L’éléphant peut déterminer l'âge et le sexe de l'Homme qui l'attaque

Proposé par
le
dans

Les éléphants sont capables de reconnaître si un homme est dangereux à sa voix ! En effet, ils adoptent une attitude défensive lors qu'ils entendent des voix masculines d'hommes Maasai, tribu qui les chasse depuis des centaines d'années. En revanche, ils sont calmes lorsqu'il s'agit d'une voix de femme ou d'enfant Maasai, ou lorsqu'il s'agit d'une voix d'homme d'une autre ethnie.


Tous les commentaires (65)

a écrit : Contrairement à ce que certains soutiennent, l'éléphant est beaucoup plus intelligent qu'ils le pensent. Je vous invite à regarder les videos de leurs peintures sur Youtube. C'est impressionnant. Rien à voir avec des gribouillis d'enfant. Le trait est sûr, les proportions sont respectées et le tout s'avère harmonieux. Ils sont capables de dessiner un paysage, un éléphant dans la savane, des fleurs, etc. Cela montre qu'ils sont capables de représentations mentales, mais aussi de fabriquer quelque chose sur la durée (il leur faut un quart d'heure environ pour réaliser leurs peintures). Certes, des humains leur ont appris à faire les gestes, à signer de leur nom aussi à la fin, ils choisissent les couleurs pour eux, et "rechargent" aussi leur pinceau...mais il n'empêche que ce sont tous des dessins aboutis, complexes et d'une précision inégalée dans le monde animal (hors capacités naturelles comme pour l'araignée tisser sa toile). En plus, on voit bien qu'ils aiment cette activité, car ils piaffent gentiment d'impatience lorsqu'ils attendent qu'on recharge leur pinceau.

youtu.be/FYq1E95nHKM
Afficher tout
Ouais ça montre surtout leur capacité à être bien dressé. Je doute que ce pauvre animal comprenne par exemple la symbolique d'une fleur.. Je me demande ce qu'il nous peindrait sans l'autre guignol qui reste à côté de lui ( de préférence malencontreusement caché dans les vidéos par l '"artiste" qui n'est en fait qu'un gros pantin utilisé dans un but purement lucratif).

a écrit : C'est génial! Et dire qu'en philo certains (Descartes notamment) pensaient que les animaux ne pouvaient pas penser et étaient juste des machines dénuées d'âme Je crois que ça tient plus du réflexe instinctif que de la pensée, cependant rien n'exclue la possibilité qu'auraient les animaux de penser ;-)

a écrit : Le but dans la vie de toutes espèces animales est la survie pas le bonheur. Les éléphants sont peut être sensible mais il ne pense pas ils ne font que suivre leur instinct. Et selon toi c'est quoi le bonheur ? Le but de tout être vivant sensible est le bien-être (= le bonheur) et souffrir le moins possible, c'est inné, on va tous dans ce sens, tout être sensible confondu. L'animal ne cherche pas "à survivre" comme tu dis, tu penses bien qu'intellectuellement c'est quand même sophistiqué, tout les êtres sensibles, par instinct, veulent satisfaire leurs besoins, manger, dormir, procréer, voilà, c'est du bien être, ils le ressentent, ils ont cette sensation de bien être, au même titre qu'ils ont à l'inverse de l'aversion pour la souffrance. Donc je maintiens mon point de vue, nous humains et tout être sensible partageons le même but, le même sens de la vie, on cherche le bien être et on veut souffrir le moins possible. L'animal ne souhaite pas forcément "survivre", il a surtout peur de mourir (la peur est une sensation de souffrance) et il sait que le fait de mourir est très souvent, pour ne pas dire toujours, quelquechose de douloureux ! (=souffrance) Il le sait à chaque fois, quand il a faim il souffre, mourir de faim est d'ailleurs une des pires souffrances, quand il se blesse ou quand on le blesse il souffre, quand il entend un de ses congénère hurler de douleur, ses neurones miroirs, comme nous, lui font ressentir la souffrance de l'autre... etc etc...
Quand à dire qu'un animal "ne pense pas", je trouve ça complètement archaïque, sans vouloir t'offenser hein, avec tout mon respect, ça me fait penser au passé, il y a plusieurs siècles, quand l'Homme croyait être le centre de l'Univers... Bien sur que les animaux pensent... j'espère pour toi que tu as le bonheur d'avoir eu ou d'avoir un animal de compagnie par exemple... quand il te regarde affectueusement par exemple, je te met au défis de croire "qu'il ne pense pas" ;-) en fait qu'est ce que "penser" pour toi ? comment le définis tu ? Pour moi "penser" c'est une activité psychique en réponse aux perceptions venues des sens, des images, des sensations... un animal perçoit la réalité par ses sens, et il pense... bien sur c'est surement infiniment moins sophistiqué que nous humains ce type de pensée... mais c'est souvent infiniment plus pur... Par exemple si tu as un chien, animal avec lequel l'homme a une immense complicité, sache qu'il tient énormément à toi, qu'il en a conscience à chaque seconde en ta présence, et que son affection pour toi n'est jamais perturbée par le moindre jugement, contrairement à nous, à l'inverse, avec l'immense sophistication de l'égo et des facultés intelectuelles, on a des pensées très "impures" ... on a notre égo par exemple qui peut nous dire "pfff, ce n'est qu'un chien, il est bête, je suis tellement meilleur que lui, tellement plus intelligent, moi humain" ... Pour en revenir à lannecdote vous vous rendez compte qu'on tue même des éléphants pour en faire des petits bibelots, des petites statues en ivoires, de bijoux pour flater notre égo... c'est tellement triste... et tellement absurde... c'est comme quand on pense au plaisir égoïste de manger de la viande, sans se soucier une seconde de l'animal qui est mort en souffrant à cause de nous et de notre égoïsme... de notre confusion entre "le plaisir" et le "bonheur authentique" ;-) épargner un etre vivant, l'aider à moins souffrir, le soigner, le nourrir, le laisser libre, ça ça rend heureux ;-) manger un steak, c'est juste un plaisir éphémère, et qui cause beaucoup de souffrance en plus :/

