Comment mesurer la force des piments ?

Proposé par
le
dans

L'échelle de Scoville sert à mesurer la force des piments. Par exemple le piment de cayenne est évalué entre 30 000 et 50 000 unités Scoville tandis que le piment le plus fort du monde, le Bhut Jolokia est mesuré à plus d'un million. Cette échelle créée par le pharmacologue Wilbur Scoville mesure la quantité de capsaïcine, qui fait la force des piments


Commentaires préférés (3)

Le principe est simple: on dilue le piment une fois, si le goût de piment est présent, on recommence. La mesure de tel ou tel piment correspond au nombre de dilutions nécessaires pour faire disparaitre le goût pimenté.
Ainsi, le poivron a une valeur de zéro, la capsaïcine pure a une valeur de 15 000 000

Posté le

unknown

(261)

Répondre

Oubliez les recettes de grand mère si vous avez la bouche en feu : la capsaine (substance qui pique) n'est soluble que dans les graisses. Donc le lait (non écrèmé!) ca marche, l'eau non.

Posté le

unknown

(205)

Répondre

Le point commun entre une autoroute et un piment ? ......... Tu le payes a la sortie !

Posté le

unknown

(482)

Répondre


Tous les commentaires (57)

Et il se passe quoi si je mange le piment le plus fort du monde? Je meurt? Le lait calme totalement la douleur mais à ce stade il faut sûrement une lance à incendie!

Posté le

unknown

(44)

Répondre

Mcfly : déjà tu change de pantalon et après tu sert bien les dents lorsque tu es aux chiottes...
Je pensais pas qu il y avait une echelle pour mesurer la puissance d' un piment, c est cool ça ^^

Posté le

unknown

(56)

Répondre

Intéressant ça, je savais pas que ça existait!

Posté le

unknown

(0)

Répondre

La on peut le dire, je me coucherais moins bête :)

Posté le

unknown

(5)

Répondre

En tout cas, je ne gouterai jamais Bhut Jolokia =)

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Le Tabasco n atteind que 5000 unités . Le reste est exacte

Posté le

unknown

(6)

Répondre

EN fait cela dépend des sauces, il y a des tabasco à 800 unités Scoville et d'autres à 50 000. J'ai édité.

Posté le

unknown

(24)

Répondre

Le principe est simple: on dilue le piment une fois, si le goût de piment est présent, on recommence. La mesure de tel ou tel piment correspond au nombre de dilutions nécessaires pour faire disparaitre le goût pimenté.
Ainsi, le poivron a une valeur de zéro, la capsaïcine pure a une valeur de 15 000 000

Posté le

unknown

(261)

Répondre

Prendre une mèche de cheveu puis la passer sur la partie qui a été en contact avec le piment. Cette opération vous permettra de ne plus avoir la sensation d'etre en Feu...

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Très bon a savoir mais ou trouve t on l appareil de mesure?

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Je crois qu'on peut aussi évaluer les gaz lacrymogènes avec l'échelle de Scoville, mais perso, je n'irai pas goûter.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Une petite méthode asiatique lorsque votre langue vous arrache : boire du thé chaud. C'est pour cela que dans certains pays asiatique on vous sert du thé chaud au lieu de l'eau.

Posté le

unknown

(4)

Répondre

L armee indienne compte utiliser ce piment pour concevoir un grenade non lethale

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Oubliez les recettes de grand mère si vous avez la bouche en feu : la capsaine (substance qui pique) n'est soluble que dans les graisses. Donc le lait (non écrèmé!) ca marche, l'eau non.

Posté le

unknown

(205)

Répondre

Oubliez les recettes de grand mère si vous avez la bouche en feu : la capsaine (substance qui pique) n'est soluble que dans les graisses. Donc le lait (non écrèmé!) ca marche, l'eau non.

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Le point commun entre une autoroute et un piment ? ......... Tu le payes a la sortie !

Posté le

unknown

(482)

Répondre

Ce n'est plus le plus fort depuis Naga Viper l'a détrôné en les dépassant de 300 000 unités mesurer donc a plus de 1 300 000 sur la même échelle.

Posté le

unknown

(12)

Répondre

c pour ça que les indiens ont un gratte langue! un fil de fer tordu pour se nettoyer la langue et réveiller les papilles parce que avec le temps trop de piquant , on perd le sens du goût :-$

Posté le

unknown

(6)

Répondre

a écrit : Le point commun entre une autoroute et un piment ? ......... Tu le payes a la sortie ! Lol
Sinon inutile donc indispensable!
Jmcmb

Posté le

unknown

(1)

Répondre