Napoléon régna sur l'île d'Elbe

Proposé par
le
dans

Contrairement à ce que l'on entend parfois, Napoléon ne fut pas emprisonné à l'île d'Elbe : il choisit le lieu de son exil et régna sur l’île durant 10 mois, durant lesquels il mit en place différentes réformes qui améliorèrent la vie des habitants de l'île, notamment en terme de salubrité publique et d'emplois.


Commentaires préférés (3)

Bon en gros il était quand même emprisonné ,qu'on appelle ça "années sabbatiques de repos hors de la France avec destination libre de choix" ou "île à louer loin de la France , conviendrait à chef d état pas très apprécié par ses voisins et en exil ". Et je pense que même s il régnait sur l île d Elbe il ne pouvait pas faire grand chose...

Même restreint, il ne pouvait s'empêcher d'exercer son pouvoir. Bien que sanguinaire et aimant guerroyer, Napoléon était un grand homme dont l'intelligence, les réformes et sa rigueur ont marqué notre histoire.

Posté le

android

(185)

Répondre

a écrit : Même restreint, il ne pouvait s'empêcher d'exercer son pouvoir. Bien que sanguinaire et aimant guerroyer, Napoléon était un grand homme dont l'intelligence, les réformes et sa rigueur ont marqué notre histoire. Je ne sais pas si on peut le qualifier de sanguinaire, oui il a fait beaucoup de guerres mais la plupart n ont pas été de sa propre instigation. Les seules guerres qu il ait vraiment déclarées lui même sont la campagne de Russie et celle d Espagne ( pas de grandes idées à mon avis mais bon...). Pour le reste il devait faire face à une géopolitique où les principaux empires lui étaient hostiles ( ce qui est assez euphémiste (bien que cet adjectif n existe pas...)). De plus d après Guerres et Histoire ( magazine que je conseille à tous( ceci n est pas un placement de produit ou une pub et je ne touche pas un centime ...) la mortalité des troupes était plus causées par les maladies ou des trucs du genre que par les combats... Après chacun a son opinion sur ce grand homme qui a façonné la France mais qui reste l un des personnes les plus ambigus de notre histoire...


Tous les commentaires (66)

Certains habitants disaient pourtant : " Napoléon c'est Bonaparte en pire ."

Bon en gros il était quand même emprisonné ,qu'on appelle ça "années sabbatiques de repos hors de la France avec destination libre de choix" ou "île à louer loin de la France , conviendrait à chef d état pas très apprécié par ses voisins et en exil ". Et je pense que même s il régnait sur l île d Elbe il ne pouvait pas faire grand chose...

Et qui gouvernait auparavant ?
Le mec on lui a dit « Allez pousse toi, on met un petit français à ta place ! »

Posté le

android

(16)

Répondre

Même restreint, il ne pouvait s'empêcher d'exercer son pouvoir. Bien que sanguinaire et aimant guerroyer, Napoléon était un grand homme dont l'intelligence, les réformes et sa rigueur ont marqué notre histoire.

Posté le

android

(185)

Répondre

a écrit : Même restreint, il ne pouvait s'empêcher d'exercer son pouvoir. Bien que sanguinaire et aimant guerroyer, Napoléon était un grand homme dont l'intelligence, les réformes et sa rigueur ont marqué notre histoire. Je ne sais pas si on peut le qualifier de sanguinaire, oui il a fait beaucoup de guerres mais la plupart n ont pas été de sa propre instigation. Les seules guerres qu il ait vraiment déclarées lui même sont la campagne de Russie et celle d Espagne ( pas de grandes idées à mon avis mais bon...). Pour le reste il devait faire face à une géopolitique où les principaux empires lui étaient hostiles ( ce qui est assez euphémiste (bien que cet adjectif n existe pas...)). De plus d après Guerres et Histoire ( magazine que je conseille à tous( ceci n est pas un placement de produit ou une pub et je ne touche pas un centime ...) la mortalité des troupes était plus causées par les maladies ou des trucs du genre que par les combats... Après chacun a son opinion sur ce grand homme qui a façonné la France mais qui reste l un des personnes les plus ambigus de notre histoire...

Grand commandant ce Napoléon, que ce soit avec un empire géant ou avec une simple île. Chapeau Monsieur !

D'ailleurs ce fut le seul moment ou l'Elbe fût unifiés même aujourd'hui elle est divisé en 8 administration.

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Je ne sais pas si on peut le qualifier de sanguinaire, oui il a fait beaucoup de guerres mais la plupart n ont pas été de sa propre instigation. Les seules guerres qu il ait vraiment déclarées lui même sont la campagne de Russie et celle d Espagne ( pas de grandes idées à mon avis mais bon...). Pour le reste il devait faire face à une géopolitique où les principaux empires lui étaient hostiles ( ce qui est assez euphémiste (bien que cet adjectif n existe pas...)). De plus d après Guerres et Histoire ( magazine que je conseille à tous( ceci n est pas un placement de produit ou une pub et je ne touche pas un centime ...) la mortalité des troupes était plus causées par les maladies ou des trucs du genre que par les combats... Après chacun a son opinion sur ce grand homme qui a façonné la France mais qui reste l un des personnes les plus ambigus de notre histoire... Afficher tout Personnellement je préfère un homme a la poigne de fer comme Napoléon ou de gaulle plutôt que nos mollusques d'aujourd'hui.

