Le boa n'étouffe pas sa proie : il lui coupe la circulation sanguine

Proposé par
le
dans

Contrairement à ce que l'on pensait jusqu'à présent, ce n'est pas en étouffant que le boa constricteur tue sa proie. Il bloque la circulation du sang de sa victime, provoquant la mort par arrêt circulatoire, car les organes vitaux ne sont plus irrigués., ce qui va encore plus vite qu'un étouffement.


Commentaires préférés (3)

Ouais enfin bon, allez expliquer ça à la pauvre biquette qui se fait bouffer, je suis pas sûr que ça change grand chose de son point de vue...

De toute façon il n'y a que Rocky qui bat le boa

Pourquoi le boa préfère couper la circulation sanguine à l'étouffement ? Car étouffer sa proie lui laisse la possibilité de se débattre voire de mordre pour s'extirper. Or, bloquer la circulation sanguine empêche tout mouvement.

Posté le

android

(233)

Répondre


Tous les commentaires (64)

Ouais enfin bon, allez expliquer ça à la pauvre biquette qui se fait bouffer, je suis pas sûr que ça change grand chose de son point de vue...

De toute façon il n'y a que Rocky qui bat le boa

J'ai python royal qui du coup étouffe pas mais bloque la circulation du sang? Ou ces propre au boa?

Pourquoi le boa préfère couper la circulation sanguine à l'étouffement ? Car étouffer sa proie lui laisse la possibilité de se débattre voire de mordre pour s'extirper. Or, bloquer la circulation sanguine empêche tout mouvement.

Posté le

android

(233)

Répondre

Parce qu’un animal aux prises avec un serpent défendra chèrement sa peau à coups de dents, becs, griffes ou cornes, notent les chercheurs, couper la circulation sanguine est une méthode bien plus efficace qu’étouffer : même sans air, les proies du boa pourraient continuer à se débattre. Et comme le boa constricteur est un prédateur dépourvu de membres qui chasse en se collant littéralement à ses victimes, il a tout intérêt à ce que sa proie cesse rapidement de se débattre.

Ouais ben dans tous les cas, évitez le !

Un conseil avant de vous faire dévorer par un boa, prenez un aspégique cela fluidifiera votre sang. Ainsi il pourra mieux circuler dans votre corp et cela vous permettera de vous défendre!

Posté le

windowsphone

(33)

Répondre

a écrit : Parce qu’un animal aux prises avec un serpent défendra chèrement sa peau à coups de dents, becs, griffes ou cornes, notent les chercheurs, couper la circulation sanguine est une méthode bien plus efficace qu’étouffer : même sans air, les proies du boa pourraient continuer à se débattre. Et comme le boa constricteur est un prédateur dépourvu de membres qui chasse en se collant littéralement à ses victimes, il a tout intérêt à ce que sa proie cesse rapidement de se débattre. Afficher tout Tu sais, pas besoin de faire un simple copier-coller de l'article source, les liens sont là pour ça ;)

Ça doit être épic un combat entre deux boa constricteur essayant de s'entre tuer

a écrit : J'ai python royal qui du coup étouffe pas mais bloque la circulation du sang? Ou ces propre au boa? Essaye tu verras par toi même :)

a écrit : Essaye tu verras par toi même :) Ces petit un python royal tu sais, il ma déjà enrouler mais tu sens à peine qu'il te sers, regarde sur internet ces pas très impressionnant tu verra :)

a écrit : Pourquoi le boa préfère couper la circulation sanguine à l'étouffement ? Car étouffer sa proie lui laisse la possibilité de se débattre voire de mordre pour s'extirper. Or, bloquer la circulation sanguine empêche tout mouvement. Mais est il possible pour le boa d'étouffer sa proie ? Pas sur que ce soit évident

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ouais enfin bon, allez expliquer ça à la pauvre biquette qui se fait bouffer, je suis pas sûr que ça change grand chose de son point de vue... En l'occurence, dans les experiences c'était plus des rats mais leur point de vue est toujours le même: interne.

Posté le

android

(5)

Répondre

Donc, ça veut dire que le boa ne serre pas ses proies de la même manière que les autres serpents constricteurs, non ? Il connait les emplacements exacts des vaisseaux sanguins de sa victime ou bien ?

Ah ouais mais du coup c'est qui le plus fort, le boa ou l'hippopotame ?

Posté le

android

(6)

Répondre

Ayant eu le traumatisme d'observer un anaconda mettre à mort un lapin nain avec ses yeux qui sortaient des orbites... Honnêtement ceci est sûrement valable pour les boas constricteurs mais pas pour toutes les espèces qui étouffent.

Posté le

android

(3)

Répondre

Mais comment un boa peut couper volontairement la circulation du sang sans avoir conscience que sa proie est pourvue de veines où circule ce dernier ? Même l'Homme l'ignorait avant l'arrivé de la science.

Posté le

windowsphone

(6)

Répondre

En fait, ce qu'il faut comprendre c'est que ce n'est pas que le boa "choisit" de couper la circulation sanguine plutôt que d'étouffer sa proie mais bien que la mort est due à un arrêt circulatoire. L'action du boa, en serrant sa proie, coupe l'arrivée du sang aux artères irrigant le coeur. Le coeur, alors privé d'oxygène, s'arrête, et la proie meurt.

Posté le

android

(18)

Répondre