L'ours était le roi des animaux avant le lion

Proposé par
le

L'ours était le roi des animaux jusqu'au XIIe siècle. Il était sujet à de nombreux cultes et était largement respecté par la population. L'Église, voyant en lui un ennemi du fait de cette aura, l'humilia par le biais des foires et lui attribua tous les vices. Le lion fut alors choisi, car trop distant pour posséder des cultes en Europe.


Tous les commentaires (47)

a écrit : De toutes façon de nos jours tout le monde sait que les Ours sont des judeo-marxistes, a la solde des lobby illuminati-trotsko-lgbtistes, visant a instaurer un nouvel ordre mondial anti-famille. "MAIS TAAAAAISEZ VOUUUUUS" !

a écrit : Je préfère le roi mi-ours mi-sanglier :p Mi ours, mi sanglier et re-mi ours derrière

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Peut être que je me trompe, mais sur le drapeau de Berlin il y a un ours non ? C'est pour la même raison ? Le mot Ber-lin est une déformation de petit ours en allemand. Un comte chassait et refusa de tuer un petit ours à l'endroit où s'érige désormais la capitale allemande.

a écrit : L'ours ne fut considéré comme symbole de puissance que dans les pays européens (et encore il s'agit seulement de ceux du nords). En effet, nous retrouvons des traces, dans les sagas, nottament des pays scandinaves et germaniques, de la force prodigieuse de cet animal. Le vaincre était considéré comme un exploit et seul les plus grands guerriers pouvaient se targuer (à travers des rites particulièrement sanglants) de posséder la force d'un ours (sangliers et loups aussi mais moins présents), on les appelaient Berserks.
Le rite initiatique consistait à affronter un ours au corps à corps, le vaincre, puis boire son sang.
Les religieux envoyés en Germanie, lorsqu'ils virent cela, furent terrifiés par ce fanatisme et ils considèrent l'ours dès lors comme un obstacle à l'évangélisation de ces provinces païennes (un concurrent au Christ). Dans les traditions Orientales (nottament en Mésopotamie, Egypte et Judée, berceau du Christianisme), le Lion était considéré comme le roi et le plus puissant. Le vaincre était très valorisant.
De plus, les religieux n'ont jamais eu l'idée de mettre en place des jeux avec des ours pour les humilier. Les "Montreurs d'ours" existaient bien avant et les autorités chrétiennes ont seulement toléré les jeux avec ours parce que cela leur profitait.
Enfin, 99% de ce que je viens de dire là n'est qu'une théorie défendue par un gars du nom de Pastoureau (le seul?), donc qui a des chances d'être fausse.

Voilà des sources pour l'anecdote et les interessés :
fr.m.wikipedia.org/wiki/Ours_dans_la_culture#/search
fr.m.wikipedia.org/wiki/Roi_des_animaux
Afficher tout
Par rapport à ça, une expression anglaise dit "to go berzerk", et il me semble que c'est un nom emprunté à un dieu scandinave réputé pour être spécialement fou (= dans le sens "Hulk").

Elle est assez répandue et peu de personnes connaissent l'origine !

D'ailleurs Berzerk est le nom d'une chanson récente d'Eminem, et le rappeur lil jon dans la chanson poétique "go to church" déclare : "if you're a crazy motherfucker go berzerk".

Merci de votre attention ;)

a écrit : L'ours ne fut considéré comme symbole de puissance que dans les pays européens (et encore il s'agit seulement de ceux du nords). En effet, nous retrouvons des traces, dans les sagas, nottament des pays scandinaves et germaniques, de la force prodigieuse de cet animal. Le vaincre était considéré comme un exploit et seul les plus grands guerriers pouvaient se targuer (à travers des rites particulièrement sanglants) de posséder la force d'un ours (sangliers et loups aussi mais moins présents), on les appelaient Berserks.
Le rite initiatique consistait à affronter un ours au corps à corps, le vaincre, puis boire son sang.
Les religieux envoyés en Germanie, lorsqu'ils virent cela, furent terrifiés par ce fanatisme et ils considèrent l'ours dès lors comme un obstacle à l'évangélisation de ces provinces païennes (un concurrent au Christ). Dans les traditions Orientales (nottament en Mésopotamie, Egypte et Judée, berceau du Christianisme), le Lion était considéré comme le roi et le plus puissant. Le vaincre était très valorisant.
De plus, les religieux n'ont jamais eu l'idée de mettre en place des jeux avec des ours pour les humilier. Les "Montreurs d'ours" existaient bien avant et les autorités chrétiennes ont seulement toléré les jeux avec ours parce que cela leur profitait.
Enfin, 99% de ce que je viens de dire là n'est qu'une théorie défendue par un gars du nom de Pastoureau (le seul?), donc qui a des chances d'être fausse.

