D'étonnantes techniques pour sécher le béton du barrage du Colorado

Proposé par
le
dans

Le barrage Hoover aux États-Unis est composé de 2,5 millions de m3 de béton. La durée de séchage à cœur d'une telle quantité coulée rapidement aurait été de 125 ans. Les ingénieurs ont donc fait passer l'eau froide du Colorado dans des tuyaux coulés dans le béton pour réduire cette durée à 20 mois, avant de les remplir à leur tour de béton.

Une usine à glace a même été construite sur place pour refroidir encore l'eau du Colorado.


Tous les commentaires (63)

Vu sur la cinq récemment en complément du barrage des trois gorges en Chine. Epoustouflant !
Sa construction milticolonnes plutôt qu'en un seul bloc est expliquée dans le documentaire ici à partir de la vingtième minute m.youtube.com/watch?v=xMegsa0UJEM

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : T'as écris tuyau 2 fois tu t'es trompé 2 fois. C'est moche =) J'ai un petit téléphone et donc le clavier est pas toujours simple quand on écrit vite ;)

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

a écrit : J'ai absolument rien compris. Sois tu t'exprime super mal sois tu utilise des mots trop techniques pour des gens qui ne sont pas tout forcément ingénieurs d'ouvrages. Et puis avant d'assurer que c'est faux, relis toi quoi c'est la moindre des choses. heu je ne vois aucun mot technique ... plus facile que cela moi je te conseil que du oui-oui ...

Posté le

windowsphone

(2)

Répondre

a écrit : J'aussi aussi penser a sa :) Moi aussi et je demande le prix en capsules de tout ce beton

a écrit : annecdote fausse, ou en partie. Ce n'est pas tant les tuyeaux d'eau qui ont réduit le sechage de presque 124ans ! Ce serait trop simple et fait partout dans ce cas ... C'est surtout le fait de ne PAS construire le barrage d'un blic (ce qui aurait pris 125 a secher) mais de le faire en differentes parties. Aidé en plus par ces fameux tuyeux tous les 1.5m pour refroidir plus vite le béton Afficher tout Je me permets de réagir car vous n'êtes pas sans savoir qu'il n'est juste techniquement pas possible de tout couler d'un bloc!!!
Le séchage ne veut pas dire figeage, cela concerne l'évacuation de l'eau résiduelle qui par l'action chimique du béton est dégazée a travers les parois.

Donc cette anecdote est complètement vraie puisque l'eau dans les tuyauteries servait de fluide caloporteur permettant d'évacuer cette eau et donc de pouvoir donner sa solidité au barrage...
Le béton était donc figé,mais pas sec (suffisamment dur pour couler un batch, pas suffisamment pour retenir l'eau...

Ça ne serait pas le barrage de "golden eye" au début?

Posté le

android

(0)

Répondre

Confirmer vus dans les construction de l'extrême :)

les pubs subliminales mc do..

En quoi faire refroidir le beton le fait sécher plus rapidement ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : J'ai absolument rien compris. Sois tu t'exprime super mal sois tu utilise des mots trop techniques pour des gens qui ne sont pas tout forcément ingénieurs d'ouvrages. Et puis avant d'assurer que c'est faux, relis toi quoi c'est la moindre des choses. J'ai 13 ans et j'ai tout compris je vois pas ce qu'il a dit de "technique".De plus, sa phrase avais du sens pour moi.... :/

D'ailleurs il est à noter que l'on emploi pas le terme "séchage du béton" mais plutôt "prise du béton". En effet le séchage est ce qu'il se passe lorsque l'eau présente dans le béton s'évapore, le rendant ainsi moins performant.

