McDonald's a dû retirer des cuillères qui servaient à se droguer

Proposé par
le

A la fin des années 1970, McDonald's a dû supprimer de la vente ses cuillères à café. Celles-ci étaient en effet devenues très populaires chez les consommateurs de drogues qui s'en servaient pour mesurer ou ingérer de la cocaïne. La pratique s'était tellement répandue que dans certaines villes américaines, une dose de cocaïne était surnommée une "McSpoon" ("McCuillère") : les doses étaient vendues emballées dans ces cuillères en plastique.


Commentaires préférés (3)

À défaut d'être impliqué dans la toxicomanie des consommateurs, Mc Do est ( en partie) responsable de leur obésité ...

Cela me rappelle la vieille anecdote qui nous expliquait que les Mcflurry sont aujourd'hui plus petits car les hérissons pouvait rentrer dedans mais pas en sortir. Sauf que la ce sont les drogués qui rentrent dans l'addiction et ne s'en sorte plus...

a écrit : En France on fait mieux, les pharmacies vendent directement des "steri box" qui contiennent directement de quoi s'injecter et préparer la drogue. Le tout avec des instruments stériles.

Le descriptif du contenu du kit est en source !

Source : www.apothicom.org/steribox-presentation.htm
Ceci permet de reduire les transmission du SIDA et ne pense pas que si ils ne les vendaient pas ceci diminuerait la toxicomanie ! Lorsqu'on est dépendant on s'en fiche totallement des conséquences on veut seulement notre dose quitte à se servir d'une vieille seringue usagée !
Ces kits sont vraiment une grande avancée pour lutter contre le SIDA..


Tous les commentaires (120)

En France on fait mieux, les pharmacies vendent directement des "steri box" qui contiennent directement de quoi s'injecter et préparer la drogue. Le tout avec des instruments stériles.

Le descriptif du contenu du kit est en source !

Source : www.apothicom.org/steribox-presentation.htm

À défaut d'être impliqué dans la toxicomanie des consommateurs, Mc Do est ( en partie) responsable de leur obésité ...

Cela me rappelle la vieille anecdote qui nous expliquait que les Mcflurry sont aujourd'hui plus petits car les hérissons pouvait rentrer dedans mais pas en sortir. Sauf que la ce sont les drogués qui rentrent dans l'addiction et ne s'en sorte plus...

Non non, la cuillère n'est pas du tout disproportionnée...

La cuillère est déjà psychédélique sans drogue.

a écrit : En France on fait mieux, les pharmacies vendent directement des "steri box" qui contiennent directement de quoi s'injecter et préparer la drogue. Le tout avec des instruments stériles.

Le descriptif du contenu du kit est en source !

Source : www.apothicom.org/steribox-presentation.htm
Ceci permet de reduire les transmission du SIDA et ne pense pas que si ils ne les vendaient pas ceci diminuerait la toxicomanie ! Lorsqu'on est dépendant on s'en fiche totallement des conséquences on veut seulement notre dose quitte à se servir d'une vieille seringue usagée !
Ces kits sont vraiment une grande avancée pour lutter contre le SIDA..

a écrit : En France on fait mieux, les pharmacies vendent directement des "steri box" qui contiennent directement de quoi s'injecter et préparer la drogue. Le tout avec des instruments stériles.

Le descriptif du contenu du kit est en source !

Source : www.apothicom.org/steribox-presentation.htm
C'est (entre autres) pour endiguer la propagation du sida.
Avec ou sans matos stérile une fois accroc tu t'en fous.
Donc autant qu'il y en ait a portée.
A défaut de régler le problème ça a le mérite de limiter la casse.

Posté le

android

(65)

Répondre

Gamin, une cuillère comme ça, je m'en serais servi comme sabre-laser

Un marché noir de la cuillère MacDo insoupconné...
D'après la rumeur, le FIB aurait meme mit en place une equipe spéciale chargee de démenteler ce réseau: la MSE (McSpoonElite)!

Il paraît qu'un grand nombre d'overdose est dû à certains prenant des cuillères de MCflurry....du coup ils ont abandonné l'idée d'un MCpotage.
Cqfd.

Posté le

android

(14)

Répondre

" chez came Donald venez comme vous êtes "

a écrit : Ceci permet de reduire les transmission du SIDA et ne pense pas que si ils ne les vendaient pas ceci diminuerait la toxicomanie ! Lorsqu'on est dépendant on s'en fiche totallement des conséquences on veut seulement notre dose quitte à se servir d'une vieille seringue usagée !
Ces kits sont vraimen
t une grande avancée pour lutter contre le SIDA.. Afficher tout
Cela ne diminuerait pas la toxicomanie en ne vendant pas ces kit. Mais la ça sappelle cautionner la chose. Limite à l'encourager " allez y vous pouvez maintenant vous droguer sans risques"
Je trouve ça horrible.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Cela ne diminuerait pas la toxicomanie en ne vendant pas ces kit. Mais la ça sappelle cautionner la chose. Limite à l'encourager " allez y vous pouvez maintenant vous droguer sans risques"
Je trouve ça horrible.
Le VIH ce transmet entre autre par les seringues, quittes à ce droguer au moins que ça reste propre sans cette initiative les chiffres du sida augmenterait, autoriser n est pas encourager, c est juste une façon indirecte de régler les conséquences et non les causes, mais ne blâmons pas les toxico, on est tous accroc à quelque chose qui nuie a nous même et à notre prochain, tabac, alcool, jeux et j en passe

