Les trains peuvent créer des bangs supersoniques dans les tunnels

Proposé par
le
dans

Lorsqu'ils franchissent le mur du son, les avions génèrent un bang supersonique. Mais il existe aussi un bang supersonique provoqué par les trains. Il se produit lorsqu'un train traverse un tunnel à grande vitesse : l'air compressé à l'avant du train sort à l'autre extrémité à la vitesse du son. Pour contrer ce problème pour le voisinage, les ingénieurs peuvent construire à l'entrée du tunnel un auvent.


Commentaires préférés (3)

J avais lu dans un journal que la chine créait une sorte de tgv qui voyageait sous verre car à 500km/h, plus de 95% de l energie etait perdue par frottement de l air, ce qui permettait d aller aussi vite qu un avion.
Source : Le journal du metro il me semble

Posté le

windowsphone

(212)

Répondre

À noter que la première personne a avoir franchi le mur du son est l'aviateur américain Chuck Yeager
Il réussit ce pari fou le 14 octobre 1947, alors que la veille il s'était cassé deux cotes lors d'un crash d'avion!! Jour pour jour 65 ans plus tard, l'autrichien Félix Baumgartner deviendra le premier homme à franchir le mur du son en chute libre.

Voici un petit récapitulatif pour comprendre l'origine de ce fameux "bang":
Déjà contrairement à une idée reçue, le bang supersonique n'est pas occasionné par la traversée du mur du son, mais par la diffusion d'une onde de choc dans la partie arrière du dispositif lorsque sa vitesse évolue de sorte à ce qu'elle dépasse celle du son.
Le modèle qui est le plus fréquemment utilisé lorsque l'on parle de bang supersonique est celui d'un avion (comme par exemple le Concorde), bien que le phénomène explique également le claquement produit par un fouet ou qu'il existe également le train comme l'explique l'anecdote
Lorsque l'avion se meut dans l'air, celaengendre la formation d'une onde de choc, celle-ci provoquée par la rencontre entre toutes les parties avant du mobile (nez, bord d'attaque des ailes) qui se déplacent, et l'air qu'il traverse qui est immobile par rapport à lui. Cette onde de choc se déplace à la vitesse du son.
tant que l'avion se déplace à une vitesse subsonique, cette onde se déplace vers l'avant de l'appareil.
à une vitesse sonique, cette onde s'enmmagasine devant l'engin, ce qui exerce une forte augmentation de la résistance de l'air. C'est le mur du son.
enfin, lorsqu'on atteint une vitesse supersonique, l'onde de choc s'écoule derrière lui. De même que le sillage d'un bateau qui se déplacerait à une vitesse élevée, cette onde se concentre sur un cône, appelé "cône de Mach".
Ce cône correspond à un rassemblement des ondes sonores derrière l'appareil, qui est perçue comme un choc sonore, le bang.
Il y a en fait création de deux ondes de chocs :
une onde de choc de compression : le bord d'attaque de l'aile comprime l'air,
ainsi qu'une onde de choc de décompression : l'air comprimé qui arrive au bout de l'aile se détend brutalement.
C'est pourquoi on parle de double bang supersonique. En pratique, ces deux bangs sont tellement rapprochés qu'il est difficile à l'oreille d'en entendre deux.
Je sais que pour un petit récapitulatif, c'est un peu long mais bon au moins j'ai tout dis.


Tous les commentaires (67)

Astucieux comme technique! Un auvent est une sorte de portique, placé soit à l'arrière du train, soit au début du pont.

J avais lu dans un journal que la chine créait une sorte de tgv qui voyageait sous verre car à 500km/h, plus de 95% de l energie etait perdue par frottement de l air, ce qui permettait d aller aussi vite qu un avion.
Source : Le journal du metro il me semble

Posté le

windowsphone

(212)

Répondre

J'ai déjà entendu ce bruit par des avions de chasse, c'est le moment ou tout le monde arrête de parler car on ne s'entends même plus..
Petite info: y'a de sa 3 ans pas loin de chez moi un avion de chasse est passé si bas a une telle vitesse qu'il a fais se coucher tout un champs de vignes et tout les piquets étais écraser au sol, le lendemain un homme des renseignements généraux si je ne me trompe pas étais la et deux semaine après il fut indemniser alors que logiquement il faut attendre plus ou moins un ans!

Sur la vidéo j'ai pas eu l'impression d'entendre un bang mais juste un train qui sort d'un tunnel ^^

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : J avais lu dans un journal que la chine créait une sorte de tgv qui voyageait sous verre car à 500km/h, plus de 95% de l energie etait perdue par frottement de l air, ce qui permettait d aller aussi vite qu un avion.
Source : Le journal du metro il me semble
Jai lu que le mec d'Amazone (si je me trompe pas) voulais créé un système de capsule dans un tube hermétique pour evite la friction de l'air et relier les deux côté en 30min !!!!

