La mer d'Aral va disparaître par la main de l'Homme

Proposé par
le

La mer d'Aral, située entre le Kazakhstan et l'Ouzbékistan, a perdu 75% de sa surface en 40 ans. Dans les années 1960, les Russes décidèrent d'intensifier la production de coton dans la région et détournèrent ses 2 affluents. Ainsi, des maisons autrefois au bord de mer en sont désormais éloignées de 120 km, et comme la concentration en sel de l'eau restante a triplé, la plupart des espèces de poissons ont disparu.


Commentaires préférés (3)

À vendre : villa autrefois en bord de mer...

Posté le

android

(412)

Répondre

Quand on sait que beaucoup d'habitants vivaient de la pêche... J'avais vu un reportage, ou on voyait des ports maintenant en pleine terre, ça faisait vraiment bizarre de voir toute ces cabanes et bateaux a plusieurs kilomètres de l'eau

a écrit : Je me moque pas mal de la biodiversité en tant que telle, je m'inquiète plus pour la conséquence de sa disparition sur les populations comme les nomades des plaines khazak qui dépendent beaucoup de cette mer l'homme fait parti intégrante de la biodiversité...

Posté le

android

(306)

Répondre


Tous les commentaires (91)

À vendre : villa autrefois en bord de mer...

Posté le

android

(412)

Répondre

J'ai comme une sensation de ritournelle :
L'industrie VS nature : Toujours la même qui gagne.

Posté le

android

(17)

Répondre

Encore quelque chose qui n'avait rien demander que l'homme a détruit

Ça doit être sympa de s'y baigner avec cette forte concentration de sel !

L'homme et sa manie de vouloir toujours tout changer...

Quelles sortes de plantes poussent sur ces terres salées ?

Posté le

android

(5)

Répondre

C'est vraiment du gâchis, franchement je trouve les points d'eaux magnifiques, détourner de l'eau, peut-être, mais pas à ce point là... Les autorités ont laissé le lac se vider sans rien dire ?
Une telle biodiversité qui disparait, c'est affligeant...

Posté le

android

(29)

Répondre

Encore quelque chose qui n'avait rien demander que l'homme a détruit

Attention la photo qui a suivi, n'est pas pour les âmes sensible.

Posté le

android

(4)

Répondre

Je me moque pas mal de la biodiversité en tant que telle, je m'inquiète plus pour la conséquence de sa disparition sur les populations comme les nomades des plaines khazak qui dépendent beaucoup de cette mer

Posté le

android

(0)

Répondre

Quand on sait que beaucoup d'habitants vivaient de la pêche... J'avais vu un reportage, ou on voyait des ports maintenant en pleine terre, ça faisait vraiment bizarre de voir toute ces cabanes et bateaux a plusieurs kilomètres de l'eau

a écrit : Je me moque pas mal de la biodiversité en tant que telle, je m'inquiète plus pour la conséquence de sa disparition sur les populations comme les nomades des plaines khazak qui dépendent beaucoup de cette mer l'homme fait parti intégrante de la biodiversité...

Posté le

android

(306)

Répondre

a écrit : J'ai comme une sensation de ritournelle :
L'industrie VS nature : Toujours la même qui gagne.
loin de là ! l'industrie detruit la nature mais la nature, a cause des dereglements climatiques, va très vite détruire l'industrie !
ps : dans ce cas ce n'est pas de l'industrie !

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Ça doit être sympa de s'y baigner avec cette forte concentration de sel ! C'est la nouvelle mer morte...

J'entends déjà... Les Hommes c'est connard !!
Ne vous inquiètez, le planète nous survivra, elle a vu pire, quand nous aurons disparues, elle se relèvera et verrons le jour de nouvelles espèces vivantes.

Posté le

android

(27)

Répondre

C'est un peu comme le compte en banque d'un homme avant et après avoir rencontré une femme !

Posté le

android

(28)

Répondre

a écrit : Quelles sortes de plantes poussent sur ces terres salées ? On appelle ça des plantes halophytes.
www.semencemag.fr/plantes-sols-sel.html

J'avais vu un reportage sur la mer d'Aral qui disait qu'il était impossible cultiver les terres et de pécher. Ce qui était le plus bizarre c'était de voir des bateaux en plein milieu du désert.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : J'entends déjà... Les Hommes c'est connard !!
Ne vous inquiètez, le planète nous survivra, elle a vu pire, quand nous aurons disparues, elle se relèvera et verrons le jour de nouvelles espèces vivantes.
C'est pas la planète qui m'inquiète, c'est la survie de l'humanité, et les souffrances que l'on risque de provoquer... Pas seulement à notre espèce d'ailleurs...

a écrit : J'entends déjà... Les Hommes c'est connard !!
Ne vous inquiètez, le planète nous survivra, elle a vu pire, quand nous aurons disparues, elle se relèvera et verrons le jour de nouvelles espèces vivantes.
Pense à nos enfants et petits-enfants..
Ça me fait penser à cette belle mais terrible chanson des cowboys fringants :
m.youtube.com/watch?v=5PMEdg4R_Ek

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : J'ai comme une sensation de ritournelle :
L'industrie VS nature : Toujours la même qui gagne.
La nature reprendra le dessus un jour ou l'autre .. Regarde simplement un site industriel abandonné depuis quelques décennies, tu verras de quoi elle est capable.