Voilà des sources pour l'anecdote et les interessés :
fr.m.wikipedia.org/wiki/Ours_dans_la_culture#/search
fr.m.wikipedia.org/wiki/Roi_des_animaux
Afficher tout
Pastoureau est moi aussi ma vraie source mais je devais faire court.
Tu as evidemment raison sur ts les points

a écrit : Par rapport à ça, une expression anglaise dit "to go berzerk", et il me semble que c'est un nom emprunté à un dieu scandinave réputé pour être spécialement fou (= dans le sens "Hulk").

Elle est assez répandue et peu de personnes connaissent l'origine !

D'aill
eurs Berzerk est le nom d'une chanson récente d'Eminem, et le rappeur lil jon dans la chanson poétique "go to church" déclare : "if you're a crazy motherfucker go berzerk".

Merci de votre attention ;)
Afficher tout
"Berzerk" n'est que la chanson d'Eminem, la vraie écriture du terme qui a rapport aux ours est "Berserk" ^^
L'expression anglaise "to go berserk" vient du vieux norrois berserkr, qui désigne un guerrier à la force surhumaine et dans une fureur telle qu'il ne sent plus la douleur et donne des coups surpuissants ; l'étymologie la moins contestée du mot serait "peau d'ours", car ces guerriers se vêtissaient d'une peau d'ours pour prendre sa force.
Dans certaines légendes, leur rapport au totem de l'Ours prend la forme d'une métamorphose en l'animal cité (et il y avait d'autres types de guerriers, chacun avec son totem : le sanglier, le loup...)
Les Berserkers (terme anglais adapté du vieux norrois) sont énormément présents dans les oeuvres (livres, jeux vidéos, films...) d'inspiration nordique. Ainsi, Beorn dans le Hobbit est un berserker (son nom signifie "guerrier, héros" en vieil anglais et est relié au vieux norrois "björn" -ours ) ; dans la Belgariade de David Eddings, Barak en est un autre (toujours capable de se transformer en ours), d'ailleurs son pays est fortement inspiré de la Scandinavie "viking", jusqu'aux noms (Trellheim).
De plus, les Norns dans le mmorpg Guild Wars 2 sont aussi affiliés aux berserkers, il s'agit d'une race humanoïde un peu plus grande qu'un humain et pouvant se transformer en 4 totems dont l'Ours.
Effectivement, l'Ours (comme le loup ou encore le sanglier) était un animal révéré dans les pays scandinaves à l'époque des grandes sagas !

Merlin : Mais je sais plus… de toute façon le sanglier c’est un animal sacré chez les druides.

Arthur : Oui, mais je suis pas druide moi ! Si vous avez envie de vous appeler « le sanglier » vous rien ne vous en empêche ! En plus moi c’est Arthur, ça veut dire ours. Alors je vois vraiment pas pourquoi vous venez m’emmerder avec votre sanglier.

a écrit : L'église avait "peur" que l'ours lui vole la vedette et que les croyants se détourne d'elle et creent des edifices pour prier l'ours sacré? Sa en dit long sur les pratiques de l'église a cette époque et le pouvoir qu'elle avait sur le peuple C'est malheureusement toujours le cas aujourd'hui, et pas que pour l'Église...

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : "Berzerk" n'est que la chanson d'Eminem, la vraie écriture du terme qui a rapport aux ours est "Berserk" ^^
L'expression anglaise "to go berserk" vient du vieux norrois berserkr, qui désigne un guerrier à la force surhumaine et dans une fureur telle qu'il ne sent
plus la douleur et donne des coups surpuissants ; l'étymologie la moins contestée du mot serait "peau d'ours", car ces guerriers se vêtissaient d'une peau d'ours pour prendre sa force.
Dans certaines légendes, leur rapport au totem de l'Ours prend la forme d'une métamorphose en l'animal cité (et il y avait d'autres types de guerriers, chacun avec son totem : le sanglier, le loup...)
Les Berserkers (terme anglais adapté du vieux norrois) sont énormément présents dans les oeuvres (livres, jeux vidéos, films...) d'inspiration nordique. Ainsi, Beorn dans le Hobbit est un berserker (son nom signifie "guerrier, héros" en vieil anglais et est relié au vieux norrois "björn" -ours ) ; dans la Belgariade de David Eddings, Barak en est un autre (toujours capable de se transformer en ours), d'ailleurs son pays est fortement inspiré de la Scandinavie "viking", jusqu'aux noms (Trellheim).
De plus, les Norns dans le mmorpg Guild Wars 2 sont aussi affiliés aux berserkers, il s'agit d'une race humanoïde un peu plus grande qu'un humain et pouvant se transformer en 4 totems dont l'Ours.
Effectivement, l'Ours (comme le loup ou encore le sanglier) était un animal révéré dans les pays scandinaves à l'époque des grandes sagas !
Afficher tout
Y a débat pour l'étymologie: une autre idée désignerait un terme plus générique qui donnerait l'équivalent norois de "bare skin" et non "bear skin", désignant ainsi tout guerrier combattant nu (assez barbare dans le froid nordique).

