L'homme qui n'aime pas les fautes d'orthographe

Proposé par
le
dans

Bryan Henderson est un homme qui visiblement ne supporte pas les erreurs grammaticales récurrentes sur Wikipedia. À tel point que depuis 2007, il s'est donné pour mission de corriger sur la célèbre encyclopédie en ligne 47 000 fois la même erreur : l'utilisation du terme "comprised of", impropre selon lui. Grâce à cette mission, il fait partie des 1000 contributeurs les plus actifs de Wikipedia.


Commentaires préférés (3)

Bryan Henderson est un homme qui visiblement n'a pas grand chose d'autre à faire de ses journées

Ce qui serait bon c'est qu'un mec repasse derrière lui pour corriger sa corection...

Ma mission : mettre une tape derrière la tête à ceux qui disent : au jour d'aujourd'hui.

Posté le

android

(545)

Répondre


Tous les commentaires (96)

Bryan Henderson est un homme qui visiblement n'a pas grand chose d'autre à faire de ses journées

"Comprised of" voudrait dire "composé de". Quel est le terme exact alors ? "Composed of" ?

Ce qui serait bon c'est qu'un mec repasse derrière lui pour corriger sa corection...

Précisons qu'il détient le record pour une même faute. Le premier contributeur est Polmars avec 631 000 corrections.

Ma mission : mettre une tape derrière la tête à ceux qui disent : au jour d'aujourd'hui.

Posté le

android

(545)

Répondre

À dire aux profs qui pensent encore que Wikipedia est modifié par des incapables

Posté le

android

(56)

Répondre

a écrit : À dire aux profs qui pensent encore que Wikipedia est modifié par des incapables oui enfin là il modifie la forme, pas le fond.

a écrit : Bryan Henderson est un homme qui visiblement n'a pas grand chose d'autre à faire de ses journées La plupart des corrections faites "en masse" sur Wikipedia sont effectuées grâce à des robots : ce sont de petits bouts de code programmés pour détecter une séquence de caractères et la modifier.

Pas besoin d'y passer ses nuits. :-)

Tous les dimanches il lance un programme qui lui raméne tous les articles avec des "comprised of"

"Chérie je démissionne, j'ai trouvé un nouveau job de rêve"

a écrit : À dire aux profs qui pensent encore que Wikipedia est modifié par des incapables Non mais Wikipedia contient beaucoup de fautes. Pour te donner un exemple, j'avais des profs qui avaient leur fiche sur ce site, et tous se plaignaient d'erreur factuelle dans leur biographie ou dans la présentation de leurs travaux.

Y'en a qui on vraiment rien a faire de leur journée.

Posté le

windowsphone

(4)

Répondre

Ma mission : pourchasser les "malgré que" et autres "comme même" même si, il faut bien le dire, me font bien rire!

Cette anecdote provient de la rubrique Slate.fr du quotidien DirectMatin, édition n° 1636 du mardi 10 février 2015, page 5.

Merci Jean-Marie Colombani ! :-)

Sur la même page, Jean-Marie Colombani rapporte une expérience sur le caractère des cafards : 16 mâles étudiés pendant 4 mois ont montré des personnalités différentes. Certains cafards étaient prudents et vivaient cachés. D'autres étaient audacieux et explorateurs. Ce serait un atout pour le groupe : en cas de danger, cette spécialisation permettrait à quelques individus de survivre.

Grammar nazi sauvage niveau 100 repéré!

Posté le

android

(3)

Répondre

J'imagine pas ce qu'as dû faire le premier de la liste !

a écrit : Ce qui serait bon c'est qu'un mec repasse derrière lui pour corriger sa corection... Correction*

Moins fun, toujours sur la même page de DirectMatin, JM Colombani explique que l'Allemagne ne sait plus où stocker ses déchets nucléaires.

Le site de stockage de Gorleben refuse d'accueillir tout nouveau conteneur, car il n'est pas le site de stockage définitif prévu dans le cadre de la sortie du nucléaire. Les industriels allemands refusent de payer pour une autre solution, car ils ont financé Gorleben. Le gouvernement allemand et les Länder se renvoient la balle. 26 conteneurs sont "en attente" de leur destination finale.

Pour l'instant, les déchets restent sur leur lieu de recyclage (France ou Grande-Bretagne), ou sont repris par la centrale nucléaire d'origine.

Ambiance...