La NASA a voulu envoyer un vaisseau dans l'espace propulsé par des bombes nucléaires

Proposé par
le
dans

Le projet Orion était un concept sérieusement étudié en 1960 par la NASA de vaisseau spatial, fonctionnant avec des bombes nucléaires ! Le vaisseau devait larguer derrière lui des bombes nucléaires à intervalle régulier, la détonation produisant une forte poussée sur une plaque servant de bouclier, montée sur des amortisseurs. Cet étonnant système promettait des performances nettement supérieures à toute autre propulsion spatiale.

Les performances d'un tel système restent remarquables encore aujourd'hui, car il garantissait une efficacité (impulsion spécifique) de 5 à 8 fois supérieure aux meilleurs moteurs fusée actuels. Ce projet, porté par le phycisien Freeman Dyson, fut reçu avec scepticisme par les dirigeants de l'armée américaine, puis de la NASA, qui n'imaginaient pas que l'on puisse utiliser des armes nucléaires dans un contexte pacifique comme celui de l'exploration spatiale, et qui craignaient le risque de contamination causée par un accident. Malgré le soutien de Wernher Von Braun, concepteur de la fusée Saturn V, le projet fut finalement abandonné en 1963, suite au traité d'interdiction des essais nucléaires dans l'espace.


Commentaires préférés (3)

Astuce reprise par les speedrunners pour faire des sauts cheatés avec les bombes!

Ça promet encore un fabuleux débat pro et anti nucléaire :)

*attrape le pop-corn*

Peut on vraiment dire que la conquête spatiale soit un contexte pacifique entre les nations?
Peut être aujourd'hui, mais en 1963...


Tous les commentaires (104)

Astuce reprise par les speedrunners pour faire des sauts cheatés avec les bombes!

Un reportage est passée il y a quelque temps de se projet sur rmc découverte. C'est franchement impressionnant mais hélas beaucoup trop instable

Ça promet encore un fabuleux débat pro et anti nucléaire :)

*attrape le pop-corn*

Il a été annulé car on ne pouvait pas récupérer les déchets nucléaires et les mettre dans la poubelle verte

Posté le

android

(22)

Répondre

Peut on vraiment dire que la conquête spatiale soit un contexte pacifique entre les nations?
Peut être aujourd'hui, mais en 1963...

Ingénieux mais en effet dangereux quand même car si la navette explose au décollage...

Posté le

android

(10)

Répondre

Du coup c'est grâce a freeman dyson qu'on a de supers aspirateurs aujourd'hui !!

Posté le

android

(24)

Répondre

En plus on ne sait pas si E.T. aurait été d'accord pour que l'on fasse péter des bombes atomique dans l'espace.

Posté le

android

(15)

Répondre

En plus des performances remarquable, ce système de propulsion à un gros avantage par rapport aux moteurs actuelles: le stockage extrêmement réduit par rapport aux "réservoirs" classiques.

Cela pose un problème aussi "comment assurer l'envoie de bombe nucléaire dans l'espace sans prendre trop de risque (cf. l'explosion de la fusée de la NASA).

Enfin, se diriger en larguant des bombes me parait quelque peu aléatoire...

Vu les dégâts provoqués par une bombe nucléaire ou même l'explosion d'une centrale, je ne comprends pas trop comment ce projet pouvait être viable écologiquement.. Il y aurait eu un impact sur la population sur terre non ?

L'idée est intéressante, s'imaginer ça dans l'espace c'est sympa !
Mais envoyer ça dans l'espace, sachant que les accidents au décollage arrivent encore de nos jours c'est risqué.
Plusieurs bombes nucléaires dans 1 accident ça doit faire un sacré trou et/ou une sacrée onde de choc.
Question : est ce que une bombe nucléaire prise dans une explosion est forcée d'exploser ? Le système d'enclenchement n'est pas plus sophistiqué ?

Du coup on lui a dit de retourner à ces aspirateurs au lieu de chercher a tout faire péter.

C'est sur que si jamais il ya un raté et qu'elle explose, antares a côté c'est du pipi de chat...

