Le point culminant de l'Île-de-France est artificiel

Proposé par
le

Avec ses 231 mètres, le point culminant d’île de France est la colline artificielle d'Élancourt. Elle est constituée de déchets recouverts par du remblai extrait lors de la construction de la ville nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines. Différents projets sont à l'étude pour y construire une piste de ski ou une descente de VTT.


Commentaires préférés (3)

Et quand on se ramasse en ski, en se relevant on a des ordures entre les dents ! Waouw intéressant comme projet !

Qui veut skier sur des déchets ? Qui ?

J avoue que si j ai à choisir ou je vais skier entre une piste degueulasse avec de la fausse neige, sur un tas de déchets et avec un magnifique panorama sur le periph et une station sympa avec neige et montagnes.... Disons que le dilemme est cornélien ...
M enfin on peut toujours dire que c est plus écologique, que ce sera moins cher et plus proche de chez moi mais bon...


Tous les commentaires (53)

Et quand on se ramasse en ski, en se relevant on a des ordures entre les dents ! Waouw intéressant comme projet !

Qui veut skier sur des déchets ? Qui ?

La descente VTT serait plus... écolo !

Posté le

android

(15)

Répondre

Après le ski sur le toit d'un centre commercial à Dubai, le ski en Ile-de-France, on aura tout fait !!

Posté le

android

(7)

Répondre

J avoue que si j ai à choisir ou je vais skier entre une piste degueulasse avec de la fausse neige, sur un tas de déchets et avec un magnifique panorama sur le periph et une station sympa avec neige et montagnes.... Disons que le dilemme est cornélien ...
M enfin on peut toujours dire que c est plus écologique, que ce sera moins cher et plus proche de chez moi mais bon...

Euh une piste de ski sur 231m de hauteur?! Y a intérêt d aimer l tire fesse!!...C est moins haut que la tour Eiffel

Posté le

android

(4)

Répondre

On retrouve aussi des montagnes de déchets pareilles aussi à Berlin. Après la seconde guerre mondiale, Berlin était dévasté. La ville était un immense tas de ruines. Il fallait donc mettre ses déchets et ses gravats quelque part. Les allemands les rassemblèrent et les recouvrirent de terre. Aujourd'hui, ils sont des lieux de promenades privilégiés ou des zones boisés. Le plus haut mont de gravats de situe à Munich et fait 75m de hauteur. Leur nom est Schuttberg.
N.B. Il n'y en pas qu'a Berlin mais aussi dans les grandes villes allemandes touchées par les bombardements.
Source: un épisode de Karambolage.

Vous aurez tous compris qu'il s'agit d'une piste de ski artificielle, sans neige, la piste sera fait avec un revetement speciale (un peu comme du faux gazon).

Le concept existe deja dans le nord a Noeud les mines ou un ancien terril (colline créé par accumulation de residu minié) a été transformé en piste de ski.

loisinord.e-monsite.com/

Posté le

android

(26)

Répondre

a écrit : On retrouve aussi des montagnes de déchets pareilles aussi à Berlin. Après la seconde guerre mondiale, Berlin était dévasté. La ville était un immense tas de ruines. Il fallait donc mettre ses déchets et ses gravats quelque part. Les allemands les rassemblèrent et les recouvrirent de terre. Aujourd'hui, ils sont des lieux de promenades privilégiés ou des zones boisés. Le plus haut mont de gravats de situe à Munich et fait 75m de hauteur. Leur nom est Schuttberg.
N.B. Il n'y en pas qu'a Berlin mais aussi dans les grandes villes allemandes touchées par les bombardements.
Source: un épisode de Karambolage.
Afficher tout
Jmcmb. Mais l'anecdote parle de dechets recouverts de remblais. En allemagne ce sont des gravats recouverts de remblai. C moins crade quand meme...

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Et quand on se ramasse en ski, en se relevant on a des ordures entre les dents ! Waouw intéressant comme projet ! J'y habite et l'endroit est très propre!
Les elus tentent de trouver une utilité a cette grande coline et effectivement certains projets paraissent farfelus

Posté le

android

(10)

Répondre

300 000clients et 17m€ de CA prévisionnel !!!? Réservé pour une "élite"... Mais réellement qui va skier sur ce tas de merde ??

