Si vous n'avez pas de réfrigérateur, une grenouille dans le lait fera l'affaire

Proposé par
le

Avant que le réfrigérateur existe, le lait était conservé dans certaines régions de Russie et de Finlande grâce à une grenouille locale mise directement dans le lait ! Bien que pouvant paraitre incongru, ce procédé a une explication scientifique : la grenouille sécrète des quantités infimes de peptides, qui agissent comme un antibiotique puissant, ce qui évitait au lait de tourner.


Commentaires préférés (3)

Une scène des bronzés font du ski me revient à l'esprit...

La Russie ou la Finlande ce ne sont pas des pays réputé pour leur température caniculaire non ? Le simple fait des les mettre dehors ferait l affaire.

Alors on la fait sécher, alors elle devient toute fine. Et puis elle rentre. Après, avec l'humidité, elle regonfle.

(Je vois qu'on est beaucoup à avoir pensé à cette scène ^^ )


Tous les commentaires (61)

Une scène des bronzés font du ski me revient à l'esprit...

La Russie ou la Finlande ce ne sont pas des pays réputé pour leur température caniculaire non ? Le simple fait des les mettre dehors ferait l affaire.

Alors on la fait sécher, alors elle devient toute fine. Et puis elle rentre. Après, avec l'humidité, elle regonfle.

(Je vois qu'on est beaucoup à avoir pensé à cette scène ^^ )

C'est le top pour la conservation ! Et pour ce qui est du goût ?

En fait c'était l'ancêtre des céréales smacks la grenouille dans le lait :) c'est comme ça qu'ils ont découverts ses propriétés conservatrices !

Euh, elle était vivante ou morte la grenouille ? car si elle était vivante c'est la grenouille qui devait tourner dans le lait !

Posté le

android

(40)

Répondre

Et ça fait un petit jouet surprise pour les gamins !

Posté le

android

(36)

Répondre

A chaque anecdote de ce genre je me pose la même question:
Comment ils s'en sont rendu compte à la base ?

a écrit : La Russie ou la Finlande ce ne sont pas des pays réputé pour leur température caniculaire non ? Le simple fait des les mettre dehors ferait l affaire. Ce sont deux pays qui ont des climats continentaux, càd -50 C° en hiver et jusqu'à 40 C° en été.
Sauf extrème-Nord bien sûr, où il s'organise assez peu de fêtes sur les plages ;-)

Posté le

android

(52)

Répondre

C'est bien beau qu'elle serve d'antibiotiques, toussa toussa, mais on va pas me dire qu'elle avait jamais envie de déféquer la grenouille !

Donc mieux veut consommer du kaka et de l'urine plutot qu'un yaourt caillé :)

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : La Russie ou la Finlande ce ne sont pas des pays réputé pour leur température caniculaire non ? Le simple fait des les mettre dehors ferait l affaire. Et bien si ! Les températures dans les zones à climat continental dépassent fréquemment les 35/40°C !!

a écrit : C'est bien beau qu'elle serve d'antibiotiques, toussa toussa, mais on va pas me dire qu'elle avait jamais envie de déféquer la grenouille ! Ça te fera des chocapic ;)

Si la grenouille chie dans le lait, on fait quoi ?

Posté le

android

(14)

Répondre

Un autre procédé pour conserver un liquide au frais, même dans les pays chauds, c'est la cruche. Les parois en terre cuite sont poreuses et l'eau qui s'évapore par l'extérieur de la paroi crée du froid.

a écrit : Un autre procédé pour conserver un liquide au frais, même dans les pays chauds, c'est la cruche. Les parois en terre cuite sont poreuses et l'eau qui s'évapore par l'extérieur de la paroi crée du froid. Oui c vrai j en ai vu au Maghreb , des jarres de poterie même à 40 degré à l ombre l'eau était extrêmement fraîche ainsi que le lait, il y a aussi le fait de les mettre dans un linge humide, les échanges d énergie font que l aliment reste à la mme température et ne ce réchauffe pas.

Bien faire attention en sélectionnant sa grenouille par contre ! Certaines sécrètent du poison ( curare ) par leur peau dont les aborigènes se servent pour leurs flèches empoisonnées...

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Bien faire attention en sélectionnant sa grenouille par contre ! Certaines sécrètent du poison ( curare ) par leur peau dont les aborigènes se servent pour leurs flèches empoisonnées... Il est dit dans l'anecdote que c'est une grenouille locale qui est utilisée, donc ils ne choisissent pas au hasard...
De plus, il me semble que la grenouille dont tu parles est endémique à l'Amazonie (si je me souviens bien), donc peu de chances de la croiser en Finlande...

Posté le

android

(25)

Répondre

a écrit : La Russie ou la Finlande ce ne sont pas des pays réputé pour leur température caniculaire non ? Le simple fait des les mettre dehors ferait l affaire. Le froid n'empêche pas le lait de tourner !
Tu peux laisser ton lait au réfrigérateur 15 jours, tu ne le boiras pas !
À part cette grenouille, aucun moyen ne permet de conserver le lait !