Posté le

android

(5)

Répondre

Pour comprendre à quel point ce projet était révolutionnaire, il faut savoir que les concepteurs, dans une variante plus "musclé", envisageaient un vaisseau, le Super Orion, réalisable selon eux avec les techniques de l'époque, capable de mettre en orbite une petite ville !

Même sans aller jusqu'a ce gigantisme, des versions plus petites auraient pu mettre Mars à 15 jours de voyage (quand il faut 6 mois aujourd'hui) et auraient permis des expéditions habitées vers les lunes de saturne et jupiter dès les années 70 !

Quand on voit qu'on a du mal à retourner sur la Lune aujourd'hui, c'est un peu frustrant de se dire que le projet a été annulé pour des raisons purement politiques...

Posté le

android

(32)

Répondre

C'est de la bombe ce projet...

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre

a écrit : Vu les dégâts provoqués par une bombe nucléaire ou même l'explosion d'une centrale, je ne comprends pas trop comment ce projet pouvait être viable écologiquement.. Il y aurait eu un impact sur la population sur terre non ? Justement, ça dépend.
Les versions géantes du projet (comme le Super Orion, 8 millions de tonnes en orbite sans forcer) étaient sensé décoller depuis un site d'essai au Nevada en utilisant des bombes nucléaires.
Sauf que pour atteindre l'orbite, il leur aurait fallu en faire exploser plus d'une centaine, donc oui, ça aurait été assez salissant.

Sinon, dans la configuration de la NASA, le vaisseau est emporté en orbite par une fusée Saturne V et n'utilise ses bombes que dans l'espace, ou il n'y a pas vraiment de risque de contamination : c'est plus propre mais c'est nettement plus petit.

Posté le

android

(11)

Répondre

Et qui c'est qui aurait mangé tous les résidus ?!? C'est nousssssss ! ;)

Quand on pense qu'une petite pincée d'abri-matière pourrait permettre tellement de choses mais qui comme le nucléaire,mal exploité,pourrait causez notre perte

Je ne peux m'empêcher de rire, on dirait un film américain où le nucléaire c'est la solution au problèmes.
Enfin l'image d'un vaisseau qui largue des caisses "légèrement" explosives de son "derrière", me fais penser aux blagues que l'on raconte après quelques verres bien arrosés...
Mais cela dit fallait y penser, merci dyson ;-)

Posté le

android

(2)

Répondre

Une bombe atomique se déclenche lorsque le matériau fissile utilisé entre dans une configuration surcritique ( qui entretiens lui même la réaction de fission)
Pour faire simple, par exemple, une sphère d uranium pur ne peux enclencher de réaction en chaîne que lorsqu'elle est d'une forme, d'une pureté, et d'une configuration précise.
Afin que la réaction en chaîne ne s'enclenche pas accidentellement on dispose des securités: par exemple la sphère est en deux partie distinctes, ce qui permet aux neutron de s'échapper et empêche la réaction nucléaire.
Lorsque l'on veux déclencher la réaction nucléaire à proprement parler, on fait se réunir brusquement les deux parties, ce qui met le matériaux dans une configuration où les neutrons entraînent eux même la réaction. Elle atteint donc une masse surcritique et la réaction en chaîne se produit: c'est l'explosion de la bombe.
D'autres sécurités permettent de tenir le matériau fissile dans une masse sous critique, mais tout ça pour dire qu'une réaction nucléaire ne se déclenche pas aussi facilement que ça.
Imaginez si chaque bombardier, chaque porte avion, chaque chasseur transportant des tête nucléaires risquaient de déclencher une fission au moindre missile stinger qui l'atteindrai...
Si une fusée transportant des têtes nucléaires explosait au décollage, les retombées radioactives seraient celles du matériaux fissile qui tomberai au sol, à savoir qu'elles seraient contenues dans un périmètre restreint autour du point de chute du matériaux. Ça n'aurait rien à voir avec les retombées d'une bombe entretenant une fission nucléaire.