Des pompiers sont allés hisser le drapeau français en haut de la Tour Eiffel

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Affront lavé !
Bravo les gars !
A l'époque ils avaient de l'honneur les mecs .

a écrit : Belle bravoure :) mais je n'ai pas compris la fin :s En 1940, les allemands avaient obligé un pompier à retirer le drapeau français de la Tour Eiffel. Pour réparer cet acte, ils l'ont remis sans l'accord des allemands.

On est parfois, sous la contrainte, obligé de faire des chose déplaisante, à leur place, je n'ose imaginer à quel point je me serai senti collaborateur en enlevant ce drapeau, tout en sachant qu'il aurait été stupide de se faire fusiller pour avoir refuser.
Il est parfois important dans la vie de régler certaines choses même symboliques, qui nous permettent de nous sentir entier, en accord avec nous même.
Ça peut faire la différence entre mourir avec ou sans regrès, il n'y a rien de moins inutile.


Tous les commentaires (91)

Belle bravoure :) mais je n'ai pas compris la fin :s

Affront lavé !
Bravo les gars !
A l'époque ils avaient de l'honneur les mecs .

Inutile mais héroïque !

Posté le

android

(10)

Répondre

Et ainsi ils ont sapé le moral des allemands.

a écrit : Belle bravoure :) mais je n'ai pas compris la fin :s En 1940, les allemands avaient obligé un pompier à retirer le drapeau français de la Tour Eiffel. Pour réparer cet acte, ils l'ont remis sans l'accord des allemands.

a écrit : Belle bravoure :) mais je n'ai pas compris la fin :s En gros c'etait un pompier qui a retiré le drapeau, et ils voulaient que ce soit eux egalement qui le hisse à nouveau pour "se faire pardonner"

Et après on nous surnomment toujours "les surrenders monkeys" !

Posté le

android

(5)

Répondre

Il faut savoir qu'à l'époque, les pompiers représentaient une branche de l'armée. En effet sans être combattant, ils étaient gradés et pouvaient de ce fait, donner des ordres à la police par exemple. Ceci se voit d'ailleurs dans le film intitulé "la rafle du vel d'hiv".

Rajoutons qu'après la libération, les ascenseurs, sabotés en 1940 et que les allemands n'avaient pas remis en l'état de fonctionner (cf les photos Hilter montant la tour à pied), furent réparés à l'aide d'un simple tournevis.

On est parfois, sous la contrainte, obligé de faire des chose déplaisante, à leur place, je n'ose imaginer à quel point je me serai senti collaborateur en enlevant ce drapeau, tout en sachant qu'il aurait été stupide de se faire fusiller pour avoir refuser.
Il est parfois important dans la vie de régler certaines choses même symboliques, qui nous permettent de nous sentir entier, en accord avec nous même.
Ça peut faire la différence entre mourir avec ou sans regrès, il n'y a rien de moins inutile.

Le faux brave sans cesse et partout vous accable,mais la bravoure véritable,laisse parler ses actions

a écrit : Il faut savoir qu'à l'époque, les pompiers représentaient une branche de l'armée. En effet sans être combattant, ils étaient gradés et pouvaient de ce fait, donner des ordres à la police par exemple. Ceci se voit d'ailleurs dans le film intitulé "la rafle du vel d'hiv". Pas qu'à l'époque ! Étant sapeur-pompier de Paris, je peux t'assurer que nous sommes toujours une composante de l'armée de terre dans l'arme du génie divisée en trois branches : combattante, infrastructure et sécurité ( dont la BSPP, le BMPM (bataillon des marins pompiers de Marseille) et la sécurité civile ) à savoir que la brigade est sous autorité du préfet de police de la ville de Paris. En espérant avoir été assez clair :)

Posté le

android

(75)

Répondre

Pour compléter l'anecdote, c'est eux même qui ont construits le drapeau avec du tissu pour ensuite le teindre. Il faut savoir que seuls 2 membres du commando ont survécus, et on été décorés pour ça. Quel courage !

a écrit : Pas qu'à l'époque ! Étant sapeur-pompier de Paris, je peux t'assurer que nous sommes toujours une composante de l'armée de terre dans l'arme du génie divisée en trois branches : combattante, infrastructure et sécurité ( dont la BSPP, le BMPM (bataillon des marins pompiers de Marseille) et la sécurité civile ) à savoir que la brigade est sous autorité du préfet de police de la ville de Paris. En espérant avoir été assez clair :) Afficher tout Pour compléter les sapeurs pompiers de Paris sont par ailleurs le plus grand corps armée d'Europe.

Posté le

android

(18)

Répondre

a écrit : Il faut savoir qu'à l'époque, les pompiers représentaient une branche de l'armée. En effet sans être combattant, ils étaient gradés et pouvaient de ce fait, donner des ordres à la police par exemple. Ceci se voit d'ailleurs dans le film intitulé "la rafle du vel d'hiv". Les pompiers de paris ont encore le statut militaire et les grades qui vont avec

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Inutile mais héroïque ! Je suis trop jeune pour l'avoir connu mais j'imagine, j'espère, que dans des moments terribles comme ceux de la seconde guerre mondiale, quand "la nation" est une notion qui a sa force, et que l'identité de chacun en tant que peuple d'un pays est également quelque chose qui résonne dans le cœur de chacun, les choses symboliques d'unité ne sont pas inutiles, loin de la. Le drapeau, la devise, l'hymne national, tout ça n'est heureusement pas inutile. C'est en partie pour ces choses et ce qu'elles représentent qu'on se bat

a écrit : Affront lavé !
Bravo les gars !
A l'époque ils avaient de l'honneur les mecs .
Les pompiers en ont toujours !

a écrit : Affront lavé !
Bravo les gars !
A l'époque ils avaient de l'honneur les mecs .
Bah aujourd'hui aussi..
Y en a pleins d'actes de bravours qui se passent de nos jours.
Et meme s'il y a aussi le contraire, a l'epoque c'etait aussi la meme chose.