a écrit : C'est génial! Et dire qu'en philo certains (Descartes notamment) pensaient que les animaux ne pouvaient pas penser et étaient juste des machines dénuées d'âme Faux, relis le texte en question, il rappelle juste que l'homme est le seul a posseder un libre arbitre!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Et selon toi c'est quoi le bonheur ? Le but de tout être vivant sensible est le bien-être (= le bonheur) et souffrir le moins possible, c'est inné, on va tous dans ce sens, tout être sensible confondu. L'animal ne cherche pas "à survivre" comme tu dis, tu penses bien qu'intellectuellement c'est quand même sophistiqué, tout les êtres sensibles, par instinct, veulent satisfaire leurs besoins, manger, dormir, procréer, voilà, c'est du bien être, ils le ressentent, ils ont cette sensation de bien être, au même titre qu'ils ont à l'inverse de l'aversion pour la souffrance. Donc je maintiens mon point de vue, nous humains et tout être sensible partageons le même but, le même sens de la vie, on cherche le bien être et on veut souffrir le moins possible. L'animal ne souhaite pas forcément "survivre", il a surtout peur de mourir (la peur est une sensation de souffrance) et il sait que le fait de mourir est très souvent, pour ne pas dire toujours, quelquechose de douloureux ! (=souffrance) Il le sait à chaque fois, quand il a faim il souffre, mourir de faim est d'ailleurs une des pires souffrances, quand il se blesse ou quand on le blesse il souffre, quand il entend un de ses congénère hurler de douleur, ses neurones miroirs, comme nous, lui font ressentir la souffrance de l'autre... etc etc...
Quand à dire qu'un animal "ne pense pas", je trouve ça complètement archaïque, sans vouloir t'offenser hein, avec tout mon respect, ça me fait penser au passé, il y a plusieurs siècles, quand l'Homme croyait être le centre de l'Univers... Bien sur que les animaux pensent... j'espère pour toi que tu as le bonheur d'avoir eu ou d'avoir un animal de compagnie par exemple... quand il te regarde affectueusement par exemple, je te met au défis de croire "qu'il ne pense pas" ;-) en fait qu'est ce que "penser" pour toi ? comment le définis tu ? Pour moi "penser" c'est une activité psychique en réponse aux perceptions venues des sens, des images, des sensations... un animal perçoit la réalité par ses sens, et il pense... bien sur c'est surement infiniment moins sophistiqué que nous humains ce type de pensée... mais c'est souvent infiniment plus pur... Par exemple si tu as un chien, animal avec lequel l'homme a une immense complicité, sache qu'il tient énormément à toi, qu'il en a conscience à chaque seconde en ta présence, et que son affection pour toi n'est jamais perturbée par le moindre jugement, contrairement à nous, à l'inverse, avec l'immense sophistication de l'égo et des facultés intelectuelles, on a des pensées très "impures" ... on a notre égo par exemple qui peut nous dire "pfff, ce n'est qu'un chien, il est bête, je suis tellement meilleur que lui, tellement plus intelligent, moi humain" ... Pour en revenir à lannecdote vous vous rendez compte qu'on tue même des éléphants pour en faire des petits bibelots, des petites statues en ivoires, de bijoux pour flater notre égo... c'est tellement triste... et tellement absurde... c'est comme quand on pense au plaisir égoïste de manger de la viande, sans se soucier une seconde de l'animal qui est mort en souffrant à cause de nous et de notre égoïsme... de notre confusion entre "le plaisir" et le "bonheur authentique" ;-) épargner un etre vivant, l'aider à moins souffrir, le soigner, le nourrir, le laisser libre, ça ça rend heureux ;-) manger un steak, c'est juste un plaisir éphémère, et qui cause beaucoup de souffrance en plus :/
Afficher tout
J'étais d'accord en tout point jusqu'à ce que je tombe sur ce dernier paragraphe, un plébiscite non déguisé en faveur du végétarisme.
Les animaux se mangent entre eux, c'est la nature ! Donc c'est tout autant naturel pour nous de manger des animaux CQFD
L'homme est omnivore...

