En Ethiopie, on motivait les athlètes avec de la prison

Proposé par
le
dans

Lors des Jeux olympiques de Munich en 1972, le coureur Éthiopien Miruts Yifter ne termina "que" troisième, ce qui lui valut un séjour de trois mois en prison une fois de retour en Éthiopie, pour ne pas avoir été à la hauteur des espoirs placés en lui. Son pays ayant boycotté les JO de 1976, il n'y participa pas, mais remporta finalement les épreuves des 5000 et 10000 mètres aux JO de Moscou en 1980.


Commentaires préférés (3)

Ce qui est dur, c'est que s'il avait fait 3 secondes de moins, il aurait eu l'or et le record du monde!! Mais il a eu le bronze et la prison...
Comme quoi peu de chose font la différence en sport...

On devrait faire la même chose avec nos hommes politiques, ça calmerait les ardeurs et les promesses lors de leurs speechs.

Ça me rappelle le sort réservé au sélectionneur de l'équipe nationale de Corée du Nord en 2010, Kim Jong-Hun, après l'élimination de sa sélection dès le premier tour de la coupe du monde de la FIFA. Il avait été condamné à effectuer des travaux forcés, à savoir porter des charges sur un chantier à raison de 14 heures par jour, pour "trahison de la confiance de Kim Jong Il".


Tous les commentaires (66)

Aaaaah...la procrastination peut mener à bien des complications!

Ce qui est dur, c'est que s'il avait fait 3 secondes de moins, il aurait eu l'or et le record du monde!! Mais il a eu le bronze et la prison...
Comme quoi peu de chose font la différence en sport...

Si tous les pays faisaient comme l'Ethiopie, on aurait plus beaucoup d'athlètes aux JO

Ça fait cher la troisième place!

Dire qu'il aurait pu se démotiver mais il a réussi a courir pour son pays malgré le manque de reconnaissance en retour... Faut avoir du courrage. Je ne sais pas si j'aurais accepter de recourir pour mon pays si j'avais été dans son cas !

Posté le

android

(70)

Répondre

je me demande pourquoi le comité olympique ou la communauté internationale n'ont pas été choqué par cette situation.

Si la France devait mettre en prison tous ses athlètes parce qu'ils n'ont pas été à la hauteur ...

On devrait faire la même chose avec nos hommes politiques, ça calmerait les ardeurs et les promesses lors de leurs speechs.

a écrit : Dire qu'il aurait pu se démotiver mais il a réussi a courir pour son pays malgré le manque de reconnaissance en retour... Faut avoir du courrage. Je ne sais pas si j'aurais accepter de recourir pour mon pays si j'avais été dans son cas ! En fait je sais pas vraiment si il avait le choix...

a écrit : Ce qui est dur, c'est que s'il avait fait 3 secondes de moins, il aurait eu l'or et le record du monde!! Mais il a eu le bronze et la prison...
Comme quoi peu de chose font la différence en sport...
Dans ces sports, trois secondes sont énormes !

Après avoir gagné il a été récompensé par son pays au moins ?

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : je me demande pourquoi le comité olympique ou la communauté internationale n'ont pas été choqué par cette situation. Qu'est-ce qui te fait croire qu'ils ne l'ont pas été ?

Ça me rappelle le sort réservé au sélectionneur de l'équipe nationale de Corée du Nord en 2010, Kim Jong-Hun, après l'élimination de sa sélection dès le premier tour de la coupe du monde de la FIFA. Il avait été condamné à effectuer des travaux forcés, à savoir porter des charges sur un chantier à raison de 14 heures par jour, pour "trahison de la confiance de Kim Jong Il".

Les bleus s'en sortaient bien finalement en 2002!

L'article Wiki de ce coureur commence comme ça : Miruts Yifter, né le 1er janvier 1938 ou le 15 mai 1944 à Adigrat.
Pas très précis tout ça. Il faut dire qu'il a toujours refusé de donner son age.

Posté le

android

(22)

Répondre

Je propose 10ans ferme pour Ribery ....

La c'est sur qu'on aurait pu envoyer l'équipe de France dans une ike du type alcatraz ;)

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Dire qu'il aurait pu se démotiver mais il a réussi a courir pour son pays malgré le manque de reconnaissance en retour... Faut avoir du courrage. Je ne sais pas si j'aurais accepter de recourir pour mon pays si j'avais été dans son cas ! Toi tu ne comprend pas très vite. . Quand on prend de la prison pour une médaille de bronze, on ne refuse pas d aller au jo représenter son pays. . Non.. on ne refuse pas.

Posté le

android

(32)

Répondre

a écrit : Ça me rappelle le sort réservé au sélectionneur de l'équipe nationale de Corée du Nord en 2010, Kim Jong-Hun, après l'élimination de sa sélection dès le premier tour de la coupe du monde de la FIFA. Il avait été condamné à effectuer des travaux forcés, à savoir porter des charges sur un chantier à raison de 14 heures par jour, pour "trahison de la confiance de Kim Jong Il". Afficher tout La seule équipe en larme sur le terrain avant chaque match d'ailleurs, pendant que nos joueurs français ne font pas l'effort de chanter l'hymne. Mais peut-être pleuraient-ils en pensant à leur sort en cas de défaite ^^.

On peut dire qu'il a eu la médaille en taule...