Le vibromasseur fut dans le top des ventes d'appareils électroménagers

Proposé par
le

Au début du XXe siècle, le vibromasseur électrique était le cinquième appareil "électroménager" le plus vendu aux Etats-Unis. Ce succès s'expliquait par le fait qu'il était vu et promu par les publicitaires comme un appareil de santé. Il était précédé dans le top des ventes par le grille-pain, la bouilloire, le ventilateur et la machine à coudre.


Commentaires préférés (3)

Il fallait bien faire attention à l'époque de ne pas confondre le vibromasseur et le grille-pain... !!!

Posté le

android

(265)

Répondre

"Guerre totale" qu'ils disaient... On sait maintenant ce que faisaient les femmes américaines quand leurs maris partaient combattre lors de la Première Guerre Mondiale :)

Posté le

android

(326)

Répondre

"Soigner l'hystérie féminine par l'orgasme, tel fut, pendant des siècles, le souci des médecins, qui, scrupuleusement, pratiquèrent des massages pelviens sur leurs patientes. Par souci de rentabilité, l'orgasme n'étant obtenu, en moyenne, qu'au bout d'une heure, la plupart de ces massages furent délégués à d'autres femmes, infirmières ou sage-femmes.
Toutefois, à la fin du XIXe siècle, l'électricité permit aux médecins de s'équiper d'efficaces instruments vibratoires. " voilà voilà. ..

Posté le

android

(539)

Répondre


Tous les commentaires (66)

Il fallait bien faire attention à l'époque de ne pas confondre le vibromasseur et le grille-pain... !!!

Posté le

android

(265)

Répondre

"Guerre totale" qu'ils disaient... On sait maintenant ce que faisaient les femmes américaines quand leurs maris partaient combattre lors de la Première Guerre Mondiale :)

Posté le

android

(326)

Répondre

Que de souvenir dans les catalogues la redoute,les 3 suisses...avec cette dame qui frottait son visage avec son vibro

Posté le

android

(101)

Répondre

Un bon exemple de bonne pub synonyme de pénétration efficace ... sur le marché

Leur slogan était : «Bonne année et surtout... la santé !»

Posté le

android

(11)

Répondre

C'est sur qu'aujourd'hui ça ferait bizarre de trouver des vibros chez boulanger entre les grilles pains et sèches cheveux..

"Soigner l'hystérie féminine par l'orgasme, tel fut, pendant des siècles, le souci des médecins, qui, scrupuleusement, pratiquèrent des massages pelviens sur leurs patientes. Par souci de rentabilité, l'orgasme n'étant obtenu, en moyenne, qu'au bout d'une heure, la plupart de ces massages furent délégués à d'autres femmes, infirmières ou sage-femmes.
Toutefois, à la fin du XIXe siècle, l'électricité permit aux médecins de s'équiper d'efficaces instruments vibratoires. " voilà voilà. ..

Posté le

android

(539)

Répondre

Le vibromasseur, developpé à l'origine pour soigner l'hystérie féminine par l'orgasme, tu m'étonnes que ça se vendait bien.

A la base le vibromasseur est comme son nom l'indique un appareil de massage par vibrations puis son utilisation à été détournée
(Massage pour le dos par exemple)

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : A la base le vibromasseur est comme son nom l'indique un appareil de massage par vibrations puis son utilisation à été détournée
(Massage pour le dos par exemple)
Détourner, pas si sur, cette appareil masse quand même un endroit particulier qui provoque des sensations agréables au dame...

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : Il fallait bien faire attention à l'époque de ne pas confondre le vibromasseur et le grille-pain... !!! "Everything is a dildo if you're brave enough"

Dans l'une des sources, le vibromasseur est appelé "The Vibrator"... C'est charmant !!

Si j'ai tout bien compris, après avoir griller leur pain dans le grille-pain, chauffer l'eau pour le thé dans la bouilloire, les femmes du 20ème siècle allumait leur ventilateur et se vibromassait... Les siècles passent mais le programme ne change pas Lol

Posté le

android

(21)

Répondre

a écrit : Que de souvenir dans les catalogues la redoute,les 3 suisses...avec cette dame qui frottait son visage avec son vibro Tu es dégueulasse

Dommage que je n'étais pas là pour faire concurrence à ce produit! :)

a écrit : "Soigner l'hystérie féminine par l'orgasme, tel fut, pendant des siècles, le souci des médecins, qui, scrupuleusement, pratiquèrent des massages pelviens sur leurs patientes. Par souci de rentabilité, l'orgasme n'étant obtenu, en moyenne, qu'au bout d'une heure, la plupart de ces massages furent délégués à d'autres femmes, infirmières ou sage-femmes.
Toutefois, à la fin du XIXe siècle, l'électricité permit aux médecins de s'équiper d'efficaces instruments vibratoires. " voilà voilà. ..
Afficher tout
Ya même une comédie qui a été faite sur ça, le film s'appel "Oh my god!"

Posté le

android

(15)

Répondre

Ma soeur vibrait devant cette publicité.

a écrit : "Soigner l'hystérie féminine par l'orgasme, tel fut, pendant des siècles, le souci des médecins, qui, scrupuleusement, pratiquèrent des massages pelviens sur leurs patientes. Par souci de rentabilité, l'orgasme n'étant obtenu, en moyenne, qu'au bout d'une heure, la plupart de ces massages furent délégués à d'autres femmes, infirmières ou sage-femmes.
Toutefois, à la fin du XIXe siècle, l'électricité permit aux médecins de s'équiper d'efficaces instruments vibratoires. " voilà voilà. ..
Afficher tout
Quel beau métier!

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : "Soigner l'hystérie féminine par l'orgasme, tel fut, pendant des siècles, le souci des médecins, qui, scrupuleusement, pratiquèrent des massages pelviens sur leurs patientes. Par souci de rentabilité, l'orgasme n'étant obtenu, en moyenne, qu'au bout d'une heure, la plupart de ces massages furent délégués à d'autres femmes, infirmières ou sage-femmes.
Toutefois, à la fin du XIXe siècle, l'électricité permit aux médecins de s'équiper d'efficaces instruments vibratoires. " voilà voilà. ..
Afficher tout
Je veux bien me dévouer! Pour la science et la médecine évidemment! Mais patience mesdames! ;)