La guerre des Malouines a fait la publicité des armes françaises

Proposé par
le
dans

La Guerre des Malouines entre l'Argentine et le Royaume-Uni a eu des répercussions commerciales positives pour la France. En effet, le missile français Exocet fut utilisé par les forces argentines sur les navires britanniques. L'arme fut si efficace, coulant plusieurs navires britanniques, que cela engendra un grand nombre de commandes l’année suivante.

Cela créa également une crise diplomatique franco-britannique, ces derniers souhaitant que la France arrête de fournir directement ou indirectement des missiles à leurs ennemis.


Commentaires préférés (3)

Les britaniques n'avait qu'a se fournir de missiles français eux aussi! non?

Posté le

android

(400)

Répondre

Ils demandèrent à la France d'arrêter, et leur voeu fut Exocet :-)


Tous les commentaires (82)

Une ancienne rivalité renaissait de ce fait !

Posté le

android

(28)

Répondre

"Bonjour, vous pourriez arreter de vendre vos missiles à nos ennemis?
Non parce que nous nous faisons demonter la tronche là!"

Posté le

android

(118)

Répondre

Et c'est toujours tendu entre Argentine-Malouines et RU aujourd'hui, en cause les hydrocarbures :)

Les britaniques n'avait qu'a se fournir de missiles français eux aussi! non?

Posté le

android

(400)

Répondre

Une source de revenu sur... Je me demande comment la France a réagit la dessus.

Ils demandèrent à la France d'arrêter, et leur voeu fut Exocet :-)

Pour une fois que le made in France est efficasse on nous demande d arrêter la production

Pour info c'est durant cette période que fut coulé un bâtiment de guerre (Argentin) par un sous marin nucléaire Britannique en riposte aux destructions des missiles Exocet sur la flotte Anglaise. A ce jour il s'agit de la seule destruction naval militaire en temps de guerre par un sous-marin nucléaire.

Ça a été exactement pareil pour l'intervention en Libye en 2011, que l'on a critiquée par la suite en disant qu'elle avait été faite uniquement pour des motifs commerciaux.
En effet, cette intervention a été l'une des rares occasions de pouvoir utiliser le Rafale dans un conflit, et cela a sans doute été décisif pour la vente des Rafales à l'Inde et au Qatar (qui se plaignaient de ne jamais avoir vu le Rafale en action).

a écrit : Ça a été exactement pareil pour l'intervention en Libye en 2011, que l'on a critiquée par la suite en disant qu'elle avait été faite uniquement pour des motifs commerciaux.
En effet, cette intervention a été l'une des rares occasions de pouvoir utiliser le Rafale dans un conflit, et cela a san
s doute été décisif pour la vente des Rafales à l'Inde et au Qatar (qui se plaignaient de ne jamais avoir vu le Rafale en action). Afficher tout
Le Rafale a pourtant été utilisé avec succès en Afghanistan pendant plusieurs années pour des missions de combat.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres :)

Posté le

android

(3)

Répondre

Il n'empêche qu'on a toujours une dette importante malgré ça !

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Pour info c'est durant cette période que fut coulé un bâtiment de guerre (Argentin) par un sous marin nucléaire Britannique en riposte aux destructions des missiles Exocet sur la flotte Anglaise. A ce jour il s'agit de la seule destruction naval militaire en temps de guerre par un sous-marin nucléaire. A ce jour... Officiellement..... En effet la disparition de certains sous marin remet en cause cette vérité... La probabilité qu'ils ai étés coulé par d autres sous-marins n est pas négligeable.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Les britaniques n'avait qu'a se fournir de missiles français eux aussi! non? Trop fier pour ça ;) !

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Pour une fois que le made in France est efficasse on nous demande d arrêter la production "Efficasse" carrément ?

Positive et Missiles dans la meme phrase... Non non non !

Posté le

android

(5)

Répondre

La fin de l'anecdote est fausse : il n'y a pas eu de crise franco-britannique, car les français ont totalement soutenu les opérations anglaises, allant jusqu'à donner les codes de brouillage des missiles à l'armée anglaise (ce que les fabricants d'armes anglais exploitèrent en disant aux clients potentiels de ne rien acheter aux français, car ces derniers divulguaient ensuite leurs secrets).

Il stoppèrent également, en coopération avec les services secrets anglais, toute livraison d'exocet aux argentins. Le seul "élément perturbateur" dans cette affaire fut qu'une équipe de Dassault en argentine resta sur place pour aider les argentins à utiliser leurs missiles, mais cela ne fut pas grand-chose par rapport à toute l'aide apporté par François Miterrand à Margaret Thatcher durant toute la guerre.

Les missiles exocet ne furent pas si efficace que cela : ils coulèrent un navire de transport non armé, l'Atlantic Conveyor, qui n'avait pas de système antimissile, et un destroyer, le Sheffield, dont les radars étaient éteints et pu donc pas éviter le missile.

De nombreux navires anglais échappèrent cependant aux exocet car équipé de brouilleurs antimissiles.

Source : Guerre & Histoire n°4 et 5.