a écrit : Il faut remettre les choses dans leur contexte, Descartes a émit cette hypothèse au XVIIe... A cette époque les connaissances sur l'animal étaient moindre... Je pense que s'il avait vécu a notre époque, il aurai sûrement eu un autre point de vue :) Comme quoi quand on ne sait pas on ne dit rien !

Posté le

android

(1)

Répondre

Un homme dangereux n'est pas forcément maasai. Donc ils ne reconnaissent pas un homme dangereux a sa voix. Ils reconnaissent la voix de l'homme maasai qui est, semble t il, dangereux vis a vis de lui

Posté le

android

(2)

Répondre

L'anecdote le confirme. Les éléphants ont une mémoire ... d'éléphants. Et sont très rancuniers

Posté le

android

(0)

Répondre

C'est l'un des rares animaux a avoir des genoux aux pattes arrières

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Gros cerveau =/= intelligence

Les femmes ont par exemple un cerveau plus petit que ceux des hommes pourtant elles peuvent être plus intelligentes ^^
C'est la qualité et non quantité

Posté le

android

(0)

Répondre

Les éléphants deviennent plus agressif après une attaque de braconnier, ils transmettent celle ci a leurs petits. Les rangers qui veulent les protéger en paie le prix des fois. Protégeons les deux.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Les éléphant sont tellement racistes! En quoi c'est raciste de fuir devant un prédateur?

Les animaux m'épateront toujours..

Posté le

android

(0)

Répondre

Et c est pour ça que j adore les éléphants...trop intelligent ...quand on pense a tout ce qu'ils savent faire!!

a écrit : C'est génial! Et dire qu'en philo certains (Descartes notamment) pensaient que les animaux ne pouvaient pas penser et étaient juste des machines dénuées d'âme Les abeilles se sacrifient aussi pour ses troupes. Mais pensez vous vraiment que c'est pareils qu'un humain se sacrifiant pour d'autres?
Il y a des expériences sur les animaux pour savoir s'ils ont du savoir dès naissance.. Je me souviens d'une expérience sur des poussins n'ayant eu aucune contacte avec le monde extérieur qui réagissent différemment aux différents formes d'ombres émit dans des boites enfermés dans les quels ils sont placés (courent de partout lorsqu'ils voient des formes qui ressemblent ou font penser a d'animaux sauvages etc...). Dsl pour les fautes d'orthographes.

a écrit : Les éléphants perçoivent les infrasons de fréquences inférieures à 20 Hz. Leur sens auditif est très aigu mais n'est pas limité à leurs oreilles . Les éléphants peuvent également " entendre " par la plante de leurs pieds , et les côtés de leur trompe sont un véritable radar . Les éléphants d'Afrique ont d'immenses oreilles . Ces énormes éventails n'amplifient pas leur ouïe mais font office de climatiseur . Ces oreilles ont une deuxième fonction: un éléphant avec des oreilles déployées apparaît encore plus gros , ce qui est censé décourager les attaques . Les éléphants d'Asie ont de plus petites oreilles car ils vivent dans des habitats plus calmes et moins dangereux . Notons également que l'odorat permet à l'éléphant d'identifier les individus du groupe . Afficher tout Norton je suis amoureux de ta connaissance, tes "pour infos" sont toujours un vrai plaisir.

