)

Répondre