a écrit : Ceci permet de reduire les transmission du SIDA et ne pense pas que si ils ne les vendaient pas ceci diminuerait la toxicomanie ! Lorsqu'on est dépendant on s'en fiche totallement des conséquences on veut seulement notre dose quitte à se servir d'une vieille seringue usagée !
Ces kits sont vraimen
t une grande avancée pour lutter contre le SIDA.. Afficher tout
Cela promet un gd débat ^^ en l'occurrence autoriser des pratiques et donner le moyen de d'y accéder sous prétexte qu'on ne peut pas lutter contre me semble être une mauvaise façon de raisonner. Avec une logique comme ça autant légaliser la drogue, puisque après tout l'interdiction n'empêche pas les gens de se droguer et la légalisation permettrait la vente des produits plus stériles.
Et accessoirement, la drogue n'est absolument pas le première facteur de transmission du sida, le combat est plus à mener du côté des habitudes sexuelles.

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Cela ne diminuerait pas la toxicomanie en ne vendant pas ces kit. Mais la ça sappelle cautionner la chose. Limite à l'encourager " allez y vous pouvez maintenant vous droguer sans risques"
Je trouve ça horrible.
Sais-tu que l'état vient d’autoriser les salles de shoots ?
Ce sont des salles où les toxicos peuvent venir se shooter mais c'est controler par des médecins.
Ça évite overdose, transmission d'une quelconque maladie et permet le début d'une désintoxe chez certains.

Donc non, ce n'est pas de l'encouragement. C'est même une bonne chose. Une fois accro à une drogue dur, il n'y a plus vraiment moyen de s'en sortir seul. Et certaines personnes sont prêtent à tout pour avoir leurs doses ( prostitutions, vol, crimes, etc ... ).

a écrit : Cela promet un gd débat ^^ en l'occurrence autoriser des pratiques et donner le moyen de d'y accéder sous prétexte qu'on ne peut pas lutter contre me semble être une mauvaise façon de raisonner. Avec une logique comme ça autant légaliser la drogue, puisque après tout l'interdiction n'empêche pas les gens de se droguer et la légalisation permettrait la vente des produits plus stériles.
Et accessoirement, la drogue n'est absolument pas le première facteur de transmission du sida, le combat est plus à mener du côté des habitudes sexuelles.
Afficher tout
L'interdiction de la drogue permet que cela ne tombe pas entre les mains de tout le monde.
Après il y aura toujours des gens qui en trouvent et qui se drogueront. Autant aider ces gens là puisque quoi qu'il arrive ils seront toujours là.
Les arrêter et les sevré du jour au lendemain est tout bonnement impossible ( on peut mourir de manque et la souffrance peut-être horrible. )

a écrit : L'interdiction de la drogue permet que cela ne tombe pas entre les mains de tout le monde.
Après il y aura toujours des gens qui en trouvent et qui se drogueront. Autant aider ces gens là puisque quoi qu'il arrive ils seront toujours là.
Les arrêter et les sevré du jour au lendemain est tout b
onnement impossible ( on peut mourir de manque et la souffrance peut-être horrible. ) Afficher tout
Je ne dis pas le contraire, ces arguments sont bons, mais personnellement je m'inquiète de l'image que ça renvoit, "c'est bon je peux me droguer, il ya des salles prévues pr..." c'est très caricatural mais on a le même pb avec le SIDA, il y a une recrudescence, les gens se protègent moins parce que il y a de nouvelles thérapies qui sont efficaces (sans éradiquer le virus), ils sont donc moins inquiets. Et j'ai peur que le même phénomène se produise avec la drogue.
Sans compter que les alentours des salles de shoot vont devenir le paradis des dealers...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Sais-tu que l'état vient d’autoriser les salles de shoots ?
Ce sont des salles où les toxicos peuvent venir se shooter mais c'est controler par des médecins.
Ça évite overdose, transmission d'une quelconque maladie et permet le début d'une désintoxe chez certains.

Don
c non, ce n'est pas de l'encouragement. C'est même une bonne chose. Une fois accro à une drogue dur, il n'y a plus vraiment moyen de s'en sortir seul. Et certaines personnes sont prêtent à tout pour avoir leurs doses ( prostitutions, vol, crimes, etc ... ). Afficher tout
De plus elles permettent de suivre les toxicomanes et les aident a sortir de leur addiction (il i a du personnel medical sur place).
Perso je trouve ça très bien ces salles de shoot, par contre il me semble que ces quelques salles ouvertes sont des salles test, esperons quelles se généralisent dans toutes les grandes villes de France.
Aidons ces personnes plutot que de detourner notre regard sur ce fléaux qu'est la drogue.

Posté le

android

(17)

Répondre

Il existe en Suisse des "salles de Shoot" pour les drogués.
Il s'agit de lieu ou les toxicomanes peuvent se rendre pour s'injecter leur drogue sans risques.
Ces salles fournissent des seringues et du matériel propres et evite ainsi tout risque de maladie.

Posté le

android

(3)

Répondre