Comme quoi, on peut avoir une sagesse d'éléphant et n'être quand même qu'un vieux raciste et sexiste !! ^^
Quelle indignation !!
^^

Heureusement, il n'y en aura bientôt plus. ^^
La cause anti-raciste aura fait un grand pas !!
:p

a écrit : Et selon toi c'est quoi le bonheur ? Le but de tout être vivant sensible est le bien-être (= le bonheur) et souffrir le moins possible, c'est inné, on va tous dans ce sens, tout être sensible confondu. L'animal ne cherche pas "à survivre" comme tu dis, tu penses bien qu'intellectuellement c'est quand même sophistiqué, tout les êtres sensibles, par instinct, veulent satisfaire leurs besoins, manger, dormir, procréer, voilà, c'est du bien être, ils le ressentent, ils ont cette sensation de bien être, au même titre qu'ils ont à l'inverse de l'aversion pour la souffrance. Donc je maintiens mon point de vue, nous humains et tout être sensible partageons le même but, le même sens de la vie, on cherche le bien être et on veut souffrir le moins possible. L'animal ne souhaite pas forcément "survivre", il a surtout peur de mourir (la peur est une sensation de souffrance) et il sait que le fait de mourir est très souvent, pour ne pas dire toujours, quelquechose de douloureux ! (=souffrance) Il le sait à chaque fois, quand il a faim il souffre, mourir de faim est d'ailleurs une des pires souffrances, quand il se blesse ou quand on le blesse il souffre, quand il entend un de ses congénère hurler de douleur, ses neurones miroirs, comme nous, lui font ressentir la souffrance de l'autre... etc etc...
Quand à dire qu'un animal "ne pense pas", je trouve ça complètement archaïque, sans vouloir t'offenser hein, avec tout mon respect, ça me fait penser au passé, il y a plusieurs siècles, quand l'Homme croyait être le centre de l'Univers... Bien sur que les animaux pensent... j'espère pour toi que tu as le bonheur d'avoir eu ou d'avoir un animal de compagnie par exemple... quand il te regarde affectueusement par exemple, je te met au défis de croire "qu'il ne pense pas" ;-) en fait qu'est ce que "penser" pour toi ? comment le définis tu ? Pour moi "penser" c'est une activité psychique en réponse aux perceptions venues des sens, des images, des sensations... un animal perçoit la réalité par ses sens, et il pense... bien sur c'est surement infiniment moins sophistiqué que nous humains ce type de pensée... mais c'est souvent infiniment plus pur... Par exemple si tu as un chien, animal avec lequel l'homme a une immense complicité, sache qu'il tient énormément à toi, qu'il en a conscience à chaque seconde en ta présence, et que son affection pour toi n'est jamais perturbée par le moindre jugement, contrairement à nous, à l'inverse, avec l'immense sophistication de l'égo et des facultés intelectuelles, on a des pensées très "impures" ... on a notre égo par exemple qui peut nous dire "pfff, ce n'est qu'un chien, il est bête, je suis tellement meilleur que lui, tellement plus intelligent, moi humain" ... Pour en revenir à lannecdote vous vous rendez compte qu'on tue même des éléphants pour en faire des petits bibelots, des petites statues en ivoires, de bijoux pour flater notre égo... c'est tellement triste... et tellement absurde... c'est comme quand on pense au plaisir égoïste de manger de la viande, sans se soucier une seconde de l'animal qui est mort en souffrant à cause de nous et de notre égoïsme... de notre confusion entre "le plaisir" et le "bonheur authentique" ;-) épargner un etre vivant, l'aider à moins souffrir, le soigner, le nourrir, le laisser libre, ça ça rend heureux ;-) manger un steak, c'est juste un plaisir éphémère, et qui cause beaucoup de souffrance en plus :/
Afficher tout
Pour avoir toujours vécu avec des chats et avoir aimé les observer, je confirme qu'ils pensent. Mon chat parfois m'observe attentivement pendant de longues minutes sans bouger et si mes yeux croisent son regard, il m'envoie un clignement des yeux qui en langage chat est un signe d'affection, l'équivalent de notre bisou. Parfois je le retrouve aussi couché à sa place mais il ne dort pas, ses yeux sont ouverts et il semble perdu dans ses réflexions. De même j'ai remarqué que quand il rêve, il a un tremblement des pattes. J'aimerai savoir à quoi il rêve, à quoi il pense mais je ne suis pas dans sa tête, ça restera donc un mystère pour moi...

Posté le

android

(2)

Répondre

Et la loi française qui voit encore les animaux comme des objets..