Le premier ministre qui se trompa dans ses nominations

Proposé par
Invité
le
dans

En 1972, Pierre Messmer, Premier ministre sous la présidence Pompidou, composa dans l'urgence son gouvernement. La précipitation fut telle qu'il se trompa dans ses nominations : il choisit Xavier Deniau à la place de son frère Jean-François pour le poste de secrétaire d'État des Départements et Territoires d'outre-mer. Lors du Conseil ouvrant son mandat, le Président Pompidou s'étonna en s'adressant au Premier ministre : "Mais je ne vois pas Jean-François autour de la table".

Le frère exerça tout de même ses fonctions jusqu’en 1973, date à laquelle Jean-François Deniau fit finalement son entrée au gouvernement (deuxième gouvernement Messmer), en tant que secrétaire d’État chargé de la coopération.


Commentaires préférés (3)

C'est Xavier qui devait se sentir vachement à l'aise pendant le Conseil

Apres cette boulette Messmer devint hypnotiseur et fait le con à la tv.

C'est rien comparé aux guignols qui s'autoproclament "politiciens" de nos jours..


Tous les commentaires (31)

C'est Xavier qui devait se sentir vachement à l'aise pendant le Conseil

Sympa les repas de famille aprés cette mésaventure.

Pour ceux qui se demanderaient, l'"autre frère" était également haut fonctionnaire et avait fait ses preuves en tant qu'homme d'état, attaché aux relations internationales et à la francophonie...

Apres cette boulette Messmer devint hypnotiseur et fait le con à la tv.

a écrit : C'est Xavier qui devait se sentir vachement à l'aise pendant le Conseil Ben non, il n'y était pas!

Posté le

android

(2)

Répondre

...Il c'est juste trompé de prénom et ça était rectifié. ..

Posté le

android

(2)

Répondre

Commentaire supprimé Ok lol. Ouvre la fenêtre et regarde la vie dehors, tu comprendras

Posté le

android

(27)

Répondre

Le frère n'avait pas du tout de quoi être géné:
Sa vie est un film!
Homme politique,académicien, écrivain, marin, acteur, etc...
Il quittera l'UDF à cause des alliances avec le FN.
A 67 ans il travers l'Atlantique, puis entre à l'Académie de la Marine en "remplacement" d'Eric Tabarly

a écrit : Ben non, il n'y était pas! Si si il y était c'est Jean François qui n'y était pas.

Posté le

android

(20)

Répondre

trop drole effet, digne d'une comédie à la louis de funesse lol!!!

Posté le

windowsphone

(4)

Répondre

a écrit : trop drole effet, digne d'une comédie à la louis de funesse lol!!! De Funes* tout simplement hein ;)

Posté le

android

(25)

Répondre

Ça en dit long sur l'état d'esprit du moment..... un bon chaos....

Posté le

android

(3)

Répondre

C'est rien comparé aux guignols qui s'autoproclament "politiciens" de nos jours..

Et c'est après cette mésaventure que les deux frères, qui s'étaient embrouillés, décidèrent de faire chacun de leur côté leur propre marque de cymbale.
Ah non, c'est une autre anecdote ca :-P

Posté le

android

(25)

Répondre

Entendue dans les grosses têtes avant-hier :-) quelle histoire !

Posté le

android

(4)

Répondre

C'est là une histoire tout à fait remarquable!

Posté le

android

(4)

Répondre