La copie du Polaroid par Kodak lui coûta cher

Proposé par
le

Polaroid est connu pour avoir inventé et commercialisé les appareils photo à développement instantané. En 1976, Kodak sortit sa propre gamme d'appareils photographiques à développement instantané, et Polaroid lui fit un procès qui dura 10 ans et reçut en dédommagement la bagatelle de 870 millions de dollars. Ironie de l'histoire, le fondateur de Polaroid qui créa le procédé travaillait avant comme ingénieur chez Kodak.

Polaroid avait cherché à obtenir 12 milliards de dollars de dommages et intérêts alors que Kodak était parti sur une base de 150 millions.


Commentaires préférés (3)

12 milliards... Je trouve ça aberrant...
Ça doit représenter plus que les PIB de pas mal de pays africains.

Les dirigeants de Kodak on du être très heureux d'avoir laisser partir un ingénieur qui leurs coûtera 850 million de dollars ...

Posté le

android

(189)

Répondre

a écrit : 12 milliards... Je trouve ça aberrant...
Ça doit représenter plus que les PIB de pas mal de pays africains.
Oui c'est vrai, y'a pas photo !

Posté le

android

(168)

Répondre


Tous les commentaires (61)

12 milliards... Je trouve ça aberrant...
Ça doit représenter plus que les PIB de pas mal de pays africains.

Maintenant on est tous ou presque passé au numérique.

Posté le

android

(3)

Répondre

Vous imaginez si Kodak avait sorti son appareil avant on appèlerait pas la photo un Polaroïd mais un Kodak !

Demander 12 milliards de dollars il y a presque 30ans.... heu fallait être culotté quand même !

Posté le

android

(19)

Répondre

870 million de dollars en 1986... Avec l'inflation, aujourd'hui ca aurais atteint le milliard, c'est énorme !

Les dirigeants de Kodak on du être très heureux d'avoir laisser partir un ingénieur qui leurs coûtera 850 million de dollars ...

Posté le

android

(189)

Répondre

Sa me rappelle vaguement d'autres affaires...
Sans idée , l'on copie..
Sans copie , pas de profits..

a écrit : 12 milliards... Je trouve ça aberrant...
Ça doit représenter plus que les PIB de pas mal de pays africains.
Oui c'est vrai, y'a pas photo !

Posté le

android

(168)

Répondre

a écrit : Vous imaginez si Kodak avait sorti son appareil avant on appèlerait pas la photo un Polaroïd mais un Kodak ! C'est dingue

Posté le

android

(11)

Répondre

C'est énorme.. Mais en même temps aujourd'hui tout ce joue à coût de millards alors bon..

a écrit : Maintenant on est tous ou presque passé au numérique. Par ailleurs c'est un autre ingénieur de chez Kodak qui a inventé le 1er appareil photo numérique.

Posté le

android

(8)

Répondre

Kodak demanda à tout les possesseurs de l'appareil photo instantané Kodak de les rendre en magasin et on leur remettrait un appareil Kodak classique en échange.
Aujourd'hui on peut encore trouver de tels appareils en foire-à-tout mais il ne valent rien.

Les années se suivent et se ressemblent pour Kodak qui a inventé et créé le premier prototype d'appareil photo numérique en 1975, alors que c'est Apple qui a commercialisé le premier appareil photo couleur numérique grand public sur le marché en 1994 le célèbre Quick Take.

Pendant ce temps en 2015:

"Kodak, c'est quoi ça?"

Commentaire supprimé Polaroïd commercialise maintenant des tablettes (Android) et peut-être d'autres choses encore. Source: ma cousine qui a eu une tablette Polaroïd.

Posté le

android

(7)

Répondre

Il devrait les commercialiser encore ! Si il y en avait sur le marché j'en achèterai un direct !

Moi si j'étais lui j'aurais demandé le monde

Posté le

android

(0)

Répondre

A savoir que malgré le temps séparant le numérique du Polaroïd, le coût de ce dernier reste relativement élevé (au alentour de 100€ minimum) mais également au niveau des films qui ne sont bien sur pas réutilisable et très onéreux (un pack de 10 feuilles classique variera entre 30 à 35€, 1 feuille = 1 photo). C'est cher payé la photo, en effet..

Apparemment le procès, lui,fut loin d'être instantané...

Posté le

android

(6)

Répondre