Posté le

android

(59)

Répondre

" Je préfère être le premier homme ici que le second à Rome" disait le grand Jules

Certains ont besoin de régner quoiqu'il arrive...

Après que Napoléon s'est rendu,(Fin des 100 jours)
Selon certaines sources, Napoléon aurait voulut être exilé au Etats-unis d'Amérique.
Les Anglais ont refuser et ils l'ont envoyer à Saint-Hélène.
Durant tout son règne (en France) ils demandais souvent des nouvelles des USA,même après avoir vendu la Louisiane.
Il connaissait d'ailleurs une famille riche qui aurait pu l'aider durant son exil.

Un "Secret d'histoire" sur Napoléon a été diffusé il y a environ deux mois sur la 2, si vous arrivez à le retrouver en ligne, je vous le conseille vivement, il est très intéressant. D'ailleurs, tous les "Secrets d'histoire" sont très
intéressants, c'est vraiment un programme bien fait.

a écrit : Même restreint, il ne pouvait s'empêcher d'exercer son pouvoir. Bien que sanguinaire et aimant guerroyer, Napoléon était un grand homme dont l'intelligence, les réformes et sa rigueur ont marqué notre histoire. Des réformes telles que le rétablissement de l'esclavage pour aider l'économie...
Source : le mémorial de l'esclavage à Nantes.

a écrit : Et qui gouvernait auparavant ?
Le mec on lui a dit « Allez pousse toi, on met un petit français à ta place ! »
Elbe était une sous prefecture française, probablement rattaché au département de Corse (je n'en suis pas sur, peut être que c'était la Toscane, départementalisé et rattaché à la Francr par Napoléon).

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Je ne sais pas si on peut le qualifier de sanguinaire, oui il a fait beaucoup de guerres mais la plupart n ont pas été de sa propre instigation. Les seules guerres qu il ait vraiment déclarées lui même sont la campagne de Russie et celle d Espagne ( pas de grandes idées à mon avis mais bon...). Pour le reste il devait faire face à une géopolitique où les principaux empires lui étaient hostiles ( ce qui est assez euphémiste (bien que cet adjectif n existe pas...)). De plus d après Guerres et Histoire ( magazine que je conseille à tous( ceci n est pas un placement de produit ou une pub et je ne touche pas un centime ...) la mortalité des troupes était plus causées par les maladies ou des trucs du genre que par les combats... Après chacun a son opinion sur ce grand homme qui a façonné la France mais qui reste l un des personnes les plus ambigus de notre histoire... Afficher tout Tu ne touches peut être pas un centime. Mais mon père si, vu qu'il travaille dedans ^^

Posté le

windowsphone

(6)

Répondre

a écrit : Des réformes telles que le rétablissement de l'esclavage pour aider l'économie...
Source : le mémorial de l'esclavage à Nantes.
Je crois qu'on a déjà eu cette conversation sur une autre anecdote à propos de Napoléon, mais je le redis quand même :)
Le Premier Consul a autorisé les territoires Français qui se rebellait contre la France à cause de l'abolition à conserver l'esclavage, c'est tout. Napoléon n'avait pas que de la répression à faire quand les deux tiers de l'Europe lui faisait la guerre. Monter un corps expéditionnaire pour aller mater des esclavagistes mécontents est couteux et a un résultat aléatoire (désastre de la recinquête de Haïti en 1802 : les hommes meurent de maladie et l'île devient indépendante en 1804). La Martinique a préféré se livrer aux Anglais plutôt que de voir la fin de l'esclavage sur l'île par exemple.

Posté le

android

(26)

Répondre

Napoléon avait le choix en 1814 entre les îles d'Elbe, sa Corse natale et une autre île dont je ne me rapelle plus le nom. Il a choisi Elbe car l'île est petite et facile à contrôler par les 1000 hommes qu'il a pu emmener. Pratique vu que l'Empereur craint que ses ennemis veulent l'assassiner.

Posté le

android

(6)

Répondre

À chaque anecdote sur Napoléon, je peux pas m'empêcher de lire tous les commentaires et de m'offusquer dès qu'il y en a un de négatif ! ^^ Cet homme me fascine, avoir marqué à ce point l'histoire de la France et de l'Europe (voire du monde en général) en seulement 15 ans relève du génie.

a écrit : Et qui gouvernait auparavant ?
Le mec on lui a dit « Allez pousse toi, on met un petit français à ta place ! »
Petit français?
Celui qui gouvernait avant été un anglais il me semble. Le gouvernement a juste choisit un nouveau "dirigeant" comme on change de prefet ou de ministre en France

a écrit : À chaque anecdote sur Napoléon, je peux pas m'empêcher de lire tous les commentaires et de m'offusquer dès qu'il y en a un de négatif ! ^^ Cet homme me fascine, avoir marqué à ce point l'histoire de la France et de l'Europe (voire du monde en général) en seulement 15 ans relève du génie. Le fait d'avoir joué un grand rôle en son temps ne doit pas non plus empêcher toute pensée critique, non? :) Car il n'empêche que le règne de Napoléon n'a pas eu que des points positifs: il a été le fossoyeur de la République, a provoqué une véritable saignée démographique et c'est avec lui que la France a perdu son rôle de puissance dominante sur le continent (la fin du "Grand Siècle" dans une version un peu élargie en somme). Je ne cherche pas à l'enfoncer gratuitement (on sait que son règne a apporté beaucoup de choses), mais on ne peut non plus se montrer catégorique.