Tout sa pour que la legion de césar et la république de nouvelles californie ce dispute pour l'avoir ! #Fnv

J'y suis allé il y a 3 mois! :) c'est impressionnant! Il faut se dire quand même qu'il y a des ouvriers qui sont mort tombé dedans ,et qui sont à l'intérieur du barrage

Je vais faire mon Captain Obvious mais le beton ne seche pas il durcit ! mon prof de technologie nous a assez tapé sur les doigts pendant mon bts pour que je retienne le fait que la difference entre les deux mots est importante. La reaction chimique entre les différents composants fait qu'il durcit avec le temps et le durcissement atteint son maximum generalement en 28jours meme si au bout d'un jour ou deux le beton est assez dur pout soutenir ce qui doit l'etre. Et pour avoir etudié ce barrage en cours je confirme comme cela a été dit que c'est surtout le fait que le beton ait été coulé en plusieurs fois qui a reduit le temps de durcissement. Les tuyaux etaient là car la quantité de beton etait si importante que cela degageait enormement de chaleur il fallait donc refroidir le tout

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre

Cette anecdote nécessite une correction.
Comme il été partiellement dit dans des commentaires précédents, le béton ne "sèche" pas, il prend.
Cela n'a rien à voir avec l'evacuation de l'eau.
La "prise" est une réaction chimique exothermique, c'est à dire qu'elle dégage de la chaleur.
Cette chaleur, si elle n'est pas évacuée, peut menacer la prise elle-même. Le béton n'aura alors pas la résistance requise.
C'est pour cela que, même aujourd'hui, des systèmes calorifuges sont utilisés sur les gros coulages (+ de 200/300 m3) pour limiter la chaleur au coeur du béton.
On peut saluer l'ingéniosité des ingénieurs américains, qui ont limité la taille des blocs de coulage et utilisé la fraîcheur du fleuve pour mener à bien ce refroidissement.
Les techniques actuelles sur des barrages-poids sont très similaires.
Tout ingénieur TP sait cela.
Il est dommage que l'anecdote, ainsi que les différentes sources, soient imprécises sur ce point.

Posté le

android

(0)

Répondre

Le barrage de Hoover Dam sépare le Nevada de l'Arizona, quand on le traverse on avance ou l'on recule sa montre de 15mn suivant du côté que l'on arrive...

a écrit : C'est "séchage" ou "tuyau" que tu comprends pas ?

Son message est tout sauf incompréhensible, sans aucun terme technique... Tout ce qu'il dit est que l'anecdote met l'emphase sur le fait d'avoir injecté de l'eau froide pour refroidir et donc sécher le béton
, alors que la principale raison de la réduction du temps de séchage est le fait d'avoir coulé le béton en plusieurs fois.

Prends un pot de peinture de 5L, vide-le au sol. La flaque mettra des jours voire des semaines à sécher, alors que si tu le vides en faisant plusieurs fines couches, ca ne mettra que disons 8h fois cinq couches, 40h au total, comparé à trois semaines pour la flaque, alors que t'as le même volume de peinture au final.
C'est le même principe pour le béton du barrage.
Afficher tout
Inutile de me sortir tes deux mots afin de faire penser que je ne les comprends pas.
Après lecture de ton commentaire, j'ai mieux compris ce qu'il voulait dire, et je t'en remercie.

Concernant son commentaire, ya de la ponctuation partout, les tuyaux sont mal orthographiés à plusieurs reprise alors forcément au bout d'un moment ça m'a plus fatigué les yeux qu'autre chose et ne m'a pas aidé à sa compréhension. Un reportage est passé la dessus d'ailleurs dans Superstructures.

Posté le

android

(0)

Répondre

Petite précision : un béton ne sèche pas, car l'eau ne s'en évapore pas. On dit qu'il prend, c'est cette transformation chimique qui a lieu entre l'eau et le ciment qui le fait durcir.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Petite précision : un béton ne sèche pas, car l'eau ne s'en évapore pas. On dit qu'il prend, c'est cette transformation chimique qui a lieu entre l'eau et le ciment qui le fait durcir. Bien sûr que le béton sèche... Un élément qu'il a été coulé perd son eau... Vous allez pas me dire qu'un ouvrage vieux de plusieurs mois neat pas sec? Ce qui peut (dans les cas où trop d'eau a été incorporée dans le béton frais) provoquer l'apparition de taches de salpêtre... Mais ce séchage n'a rien à voir avec la prise (durcissement) du béton

Posté le

android

(0)

Répondre

Il est à noter que le béton ne sèche pas! Il s'agit d'une réaction chimique avec l'eau! Le béton peut donc se durcir sous l'eau!