Comment font les poissons pour ne pas ne pas se perdre dans les profondeurs ?

Proposé par
le
dans

Pour éviter de se perdre dans les abysses, où règne l'obscurité totale, les poissons marins osseux ont dans leur tête des dépôts de carbonate de calcium (des petits cailloux), appelés otolithes, qui sont attirés vers le bas par la gravité. Cela leur permet de savoir où ils se situent dans l'espace. L'Homme a un système similaire dans le vestibule de l'oreille interne pour percevoir ses déplacements dans les trois dimensions.


Commentaires préférés (3)

Le monde abyssale... Je le trouverais sans cesse fascinant !

Les savants du passé étaient convaincus que la vie n'existait pas dans les grands fonds marins en raison de l'absence de lumière. Il a fallu attendre 1861 pour découvrir des mollusques en remontant un câble posé à 2000m de profondeur. C'est de 1872 à 1876 que la corvette britannique "Challenger" identifie 4717 espèces en draguant le fond des mers. Visionnaire Jules Verne décrit les animaux étranges dans Vingt Milles Lieues sous les mers en 1870 .Mais il faudra attendre 1960 et la plongée de Jacques Picard dans la fosse des Mariannes pour mieux connaître le monde des abysses.
Sources : La Recherche : Les abysses .

Merci " frenchpower " de m'avoir donné envie d'en savoir plus sur les otolithes ! Le monde des abysses est fascinant et je ne saurai trop conseiller au lecteurs (avec la permission des modérateurs) de lire et regarder un splendide livre de photographie " Abysses " de Claire Nouvian chez Fayard où le lecteur tombe nez nez avec des animaux fabuleux " Vampire des abysses" , " Pieuvre de cristal " , " diable noir ", sortant tout droit du noir des profondeurs le tout agrémenté de descriptions précises de cette spécialiste .


Tous les commentaires (33)

Le monde abyssale... Je le trouverais sans cesse fascinant !

Étrangement quand j'ai un peu bu mon vestibule n'est plus très efficace !

L'homme possède un système similaire, alors pourquoi quand il fait nuit que je me leve de mon lit je trouve toujours le moyen de me cogner..

Un peu comme les résonance des ultrasons des chauves-souris...

En effet chez l'Homme au sein du systême vestibulaires les organes otolithiques permettent de percevoir les accelerations linéaires tandis que la crête ampullaire permet des percevoir les accelerations angulaires

Par la même, des problèmes de surdité apportent parfois des problèmes d'équilibre.

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : L'homme possède un système similaire, alors pourquoi quand il fait nuit que je me leve de mon lit je trouve toujours le moyen de me cogner.. Parce que tu n'a toujours pas trouvé l'interrupteur de ta lampe peut etre ? : )

Posté le

android

(23)

Répondre

Les savants du passé étaient convaincus que la vie n'existait pas dans les grands fonds marins en raison de l'absence de lumière. Il a fallu attendre 1861 pour découvrir des mollusques en remontant un câble posé à 2000m de profondeur. C'est de 1872 à 1876 que la corvette britannique "Challenger" identifie 4717 espèces en draguant le fond des mers. Visionnaire Jules Verne décrit les animaux étranges dans Vingt Milles Lieues sous les mers en 1870 .Mais il faudra attendre 1960 et la plongée de Jacques Picard dans la fosse des Mariannes pour mieux connaître le monde des abysses.
Sources : La Recherche : Les abysses .

a écrit : Étrangement quand j'ai un peu bu mon vestibule n'est plus très efficace ! C'est plutôt ton cortex moteur, ton cervelet et ton lobe pariétal qui ne répondent plus trop efficacement, tout va bien dans ton oreille même après plusieurs verres ;)

Merci " frenchpower " de m'avoir donné envie d'en savoir plus sur les otolithes ! Le monde des abysses est fascinant et je ne saurai trop conseiller au lecteurs (avec la permission des modérateurs) de lire et regarder un splendide livre de photographie " Abysses " de Claire Nouvian chez Fayard où le lecteur tombe nez nez avec des animaux fabuleux " Vampire des abysses" , " Pieuvre de cristal " , " diable noir ", sortant tout droit du noir des profondeurs le tout agrémenté de descriptions précises de cette spécialiste .

Je me demande pourquoi on est désorienté lorsqu'on est enseveli sous une avalanche? Quelqu'un a la réponse ? :-)

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Je me demande pourquoi on est désorienté lorsqu'on est enseveli sous une avalanche? Quelqu'un a la réponse ? :-) tu n' a qu'a uriné selon vers oú ca coule tu peux determiner le haut du bas. sinon pour repondre a ta question, sous une avalanche tu ne vois que du blanc autout de toi donc c est difficile de s oriente surtout en panique

Posté le

windowsphone

(7)

Répondre

a écrit : tu n' a qu'a uriné selon vers oú ca coule tu peux determiner le haut du bas. sinon pour repondre a ta question, sous une avalanche tu ne vois que du blanc autout de toi donc c est difficile de s oriente surtout en panique Le truc d'urine je connais mais justement il est dit que l.homme peut s'orienter donc normalement pas besoin de ca pour savoir ^-^

Posté le

android

(2)

Répondre

Il faut savoir que les sonars actifs de certains navires abîment ces organes chez certains animaux marins comme les grands calamars par exemple. C'est la raison pour laquelle certains s'en retrouvent désorientés, et finissent par quitter les abysses pour mourir à une profondeur qui ne leur est pas viable (trop profond ou trop près de la surface, question de pression) et viennent s'échouer parfois sur les plages.

On peut ajouter que les plantes possèdent un système similaire de graviception : leurs racines possèdent des cellules (les statocystes ) qui peuvent repérer le sens de la gravité grâce a certains de leurs organites (statolithes) qui ''tombent'' dans le fond des statocystes. Cela permet le développement verticale des racines, vers le bas. Il s'agit du gravitropisme. Un gravitropisme négatif existe aussi pour la tige (qui pousse vers le haut)

Posté le

android

(14)

Répondre

Ce n est pas plutot les gravicepteurs? Il me semble que les otholites ne capte pas une force aussi faible que la gravité.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : L'homme possède un système similaire, alors pourquoi quand il fait nuit que je me leve de mon lit je trouve toujours le moyen de me cogner.. Notre attention se porte beaucoup plus sur nos afférences visuelles, elles prennent plus de place dans la commande et le contrôle des mouvements, c'est pourquoi lorsque la vision nous est enlevée nous sommes perdu. Mais à force de te cogner peut être que tu fera plus attention à tes autres sens, ta mémoire de la pièce etc.
Source: Vague souvenir! À confirmer

"Des poissons marins", il existe des poissons autre que marins ?

Posté le

android

(7)

Répondre

C'est pas à cause de ce truc dans l'oreille qu'on a le mal des transports d'ailleurs ?

Posté le

android

(4)

Répondre