Des humains massacrés par les animaux

Proposé par
le

En 1945, la bataille de Ramree a été le théâtre d'un immense massacre d'êtres humains par des animaux. Fuyant les forces britanniques, des centaines de soldats japonais s'enfoncèrent dans la mangrove. Au matin, les soldats anglais retrouvèrent seulement 20 survivants, les autres avaient été dévorés par des centaines de crocodiles.

Le naturaliste Bruce Stanley Wright, qui accompagnait le régiment colonial indien qui pourchassait les nippons, rapporte que des hurlements et des coups de feu se firent entendre durant toute la nuit. Les survivants étaient sous le choc et certains atrocement blessés. Les araignées, serpents et autres moustiques ont probablement aussi décimé la troupe japonaise, mais les crocodiles en sont la principale cause.


Commentaires préférés (3)

La nuit a du être très longue..

Une commission d'enquête mandatée par la cour martiale deux mois après les faits a constaté qur l'eau des marais était composée à 25% de sang humain, d'après un article scienfique sur internet

Posté le

android

(494)

Répondre

Le chef du bataillon aéroporté britannique Andrew Wyert était un officier très rusé. Il avait envoyé un groupe de reconnaissance dans les profondeurs de l'île, justement où se trouvaient les mangroves. En apprenant qu'elles étaient remplies de crocodiles marins il a décidé qu'il fallait à tout prix y pousser l'ennemi. Son commandant avait objecté: "Nos équipements et armements ne sont pas adaptés aux marécages, contrairement aux Japonais dotés d'uniformes spéciaux et d'armes blanches. Nous perdrons tout". Mais le chef du bataillon avait répondu, confiant: "Fais-moi confiance et tu vivras…".

Posté le

android

(334)

Répondre


Tous les commentaires (74)

La nuit a du être très longue..

C'est des crocodiles et des moustiques que les Américains auraient du envoyer au Vietnam, pas des soldats.

Posté le

android

(37)

Répondre

Comme quoi une armée, si grande soit-elle, ne peut rien contre les forces de la nature...

La mangrove, l'horreur des aventuriers... Humide, remplie de moustiques, sables mouvants et branches d'arbres rendant la marche impossible, sans compter les crocodiles!

Une commission d'enquête mandatée par la cour martiale deux mois après les faits a constaté qur l'eau des marais était composée à 25% de sang humain, d'après un article scienfique sur internet

Posté le

android

(494)

Répondre

À mettre en parallèle avec le massacre perpétré par des requins sur les marins de l'Indiannapolis, quasimment à la même période. Les animaux ne sont pas restés inactifs durant la seconde guerre mondiale

Posté le

android

(66)

Répondre

Cette mésaventure est inscrite dans le livre Guiness des records comme "Le plus grand nombre d'être humain mangés par des animaux" d'ailleurs, après analyse des marais de 3km2, l'eau était remplis à 24÷ de sang humain.

Posté le

android

(55)

Répondre

Ça me fait pense à une scène du seigneur des anneaux ! Les hommes ont repoussé les orques( dsl ) qui vont dans la forêt et une fois qu'ils sont dedans ils meurent tous tuer par la forêt

Posté le

android

(22)

Répondre

Il y a crocodile et crocodile les soldats donnent cette définition du crocodile :
Crocodile : Godillot qui baille de la semelle

Le chef du bataillon aéroporté britannique Andrew Wyert était un officier très rusé. Il avait envoyé un groupe de reconnaissance dans les profondeurs de l'île, justement où se trouvaient les mangroves. En apprenant qu'elles étaient remplies de crocodiles marins il a décidé qu'il fallait à tout prix y pousser l'ennemi. Son commandant avait objecté: "Nos équipements et armements ne sont pas adaptés aux marécages, contrairement aux Japonais dotés d'uniformes spéciaux et d'armes blanches. Nous perdrons tout". Mais le chef du bataillon avait répondu, confiant: "Fais-moi confiance et tu vivras…".

Posté le

android

(334)

Répondre

Ils sont entré dans le livre des records pour ça, l'attaque de crocodiles la plus plus meurtrière. Près de 1000 soldats moururent dans cette mangrove. Il faut savoir que les crocodiles d'eau salée qui les ont attaqué sont avec ceux du Nil les plus grand du monde et les reptiles les plus lourd actuels. Ils peuvent atteindre 7 a 8 mètres et une tonne sur la balance. Leurs mâchoires est 3 fois plus puissante que celle d'un requin blanc. Quelle nuit...

1944, Le jour le plus long, 1945, la nuit la plus longue, prochainement dans vos salles, en 3D bien sur.

a écrit : La nature prend sa revanche! Les patriots aussi ont pris leur revanche cette année ;)

Posté le

android

(4)

Répondre

On dirait le film "le labyrinthe" version japonaise

Posté le

android

(3)

Répondre

Serpents et moustiques... Pourquoi pas ! mais les araignées ?
J'ai pu assister à une conférence de Christian Clot (explorateur français) qui disait que pour se protéger des piqures de moustiques le soir dans la forêt tropicale, il valait mieux installer sa tente près d'un nid araignées. Elle peuvent vous passer dessus mais ne vous mordra pas. C'est un insecticide très naturel.

Quand au plus gros animaux, tel que les tigres, les serpents, les requins... Bref, tout ce qui nous fait peur. Sont "pas dangereux" si ont respect leur territoire et que l'on ne cherche pas à les toucher.
Il existe quelques exception comme avec l'ours polaire, qui est assez lunatique. Le plus dangereux reste le moustique car il transporte des maladies et ne se prive pas de vous piquer car il cherche juste à s'abreuver.

En faite ce n'est pas mille soldats japonais qui ce sont fait manger.

Il y avait à la base 1000 soldats qui ce sont réfugiés dans la mangrove (qui fait tout de même plusieurs kilomètres carré).
La traversée est longue et compliqué car comme évoqué plus haut, jonché de débris et de sables mouvants.
Arrivée à l'autre extrémité ; si vous avez encore de la force vous devez regagner l'autre rive, nager, éviter de se faire croquer et surtout de se faire emporter par les courants.

En réalité même si certains soldats ce sont fait dévoré la grand majorité des soldats décédés ce sont noyé de fatigue, ne voulant pas se rendre aux anglais.

Une bonne partie à également réussi à fuir la zone en survivant à tout ses éléments hostiles.

Les 20 survivants (épuisés) mais encore assez fort pour éviter de se noyer ou d'être la proie des courants et des crocodiles marins ont raconté l'horreur de la situation, choque par avoir vu et même si ce n'est que 200 soldats se faire manger, ça doit choquer. Protégeant les autres en fuites ils ont préféré raconter aux anglais l'anéantissement de la force nippone (qui a quand même bien morflé cette nuit là ).

Posté le

android

(68)

Répondre