Note : erreur cest le PDG de PayPal (Elon Musk)
Source :www.trends2read.com/fr/hyperloop-un-train-ultra-rapide-pour-relier-los-angeles-et-new-york-en-une-heure/

Posté le

android

(9)

Répondre

Dans ce cas là c'est pas vraiment le train qui franchi le mur du son.

a écrit : Astucieux comme technique! Un auvent est une sorte de portique, placé soit à l'arrière du train, soit au début du pont. Pas vraiment, non.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : J avais lu dans un journal que la chine créait une sorte de tgv qui voyageait sous verre car à 500km/h, plus de 95% de l energie etait perdue par frottement de l air, ce qui permettait d aller aussi vite qu un avion.
Source : Le journal du metro il me semble
De plus si je ne me trompe pas , le verre absorbe les bruits et vibrations .

Posté le

android

(1)

Répondre

Commentaire supprimé Sous vide, pas sous verre. Peut être sous vide dans un tunnel en verre :)

Commentaire supprimé Et le bout des palles d'helicopteres.
(incertains sur Pales ou Palles)

Posté le

android

(0)

Répondre

À noter que la première personne a avoir franchi le mur du son est l'aviateur américain Chuck Yeager
Il réussit ce pari fou le 14 octobre 1947, alors que la veille il s'était cassé deux cotes lors d'un crash d'avion!! Jour pour jour 65 ans plus tard, l'autrichien Félix Baumgartner deviendra le premier homme à franchir le mur du son en chute libre.

Il serait intéressant de savoir à quelle vitesse sort l'air à la sortie du tunnel pour créer le "bang"... Mais j'imagine que c'est variable selon le tunnel et le train. En effet si la vitesse du son tourne vers les 1 000km/h, ce n'est pas une exactitude formelle : il faut tenir compte de la forme de l'objet, la pression atmosphérique, la température de l'air, le vent favorable ou pas, etc... Ainsi, un avion n'a pas sa vitesse du son fixe, mais en fonction de tous ces paramètres : cela pourra être un jour 900 km/h, et 1 100 km/h le lendemain. Le but, pour un avion de ligne n'étant pas prévu pour ça (Concorde l'était), étant de ne jamais dépasser SA propre vitesse du son en fonction de l'avion et des conditions de vol.

a écrit : À noter que la première personne a avoir franchi le mur du son est l'aviateur américain Chuck Yeager
Il réussit ce pari fou le 14 octobre 1947, alors que la veille il s'était cassé deux cotes lors d'un crash d'avion!! Jour pour jour 65 ans plus tard, l'autrichien Félix Baumgartner devi
endra le premier homme à franchir le mur du son en chute libre. Afficher tout
Voir l'étoffe des héros ...

Comment lire une anecdote et passer 44 mn devant une vidéo youtube en lien. La vraiment jmcmb

Posté le

android

(12)

Répondre

Voici un petit récapitulatif pour comprendre l'origine de ce fameux "bang":
Déjà contrairement à une idée reçue, le bang supersonique n'est pas occasionné par la traversée du mur du son, mais par la diffusion d'une onde de choc dans la partie arrière du dispositif lorsque sa vitesse évolue de sorte à ce qu'elle dépasse celle du son.
Le modèle qui est le plus fréquemment utilisé lorsque l'on parle de bang supersonique est celui d'un avion (comme par exemple le Concorde), bien que le phénomène explique également le claquement produit par un fouet ou qu'il existe également le train comme l'explique l'anecdote
Lorsque l'avion se meut dans l'air, celaengendre la formation d'une onde de choc, celle-ci provoquée par la rencontre entre toutes les parties avant du mobile (nez, bord d'attaque des ailes) qui se déplacent, et l'air qu'il traverse qui est immobile par rapport à lui. Cette onde de choc se déplace à la vitesse du son.
tant que l'avion se déplace à une vitesse subsonique, cette onde se déplace vers l'avant de l'appareil.
à une vitesse sonique, cette onde s'enmmagasine devant l'engin, ce qui exerce une forte augmentation de la résistance de l'air. C'est le mur du son.
enfin, lorsqu'on atteint une vitesse supersonique, l'onde de choc s'écoule derrière lui. De même que le sillage d'un bateau qui se déplacerait à une vitesse élevée, cette onde se concentre sur un cône, appelé "cône de Mach".
Ce cône correspond à un rassemblement des ondes sonores derrière l'appareil, qui est perçue comme un choc sonore, le bang.
Il y a en fait création de deux ondes de chocs :
une onde de choc de compression : le bord d'attaque de l'aile comprime l'air,
ainsi qu'une onde de choc de décompression : l'air comprimé qui arrive au bout de l'aile se détend brutalement.
C'est pourquoi on parle de double bang supersonique. En pratique, ces deux bangs sont tellement rapprochés qu'il est difficile à l'oreille d'en entendre deux.
Je sais que pour un petit récapitulatif, c'est un peu long mais bon au moins j'ai tout dis.

a écrit : J avais lu dans un journal que la chine créait une sorte de tgv qui voyageait sous verre car à 500km/h, plus de 95% de l energie etait perdue par frottement de l air, ce qui permettait d aller aussi vite qu un avion.
Source : Le journal du metro il me semble
sous vide plutôt?

Question, est ce que le pilote d'avion entend il le "bang" ? Anecdote très intéressante, merci !

Dans le reportage on voit les conducteurs du "ROCKET" qui mangent la fumée : ça doit être agréable. Les mecs doivent avoir le visage cuit à la vapeur.