a écrit : Le mot Ber-lin est une déformation de petit ours en allemand. Un comte chassait et refusa de tuer un petit ours à l'endroit où s'érige désormais la capitale allemande. Pareil pour la ville de Berne, dont l'ours est le symbole.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Je préfère le roi mi-ours mi-sanglier :p Encore mieux : moitié homme, moitié ours et moitié porc. Un homoursporc. South Park <3.

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre

a écrit : Pareil pour la ville de Berne, dont l'ours est le symbole. Sans oublier Madrid :)

En fait à cette époque la religion chrétienne a cherché à remplacer les symboles des cultes Celtes dans tous les domaines et notamment ceux liés au monde animal.
L'ours qui représentait la force est devenu le nounour inoffensif et a été remplacé par le lion.
Le sanglier symbolisant la persévérance et la noblesse au combat à la chasse est devenu un animal fourbe remplacer par le cerf .
Cette transformation s'est inscrite dans le temps

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : La ville de Lyon ne fait pas reference a l'animal mais viens du nom Lugdunum Autant pour moi jmcmb :D

Posté le

android

(1)

Répondre

Ça montre que l'homme se fait manipuler depuis le moyen âge jusqu'à encore aujourd'hui
Soit par l'Eglise (pour leur intérêt financier) Soit par la télévision contrôlé par l'état (qui nous tiens dans l'ignorance la plus total pour faire ses petites affaires)

Ça me fait penser à une scène dans Pocahontas. A un moment un ours est donné en spectacle en étant maltraitré et tout le monde rigole.

Il paraît d'ailleurs que le Lion n'a pas toujours été aussi distant, et que du temps de Rome on en trouvait quelque fois en Italie à l'état sauvage.

a écrit : En fait à cette époque la religion chrétienne a cherché à remplacer les symboles des cultes Celtes dans tous les domaines et notamment ceux liés au monde animal.
L'ours qui représentait la force est devenu le nounour inoffensif et a été remplacé par le lion.
Le sanglier symbolisant la persévérance et l
a noblesse au combat à la chasse est devenu un animal fourbe remplacer par le cerf .
Cette transformation s'est inscrite dans le temps
Afficher tout
Le nounours c'est bien plus tardif. Pour moi c'est une référence à une chasse du président américain Theodore Roosevelt qui aurait adopté un ourson après avoir tué sa mère (d'où le teddy bear).

Posté le

android

(1)

Répondre

C'est fou comme des propagandes et rumeurs lancées par l'église comme: les femmes sont inférieures, les ours sont des bêtes de foires, les roux, savants sont des enfants de Satan et toutes autres conneries dans le genre, il y a des siècles restent en tête à notre époque. C'est vrai, les femmes depuis la nuit des temps sont rabaissé (certes ça ne vient pas que de l'église mais ça a beaucoup aider, paraît qu'on est des sorcières :p), les roux et intello encore détesté de nos jours sans AUCUNE raison valable ;) mouvement de foule de mouvement de foule d'il y a fort fort longtemps. Et ce ne sont tellement pas les seuls exemples!
Réussir a faire perdurer ça dans l'temps c'est la folie et ça montre bien la puissance de l'église, et la foi aveugle que les gens ont en eux. Tout ça parce qu'ils se sentaient menacés, isl utilisaient leur influence pour juste lancer une rumeur et ça passait comme papa dans maman... Et c'est CA la plus grosse conspiration du monde, encore active aujourd'hui et c'est celle que personne ne remarque, on préfère dire que MJ est en vie :)

En fait à cette époque la religion chrétienne a cherché à remplacer les symboles des cultes Celtes dans tous les domaines et notamment ceux liés au monde animal.
L'ours qui représentait la force est devenu le nounour inoffensif et a été remplacé par le lion.
Le sanglier symbolisant la persévérance et la noblesse au combat à la chasse est devenu un animal fourbe remplacer par le cerf .
Cette transformation s'est inscrite dans le temps

Posté le

android

(0)

Répondre