Et pourquoi le sommet de la tour Eiffel n'est-il pas le point culminant ? Il est bien à plus de 320m, non ?
Ok, c'est une construction artificielle, mais la colline de déchet aussi est artificielle.

Posté le

android

(6)

Répondre

À savoir que des pistes de ski sur des déchets existent déjà, par exemple à Noeux-les-mines dans le Nord-Pas-de-Calais. Elle a été créé sur un ancien terril, c'est-à-dire un colline de déchets résultant de l'extraction du charbon.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Vous aurez tous compris qu'il s'agit d'une piste de ski artificielle, sans neige, la piste sera fait avec un revetement speciale (un peu comme du faux gazon).

Le concept existe deja dans le nord a Noeud les mines ou un ancien terril (colline créé par accumulation de residu minié) a été tran
sformé en piste de ski.

loisinord.e-monsite.com/
Afficher tout
Apparemment, dans les sources, il est bien précisé que ces pistes seront couvertes et maintenues à -5° et recouvertes de neige artificielle certes, mais de neige faite à partir d'eau quand même, comme la piste de Dubaî.
Par contre, comme toi, j'ai immédiatement pensé à ce concept de "ski sur plastique", c'est des plaques fixées les unes aux autres garnies de petites tiges de plastique sur lesquels on glisse. A l'époque, des utilisateurs avaient dit que ca ressemblait un peu à de la neige du matin un peu dure mais que c'était assez agréable. Le seul défaut, c'est que se casser la figure la dessus en T-shirt était... assez douloureux^^
En tout cas, ca serait écologiquement plus sensé qu'un congélateur de 20 hectares!

a écrit : Apparemment, dans les sources, il est bien précisé que ces pistes seront couvertes et maintenues à -5° et recouvertes de neige artificielle certes, mais de neige faite à partir d'eau quand même, comme la piste de Dubaî.
Par contre, comme toi, j'ai immédiatement pensé à ce concept de "ski sur plast
ique", c'est des plaques fixées les unes aux autres garnies de petites tiges de plastique sur lesquels on glisse. A l'époque, des utilisateurs avaient dit que ca ressemblait un peu à de la neige du matin un peu dure mais que c'était assez agréable. Le seul défaut, c'est que se casser la figure la dessus en T-shirt était... assez douloureux^^
En tout cas, ca serait écologiquement plus sensé qu'un congélateur de 20 hectares!
Afficher tout
Au temps pour moi, tu as raison ils parlent bien de pistes couvertes,
Je ne pensais pas qu'un projet aussi energivore pouvait etre réalisé en France.
Et je confirme, une chute sur la piste en plastique de Noeux les mines... ça fait mal ;)

Posté le

android

(6)

Répondre

Depuis la nuit des temps, les ordures ménagères étaient jetés à ciel ouvert dans des décharges... Celle de la région Paca a cessé depuis peu (je crois, du moins j'espère !)... De nombreux pays n'ont encore que cette possibilité de stockage (aux Maldives, par exemple, une des îles de l'archipel ne sert qu'à ça)...
On a commencé (commencé seulement !) a arrêter ça en France qu'au début des années 70, avec l'arrivée des premiers incinérateurs (c'était des chaudières de bateaux !).
Aujourd'hui encore, 90% des golfs se font grâce à des décharges préalables de déchets (inertes ici) pour modeler les parcours.
Pour ma part je trouve bien que l'on puisse faire "disparaître" ça sous des remblais, planter des arbres et trouver des activités sur ces lieux "poubelles" autrefois.

Commentaire supprimé La derniere fois que je suis tombe en moto c'etait une personne immatriculé dans le 75 qui s'est rabattu sans verifier

Sinon au sujet de l'anecdote en Normandie près de Caen il y a la colline aux oiseaus qui a ete cree suf une ancienne decharge et si on ne le sait pas on ne s'en douterai pas

Posté le

android

(0)

Répondre

On en a une belle à Amneville en Moselle aussi, sur un terrain pollué ;-)

Posté le

android

(0)

Répondre

J'habite à Elancourt et la colline de la revanche et une colline comme une autre il y a une route et même des maison et le projet d'une piste de ski artificielle et loin de voir le jour car il y a beaucoup d'habitants qui ne veulent pas de ce projet.